:: SUR LE TERRAIN :: Musutafu (Tokyo) :: ACADÉMIE DE YUEI Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Libre : élèves et gens de Yuei] Heure de permanence... Héroïque ?

avatar

Feuille de personnage
Titre: Mt. Lady
Expérience: 5/600
Alter: Gigantification
Rang B





Yu Takeyama
Rang B
Mer 24 Jan - 14:40






Heure de permanence...Héroïque ?

C'était une journée tout à fait "banale", au sein de l'académie Yuei. Les cours allaient et venaient, les élèves étaient toujours assez enthousiaste en début d'année, ils le seraient sûrement moins après.

Dans une grande salle de permanence, formidablement équipée de plus d'une centaine de tables et de chaises pour élèves, ainsi que d'un système de haut-parleurs afin de pouvoir s'adresser à tout les élèves sans que certains dans le fond n'entendent pas, se trouvait Yu Takeyama, une héroïne professionnelle et également professeur principal d'une classe à Yuei.

Ce qui n'était pas banal, c'était le contexte de ces dernières semaines, beaucoup de professeurs qui devaient s'absenter à cause d'un terrible évènement récent, la disparition d'Endeavor, mais aussi le fait que deux élèves de Yuei se soient retrouvés à l'hôpital.

Yu ne rêvassait pas trop, elle était assez perplexe de toute cette histoire, comme le serait n'importe quel héros à l'heure actuelle, mais il fallait se ressaisir, et puis elle devait surveiller, et aider certaines élèves qui étaient présent dans cette heure de permanence.

En effet, même dans une académie Héroïque, il peut arriver que des heures de trous soient remplacés par des heures de permanence, où au moins un professeur est présent dans cette grande salle libre d'entrée, mais pas libre de sortie avant la sonnerie.

Laissant échapper une petite quinte de toux, elle se mit à faire l'appel des élèves présents,
d'après des listes de classes ou de sections. Mais concrètement elle aurait préféré se reposer sur un canapé bien moelleux à lire quelque chose, par ce que là ça avait l'air plutôt calme ! Mais après tout, ça reste une académie héroïque.

Il y avait également les filières générales, car certains professeurs de ces filières sont aussi des héros, bien que certains soient aussi bourreaux avec leurs cours de maths ou d'orthographe !

Coté tenue, elle avait tendance à copier son collègue Aizawa, mais elle ce n'était pas par flemmardise ou quelque chose, mais plutôt à cause de son Alter, et c'est déjà chère de se faire toute une panoplie de costume pour un tel Alter, alors si elle devait se faire une jolie tenue de travail, avec un tailleur et une jupe...

Soupirant, elle profita d'être la seule professeur à cette heure de permanence surveillée pour allonger ses jambes sur le bureau massif, tout en haut d'une estrade qui donnait une très bonne vue pour surveiller tout les petits cancres et dormeurs de fond de classe.

Peut-être qu'elle aussi donnait une bonne vue d'elle-même comme ça, mais c'était son style, la dramatisation émotionnelle et l'exposition.

Elle scrutait tout de même de façon sérieuse les élèves, faisant à haute voix des remontrances à ceux qui dormaient. Il n'était pas interdit de parler entre élèves, mais pas trop fort.


"Hé toi là-bas, tu vas me faire le plaisir d'arrêter de dormir, et pourquoi tu t'es mis au fond ? Je vous ai demandé à tous en arrivant de vous regrouper ! Et toi là,
arrête d'embêter ton voisin avec ton alter !


Sa voix était mélodieusement portée par le système de haut-parleurs proche du bureau. Lui permettant ainsi de casser les oreilles de quelqu'un si elle voulait en choisissant vers où porter l'amplificateur de son, la technologie à Yuei est vraiment formidable, mais peut-être que les sous devraient être investis dans plus de merchandising des professeurs, pensait Yu. Après tout il faut qu'elle continue à faire du chiffre si elle veut avancer les réparations de son bureau de héros professionnel.

Elle donnait un peu une impression tyrannique, à être assise comme une devergondée flemmarde, les jambes allongées sur le bureau massif, et à faire des remontrances aux élèves. Mais bon, les élèves s'ennuyait sûrement aussi alors peut-être que quelque chose d'autre aller se passer qu'une heure de silence complète.


Ⓒ DAYL{i}GHT [EPICODE]


Dialogues en Color#5440A4
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Titre: Le Bretteur
Expérience: 0/1000
Alter: Le sceau des forts
Rang C





Jean Beaufort
Rang C
Mer 24 Jan - 15:32
C'est d'un regard flambant que Jean détaillait l'institutrice chargé de l'heure de permanence. Alors qu'il était entré dans la salle, de nombreuses questions vinrent se mêler dans sa tête.

" Elle est pas trop jeune pour être prof' elle, maintenant qu'il y pense ? Des cours de permanence, sérieusement ? J'ai pas le temps pour ça, je dois m'entraîner."

Jean était un adolescent avec de nombreux objectifs et tout autant d'activités et tout cela avait nécessité de sa part une gestion minutieuse de son temps. Il avait d'ailleurs arrêté les cours de Kendo en croyant naïvement que Yuei pourrait participer à l'entraîner à l'arme blanche mais ce ne fut pas le cas. Il avait maintenant en plus des cours, des devoirs, de son entraînement d'alter, devoir s'entrainer tout seul aux arts martiaux et au maniement de la lame.

Son regard inquisiteur se posa sur le reste de la salle et sur les élèves présent. Après tout, une heure de permanence de temps en temps ne devrait pas lui faire de mal tant que ça n'arrive pas trop souvent.Il regretta néanmoins de ne pas habiter assez près de l'établissement pour pouvoir rentrer chez lui pendant les heures creuses. Secrètement, il se demanda si il ne pouvait pas trouver un coin tranquille non loin de Yuei pour s'entraîner  au lieu de rester aux heures de permanences. Mais vue la sécurité qui entour l'établissement, toute la zone alentours doit être minutieusement surveillée et utiliser son alter sans permission en dehors de l'école ça pouvait lui valoir des ennuis.

Alors qu'il se dirigeait vers une place un peu à l'écart, une idée traversa l'esprit de Jean. Une perspective bien plus intéressante que de glander une heure ou de réviser des cours qu'il connaissait déjà s'offrait à lui.

" Madame l'instit'. Vous êtes connus de tous ici comme l'une des plus prometteuses jeune héroïne. Vous enseignez déjà à Yuei  après si peu de temps d'activités. Vous voulez pas profiter de cette heure qu'on a pour nous parler de votre parcours et peut-être même nous parler de vos dernières interventions en temps qu'héroïne ? "


Fit-il alors qu'il se retournait vers Mount Lady, haussant la voix pour se faire entendre jusqu'à elle alors qu'il ne s'était pas encore assis à sa place. Néanmoins, une fois la demande faite il déposa son sac qu'il  trimballait d'une main sur le bureau.

Jean n'était pas un des fans ardent de Mount Lady, néanmoins il était curieux vis à vis de la réussite fulgurante de cette institutrice. D'autant plus qu'il se rendait de plus en plus compte que son propre alter n'était pas adapté à la vie de héro. Il commença donc à développer une soif de connaissance vis à vis de ceux qui avaient réussit, " pourquoi et comment ?" . Le jeune homme cherchait très certainement à s'inspirer de ces réponses pour tracer sa propre voie.

Cela dit, le succès de Mount Lady était tout de même assez explicite, son alter est puissant mais surtout impressionnant. Dans un monde où les héros se font sur la popularité autant voir peut-être plus que sur l'efficacité, il n'y a rien d'étonnant à ce qu'une plantureuse jeune femme à l'alter ravageur arrive à se tracer un chemin si facilement. Néanmoins, il ne s'attendait clairement pas à ce que ce chemin puisse porter jusqu'à Yuei. Peut-être qu'il y avait quelque chose d'autre chez cette Mount Lady. Peut-être qu'il se trompait ? Et vue qu'elle était l'une des enseignantes de sa classe il avait un intérêt tout particulier à essayer de trouver une réponse à cette question.

S'installant à son bureau, il poussa un très léger soupire de dépit envers lui même. Voilà qu'il recommençait à trop réfléchir et sur des sujets de moindre importance. Il avait le soucis du détail, était parfois même paranoïaque et cette heure de permanence ne faisait qu'attiser sa mauvaise habitude à se poser des questions sur tout et n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Titre: Stille Tod
Expérience: 105/500
Alter: Schlange
Rang D





Melody Snicket
Rang D
Mer 24 Jan - 17:59
Le temps est quelque chose de très compliqué à gérer, il est difficile d'en gagner mais il est cependant très aisé d'en perdre pour n'importe quelle raison, par exemple, lorsque vous avez rendez vous avec quelqu'un et que ce quelqu'un est en retard, vous perdez votre temps à l'attendre et en plus vous ne faites rien de concret et productif pendant celui-ci. Ou alors vous vous décidez de lire un texte et vous vous rendez compte que le premier paragraphe ne pose rien a l'intrigue et sers juste à décorer où faire gagner des lignes a celui qui l'a écrit, ce qui par ailleurs est une très bonne technique quand vous êtes étudiant et que vous avez une disseration à faire. L'auteur peut juger cela utile mais vous, vous avez simplement l'impresison de perdre votre temps, un peu comme maintenant.

Melody elle, faisait tout pour gérer son temps du mieux que possible, et profiter de ses journées du mieux que possible sans s'ennuyer pour autant. Le terme "Procrastiner" ne figurais d'ailleurs pas dans son dictionnaire. Il y avait cependant des évènements qui pouvaient survenir et lui donner l'impression qu'elle n'a rien fait de sa journée ou alors rien de constructif, les permanences à Yuei en fait parti. Se retrouver dans une salle avec des personnes de classes différentes parce qu'il y a un trou dans son emploi du temps, a ses yeux c'était juste une heure gachée. Maleureusement, elle dut s'y accomoder assez rapidement et trouver de quoi s'occuper, depuis l'enlèvement d'Endeavor, qui par ailleur s'est produit sous ses yeux, beaucoup de professeurs qui étaient eux même des héros se retrouvaient en mission d'une plus grande priorité que "donner des cours à des lascards".

Elle rentra donc dans cette salle qui, mine de rien était bien remplie, elle remarqua d'ailleurs que beaucoup d'élèves avaient déjà pris place au fond de cette grande pièce, le fond pour ceux qui n'ont pas l'habitude d'être en cours, c'est un endroit merveilleux où vous pouvez faire vos petites affaire sans vous faire remarquer. Nombreux sont les gens qui depuis ce magnifique fond de classe s'amusent à lancer des projectiles ou même des objets du style "boules puantes", ou alors tout simplement dormir ou dessiner à la place de suivre le cours. Dans ces temps de permanences il était surtout question de s'occuper dans le plus grand calme le temps que l'heure se termine, Melody se voyait déjà discrètement au fond de la classe pour mettre tranquillement son casque ou ses écouteurs et plonger la tête dans un de ses livres afin de se couper du monde qui l'entoure et rester dans sa bulle comme elle en a l'habitude.

Dommage pour elle, elle va devoir s'installer vers le devant de la pièce étant donné que même le professeur a rappelé aux gens de se regrouper. Elle s'installa donc légèrement a proximité du groupe qui était en train de se faire sans pour autant se mettre directement côte a côte. Elle sortit un livre de son sac, et mis un de ses écouteurs à son oreille discrètement, comme ça, elle pourra écouter un minimum de sa musique et essayer de se concentrer même si on lui adressait la parole. Enfin ça, c'était avant qu'elle entende un camarade de classe poser des questions au professeur ici présent sur son parcours d'héroïne, elle avait eu assez que le discours du principal pendant l'inscription et savait qu'il ne fallait pas lancer ce genre de personne sur ce genre de discours. Une fois qu'elle entendit cette question, elle mis son deuxième écouteur et mis sa musique un peu plus forte. Les héros racontant leur exploits, ce n'était pas son genre, elle préférais lorsqu'ils étaient racontés par des personnes tierce, un peu comme Homère racontant l'Odyssée d'Ulysse ou alors les voyageurs racontant les exploits de Ragnar et de ses fils.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 17

Feuille de personnage
Titre: Black Cat Pulsefire
Expérience: 0/200
Alter: Absorbing Photon
Rang D





Cho Hyun-Su
Rang D
Jeu 25 Jan - 15:33
J'ai beau être sérieux dans mes études, je considère les heures de perm' comme quelque chose d'horriblement chiant et dénuer d'intérêt, parce que les cours ici sont tellement intenses qu'on en oublie ce qu'était l'ennuie des anciennes leçons. Dans mon lycée coréen, les cours étaient banales et sans saveurs, à Yuei, c'est explosif ! Surtout quand on prend des cas comme le jeune @Katsuki Bakugo, petit prodige surdoué qui ne laisse rien au hasard, on croirait pas comme ça à voir sa tête de pétard mouillé, mais c'est un petit cerveau sur pattes mine de rien, malheureusement, de ce qu'on m'a dit, il a tendance à démarrer au quart de tour, et tout le monde a eu vent du "petit accrochage" qu'il y a eu entre lui et une autre de la filière héroïque, tout aussi douée que Bomberman, @Rei Todoroki, une des filles d'Endeavor, rien que ça ! C'est quand on voit des gens comme eux qu'on se demande comment nous, on a pu réussir à intégrer l'école. Moi, c'était de justesse que j'ai été admis en filière général, mais je vise plus haut, je veux rejoindre tous ces gens sur le pavillon des héros, j'en ai le potentiel, j'en suis certain.

La nouvelle concernant le père de Rei avait très vite tournée, entre la télé qui repassait en boucle les images du restaurant en ruine et les témoignages des survivants de ce carnage, on parle d'une... Putain j'y crois toujours pas... D'une jeune fille décapitée ! Elle étudiait à Ketsubutsu, une autre école de héros du coin. Ce genre d'histoire me met hors de moi, comment Endeavor, le plus puissant des héros après All Might, avait pu se faire avoir aussi facilement ? D'après les témoignages encore une fois, on parle d'otages, une fille de chez nous, mais ils ont flouté son visage, elle n'a pas dit mot quand on la filmait. Rei par contre, elle a été grièvement blessée, je ne sais pas pour le reste de sa famille, mais j'espère qu'elle va s'en sortir. Elle ne doit même pas savoir que son père a disparu.

Quand je suis entré dans la salle, y avait pas grand monde, sinon quelques personnes croisées dans les couloirs de l'établissement ou bien furtivement pendant certains cours généraux, mais j'ai jamais pris le temps de vraiment me faire des amis ici, ce qui serait utile et très agréable à n'en pas douter. Tous ces gens doivent avoir des alters géniaux et j'aimerais beaucoup discuter avec eux des possibilités qui s'offrent à des gens capables de neutraliser des robots pendant le test d'entré, que j'ai lamentablement échoué au passage, si on m'avait dit qu'il fallait dégommer des tas de ferraille faisant 3 fois notre taille... Ces gens de la filière héroïque m'impressionnent et me font peur, ce sont tous des monstres en puissance, pas comme moi.

Y avait aussi la prof posée de manière assez décontracte, mais bon, qui suis-je pour juger des agissements de chacun, j'apporte bien mon chat (avec la permission du proviseur cependant, il est au courant pour Tenpon) à chaque fois, mais il sait rester tranquille quand je suis ici, il sait qu'il n'a pas de saumon en rentrant sinon... J'hésitais à prendre place, personne n'avait l'air de faire très attention à moi, au alors quelques légers regards furtif sur la boule de poil qui dépassait de mon sac en bandoulière, mais ouais, moi je devais pas être bien connu dans le coin, ça me change de la Corée où la plupart des filles de ma ville me reconnaissaient grâce à mon groupe de K-pop, mais bon, ça c'était derrière moi. Je balayais la salle du regard quand on gueulait dans les hauts parleurs un truc en japonais, j'ai compris qu'on réprimandait des gens, vaguement, faut dire qu'elle avait pas cherchée à articuler mademoiselle Takeyama, j'aimais bien son caractère, je veux une femme au sang chaud plus tard.

"Madame l'instit'. Vous êtes connus de tous ici comme l'une des plus prometteuses jeune héroïne. Vous enseignez déjà à Yuei  après si peu de temps d'activités. Vous voulez pas profiter de cette heure qu'on a pour nous parler de votre parcours et peut-être même nous parler de vos dernières interventions en temps qu'héroïne ?"


Ce mec à l'écart, je l'avais pas remarqué tout de suite, même jamais croisé dans un couloir, nada, pourtant il manque pas de charisme avec sa stature droite et ses cheveux à la Dragon Ball Z. Le parcours de @Yu Takeyama, c'est vrai que ça pouvait être intéressant, faut dire qu'elle avait tout compris au système de réputation, son culot monstrueux pour se mettre directement face aux caméras, quitte à aller chercher les médias elle même, en avait fait l'une des nouvelles héroïnes les plus populaires en à peine quelques mois de services, aujourd'hui, la voilà qui enseigne à la hero academia, j'étais curieux d'en apprendre plus. En m'approchant d'une table près de celle de Sangoku, je surenchéri, histoire d'insister un peu, qu'on se fasse pas trop chier durant cette heure.

"C'est vrai mademoiselle, vous vous en êtes quand même plutôt bien sorti, vous avez su rapidement vous faire votre place parmi toute la concurrence de ces dernières années, pourtant vous n'avez le charisme de Beast Jeanist, ni la puissance d'All Might ou l'ingéniosité du Dieu sylvestre, comment vous avez fait ?"


Je ne sais pas si c'est mon trop plein d'honnêteté ou ma trop grande confiance qui me fit enchaîner ces mots, mais le miaulement étrange de Tenpon me fit comprendre que j'allais passer un mauvais moment, sixième sens animal tout ça. Je m’asseyais à ma table en cherchant vite de quoi me rattraper, mais je crois que je me suis enfoncé, je devrais apprendre à la fermer, avec un peu de chance, mon accent coréen aura pris le dessus et elle n'aura rien compris à ma phrase... Je vous ai raconter que j'avais la poisse en règle générale ?

"Enfin, c'est surement votre look, vous égalez presque Uwabami, c'est beau dire !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Titre: Mt. Lady
Expérience: 5/600
Alter: Gigantification
Rang B





Yu Takeyama
Rang B
Sam 27 Jan - 22:15






Heure de permanence...Héroïque ?

En voilà une drôle d'idée, faire un cours et répondre à des questions d'élèves dans une heure de permanence ? M'ouais...

Puis suivi d'un autre élève avec un chat dans son sac, qui renchérit pour la pousser à parler et à les divertir pendant cette heure d'ennui.     Elle s'étira alors et monta sur la table,
par ce que de toute façon ces petits élèves en voulaient plein la vue et plein les oreilles de ses "histoires", mais bon, ce petit commentaire du "petit mec au chat" ne faisait pas trop plaisir !   Mais soit, elle allait quand même faire plaisir à tout ces élèves, elle aussi elle était étudiante il n'y a pas si longtemps, et elle sait que l'ennui est le plus grand ennemi de la concentration et de la réussite des études !  


"Hmm, je t'accorde les points sur Best Jeanist et All Might, mais pour Dieu Sylvestre, je ne suis pas tout à fait d'accord, c'est d'ailleurs étonnant que tu ais entendu parler de lui, tu n'es pas un étranger toi ? Enfin,ça s'entend, et je ne reconnais pas cet accent si il provenait d'une région de notre beau pays. Je veux dire, Dieu Sylvestre est plus vieux que moi et pourtant je le côtoie déjà tout les jours en tant qu'égal, enfin je crois
! Alors ne compare pas ce vieux schnock qui fait du bois avec les grands modèles que sont Best Jeanist et All Might ! Et ce n'est pas la peine de lui répéter, nous sommes très bons amis et on se dit souvent la vérité en face. D'ailleurs il est plutôt compliqué à gifler avec son masque en bois...Enfin bref, je ne vais pas raconter ma vie mais je veux bien répondre à vos questions, alors si vous en avez n'hésitez pas.


Elle divaguait un peu, mais c'était ça le style du récit héroïque de Yuei, il suffisait de parler une heure avec le proviseur et vous connaissiez déjà le nom de tout ses thés et boisson favorites ! Qu'est-ce que ça devait donner avec All Might ! La seule exception était Aizawa, par ce qu'il avait la flemme ou qu'il n'avait jamais envie de se la raconter.

Yu était donc debout sur le bureau, une belle vue pour n'importe qui, mais ce qui intéressait actuellement les gens, c'était son discours, les élèves les plus intéresses par autre chose avait sûrement déjà dans leur sac la dernière édition de Pin-up Heroes ! Où elle posait aux cotés de Midnight, et d'autres héroïnes, et pas forcément les plus féminines ou sensuelles dans leurs apparitions de tout les jours, comme Ryukyuu par exemple. Après c'est vrai qu'un tel magazine reste ambiguë, quasiment chaque page avec une héroïne qui pose toute seule peut être classifiée comme un fétiche particulier. Les écailles, du parfum érotique, une géante et j'en passe !   


Ⓒ DAYL{i}GHT [EPICODE]


Dialogues en Color#5440A4
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Titre: Le Bretteur
Expérience: 0/1000
Alter: Le sceau des forts
Rang C





Jean Beaufort
Rang C
Dim 28 Jan - 9:50
Les yeux légèrement plissés alors qu'il détaillait en coin son voisin, il semblait quelque peu étonné. Pas seulement par le fait que ce jeune homme avait dans son sac un chat, après tout c'était peut-être lié à son alter ? Mais surtout par le fait d'avoir du soutiens. Dans certains lycée il serait passé pour un lèche-botte avec sa demande mais ça ne semblait pas être le cas ici. Il faut dire que Yuei est une académie particulièrement sérieuse tout comme une majorité de ses élèves.

Son regard inquisiteur capta instantanément Melody, l'un des rares visages familier de cette permanence. " ...Une majorité de ses élèves.. " Répéta t-il intérieurement lorsqu'il compris que la jeune femme était occupée avec ses écouteurs, dû aux fils qui pendaient sous ses cheveux. Expert de l'observation au point que si sa carrière de super-héro volait un jour en éclat, il pourrait se reconvertir en inspecteur, le jeune homme arrivait aisément à deviner qui était sérieux, prêtait attention etc..


"Hmm, je t'accorde les points sur Best Jeanist et All Might, mais pour Dieu Sylvestre, je ne suis pas tout à fait d'accord, c'est d'ailleurs étonnant que tu ais entendu parler de lui, tu n'es pas un étranger toi ? Enfin,ça s'entend, et je ne reconnais pas cet accent si il provenait d'une région de notre beau pays. Je veux dire, Dieu Sylvestre est plus vieux que moi et pourtant je le côtoie déjà tout les jours en tant qu'égal, enfin je crois
! Alors ne compare pas ce vieux schnock qui fait du bois avec les grands modèles que sont Best Jeanist et All Might ! Et ce n'est pas la peine de lui répéter, nous sommes très bons amis et on se dit souvent la vérité en face. D'ailleurs il est plutôt compliqué à gifler avec son masque en bois...Enfin bref, je ne vais pas raconter ma vie mais je veux bien répondre à vos questions, alors si vous en avez n'hésitez pas. "


C'est lorsqu'elle prononça ses dernières paroles que Jean sortie de son observation discrète des camarades présents. Du moins des plus intéressant. Le jeune homme s'était assis à sa place, un avant bras sur la table et la position bien moins sérieuse que si il était en classe sans pour autant partir dans la nonchalance.

" Je vais faire une déduction mais je présume que Yuei fait appel à des héros qui ont beaucoup d'expérience et une maîtrise de leurs champs d'actions pour venir apprendre aux nouvelles générations tout ce qu'elles savent. Vous êtes plutôt jeune et vous êtes ici, je suppose que vous avez dû faire quelque chose d'extraordinaire à moins que votre parcours ne soit pavés d'exploits. Pourrait-on savoir comment vous, vous y êtes prise ? "

Quoi qu'un peu sceptique vis à vis de cette enseignante, Jean avait tout de même beaucoup de respect pour elle. Son ton bien que relativement neutre était nimbé de bonne intentions. Il ne semblait nullement vouloir la prendre au piège mais réellement s'intéresser au pourquoi du comment d'un tel exploit. Enseigner à Yuei à cet âge était clairement un bon en avant dans sa carrière héroïque. Ce n'est pas rien, on vous donne la responsabilité de former les générations futurs et ça vous donne ainsi bien plus de crédibilités.

Néanmoins, des nombreuses questions qu'il se pose sur son propre avenir et sur les débouchés du monde héroïques, il n'en posera visiblement aucune à Mount Lady. Contrairement à Jean, l'alter de cette dernière est impressionnant tout en étant réactif et adaptable à toutes les situations. Pour parler de ses doutes, il faudrait certainement un professeur plus proche de son problème. D'autant qu'il serait stupide de poser ce genre de questions devant toute une classe de permanence, ils étaient tous ici des rivaux. Aussi longtemps que possible, l'alter de Jean devra rester un secret pour tous les autres élèves.

D'ailleurs, au terme de cette semaine de cour, la majorité des élèves de sa classe devaient penser que Jean se contente de courir vite, de bondir haut et de frapper fort du pied. D'ailleurs, il ne serait pas étonnant si la plupart des élèves le prennent pour un sous-Tenya. Ce dernier courant bien plus vite, sautant bien plus loin et frappant du pied bien plus fort. Il l'espérait mais visiblement personne n'avait encore remarqué que Jean utilisait un système de Sceau pour augmenter ses performances. Et que dans la majorité des cas, ces sceaux sont sur ses chaussures.

C'est sûr que contrairement à une Mount Lady c'est bien peu pratique ou efficace comme Alter. A cette pensée il porta un regard en coin vers un autre métisse, son voisin. Il se demanda alors quel pouvait bien être son alter à lui et si ça avait un quelconque rapport avec le chat. C'était surement un membre de la filière général ou de gestion. Au moins de vue, il connaissait la plupart des membres de la filière héroïque et son voisin n'avait pas l'allure pour être en filière d'assistance.

" Il n'existe rien de plus belliqueux et de plus dangereux que quelqu'un qui essaye ou doit faire ses preuves. Quelqu'un qui cherche à tout prix à se prouver quelque chose." Les mots de sa tante résonnèrent dans sa tête. De base elles s'adressaient à Jean, qui restait méfiant et avait envie d'en découdre avec le monde entier pour prouver ce qu'il vaut mais il se fit la réflexion intérieur que ces paroles pourraient bien s'appliquer à la majorité des élèves de Yuei. Et plus particulièrement à ceux de filière général.

Il ne faut pas être un génie pour comprendre la stupidité du test d'entrée à Yuei. Les alter mentaux, les alter de sauvetage etc.. ne permettaient pas de passer ce test d'entrée. Du moins c'est ce que pensait Jean. Ces tests sont incroyablement encadré, l'état et la presse font bien attention à ce qui peut en ressortir, ce qui explique sûrement que Yuei n'a d'autre choix que de faire passer cet examen très peu impartial basé uniquement sur des adversaires robots.  Il restait donc deux possibilités : Soit Yuei assume clairement que pour être un héro faut pouvoir battre des robots géants et soyons honnête, ce n'est pas très pertinent. Soit ils ont un substitut, l'académie elle même doit être un test et ceux qui réussissent peuvent être propulsé en héroïque. Il y avait des rumeurs dessus et ça ne serait pas étonnant au final. Ce qui n'aidait pas à faire confiance en ceux qui sont de la filière général. Le fait de ne pas avoir un alter adapté, ça Jean le comprends parfaitement et se méfiait de ce fait d'autant plus.

Finalement, cette heure de permanence avait au moins le mérite de pouvoir observer de plus près les autres élèves de Yuei vue que la plupart du temps ils ont trop à faire dans la filière héroïque pour pouvoir se mêler aux autres. Néanmoins, tout ce qu'il pouvait observer c'était des gens assis et entrain de parler. Rien de bien pertinent mais leurs propos permettait assurément de prendre au moins la température dans les autres classes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Titre: Stille Tod
Expérience: 105/500
Alter: Schlange
Rang D





Melody Snicket
Rang D
Dim 28 Jan - 21:49
Les élèves continuaient a en ajouter encore et encore, a croire qu'ils voulaient faire en sorte à ce que notre chère professeur tienne le crachoir pendant une heure afin qu'ils n'aient pas à chercher une occupation quelconque pour ne pas s'ennuyer pendant qu'on se trouve dans cette magnifique salle immense où on a le droit de rentrer, mais pas d'en ressortir avant une durée déterminée par les professeurs.

Comment untel est devenu un héros, ou alors comment untel est devenu professeur, Melody s'en fichais totalement et elle connaissait les cas les plus connus uniquement parce qu'elle étudie dans une filière héroïque et qu'il est indispensable d'avoir un minimum de références dans le domaine pour avancer correctement. Savoir que tel gentil a battu tel méchant et comment il l'a battu, c'est quelque chose d'intéressant. Avoir tel héros qui dit "Je suis plus fort que tel héros", ça c'est quelque chose dont.... Elle se fiche totalement en vrai, au point à ce que lorsqu'elle entendit Mount Lady dire "Ne me compare pas à ce vieux shnock", elle finit juste par pousser un discret soupir et de monter le volume de sa musique.

Elle continua donc de rester dans sa bulle, et de lire son livre qui se déroule dans un monde sans alter, où un homme découvre qu'il a la capacité de voir des créatures mêlées aux humains que les autres ne peuvent pas voir, certains sont gentils, d'autre méchants, et il doit tuer les plus néfastes afin de maintenir la sécurité là où il vit. Ce qui donne tout de même un contraste différent au terme de "Héros", tout ceux mis en valeur peuvent être forts, mais certains font des choses grandioses, courageuses et ne peuvent pas le dire, ne peuvent pas avoir un merci, et, limite, se font enfermer si ils disent ce qu'ils ont fait. Bref, de quoi bien la faire réfléchir, surtout quand on sait que sa mère s'est faite enfermer pour avoir tué son père alors que celui-ci était une des pires raclures dans le monde des vilains.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku no Hero :: SUR LE TERRAIN :: Musutafu (Tokyo) :: ACADÉMIE DE YUEI-
Sauter vers: