:: LE MANUEL DU FUTUR HÉROS :: ADMISSIONS ET INSCRIPTIONS Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Remington Sulivan. (Terminé)

avatar
Messages RP : 0

Feuille de personnage
Titre:
Expérience: 0/200
Alter: Flaméche





Sulivan Remington
Lun 2 Avr - 14:30
Sulivan Remington
"más rud é nach féidir liom mo dheirfiúr a chosaint, ní mór gach rud a scriosadh."
Remington Sulivan
Alter


Sulivan est capable de créer des flammes à base d'hydrogène ionisé ce qui donne de belles flammes blanches, qu'il peut utiliser de beaucoup de façons que je citerais dans la fiche technique.

Les avantages ? Créer de bonnes grosses flammes qui font de gros dégâts, qui peuvent se transformer en truc super classe qui permet de varier les attaques. C'est blanc donc cela aveugle bien éclairé ou surprendre l'ennemi, la façon dont il l'utilise ce coupe bien avec sa façon de se battre et lui permet de se déplacer plus vite qu'en courant. Vous connaissez Iron Man ?

Il peut aussi faire des formes basiques avec ses flammes même si elle seront impalpables, cela fera juste des dégâts de flammes.

Passons au désavantage !

L'alter fonctionne normalement que lorsqu'il est en colère, sinon il ne dépasse pas les cinquante pour cent. Cela marche aussi avec d'autres sentiments, comme la haine, la peur, la tristesse, même si la tristesse est un cas à part que j'expliquerai après. La fierté. Vous aurez compris, l'alter de Sulivan Remington fonctionne en fonction de son état émotionnel. Plus l'émotion est violente plus il aura de mal à maîtriser, donc plus instable au niveau des flammes.

Cela marche aussi avec d'autres sentiments, comme la haine, la peur, la fierté ou la tristesse, mais attention à celle-là. Vous aurez compris l'alter de Sulivan varie en fonction de son état émotionnel. Plus l'émotion sera violente, plus il aura du mal à maîtriser son alter. Ses flammes deviendront instables, dangereuses et incontrôlables.

Bon c'est plus par manque de maîtrise, mais cela aide beaucoup, il serait plus apte à défoncer un mec envers qui il a une haine profonde que le mec qui lui a rien fait.

Ensuite ! Il y a l'épuisement, faut pas croire, mais ça bouffe son énergie et il doit consommer énormément de sucres. Au risque de tomber d'hypoglycémie, ou anémie.

Et encore une fois. S'il y va à pleine puissance actuellement il tombe d'épuisement et ne peut plus utiliser son alter pendant 48 heures. Donc il ne doit SURTOUT pas foiré son coup.


Informations sur le personnage

NOM : Remington
PRÉNOM : Sulivan
TITRE : Son titre, son surnom, peu importe.
AGE : 17 ans.
NATIONALITÉ : Irlandais.
GROUPE : Etudiant.
RANG : Rang D.
CODE DU RÈGLEMENT : [i]Pas mal - Coy/i]
Contenu 1
Contenu 2
Contenu 3
Contenu 4
Description physique
Sulivan fait dans les 1m71, et semble avoir un poids normal pour sa taille, il est plutôt bien formé le poids et la masse étant bien répartie... Cependant, il n'a pas un corps de dieu et il a de petits défauts, comme le fait de devoir porter des lunettes, quelques cicatrices, il en a beaucoup sur le dos, le torse et les bras. Ah, aussi, j'ai parlé de ses yeux, ils sont rouges. Oui comme ceux d'un albinos... Personne ne sait pourquoi.

Sa peau est assez pâle, c'est étrange n'est-ce pas ? Sun man est blanc comme un cul qui n'a jamais vu le jour. Ses cheveux sont noires charbon et ne semble point laissé de reflet, ils sont assez longs, ils arrivent jusqu'à ses omoplates, il a des cicatrices un peu partout sur le corps, une sorte de "X" sur le dos, plusieurs marques de balle, sur le torse il a ce qui semblerait être une marque fait au fer rouge. Cela ressemble à une main avec un œil sur la paume, on peut voir qu'on lui a fait lorsqu'il était très jeune. Il cache généralement toutes ses cicatrices, avec des bandages... Qui prennent généralement feu... Comme tout ce qu'il porte sur lui. Et oui mesdemoiselles si vous le mettez en colère, il va sans doute ce retrouvé nu, de quoi profité d'un corps bien fait sans devoir draguer pendant des années les filles. C'est aussi une des raisons pourquoi il n'aime pas se mettre en colère. C'est cher les vêtements.

Bon passons, à un petit point niveau de l'effet de son alter qui ne sont ni un malus ni un bonus que de l'esthétique. Lorsqu'il se libère, qu'il utilise son alter de façon vraiment offensive, ses cheveux deviennent des flammes, sa peau se noircit et semble devenir noir charbon, toutes les cicatrices semblent émettre une lumière semblable à celle d'une flamme.

Ses yeux prennent la couleur de l'ambre doré
.
Description morale
Sulivan ! Comment expliquer ce cas désespéré. Sulivan est con. Il n'est pas très intelligent. Il sait compté, lire, écrire. Le japonais hein. Sinon il a une éducation normal et sait parler normalement et compté et s'exprimer... En irlandais. La différence entre les deux, vous me direz ? Le temps de compréhension. Bon, ce n'est pas en mode idiot qui comprend rien du tout ! Non, il comprend, mais au lieu de passé quelques secondes à comprendre quelque chose, il va mettre une dizaine voir vingtaine de secondes à comprendre.


Ne jamais faire parler Sulivan en irlandais... Vous vous sentiriez insulté pour rien. Une langue très bourrins. Bourrin avez-vous dit ? Mais le jeune Sulivan est un bourrin de la pire catégorie, en plus d'avoir un alter très offensif et un peu défensif, (qu'il n'aime pas du tout utiliser) il sait se battre et montre aucune compassion, même si vous avez les jambes casser et que vous êtes entouré de lions affamés ne le dérangerai pas le moins du monde, il ne tue pas. Par principe et parce qu'il ne veut pas s'abaisser au niveau de ses parents. Parents qu'il déteste très profondément, c'est l'une des choses qui la fait quitter son pays natal. Pays qui lui manque et le rend nostalgique. Mais vite, la nostalgie est remplacée par une colère noire. Donc sujet à éviter... Les parents !

Les choses qu'il aime ! La nourriture, froide comme chaude, il préfère le sucré au salé, même s'il les deux ne le dérangent pas. Niveau goût musicaux il adore le métal sous toutes ses formes sauf celle trop dégueulasse comme le grind, ou autre style étrange.

Il n'est cependant pas grimé de peinture sur le visage et tout hein... C'est le genre de choses qui le font rire. Ses groupes préférés son Sabaton, Powerwolf, et dethklok. Oui Dethklok ce n'est pas pour les enfants en temps normal. Enfin... Enfant est un bien grand mot, il a 17 ans et il a vu plus de choses que vous pouvez imaginer.

Ce qu'il n'aime pas ? Imposé des choses faire le chef et tout ça, s'en est traumatique, c'est le genre de choses qu'il déteste. Point qu'il se soumet à tout, mais il préfère laisser les gens libres de ce qu'ils veulent faire. Ah et il n'aime pas qu'on le dérange lorsqu'il travaille. C'est un coup à l'avoir tout feu tout flamme.   
Histoire
Ah la la ... Les années 2143... Mon année de naissance, je suis Sulivan Remington, un Irlandais, de la ville de Athlone, actuellement quand j'écris dans ce livre on est, en 2149, et ma soeur Seren, et moi avons sept ans, nous somme jumeaux.

Et on est dans un orphelinat, j'aimerais bien un jour avoir un papa et une maman qui nous aiment... Nous avons de drôle de pouvoir, ma soeur fait flotter des trucs et moi... Mon pouvoir me fait peur, y a du feu autour de moi à chaque fois que je l'utilise, ma peau change de couleur et les gens me regardent bizarrement... A cause de cela personne ne me parle à l'orphelinat, aucun autre enfant vient parler avec nous et encore moins jouer...

Année 2153, nous avons tous les deux dix ans ! Aujourd'hui on nous à demander de faire nos bagages, nos "parents" sont arrivés, dans une voiture étrange, il y avait une drôle d'odeur qui me faisait tourner la tête. Je ne me sentais pas bien.

Une fois arrivée devant la maison, on a dû sortir tous les bagages, ma petite soeur semblant fatigué j'ai pris ses bagages, je l'étais aussi, mais bon, ce n'était pas trop dur. La maison fait peur, elle est grande, très sombre et je suis sûr qu'il y a plein de monstre dedans... Une fois entrée dans la maison c'était encore pire, nos chambres étaient aux sous sol... Il faisait froid et aucune fenêtre n'était présente pour laisser rentrer la lumière, elle n'était pas séparées... On a pu aller poser nos bagages. Seren est effrayé. Tout-comme moi... Même si je ne le dis pas...

2155, nous avons douze ans... Tout est devenu mauvais... Nos parents nous frappent... L'orphelinat nous manque, tous les jours je suis obligé d'aller avec le père, il me fait porter de grosses caisses très lourdes... Et si j'ai le malheur d'en faire tomber une je me fais taper avec une canne en métal, l'odeur qui sort de ces caisses me donne mal à la tête ce qui rend la tâche plus difficile, cependant j'ai retenu tous les signes qui sont sur les caisses, une main avec un oeil dans la paume. Ces caisses partes dans un autre pays, les écritures dessus ne sont pas gaélique... Je n'arrive pas à les lire.

2 mai, Hier était sans doute le pire jour de ma vie... Hier j'ai du, encore décharger des caisses à l'odeur étrange... Et il y avait un homme avec un oeil dans la main comme sur les caisses... Puis j'en, est fait tomber une par fatigue et parce qu'elle était plus lourde que d'habitude. J'avais mal... Puis le père m'a relevé et m'a amené dans un bâtiment non loin, l'homme aux yeux dans les mains, est venu aussi, le père a attraper une drôle de bar qui trempait dans du feu et me la coller sur le corps... La douleur était insupportable, a un point ou mon alter à refait surface, Je... Je les ai fait reculer... Mais la marque est là... Cela fait un mal de chien...J'ai réussi à le cacher à Seren... J'ai besoin qu'elle me pense fort pour qu'elle soit un peu rassuré. Même si je ne la vois que très peu... Elle avait l'air triste... Appeuré, détruite... Je tenai mon pauvre vêtement pour cacher cette marque... Jurant interieurement de les faire payer autant pour ce qu'ils font de ma soeur que de ce qu'il mon fait.


2157, nous avons quatorze ans, oui. C'est beau quatorze ans, j'ai réussi difficilement à cacher mes cicatrices. Et Seren et les parents n'ont pas trouvé mon journal intime. Durant deux ans je me suis entrainé à me défendre, j'ai été entrainé par le gars qui livrait les caisses, il est plutôt sympa. Il m'a appris à mettre quelque coup. Sans doute qu'il me la fera à l'envers plus tard.

Bref! Le jour vient assez vite je n'ai même pas le temps de me reposé totalement, Seren avait trop froid... L'hiver approche et cet endroit devient de plus en plus froid, j'ai donc réchauffé Seren avec mon alter pendant son sommeil. J'ai réussi à n'émettre que de la chaleur et pas de flamme...

3 novembre. Le père voulait me taper encore... J'ai bien placé mes bras au bon endroit pour dévier son coup de canne, cela là, assez surpris et la fait reculer, Puis les héros sont arrivés les "jumpin devil" des héros venant d'Angleterre. Le père m'à jeter dans le camion comme si j'étais un sac et on c'est enfuit avec le camion, le chauffeur s'était barré. J'aurai tellement aimé qu'ils nous rattrapent et qu'ils puissent libérer ma soeur et moi...

Le soir après les avoir échappés aux deux héros... Le père m'a posé des questions sur comment ça se faisait que j'avais dévier les coups. Je lui est alors dit qu'en regardant le chauffeur se battre j'ai appris quelque coup, c'était un mensonge, mais c'était pour une bonne raison. Je voulais continuer de pouvoir apprendre à me défendre.
5 Novembre, le père m'a confié au chauffeur, après l'avoir engueulé et lui avoir pris sa paie il était très sympa, enfin avec moi, je l'ai vu exploser le visage d'un mec a coup de poing, il m'a appris quelque technique ce jour-là. Il avait un alter qui augmentait sa force et quand je lui est dit ce qu'était le mien, il a réfléchit quelques minutes et on s'est entrainé, cependant j'ai du tapé des gens...

2158. On a quinze ans, avec Seren, je ne sais pas ce qu'elle fait de son côté, mais elle arrive a garder le sourire... Je suis aller avec le chauffeur dans une ruelle on devait aller chercher des marchandise et recevoir de l'argent. Enfin "On"... Pas pour moi en tout cas, Puis les deux héros était la encore les deux "Jumpin devil" Le chauffeur sorti alors et les deux l'on accueillit comme un frère... Ou quelque chose comme ça.

La demoiselle des Jumpin devil est venu et m'a posé beaucoup de questions. Je cachais encore mes cicatrices bien visibles à cause de mes vêtements cours. Elle me demandais pourquoi je faisais ça et pourquoi je ne tentai pas de partir.

Je lui expliquai alors que je n'avais pas le choix. Ma sœur était retenue... Et que si je ne revenais pas elle serait sans doute battue jusqu'à la mort. Elle soupira longuement et me demanda l'adresse de la maison, je lui marque sur un bout de papier et lui demanda de sauver ma sœur... Elle posa sa main sur ma tête et me dit qu'elle allait le faire...

Le chauffeur me ramena et me dit que tout allait bien se finir, que je serai libre avec ma sœur. Elle me demanda si j'avais un alter, je lui dit alors que oui... Lui expliquant qu'il me faisait peur, elle me fit un sourire et m'a dit que je devais l'utiliser pour me défendre.
Le lendemain matin, les jumpin devil et le chauffeur sont arrivés très tôt et ont saccagé la maison, c'est alors que les parents sont descendus et nous on roué de coups. C'est quand j'ai vu Seren tombé parterre les yeux fermé que j'ai craqué...Tout est sorti. Tout était blanc, seul quelques formes se dessinaient, je ne ressentais que haine, colère et tristesse... Dans tout ça... J'ai hurlé... Hurlé à m'en sortir les poumons par la bouche. Puis, je suis tombé... Quand je me suis réveillé, j'étais dans un camion de pompier dans une espèce de caisson...

Ils m'ont libéré quarante-huit heures plus tard.
2160. Je suis maintenant au Japon avec ma soeur, je suis bien content que ce livre n'aille pas brûler, je l'ai retrouvé au fond de mes affaires et je l'ai rouvert, qu'est-ce que j'ai pu être con étant jeune, j'aurai pu évité tout cela en utilisant mon alter et en n'en aillant pas peur.

Au Japon on a rejoint une école pour super Héros, j'ai encore du mal à dire le nom, mais ça devrait aller. Seren parle bien mieux que moi et s'est socialisé plus que moi. J'en suis fier même si je ne le montre pas et que je suis plutôt sur la défensive en ce qui concerne la vie sociable, j'ai encore un peu de mal à parler japonais donc généralement c'est Seren qui m'aide un peu pour quand je dois parler. Mais c'est une nouvelle vie qui commence.

 


Dernière édition par Sulivan Remington le Jeu 17 Mai - 19:52, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku no Hero :: LE MANUEL DU FUTUR HÉROS :: ADMISSIONS ET INSCRIPTIONS-
Sauter vers: