:: SUR LE TERRAIN :: Hosu (Tokyo) :: Centre-ville Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Little liars [PV Kana]

avatar
Messages RP : 36

Feuille de personnage
Titre: Lady Moriarty
Expérience: 80/1000
Alter: split second
Rang C





Ryou Hanazawa
Rang C
Ven 6 Avr - 0:11
Ah, on est en ligne ? Allo ? Allo ? Hem. Bonjour, et bienvenue pour un nouvel épisode de ma vie ! Et tant pis si vous voyez ce show en replay, si vous n'aimez pas ou si vous n'existez que dans ma tête, je ne fais pas ça pour vous ! Parce que vous voyez, raconter ma vie, comme ça, ça m'aide à organiser mes souvenirs, à remettre les événements dans l'ordre et à reconstituer la chaîne logique des causes et des conséquences. C'est un peu le chaos sans ça, qu'est-ce qui est arrivé avant quoi, pourquoi est-ce que ceci, pourquoi est-ce que cela, pourquoi le monde, ce genre de choses ! Tenez, prenons un exemple idiot, ce qui s'est passé l'autre jour. Mais si, vous savez, enfin peut-être pas, mais bref. Si je devais remonter à ce qui a provoqué ça, je dirais que c'est ma naissance. Non, avant, il a bien fallu que je naisse à un moment. Puis c'est idiot, toutes les histoires commenceraient comme ça, il faut trouver quelque chose de plus spécifique. Vous voyez, ça marche déjà ! Et pour en revenir à mon histoire, elle commencerait…

… par une crise catastrophique, un instant d'angoisse étouffante alors que je parcourait mes étagères du bout des doigts, relisant les tranches de mes livres un à un avant de rageusement les lancer au sol. Oh, ça a été une galère de ranger après ça, j'y ai passé une éternité, au moins une heure ! Et j'avais cassé la stéréo en lançant un livre, donc même pas de musique pour égayer l'ambiance pendant ce temps. Mais c'est pas important pour cette histoire-ci, c'est arrivé après et c'était moins pire que me rendre compte que je n'avais absolument plus rien à lire. Tous je les avaient déjà lus, tous je m'en souvenais, il me fallait de la nouveauté ! De la nouveauté ! Je tournais en rond, j'allais devenir folle, alors j'ai filé hors de mon appartement avec juste une chemise et une jupe, pas de manteau ni de chapeau, juste mon portefeuille pour acheter quelque chose.

Le pire a dû être de devoir m'insérer dans les transports et supporter l'attente interminable d'un quart d'heure à ne rien avoir à faire d'autre que tourner en rond dans ma tête et cuire au milieu de la foule compact des voyageurs, trois heure de plus comme ça et j'aurais commencé à avoir des hallucinations ! Pour éviter ça j'ai bondi hors de la rame dès que le train est arrivé au centre-ville et je me suis éloignée des grandes artères, préférant les recoins à l'ombre. J'ai toujours bien aimé l'ombre, il y fait plus frais, et à l'école je n'aimais pas me faire remarquer. Ça a changé, ça, mais je cherches toujours le froid. C'est aussi pour ça que j'aime les bibliothèques et les librairies, les livres ont besoin d'ombre et de sec. Et parce que j'aime les livres.

Mais une fois arrivée à la librairie, justement, mon calvaire n'était pas tout à fait terminé. Non, je ne vous raconte pas tout ça juste pour me plaindre, je vais vraiment quelque part avec cette histoire ! A la librairie, justement, où il fallait encore que je trouve des livres intéressants. Bon, presque tous les livres sont intéressants mais il fallait quand même que je choisisse. Au moins il n'y avait pas trop de monde à la librairie, même si c'était le week-end, j'étais loin de l'heure de pointe. J'ai pu prendre tout mon temps pour balayer des yeux les étagères et faire le tour de toute la boutique sans m'arrêter, repérant tout ce qui avait l'air digne d'intérêt et pas encore lu avant de faire un second passage pour regarder plus en détail, prenant une dizaine de livres dans les rayonnages. Une dizaine... Quatorze, je crois. Trois romans d'espionnage, deux comics américains, une adaptation de Sherlock Holmes avec des zombies – elle était mauvaise, mais j'adore Sherlcok Holmes – deux romances pour ado pour passer le temps, deux romans de fantasy, une biographie d'un héros de la génération dernière et trois livres d'économie. Je n'en avait lu aucun et ils avaient tous l'air intéressants – sauf le Sherlock Holmes, mais là encore, j'adore Sherlock Holmes – alors je les aient tous casés sous mon bras et j'ai pris la direction de la caisse pour m'insérer dans la file, derrière deux autres personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku no Hero :: SUR LE TERRAIN :: Hosu (Tokyo) :: Centre-ville-
Sauter vers: