:: SUR LE TERRAIN :: Hosu (Tokyo) :: Centre-ville Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Autour d'un thé [PV Léo]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Messages RP : 50

Feuille de personnage
Titre: Curly Locks
Expérience: 195/500
Alter: Mouton électrique
Rang D





Aslinn Mc Megido
Rang D
Jeu 3 Mai 2018 - 22:44
Pour la première fois de sa vie, Aslinn était angoissée par l'idée de la rentrée des classes. C'est souvent une peur assez commune pour les enfants et un sujet de stress certain une fois passé un certain âge, mais l'Irlandaise n'avait jamais eu de tels problèmes avec l'idée de retourner en cours. Chaque année, elle abordait la rentrée de la même manière qu'elle abordait toute sa vie étudiante : avec une certaine indifférence. Mais d'ici quelques jours, tout serait différent.

Pour la première fois, elle allait faire quelque chose qui l'intéresse vraiment. Faire un pas de géant vers son objectif. Elle avait à peine eu le temps d'être déçue de ne pas avoir été prise à Yuei qu'elle avait reçu une lettre de Shiketsu, son second choix, lui informant qu'elle avait été prise. La deuxième meilleure académie super-héroïque du Japon voulait d'elle ! Elle qui s'était déjà faite à l'idée qu'elle allait se retrouver dans un lycée de seconde zone et faire de son mieux à partir de là ! Et par conséquent, elle stressait. Elle qui n'avait jamais eu de difficultés particulières en cours (sauf en mathématiques, qu'elle peinait à voir comme utiles), elle se demandait si elle allait se heurter violemment au mur qu'était le cursus héroïque. Si son alter allait faire tâche parmi ceux de ses camarades. Déjà qu'elle avait senti un certain décalage lors de l'examen d'entrée de Yuei, quand elle avait vu de loin certains étudiants se débarrasser des robots comme on se débarrasse de mouches, elle n'osait pas imaginer ce qu'elle ressentirait quand elle devrait fréquenter des jeunes de ce gabarit tous les jours.

Et par conséquent, la jeune fille avait pris la décision de se promener dans les rues de Tokyo. Histoire de penser à autre chose. L'esprit ailleurs, allant où bon lui semblait, telle une brebis égarée. Il faisait plutôt doux aujourd'hui, et Aslinn était vêtue d'un haut à manches courtes bordeaux enfilé par-dessus un t-shirt à manche longues rouge et d'une jupe longue marron. Son accoutrement, comme à son habitude, dissimulait ses chevilles et ses poignets. Pour ce qui était des cheveux, elle avait porté son dévolu sur une coupe mi-longue juste avant de sortir.

Cela faisait déjà une bonne heure qu'elle déambulait ainsi et force était de constater qu'elle n'allait franchement pas mieux. Elle n'arrivait pas à faire sortir de sa tête de bien maussades pensées. Le bruit ambiant était quasiment assourdissant et elle plaquait du mieux qu'elle pouvait ses oreilles sensibles contre son crâne. Elle qui pensait que Dublin était une grande ville, Tokyo remettait en question tout ce qu'elle pensait savoir de la vie en milieu urbain. Elle avait presque du mal à respirer ici. Elle qui se pensait ouverte et sociable, la foule omniprésente et l'inquiétude suscitée par l'entrée à Shiketsu semblaient faire naître en elle des angoisses nouvelles. Aurait-elle eu le même problème si elle était chez elle ? Probablement pas. Réussirait-elle à se faire à ce nouvel environnement ? Très certainement. Mais elle n'arrivait pas à penser à des scénarios alternatifs et à des futurs probables à l'heure actuelle. Seule comptait la pollution ambiante, la perspective de l'échec, et... Elle avait terriblement faim !

Elle avait presque perdu la notion du temps, à force d'errer. Elle jeta un coup d’œil à sa montre. Presque midi. L'heure de manger. Et surtout, l'heure du thé. Aslinn vérifia rapidement sa position. Il lui faudrait plus d'une heure pour rentrer à son appartement. La jeune fille pouvait se permettre de décaler un peu son repas, mais pas le thé du midi. Ce serait inimaginable, comme trahir son propre père. Elle allait devoir trouver de quoi satisfaire son envie irrationnelle d'eau chaude aromatisée ici et maintenant. L'Irlandaise partit ainsi en quête de thé dans le Tokyo bondé de midi.

Son épopée prit fin quand elle arriva devant un petit café à la devanture verte, situé à l'angle de deux rues peu fréquentées (du moins par rapport au reste du centre-ville). Elle avait réussi à déceler la présence de thé à la carte, et se congratula intérieurement sur l'aisance croissante qu'elle avait à déchiffrer les idéogrammes japonais de loin. Elle nota la présence d'une terrasse, sur laquelle étaient disposées quelques petites tables et des tabourets, et entra. Plusieurs clients étaient déjà attablés et, déjà, la jeune femme se sentait un peu mieux, dans cet espace bien plus confiné et bien moins bruyant qu'à l'extérieur. Aslinn ne put s'empêcher de remarquer qu'aucun d'entre eux n'avait commandé de thé. Elle s'avança vers le comptoir et s'adressa au tenancier de l'établissement, dans un japonais encore très marqué par son accent.

"Bonjour, je... Vous avez du Barry's Tea ?"

L'homme secoua la tête de gauche à droite. Bon. Tant pis. Elle allait devoir se contenter de marques inférieures.

"Je vais prendre le meilleur thé que vous avez... Avec un..."

Voilà qu'elle avait un trou. Elle se maudit intérieurement de s'être félicitée de ses progrès quelques secondes plus tôt. Machinalement, Aslinn tenta de mimer sa requête, sans grand succès.

"Vous voyez, un... Un... Dammit, what's the japanese for sugar ?"

Voilà qu'elle se mettait à jurer à voix haute maintenant. En anglais, qui plus est.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 23
Messages RP : 47

Feuille de personnage
Titre: Time Breaker
Expérience: 140/500
Alter: Time Room
Rang D





Léo Oxton
Rang D
Ven 4 Mai 2018 - 21:41
Alors que la rentrée approchait à grands pas, beaucoup d’étudiants emménageaient à Musutafu et ses alentours. Ce n’était pas le cas de Léo, qui habitait ici depuis déjà 5 ans. Il avait déjà ses repères et savait se promener seul dans la ville sans se perdre. Il attendait depuis si longtemps son entrée en école de héros, il en bouillonnait d’impatience. Malheureusement, il n’avait pas été retenu suite à l’examen d’entrée de l’Académie Yuei, qui était sûrement le premier choix de 90% des aspirants au titre de héros. Forcément, la concurrence n’y manquait pas. De plus, il n’avait pas forcément l’alter le plus efficace pour détruire des robots, tandis que certains pouvaient les faire exploser en claquant des doigts. Néanmoins, il a été accepté à l’Académie Shiketsu, ce qui était également honorable, et a valu les grandes félicitations de ses parents. Malgré tout, ces derniers n’avaient pas la vie facile, avec ce gosse qui n’arrêtait pas de manifester son envie d’être à la rentrée. Ils l’avaient interdit d’utiliser son alter pour diminuer son temps d’attente, afin qu’il apprenne à prendre son mal en patience, et qu’il évite d’utiliser ses pouvoirs pour des caprices égoïstes. Bien sûr, il a tiré la tronche, mais au fond, il comprenait très bien. Bref, sa mère lui a proposé qu’il sorte un peu prendre l’air seul, ça lui fera plus facilement patienter que s’il était dans sa chambre à attendre. Et au moins ils ne l’avaient pas dans les pattes.

Effectivement, marcher et prendre l’air ça permet d’essayer de penser à autre chose. Dans les rues du centre-ville, le cerveau est constamment pris de curiosité, se focalisant sur les centaines de passants, affiches, et panneaux qui défilaient devant les yeux, sans compter les conversations, bruits de moteur, et musiques qui parvenaient aux oreilles, et en ajoutant par-dessus les odeurs d’essence, de poisson pas frais, et de poubelles. Oui forcément la grande ville ce n’était pas toujours la joie niveau environnement. Si on venait d’une métropole, on le savait très bien. Et si on n’en venait pas, on le savait aussi en réalité. Mais à cela s’ajoutaient plein d’avantages. Et pas seulement ces écoles qui attirent autant de gens venues des quatre coins du monde. Il y a surtout un accès facile à tout ce que l’on peut désirer, étant donné la densité de commerces ici présente. Venons-en tout de suite au plus important : le café ! Non non, pas la boisson. Ce bâtiment-là, dans lequel Léo s’apprêtait à entrer. Il y venait souvent, en journée libre ou après les cours s’il ne rentrait pas trop tard. Même si un britannique quitte son pays d’origine, il n’abandonne pas ses mœurs.

Et des mœurs de britannique, il y en surtout un à respecter.

« Bonjour ! Comme d’habitude s’il-vous-plait ! »

Le thé !
Il s’était installé sur une des chaises de bar, les coudes sur la table et la tête sur les mains, tout en agitant les pieds en attendant la préparation. Mais c’est bien vite qu’une autre discussion prit racine, à deux places de lui.

« Vous voyez, un... Un... Dammit, what's the japanese for "sugar" ?  »

Ben tiens, quand on parlait des étrangers tout à l’heure.  Malheureusement, cette adolescente était tombée sur ce membre du personnel dont l’anglais était le talon d’Achille, aussi honteux qu’on puisse le dire pour quelqu’un qui travaille dans le commerce, surtout dans une ville attirant autant de touristes par an. Elle semblait assez embêtée par sa méconnaissance de la langue, si bien qu’elle se mit à essayer de faire comprendre sa frustration en employant des termes que Léo n’entendait plus tant que ça depuis qu’il est arrivé au Japon. Était-elle d’un pays anglophone ? Anyway, c’était l’heure pour un héros d’entrer en scène.

« In japanese, we say "sucre" ! »

Spoiler:
 


Ma couleur : #0033FF


Dernière édition par Léo Oxton le Ven 4 Mai 2018 - 23:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 50

Feuille de personnage
Titre: Curly Locks
Expérience: 195/500
Alter: Mouton électrique
Rang D





Aslinn Mc Megido
Rang D
Ven 4 Mai 2018 - 22:58
« In japanese, we say "sucre" ! »

Cette simple phrase donna à Aslinn l'impression qu'on retirait un poids monumental de ses épaules. Elle se retourna vivement. C'était la première fois qu'elle entendait quelqu'un s'exprimer dans un anglais aussi bon depuis son arrivée ici, il y a environ un mois de cela. L'individu ayant prononcé ces mots était un petit garçon aux cheveux verts, d'environ une dizaine d'années, peut-être un peu plus. Aslinn ne put s'empêcher de penser à son petit frère, Oscar, resté au pays, qui devait avoir à peu près le même âge que l'inconnu. L'Irlandaise était impressionnée qu'un garçon si jeune puisse si bien s'exprimer dans deux langues. Il était probablement né dans un pays anglophone avant de déménager ici. Elle se retourna vers l'homme au comptoir et s'adressa à lui, avec un grand sourire.

"Yes, du sucre, s'il vous plaît."

L'employé hocha la tête en signe de compréhension et se retourna pour préparer sa commande. La jeune fille se sentait soudainement bien mieux qu'auparavant. Elle allait pouvoir avoir du thé ! Avec du sucre ! Et pour couronner le tout, elle avait trouvé quelqu'un qui, au vu de ses traits et de son accent, semblait être lui aussi un expatrié. Sans hésiter, elle alla d'un pas sautillant s'asseoir sur la chaise juste en face à celle de l'enfant. La simple perspective de pouvoir discuter autour d'un thé avec quelqu'un qu'elle venait de rencontrer effaçait de son esprit tous ses soucis, ne serait-ce que l'espace de quelques instants. L'Irlandaise aux cheveux bouclés affichait désormais un sourire sur son visage, une expression qui lui seyait bien mieux que l'air mi-maussade, mi-paniqué qu'elle avait quelques instants auparavant. Elle tendit sa main droite ouverte au garçon aux cheveux verts et s'adressa à lui, en anglais.

"Salut, je m'appelle Aslinn. Je me trompe, ou t'es britannique ? J'viens d'Irlande, je suis arrivée ici y'a pas très longtemps alors je me débrouille comme je peux avec la langue."

Elle avait cru reconnaître l'accent du Royaume-Uni, un peu plus tôt. A l'heure actuelle, Aslinn ne pensait même pas à l'éventualité que le garçon puisse trouver bizarre qu'une inconnue se jette ainsi sur lui alors même qu'ils venaient de se rencontrer avant d'étaler sa vie. Elle agissait juste parfaitement naturellement, sans trop réfléchir aux conséquences. Et ça lui faisait un bien fou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 23
Messages RP : 47

Feuille de personnage
Titre: Time Breaker
Expérience: 140/500
Alter: Time Room
Rang D





Léo Oxton
Rang D
Sam 5 Mai 2018 - 10:57
La jeune fille semblait bien soulagée du coup de pouce que lui a apporté Léo. Il comprenait bien le problème, il était aussi passé par là. Même si pour faire des commandes c’étaient toujours ses parents qui s’en occupaient à l’époque, concernant les cours il devait s’y faire rapidement. Ils n’allaient pas être dispensés en anglais juste lui. Et ce n’était pas le but, sinon il aurait sûrement pu trouver une école anglophone, le temps d’avoir un bon niveau en japonais.

Elle s’assit en face de lui et lui tendit la main, se présentant. Une irlandaise. Dans le mille. Ça faisait plaisir de rencontrer des collègues des îles britanniques. Cela pouvait paraitre précipité comme introduction, il n’y avait pas tout le monde qui pouvait s’ouvrir si facilement. Mais ça ne lui importait guère, ça l’arrangeait carrément d’avoir quelqu’un avec qui passer un peu de temps. Il lui serra la main, répondant en anglais.

« Effectivement, je suis anglais. Enchanté, je m’appelle Léo ! Et avec un accent sur le e. Mes parents m’ont donné un nom français, aussi étrange que ça peut paraitre. C’est vrai que le japonais n’est pas forcément simple, j’ai connu ça aussi. Mais ça fait 5 ans que je suis ici, alors j’ai eu le temps de m’y faire. »

Il venait tout juste de remarquer qu’elle avait des cornes animales sur la tête. Bah oui, y a tellement de trucs bizarres qui se baladent dans la rue, c’était une anomalie parmi tant d’autres. D’ailleurs en analysant un peu, la texture de ses cheveux semblait aussi un peu étrange. Cela avait sûrement un lien avec son alter, mais Léo estimait que ce n’était pas la première chose qui se demandait à un inconnu. Certains considèrent ça comme très personnel. Même si pour elle, ça semblait difficile de cacher grand-chose.

Elle a dit qu’elle est arrivée ici il y a peu. La manière dont c’est formulé laisse penser qu’elle n’est pas là pour des vacances, mais qu’elle s’est vraiment installée dans le coin. Vu comment elle s’était engagée à venir s’asseoir auprès du garçon, la discussion n’allait définitivement pas s’arrêter sur de simples présentations. Lorsque l’on s’adresse à quelqu’un autour de l’âge adulte, on se demande parfois comment lui adresser la parole. Neutralement ? Poliment ? Un peu familièrement ? Wesh cousin ? Et c’est ici que la magie de l’anglais entre en jeu : on ne fait quasiment pas la différence. Il n’y a pas un pronom de familiarité et un de politesse comme dans d’autres langues. Ni plein de mots à intercaler qui ne veulent rien dire mais rendent la phrase plus soutenue. Quelques changements exceptionnels par-ci par-là, mais pas bien plus. Un poids en moins dans les conversations sociales.

« Tu as dit que tu viens de t’installer, tu es là pour tes études ? »


Ma couleur : #0033FF
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 50

Feuille de personnage
Titre: Curly Locks
Expérience: 195/500
Alter: Mouton électrique
Rang D





Aslinn Mc Megido
Rang D
Dim 6 Mai 2018 - 1:42
Le garçon était absolument charmant. Il lui avait répondu très ouvertement, sans marquer la moindre hésitation. Bon sang, cela faisait du bien de pouvoir parler comme ça. Bien sûr, elle avait déjà pu discuter un peu avec des autochtones qui se débrouillaient bien en anglais ou qui étaient prêts à corriger ses erreurs de japonais. Mais la conversation ne durait jamais bien longtemps. Elle n'avait jamais échangé aussi longtemps avec quiconque qu'aujourd'hui, avec le petit britannique. Et qu'importe si elle ne le recroisait jamais. Elle aurait au moins pu passer un moment agréable, bien qu'éphémère.

Cela faisait donc assez longtemps que Léo, c'était son nom, vivait au Japon. Depuis bien plus longtemps qu'Aslinn en tout cas. L'Irlandaise espérait qu'elle trouverait au moins un autre anglophone dans sa classe. Au moins le temps qu'elle soit capable de se débrouiller toute seule. Les activités du quotidien, ça allait à peu près, mais dès qu'il était question d'interagir trop longuement... Disons qu'il n'était pas rare qu'elle se retrouve dans des situations similaires à ce qu'elle venait de vivre. Sauf qu'elle n'avait pas toujours un super-héros bilingue pour venir à sa rescousse, comme maintenant.

« Tu as dit que tu viens de t’installer, tu es là pour tes études ? »

C'était gentil de sa part de s'intéresser à elle. Elle n'avait pas vraiment l'habitude. Mais c'était l'occasion rêvée de pouvoir parler de son rêve ! L'angoisse de tout à l'heure avait désormais complètement disparue. Aslinn ne se souvenait même plus pourquoi elle s'inquiétait. Elle allait devenir une héroïne, que diable !

"Ouais ! Je vais faire ma première année à Shiketsu ! Je suis toute excitée."

Alors qu'elle disait cela, l'employé de tout à l'heure posa devant les jeunes gens leurs commandes. En sentant l'odeur du thé, Aslinn fut convaincue d'une chose : elle passait une excellente journée. Elle remercia le serveur et s'empara de sa tasse, encore brûlante, et en prit une lampée. Elle avait l'habitude de toujours faire ça avant de rajouter le sucre. C'était un petit rituel personnel dont le sens avait été perdu avec le temps, mais qu'elle s'évertuait à accomplir, par habitude. Elle sentait clairement le liquide chaud passer dans sa gorge. Elle fut parcourue par un petit frisson. Clairement, ça ne valait pas le thé de chez elle. Mais elle avait demandé le meilleur thé de l'établissement et c'était clairement ce qu'on lui avait servi. Aslinn ne s'imaginait pas pouvoir déguster un tel thé au Japon. C'était d'ailleurs pour cela qu'elle avait amené avec elle un bon kilo de sachets de Barry's Tea et que ses parents lui avaient promis de lui en envoyer plus avant qu'elle ne tombe à court. Mais il semblerait qu'elle puisse se permettre de décaler un peu le moment du ravitaillement, en fin de compte, si tant était qu'elle puisse trouver un thé de cette qualité dans le commerce.

Après cette divine gorgée, elle entreprit de questionner le petit bonhomme sur son propre avenir. Il était loin, pour lui, le moment où il devrait choisir sa voie. Mais c'était toujours agréable d'entendre les enfants parler de leurs projets d'avenir. Ils étaient toujours si passionnés, quoi qu'il arrive.

"Et toi ? Qu'est-ce que tu comptes faire plus tard ?"

Elle plongea son sucre dans sa tasse et remua légèrement le liquide chaud du bout de sa cuillère en attendant une réponse.


J'écris en #ff00cc.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 23
Messages RP : 47

Feuille de personnage
Titre: Time Breaker
Expérience: 140/500
Alter: Time Room
Rang D





Léo Oxton
Rang D
Dim 6 Mai 2018 - 10:47
Eh bien pas déçu d’être venu. En plus du thé qui arrivait, il venait de rencontrer une future classmate. Elle était venue pour rentrer à Shiketsu. C’était quoi la probabilité ? La probabilité qu’une irlandaise qui s’est installée au Japon pour suivre un enseignement afin de deviner super héroïne est venue boire un thé au même endroit et à la même heure que Léo, aussi peu de temps avant leur rentrée ? Faible. Ou destin ? Destin de réunir ceux qui partagaient la bonne culture. Oui parce que là il ne savait pas à quoi elle s’attendait du thé qu’elle allait ingurgiter, mais ce n’était sûrement pas du niveau de ce qu’elle a connu dans son pays natal. En tout cas, c’était le ressenti qu’avait Léo lorsqu’il venait ici. Mais ça restait suffisant pour justifier ses venues.

Les tasses servies, le garçon laissa d’abord Aslinn goûter au sien.
… Bon, elle ne l’a pas recraché, et ne tirait pas la tronche non plus. Elle savait accepter que dans ce monde il n’y avait pas que des gens doués. Non, n’exagérons pas avec les termes, il était plus tolérant que ça le garçon. À son tour maintenant. Qu’est-ce qu’on lui avait servi du coup ? Du thé noir à la bergamote. Oui oui. Un thé noir, sans même une saveur bien fruitée ou quoi que ce soit qu’on pouvait attendre des goûts d’un enfant à l’apparence si jeune. Sans précipitation, il saisit le breuvage, et en but lentement une ou deux gorgées. Pas besoin de préciser le « toujours si bon », si ce n’était pas le cas, il ne reviendrait plus aussi souvent.

Il comptait dire que lui aussi il allait intégrer Shiketsu, mais les boissons étaient arrivées au même moment. Mais ici était la chance d’en reparler, maintenant qu’elle venait de le questionner sur ses projets futurs.

« Eh bien… moi aussi je compte devenir un héros ! »

Bien sûr, il ne soupçonnait pas le fait qu’Aslinn lui demandait les projets qu’il comptait entreprendre lorsqu’il en aura l’âge. Sous-entendu qu’elle pensait qu’il ne l’avait pas. Ainsi, il ajouta naturellement, avec une tête fière :

« Et j’ai également été pris à Shiketsu ! »

Peut-être que s’il y avait quelque chose qui semblait avoir toujours 11 ans chez lui à cet instant, c’était son insouciance.


Ma couleur : #0033FF
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 50

Feuille de personnage
Titre: Curly Locks
Expérience: 195/500
Alter: Mouton électrique
Rang D





Aslinn Mc Megido
Rang D
Dim 6 Mai 2018 - 22:53
« Eh bien… moi aussi je compte devenir un héros ! »

Adorable ! C'était tellement bien de rencontrer des gens qui, si jeune, appréciaient déjà tant les héros qu'ils souhaitaient en devenir eux-mêmes. Comment ne pas les admirer en même temps ? C'était un fantasme tout à fait commun que celui de vouloir faire le bien autour de soi... Avec style ! Pouvoir utiliser son alter en public, porter un costume... Dur d'imaginer des enfants à qui cette perspective ne vendait pas du rêve. Et maintenant qu'elle-même était bien partie pour devenir une héroïne, qui sait, peut-être qu'un jour le petit Léo serait inspiré par...

« Et j’ai également été pris à Shiketsu ! »

Merveilleux ! C'était tellement bien de rencontrer... Deux secondes, quoi ? Il fallut une seconde à Aslinn pour comprendre qu'il ne plaisantait pas. Son air fier n'était pas celui d'un gosse arrogant qui se projetait dans le futur. C'était l'air... De quelqu'un qui disait la vérité. Aussi étrange que cela puisse paraître. Elle réfléchit encore une seconde, juste le temps de se rappeler que Shiketsu n’était pas lié à une école primaire ou à un collège. Puis enfin une dernière seconde lui fut nécessaire histoire de penser à ce qu’elle allait dire maintenant. Au total, ce furent donc trois secondes de flottement qui s'écoulèrent entre la phrase de Léo et la réponse d'Aslinn. Trois secondes durant lesquelles le regard de l'Irlandaise se perdit dans le vague, comme cela lui arrivait souvent. Ses sourcils se froncèrent imperceptiblement. Sa tasse était portée à ses lèvres, mais elle avait cessé de boire, trop occupée à comprendre sa situation. Quand les trois secondes furent passées, son visage s'illumina alors qu'elle prenait la parole. Maintenant que la confusion initiale était passée, elle pouvait pleinement s'extasier de cette rencontre fortuite.

"Vraiment ? Mais c'est génial ! J'espère..."

Aslinn s'accorda à nouveau une seconde de réflexion intense et interrompit sa phrase. S'apprêtait-elle à commettre une erreur ? Ce serait terriblement gênant si elle faisait part de son désir d'être dans la même classe que lui et qu'il lui répondait un truc du style "Je n'ai pas été pris en filière héroïque, je suis en éco". Mais elle se souvint d'un détail : il n'y avait pas de filière économique à Shiketsu. Good. Elle ne prenait aucun risque.

"...qu'on sera dans la même classe !"

Aslinn réfléchissait désormais à autre chose. Quel était l'alter de Léo ? Son apparence juvénile y était évidemment liée. Mais ça ne pouvait pas être que ça, autrement il n'aurait pas été pris à Shiketsu. Avait-il un alter à deux éléments ? Ou bien son alter avait-il pour effet secondaire d'influer de la sorte sur sa croissance ? L'Irlandaise finit par mettre ces questions de côté. Ce n'était pas bien poli de se préoccuper ainsi des alters d'autrui, surtout de quelqu'un qui faisait lui-même bien peu cas des cornes et de la laine de la jeune femme. Et puis, s'ils étaient dans la même classe, elle verrait forcément de quoi il en retourne un jour ou l'autre. En attendant... Elle prendrait son mal en patience. Elle n'était franchement pas pressée. Tout ceci ne faisait que commencer. Ce n'était pas le moment d'être bizarre, elle ne devait pas manquer sa chance de se faire un bon camarade si tôt.


J'écris en #ff00cc.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 23
Messages RP : 47

Feuille de personnage
Titre: Time Breaker
Expérience: 140/500
Alter: Time Room
Rang D





Léo Oxton
Rang D
Dim 13 Mai 2018 - 17:51
Après avoir annoncé son adhésion à l’école Shiketsu, ce fut un bide un peu gênant de quelques secondes qui avait pris place, durant lequel Léo se demandait qu’est-ce qu’il avait dit de mal. Heureusement, ça ne dura pas bien longtemps, et comme si de rien n’était, elle manifesta son engouement pour cette idée. Quel était le souci, si ça lui plaisait tant ? Léo pensait avoir compris l’origine du problème… Mais d’abord, joie partagée.

« Je crois ne pas avoir d’amis de mon ancienne école qui a été pris à Shiketsu, alors ce sera un plaisir d’y trouver une collègue de Tea Time ! »

Du coup, cela alimentait un peu plus la curiosité du jeune garçon par rapport à cette Aslinn. Principalement… l’alter. Elle avait quand même deux cornes animales sur la tête. Ils vont bien finir par apprendre les caractéristiques de l’autre, il n’était pas forcément nécessaire d’attendre. Il y a quelques années ce n’était pas le cas, mais maintenant ce problème est de plus en plus fréquent : on évaluait mal son âge. Ce qui était normal, maintenant que l’écart était d’environ trois-quatre ans. Ça commençait à devenir non-naturel de penser que cet enfant avait vraiment 15 ans. Bon ça allait encore, tout le monde pouvait se dire qu’il y a retard de croissance, pour 1 môme sur 3 000 000 dans le monde. Mais d’ici deux ans ce sera moins marrant. Il se demandait des fois s’il devait sans cesse faire semblant d’être jeune. Mais ça risquait d’être vite compliqué, l’incohérence va bien finir par se faire sentir. Cette conversation en était un bon exemple : on ne peut pas prétendre être un élève de Shiketsu alors que la dizaine d’années n’est pas si loin derrière. Autant assumer jusqu’au bout, et il sera bien forcé de le faire le jour où il deviendra un héros.

Il n’était pas un pro de psychologie, mais il sentait qu’il y avait comme un doute de placé dans cette conversation. Il reprit tranquillement quelques gorgées de son thé, avant d’expliquer. Ce n’était au final que la simple continuité des explications. Il parlait quand même un peu plus bas, mais pas au point de chuchoter ou de forcer Aslinn à tendre l’oreille.

« Vu que nous serons probablement camarades, ça ne me pose pas de problème de t’en parler. Si jamais tu te demandes, même si je n’en ai pas l’air, j’ai bien 15 ans. Il fouilla sa poche et en sorti une pièce de 100 yens. Il la lança dans les airs, à la verticale. Mon alter me permet d’agir sur l’écoulement du temps »

Une petite démonstration était toujours plus sympathique pour montrer ce que l’on savait faire. La pièce prit de la hauteur en tournant sur elle-même. Elle finit par atteindre le sommet de son vol et commença à retomber. Un instant plus tard, sa vitesse de chute semblait réduite par deux.

« Je peux le ralentir ou accélérer sur une zone définie. »

Il avait créé une petite Slow Room sur la trajectoire de la pièce, qui n’était restée active que le temps de se rendre compte de la différence si on l’avait suivi des yeux jusque-là, afin de ne pas attirer l’attention des autres clients. Il rattrapa la pièce dans sa main et la rangea à nouveau dans sa poche.

« Du coup, tu dois comprendre de quelle manière un tel pouvoir a pu influer sur mon corps. »



Ma couleur : #0033FF
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 50

Feuille de personnage
Titre: Curly Locks
Expérience: 195/500
Alter: Mouton électrique
Rang D





Aslinn Mc Megido
Rang D
Mar 15 Mai 2018 - 3:05
Ah, il était donc conscient que son apparence était des plus particulières. C'était assez étrange de se dire qu'on vivait dans une époque où une fille avec des cornes était vu comme quelque chose d'assez commun mais qu'un individu qui avait l'air plus jeune qu'il ne l'était réellement constituait une petite curiosité. Aslinn était soulagée : Léo n'avait pas l'air de mal prendre sa petite hésitation. De manière générale, il semblait très gentil et ouvert.

"Mon alter me permet d’agir sur l’écoulement du temps."

"Ooooh."

Elle n'avait pas pu s'empêcher d'émettre ce petit son admiratif. L'Irlandaise n'était en rien sarcastique : l'idée d'un alter qui influait sur le temps la remplissait d'excitation. Quand Léo envoya en l'air la piécette, elle avala vite sa gorgée de thé avant de poser sa tasse sur le comptoir, braqua son regard sur la pièce et put ainsi pleinement constater l'effet de l'alter de son camarade sur celle-ci : elle décéléra soudainement avant d'atterrir dans la main du jeune anglais.

Aslinn fit un effort conséquent pour dissimuler son émerveillement, de sorte à ne pas attirer l'attention. Son regard plein d'étoiles trahissait toutefois son ressenti face à cette petite démonstration. Quel alter merveilleux ! se disait-elle. L'espace d'un instant, elle envia le garçon. Avec une telle capacité, elle aurait probablement été prise au sérieux plus tôt dans sa vie. Mais son bref accès de désir prit fin aussitôt que Léo mit l'accent sur le prix de ce pouvoir. La théorie de la jeune fille était donc correcte : il y avait une corrélation entre son alter et son apparence... Tout n'était pas rose, même pour ceux qui étaient nés avec un meilleur alter qu'elle. L'espace d'un instant, elle adopta inconsciemment une expression teintée de mélancolie.

"Je vois, oui..."

L'Irlandaise se remit à sourire et avala les dernières gorgées de son thé. Elle prit note mentalement de la localisation du café, dans l'optique d'y retourner un jour. Il était désormais temps de retourner la politesse à Léo. Elle se pencha vers lui et baissa un peu la tête, de sorte à ce que quelques-unes de ses mèches mi-longues pendouillent un peu.

"Mon alter influe sur mon corps aussi. D'une manière un peu moins discrète toutefois."

Juste après qu'elle ait prononcé ces mots, ses cheveux, ou plutôt l'amas laineux qui lui servait de cheveux, se mirent à pousser, à vitesse moyenne. Il s'agissait pour Aslinn d'aller à une vitesse qui permettrait à Léo de remarquer le changement, sans pour autant qu'elle se fasse remarquer par tout le monde. Non pas qu'elle risquait quoi que ce soit, la loi japonaise sur l'utilisation en public des alters ciblait surtout ceux dont l'alter comportait un risque pour autrui, il était peu probable que quiconque appelle la police parce qu'elle faisait pousser ses cheveux. Mais, par principe, elle ne voulait pas déranger les autres clients.

Quand sa laine atteignit une certaine longueur, elle releva d'un coup sa tête. Ses mèches dissimulaient désormais la totalité de son visage. La laine épaisse ne laissait même pas voir ses yeux dorés. Elle porta ses mains à son faciès et écarta légèrement la laine en son milieu, révélant ainsi sa bouche.

"C'est marrant, hein ?"

Elle ne put pas s'empêcher de rire un peu. On pourrait croire qu'elle se serait lassée après 17 ans, mais il n'en était rien. Ça l'amusait autant qu'auparavant.

"Bon bien sûr là je te fais la version soft mais je peux être un peu plus créative que ça. Ah, par contre si je le fais trop je m'endors, c'est un peu embarrassant."

Elle n'estimait pas nécessaire de faire une démonstration des propriétés électriques de ses cornes. Elle ne les employait elle-même que très rarement depuis l'incident. Et puis, ce n'est jamais vraiment agréable un coup de jus, même minime. Non, aujourd'hui, elle allait rester sur la laine. Aslinn fouilla dans son sac à main et en sortit un élastique. Elle tira sa nouvelle masse capillaire en arrière et se fit rapidement une queue de cheval. Ses mouvements étaient ceux de quelqu'un qui avait l'habitude de ce genre de choses.

"Tu pourras voir mes bottes secrètes... Sur le terrain !", dit-elle tout en adressant un clin d’œil au Britannique.

Alors qu'elle finissait d'arranger sa coiffure, il lui vint une idée. Elle ne savait pas si Léo avait remarqué mais... Bah, autant lui montrer maintenant. La fille-mouton tira légèrement sur une de ses mèches, qui lui resta en main. Elle tenait désormais entre son pouce et son index droit un bout de sa toison d'environ 8 centimètres de long. Elle le tendit à Léo.

"Juste un dernier détail... C'est de la laine."

Elle lui adressa un regard qui voulait dire : Tu peux la prendre.


J'écris en #ff00cc.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 23
Messages RP : 47

Feuille de personnage
Titre: Time Breaker
Expérience: 140/500
Alter: Time Room
Rang D





Léo Oxton
Rang D
Ven 18 Mai 2018 - 23:05
Chacun son tour pour la prestation. À elle de faire sa petite démonstration. Il était content qu’elle se prenne au jeu, observant donc avec intérêt.

« Mon alter influe sur mon corps aussi. D’une manière un peu moins discrète toutefois. »

Effectivement… Elle avait baissé la tête pour que ce soit plus visible. Ses cheveux se mirent à pousser petit à petit. Cela finit quasiment pas recouvrir son visage. Marrant.

« C'est marrant, hein ? »

Oui, marrant. Et du coup ?

« Bon bien sûr là je te fais la version soft mais je peux être un peu plus créative que ça. Ah, par contre si je le fais trop je m'endors, c'est un peu embarrassant. »

Effectivement ça l’est. Mais peu lui importe les points négatifs, venons-en au concret. C’est bien beau de faire pousser ses cheveux mais… quelle en était la finalité ?

« Tu pourras voir mes bottes secrètes... Sur le terrain ! »

Quooooooiiiiiii ? C’était quoi ce tease ? Arnaque ! Remboursé ! Mais elle croyait qu’elle allait pouvoir s’en tirer comme ç… oh, de la laine ? Il saisit le cheveu qu’elle lui tendit. Effectivement, surprenant. De la laine et des cornes, c’était un alter de mouton en fait. Mais ne dévions pas : c’était quoi le but dammit ? Léo se creusait la tête mais avait du mal à voir ce qu’on pouvait faire avec un alter. De la ficelle ? Des vêtements ? Ça devait pouvoir s’utiliser mais… c’était vraiment suffisant pour être pris dans une école de héros ça ? De la manière dont elle en parlait, non, ce n’était pas possible, il y avait un truc. Ou quelque chose échappait clairement à Léo. Il répondait à la provocation, mais toujours sur ce ton enjoué, et non le ton d’un petit garçon qui boude.

« Comment ça, sur le terrain ? Tu m’as rendu trop curieux là ! S’il faut attendre le terrain, allons-y tout de suite ! »

Il reprit des gorgées de son thé, qui commençait à arriver à la fin de sa vie.

« Enfin, après avoir fini notre thé bien sûr… »

Enfant gâté.


Ma couleur : #0033FF
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 50

Feuille de personnage
Titre: Curly Locks
Expérience: 195/500
Alter: Mouton électrique
Rang D





Aslinn Mc Megido
Rang D
Sam 19 Mai 2018 - 4:48
"Et bien tu sembles y tenir, on peut faire ça !"

Aslinn était face à une situation tout à fait inédite : quelqu'un était intéressé, intrigué même, par son alter. Était-ce parce qu’elle était désormais dans une école héroïque et qu’on s’attendait par conséquent à un certain niveau de sa part ? C’était probablement quelque chose comme ça. En tout cas, ce n’était pas déplaisant. Il voulait en voir plus. Soit ! Il lui était sympathique, elle était de bonne humeur, il aurait le privilège d’assister en avant-première à la démonstration du plein potentiel du Mouton Électrique.

"Enfin, après avoir fini notre thé bien sûr…"

"Bien sûr, nous ne sommes pas des animaux."

Il perd pas le nord, lui.
Mais il avait raison. Le thé primait sur les petites démonstrations. Il primait sur beaucoup de choses en fait, dans l’esprit de l’Irlandaise. Elle prit son temps pour finir sa tasse, tout en jetant régulièrement des regards en coin à Léo. Il était évidemment impatient, c’était assez amusant à observer. Elle n’avait pas l’habitude d’être ainsi mise sous le feu des projecteurs, bien au contraire. C’était agréable, une fois de temps en temps.

Quand ils eurent fini leurs breuvages, Aslinn déposa quelques pièces sur le comptoir et descendit de son tabouret avant de sortir du café, sans manquer de saluer l’employé. Une fois devant l’établissement, elle regarda son petit comparse avant de s’adresser à lui, sur un ton curieux qui trahissait une certaine excitation :

"Alors, où est-ce que tu m'emmènes ? Une ruelle ? Un terrain vague ? Oh, un entrepôt abandonné ?"

Elle faisait confiance à Léo pour avoir une idée. Elle connaissait encore mal la ville, elle ne pouvait que se fier à lui.


J'écris en #ff00cc.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 23
Messages RP : 47

Feuille de personnage
Titre: Time Breaker
Expérience: 140/500
Alter: Time Room
Rang D





Léo Oxton
Rang D
Dim 27 Mai 2018 - 16:20
Yes, elle avait accepté !
Alors alors, qu’est-ce que ça pouvait être, ces bottes secrètes ? Se transformer en brebis ? Créer des objets avec sa laine ? Tirer un laser depuis ses cornes ? Ou peut-être quelque chose qui n’avait rien à voir avec le physique qu’elle laissait paraître ? M’enfin peu importe, il sera bientôt fixé. Il était déjà si intrigué par la première de ses camarades, ça le rendait encore plus impatient de découvrir le reste de sa classe… Pourquoi il était sorti prendre l’air déjà ? Ah oui, pour penser à autre chose et calmer son excitation par rapport à la rentrée. Oups.

Thé fini et facture payée, ils sortirent du bar pour la prochaine étape. Où pourrait-il l’emmener… Ils étaient en centre-ville, ce serait long de s’éloigner de ces pâtés de bâtiment pour trouver une zone assez large et praticable. Il ne savait pas à quoi il devait s’attendre donc difficile d’évaluer le besoin. Elle proposait aussi un entrepôt mais l’idée ne lui plaisait pas. On pouvait facilement tomber sur un ennemi imprévu dans un coin isolé. Ça on ne l’apprend à personne, si les héros existent c’est pour une bonne raison. Pareil pour la ruelle, dont l’idée ne serait valable que si elle n’était pas fréquentée. Mais dans ce cas-là, cf problème d’entrepôt. Et à sa connaissance, il n’y avait pas dans le coin de gros complexes comme ceux que Yuei utilisaient pour leur examen d’entrée. Et puis rien ne dit que ça aurait été accessible. Une autre idée vint au jeune garçon. Et si, avec un peu de chance…

« Suis-moi ! », lança-t-il, toujours enjoué, avant d’ouvrir la marche.

Un bon bordel les rues à cette heure, et en ce jour. Il vérifiait régulièrement qu’Aslinn n’ait pas été avalée par la foule, chose qui aurait été plutôt problématique pour le bon déroulement de la future prestation. La densité de passants ici présente rendait le chemin plus long qu’il ne l’était réellement. Il avait commencé la route avec un pas un peu pressé, mais il ne put s’y tenir bien longtemps. Ici, un alter de vol aurait été magnifiquement utile. Si on avait l’autorisation légale de s’en servir en tout cas. Beuh. Tiens, et si c’était ça que comptait montrer Aslinn ? Non soyons sérieux, un mouton mélangé à un oiseau ? Remarque il y en avait qui se mariaient juste pour donner à leur enfant un mélange de leur alter, donc ce n’était pas si improbable en fait.

Après cinq minutes ou peut-être un peu plus, ils arrivaient. Et il était vide. Quoi donc ? Un stade de baseball. Bien accessible, plat, ça semblait parfait. L’herbe était assez sèche, pas de quoi se salir les pattes en marchant là-dedans. Il y entra et fit quelques pas, avant de se tourner vers elle, les bras derrière la tête.

« Alors ? Tu en penses quoi ? Ça fera l’affaire ? »



Ma couleur : #0033FF
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku no Hero :: SUR LE TERRAIN :: Hosu (Tokyo) :: Centre-ville-
Sauter vers: