:: LE MANUEL DU FUTUR HÉROS :: ADMISSIONS ET INSCRIPTIONS Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Our Future is in our own hands. | en cours

avatar





Oroshine Takane
Lun 2 Avr - 19:42
前向き Maemuki !
"I entrust my future to progress."
Takane Oroshine
Alter
WORKSHOP : Alter de type activation, Workshop permet à son utilisateur de créer un espace autour de lui grossièrement appelée "Room" dans lequel les objets inanimés et inorganiques peuvent être manipulés à distance, toujours dans les limites de la Room. Pour pouvoir créer et maintenir une room, l'utilisateur se doit d'avoir une extrême concentration qui requiert une parfaite immobilité rendant l'alter inutilisable en combat. La taille, le maintien de la room et les objets pouvant être simultanément manipulés dépendent de l'état de santé de l'utilisateur, ainsi la maladie et la fatigue influent grandement sur ces critères. Un usage intensif provoque la traditionnelle migraine de surtension, ainsi que l'impossibilité de créer une autre room pendant un court laps de temps de quelques minutes.
L'usage qu'Oroshine fait de Workshop tourne autour de sa passion pour le bricolage. Il utilise sa room pour fabriquer des objets complexes sans trop fournir d'efforts physiques.
Informations sur le personnage

NOM : Takane
PRÉNOM : Oroshine
TITRE : Handy Hero : Mechanoclad
AGE : 15 ans
NATIONALITÉ : Né au Japon d'un père anglais et d'une mère japonaise.
GROUPE : Etudiant de Yuuhei
RANG : Si possible, C
CODE DU RÈGLEMENT : Les cheveux de Midoriya sont aussi doux que de la soie.
Contenu 1
Contenu 2
Contenu 3
Contenu 4
Description physique
"Un aristo pompeux, un humble gentleman, un dandy raffiné..." nombreux sont les clichés anglais que l'on accuse Oroshine Takane de porter, pendant que lui-même se décrirait comme un simple gentilhomme. En un coup d'oeil, l'on ne peut pas ne pas remarquer la prestance avec laquelle il se déplace et l'étincelle pétillante dans son regard. Partant du haut de son mètre soixante-quinze, plutôt grand pour son jeune âge, Oroshine se distingue par sa chevelure ondulée soyeuse et dorée mi-longue, qu'il prend toujours soin de peigner sept fois pour la bonne fortune chaque matin. Même si sa coiffure est presque toujours dissimulée sous un couvre-chef, on peut avoir la chance de l'admirer lorsqu'il travaille ou qu'il sort d'une douche. Bien qu'il en prenne grand soin, ses cheveux ne sont pour lui qu'accessoires et il les coupe régulièrement pour qu'ils ne tombent pas sur son visage et le gênent pendant qu'il bricole en tombant sur ses yeux. Et parlons de ses petits yeux sombres, dans lesquels crépitent cette flamme qui représente sa grande volonté, à travers lesquels on peut percevoir, tout au fond, bien au fond, les valeurs qui forgent sa détermination. Quand on le regarde fixement, Oroshine force l'empathie à tous ceux assez sensibles pour deviner les épreuves par lesquelles aura dû passer ce garçon. Ils sont même plus poignants que la belle cicatrice qu'il a autour de l'oeil gauche. Une marque de brûlure qu'il porte depuis étant plus jeune et qui garde pour lui le souvenir d'une douce époque révolue. Même s'il ne l'aime pas vraiment, le jeune inventeur ne la cache pas pour autant avec, par exemple, un cache-oeil de pirate car cela lui rappelle l'amateur qu'il était avant de se hisser sur les bancs de U.A - et puis parce que cela jurerait avec son style noble, un pirate ? Lui ? Ben voyons ! - Sa grande bouche exprime généralement, si ce n'est toujours un large sourire. C'est ... comme sa marque de fabrique ! Qu'il pleuve, qu'il neige ou qu'il vente, Oroshine sourit pour accepter la vie à bras ouvert, il sourit pour marquer sa bienveillance, il sourit même pour signifier sa colère. En effet, le garçon a adopté le sourire comme une arme psychologique face à tout ce qui se met en travers de sa route.

Son corps exempt de tatouages est élancé, fin et sec, pas de gros bras ni de pectoraux gonflés pour cet amoureux du progrès technologique, il préfère se muscler le cerveau ! Sûrement parce que c'est le muscle qui régit son alter, Oroshine connaît l'intérêt qu'il a de garder la tête froide et en bonne condition. Ses goûts vestimentaires sont plutôt luxueux quoiqu'un peu extravagants, mais c'est à cause de son éducation : son père, son idole, est un grand amateur de couturiers et horlogers célèbres et n'hésite pas à claquer l'équivalent d'un mois de salaire pour un haut-de-forme sur-mesure. De ce fait, il n'est que bon sens que son fils en fasse de même en adoptant la même classe, le même charme. Le fils Takane possède son propre chapeau haut qu'il décore souvent avec ses grosses lunettes d'atelier bleues, utilisables pour la soudure comme pour la dérouillée de méchants, preuve qu'il ne peut avoir froid aux yeux. Il porte un foulard de soie blanc amarré autour du cou qui descend jusqu'au plexus au-dessus d'une veste bleue foncée à boutons. Parfois, il échange cette dernière par une autre presque identique mais en blanc aux manches longues. Lorsqu'il sort en ville, Oroshine enfile un long manteau de cuir noir à manches longues et ne quittent quasiment jamais ses vieux gants marrons salis par les nombreuses pièces qu'il a manipulé depuis son entrée à l'Académie. Une ceinture noire et à la boucle dorée autour de sa taille serre un pantalon gris plutôt ample, qui se termine sur de belles chaussures de cuir noires parfaitement cirées par ses propres soins.

Très souvent, on peut le voir porter une mystérieuse et longue barre de fer dans son dos, ressemblant à un tuyau de canalisation. C'est son arme principale, personnalisée et modifiée à sa guise pour correspondre à ses attentes d'apprenti justicier.

Description morale
Parce que le sourire est le symbole le plus marquant de la Justice elle-même et du héro numéro un, Oroshine est un jeune homme à l'optimisme et à la gaieté la plus pure qui soit. Son expression habituelle en dit long, un franc sourire difficile à abattre, des yeux éclairés par une flamme olympique, il a la parfaite tête du bon samaritain qui rassure le peuple qu'il aimerait protéger. Son sourire est, pour le fils Takane, comme une marque de fabrique qu'il arbore presque instinctivement - il n'aura cessé de sourire à la vie que lors du drame de ses douze ans, pendant une semaine pleine. Cependant, le rictus est vite revenu grâce à sa fougue de jeune ambitieux. Dynamique et étonnamment créatif, il n'est pas étonnant de trouver Oroshine dans un atelier, en train de bidouiller quelque chose de plus ou moins utile. Sa passion pour le bricolage colle parfaitement avec sa nature optimiste, doté d'une volonté (entêtement ?) difficile à abattre, il ne renonce pas même lorsque ses expériences se soldent par un échec lamentable et une table en feu. Bien sûr, l'autonomie étant une de ses qualités il peut se vanter de prendre les choses de manière plus ou moins mature ... en général. Un problème - une solution, tel est le credo. Entre les deux ? Des milliers de routes différentes, sinueuses et dites vous que le blondinet les arpentera toutes dans son esprit fertile. Pourtant, son caractère réfléchi franchit des limites qui en font un défaut; perpétuellement dans ses pensées, le garçon peut se montrer extrêmement distrait et ce même en combat. Quand il se décide à rester concentré, ailleurs qu'en atelier, il a l'oeil pour reconnaître les complexités que sont les costumes et autres équipements de héros. Et un fin connaisseur ne peut se retenir d'admirer les pièces les plus intéressantes à leur goût, même quand il s'agit d'une pièce ennemie ... Oroshine serait capable de s'approcher de trop près pour mieux observer l'objet de son attention plutôt que de diriger son attention sur son opposant. Ce trait de caractère est semble t-il hérité de son cher et bon père. Un inventeur de génie spécialisé dans le domaine de la domotique et de l'agriculture, il affirme que "c'est son côté rêveur qui lui a permis de concevoir ses plus belles victoires."

Grâce à cet homme qu'il admire comme son propre héro, il a toujours connu une vie facile, où tout est à portée, où rien ne lui est refusé. Ce vice d'éducation lui a inculqué un tempérament semblable à celui d'un enfant pourri gâté jusqu'au trognon. Plaintif au possible, il requiert solennellement que les choses aillent toujours dans son sens. Surtout qu'il est du type à tout planifier, lorsque ses plans capotent Oroshine perd ses moyens et blâme tout ce qui se trouve autour de lui, sauf lui. Quand au contraire tout se passe correctement, il aime prendre son temps pour apprécier l'instant ou s'appliquer dans son travail. A côté de sa nature d'enfant choyé, si l'éducation de ses parents lui a bien appris une chose, c'est que l'Angleterre est le pays le plus élégant qui soit. De ce fait, le fils est doué d'un amour inconditionnel pour le thé et les costumes élaborés, les hauts de forme et le polo, la crème anglaise et le monocle, bref, tout ce qui se rapporte à l'élégance anglaise est son élément. Lui-même parle un anglais courant, bien que né au Japon d'un père britannique et d'une mère asiatique. Parfois excentrique, il a l'âme d'un artiste ou d'un maître de cérémonie quand il s'agit de présenter son travail. Même dans sa façon de se battre, l'on peut ressentir l'aura du garçon elle-même, une aura différente si ce n'est étrange.

Le rêve de devenir un héro n'est pas le sien, à l'origine. Ses deux meilleurs amis d'enfance le lui ont proposé comme ça, de nulle part et il a accepté pour une raison toute aussi hasardeuse : "c'est tellement fou que ça pourrait être marrant." Mais depuis, les enjeux de ce but marrant se sont présentés à lui comme étant beaucoup plus sérieux qu'il ne le pensait. Mais sa volonté s'étant attaché à ce rêve farfelu, il s'est approprié l'ambition de devenir le plus grand héro issu du département de soutien. Nani ?! Impossible ! Eh bien, impossible n'est pas Takane. Purement aimable et serviable, le jeunot n'est jamais contre de donner un peu de son temps et de son énergie pour aider ceux qui auraient besoin de lui. C'est là une qualité qui convainc son père du sérieux de sa détermination. Cependant, il possède un trait qu'il devra un jour surmonter totalement pour caresser son but; Oroshine est un lâche. Oui, un héro lâche. Lui, il préfère le terme "réservé" mais tous savent ou finissent par savoir que le garçon craint et fuit ce qui pourrait lui faire du mal physiquement parlant. Être sur la voie du danger ? Très peu pour lui ! C'est pour cette raison précise qu'il utilise son ingéniosité et son équipement pour combattre depuis les coulisses.

Histoire
Ecrire l'histoire du personnage ni plus ni moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku no Hero :: LE MANUEL DU FUTUR HÉROS :: ADMISSIONS ET INSCRIPTIONS-
Sauter vers: