:: SUR LE TERRAIN :: Les autres régions du Japon Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Rp Solo] La demeure Beaufort

avatar

Feuille de personnage
Titre: Le Bretteur
Expérience: 0/400
Alter: Le sceau des forts
Rang C





Jean Beaufort
Rang C
Lun 22 Jan - 15:41
C'est un crépuscule rosé qui marquait la fin de cette journée de printemps mais également celle de la première semaine à Yuei pour Jean. Une sensation moite et familière à sa main le sortie de sa rêverie alors qu'il posait un regard sur son chien. Il semblait ne pas vouloir laisser son maître vaguer à ses pensées, il avait après tout une semaine d'attention et de caresse à se faire rattraper. C'est alors que l'animal recevait des papouilles bien mérité qu'une voix familière résonnait dans son dos.

" Tu es déjà rentré ? Désolée, j'étais partie faire des courses, je ne pensais pas que tu serais de retour si tôt. Il faut que je m'habitue à tes nouvelles horaires. "


Jean, qui était assis sur le plancher en bois de la terrasse, les pieds dans l'herbe, se redressa pour faire face à cette voix si familière. La femme d'une quarantaine d'années lui souriait chaleureusement, les courses encore aux mains.

" Allez, allez, viens il faut à tout prix que tu me raconte ta première semaine là bas !"



Le jeune homme n'aimait pas tant se faire déranger dans ses pensées, surtout lorsqu'il ressasse des informations importantes sur Yuei et son avenir là bas. Néanmoins, Jean est un bon garçon et c'est toujours le sourire aux lèvres qu'il s'empresse d'aider sa Tatie.

Lui prenant contre son gré les courses, la quadragénaire poussa un soupire dépité qui signifiait " je peux encore le faire ! " mais Jean ne l'entendait pas de cette oreille et se mit alors en direction de la cuisine avant d'enfin répondre.

" C'est compliqué, d'entrée de course on nous met la pression. Ce n'est pas la meilleure école du pays pour rien mais je dois dire que le martellement de leur idéologie ressemblerait presque à de  la propagande à force."

Fit-il alors qu'il déposait les sacs près du frigo pour se mettre à ranger les courses dans ce dernier ou dans les placards selon les produits. Minami s'installa alors à la table à manger qui se trouvait dans la cuisine, à deux petits mètres de Jean. Elle posa ses coudes sur le meuble et reposa son menton dans le creux de ses mains.

" Encore ta fierté qui parle ? Je suis sûr qu'à Yuei ils savent de quoi ils parlent. Tu sais, évoluer ne signifie pas trahir la personne que tu es ou les origines que tu as. Tu devrais être plus à l'écoute de tes professeurs. J'espère que tu ne te fais pas remarquer au moins. "

" Avec mon alter ça ne risque pas, les cours me mettent en difficulté. " Il marqua une pause, refermant un placard tout en restant de dos à sa tante. " Ils nous mettent en situation, ils ne nous préviennent jamais quant aux exercices qu'on a à faire. Etre polyvalent n'est pas une qualité nécessaire, il faut être réactif et moi je le suis pas. Mon alter n'est pas adapté, je risque de me faire éjecter à force. "

Malgré ce qu'il disait, son ton était relativement calme, calme mais loin d'être froid. Minami avait appris à lire en son neveu comme dans un livre ouvert et même si le timbre de voix ne changeait pas beaucoup de d'habitude, ce genre de détails lui suffisait à comprendre l'état d'esprit de Jean. Elle se leva donc et vint se glisser derrière lui pour le serrer dans ses bras. Posant sa tête sur l'épaule du jeune homme.

" Je suis très fière de toi Jean, je l'ai toujours été. Je t'ai élevé comme mon fils et regarde toi aujourd'hui, tu es un homme et tu étudie à la plus prestigieuse école de Héro du pays. L'auto-critique est très bonne et je suis contente de voir que tu ne te perds pas dans de la vanité mais tu dois garder confiance en toi. Ton alter n'est peut-être pas adapté à l'emploi de Héro mais toi tu en as l'étoffe. "

Elle connaissait les mots pour rassurer Jean...Non c'était autre chose, le simple son de sa voix arrivait à calmer le jeune homme dans ses doutes. Il aimait profondément sa tante, comme sa mère et il était particulièrement complice avec elle. Comment pouvait-il la décevoir ? Secrètement l'une de ses motivations pour devenir un héro, c'est le regard de sa tante. Il se contenta donc d'hocher de la tête alors que Minami se décollait de son dos.

" Allez, je vais préparer le repas et je ne te veux pas dans mes pattes ! Va jouer avec le chien ou occupe toi. "


Fit-elle avant de le prendre par les épaules pour le tourner vers la sortie de la cuisine. Jean étira un petit rictus  avant de simplement tourner les talons pour aller vers le jardin retourner s'occuper du chien. Il savait pertinemment que sa tante n'avait pas peur qu'il la dérange pendant qu'elle cuisine mais c'était sa manière à elle de l'inciter à aller s'occuper l'esprit sans qu'il puisse refuser.

" Tatie.. Merci encore. " D'un ton reconnaissant alors qu'il jetait un regard en arrière vers elle.

" Merci ? Hey n'oublie pas que je fais ça par intérêt, quand tu sera un héro reconnus, je pourrais vivre à tes frais. " Elle ponctua sa phrase d'un clin d'oeil avant de se mettre à fouiller dans le frigos pour entreprendre de préparer un repas.




[...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku no Hero :: SUR LE TERRAIN :: Les autres régions du Japon-
Sauter vers: