:: SUR LE TERRAIN :: Musutafu (Tokyo) :: Académie de Yuei :: Complexe sportif Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Se dégourdir les pattes | ft. Tsuna & Haru

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Messages RP : 34

Feuille de personnage
Titre: Data
Expérience: 100/500
Alter: OS
Rang D





Haru Sasaki
Rang D
Mar 22 Mai - 16:59
Tel que prévu, la bombe envoya valser les deux combattants alors qu’Haru se permit un petit sourire. Il s’agissait de version de ses bombes à force un peu réduite, pour les biens de la cause, mais il aimait bien l’impact que celles-ci avaient et il se faisait déjà des plans afin de les améliorer. Ce test était encore meilleur qu’il l’imaginait, les 2 combattants étaient réellement les cobayes parfaits pour cette invention... Il aurait peut-être dû apporter plus de choses à tester finalement, comme son Katan’Haru’stique, ou bien son Ch’Haru’botique…

Le bruit du combat qui avait repris de plus belle tira le jeune ingénieur de ses pensées. Malgré le fait qu’il affirmait ne pas être très physique, l’autre étudiant de classe support le surpassait largement de par sa rapidité d’action et la force de ses frappes. Haru savait qu’il ne pourrait aucunement suivre les mouvements d’aucun des deux autres élèves et, s’il avait accepté de faire ce combat, aurait carrément dû se fier à 100% à ses inventions et son intellect. Mais même là, Oroshine était fort probablement au moins son égal dans cette catégorie aussi, ce qui faisait de lui un combattant complet et dangereux. Bon à avoir avec soi et non contre soi…

Haru analysait toujours le tout depuis les diverses prises de vues que lui permettaient d’avoir ses drones, perdant de temps à autre un angle lors d’une explosion, mais gardant tout de même une bonne vision globale du combat. Le tout semblait relativement équilibré, les combattants s’échangeant coups, feintes et parades, mais alors que ça semblait vouloir s’éterniser un peu, Tsuna posa une action qui sembla lui donner un peu l’avantage en bloquant le tuyau de son adversaire et en préparant une contre-attaque. À voir le sourire de l’ingénieur, le tout n’était cependant pas gagné. Tel qu’Haru s’en attendait, le sceptre n’était pas ordinaire et l’arc électrique qui en sorti n’était probablement pas sa seule utilité… Le Froussard se retrouva au sol, paralysé et l’ingénieur lui portant un coup au ventre avant de se retourner vers Haru, toujours sur son banc.

- Great ! La fonction shock est opérationnelle, tu as vu ça Haru ?

Il adressa aussi quelques paroles à son adversaire qu’Haru n’écouta pas, trop occupé à observer l’arme qui semblait n’être qu’un tuyau banal… Très bon camouflage…

– Ouais, félicitation, je me doutais bien que quelque chose clochait avec ce tuyau… Faire d’un objet de la vie de tous les jours un arme redoutable, très bien pensée…

Il pourrait peut-être aussi s’inspirer de cette approche pour une prochaine invention? Peut-être un simple plat qui devenait une scie rotative? Le Pl’Haru’tatif ça sonnait bien quand même! Les drones toujours en fonction d’Haru lui montrèrent alors que le combat n’était peut-être pas aussi fini que l’ingénieur semblait le penser, Tsuna s’était relevé, tandis qu’Oroshine semblait avoir baissé sa garde… Voilà qui s’annonçait encore intéressant…
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mer 6 Juin - 1:49
Après avoir bloqué le tuyau d’Oroshine, Tsuna ne se souvenait plus de rien. Il était au sol gisant contre l’herbe, son bras gauche ne voulait pas bouger et sa tête était engourdie. Qu’est-ce qu’il venait de se passer…

- Kof kof…

Le regard flouté, il pouvait apercevoir Oroshine discutait avec Haru. Son ventre lui faisait mal, s’était-il pris un coup avant d’être au sol ?

- Qu’est-ce qui... pensa Tsuna dans l’incapacité de prononcer dû à son manque d’air.

Tsuna avait du mal à reprendre ses forces, son bras gauche était engourdi, impossible de s’en servir. La flamme sur son front était faible, très faible, à tout moment elle pouvait s’éteindre ce qui signifierait l’arrêt de son Alter. Contrairement à son bras gauche, le droit répondait encore assez bien, à l’aide de celui-ci il se releva tant bien que mal. Le match était déjà fini, Oroshi aurait eu le temps de gagner si c’était du sérieux. Mais, Tsuna n’avait pas abandonné.

- Ce… Ce n’est pas encore fini !

Sa flamme frontale pris une intensité supérieure à la normale, l'adrénaline procurée par ce combat l'empêchait de ressentir la douleur. Une fois debout il leva son poing droit vers le ciel, chargeant sa dernière attaque. Les flammes se regroupèrent autour du poing tels des satellites de planète.

- Burning…!

Même si Oroshine était à plusieurs mètres de distance, Tsuna s'apprêtait quand même à utiliser cette nouvelle technique. Le feu s'intensifiait autour de son poing.

- A- !

Au moment où Tsunayoshi brandit le poing pour envoyer le coup, toutes les flammes émanant de son corps disparu.

- J’ai plus de force…

Tsuna s'écroula en arrière sur la pelouse. Reprenant son souffle avec un peu de difficulté à cause du coup reçu dans l’estomac, il essaya de regarder Oro et Haru utilisant le peu de force pour tourner sa tête.

- J’ai totalement perdu, Tsuna reprenait son souffle, une défaite totale… Et j’ai même pas vu ton Alter… Haha...

Levant son poing en l’air encore couché au sol, une dernière flamme s’allumait.

- La prochaine fois, je devrais… non, je ne referais pas les mêmes erreurs, j’apprendrais à mieux maitriser mon Alter et je te battrais !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 87

Feuille de personnage
Titre: Handy Hero : Mechanoclad
Expérience: 270/1000
Alter: Workshop
Rang C





Oroshine Takane
Rang C
Mer 6 Juin - 10:19
    « Ouais, félicitations, je me doutais bien que quelque chose clochait avec ce tuyau… Faire d’un objet de la vie de tous les jours une arme redoutable, très bien pensé… Haru complimentait le concept. Je me grattais l'arrière de la tête, gêné par sa remarque, si bien que j'en oubliais mon sparring partner.
    - Haha, thank you ! Celui-ci, c'est une relique. Je caressais mon arme métallique et froide dans toute sa longueur, appréciant l'uniformité de son carrelage. Pas de bosses, pas d'éraflures et pourtant je m'en étais déjà bien servi depuis. Je l'ai baptisé : Leiscepter, en référence à l'équipe anglaise de football que mon père a l'habitude d'admirer, il...J'entendais l'herbe se froisser, ce qui me rappelait subitement que Tsunayoshi devait déjà se relever. Avec un air surpris je prenais deux pas de distance en observant les prochains gestes du brun. Le seul soucis pour l'instant c'est que je n'ai pas encore trouvé un moyen de décharger plus d'électricité sans me griller moi-même ... »

    Des traits électriques crépitaient encore autour du bras touché. Une décharge plus importante l'aurait laissé à terre. Je prenais le temps d'observer toutes ses réactions. Cela me permettait de dresser un bilan en temps réel des fonctionnalités de mon équipement. Il semblait être épuisé et avoir du mal à se mouvoir, se relevant lentement à l'aide de son bras encore opérationnel. *Short stun. Sluggish moves.* j'énumérais ainsi les états que je pouvais remarquer chez l'adversaire après un coup de jus. Bientôt, Tsuna' levait le poing au ciel, semblant rassembler ses flammes pour une ultime attaque. Les gerbes orangées tournoyaient autour de son poing, je trouvais ça beau. "Come at me..." je chuchotais en reprenant mon sérieux. Le combat n'était pas terminé, j'avais certes pu placer un coup en douce mais l'étudiant héroïque semblait ne pas avoir dit son dernier mot. Au fur et à mesure que ses forces s'amassaient comme s'il était devenu le centre de gravité d'une puissance solaire, le feu qui engouffrait son membre illuminant d'une façon circulaire, comme une petite étoile en plein jour, provoquant une vague d'air chaud lorsque le vent environnant passait près de lui avant de me caresser les joues, me faisant comprendre qu'il ne jouait plus.

    Je dois admettre que je craignais la suite. Pas du tout habitué à faire face à ce genre d'adversaire à l'alter particulièrement taillé pour le combat, je commençais d'ores et déjà à réfléchir à une stratégie. Si j'en crois l'accumulation de flammes supérieure à ce qu'il avait sorti jusqu'à présent, il décuplerait certainement sa force et sa vitesse au-delà de ses coups précédents. Mon jetpack possède encore assez de carburant pour éviter, mais encore faut-il que je le déclenche à temps ! Je remarquais au passage que je manquais de défense. Comme quoi, cet entraînement m'aura été totalement bénéfique, non seulement j'avais l'occasion de tester mes armes sans grands risques, mais en plus je peux contempler mes propres lacunes.


    « Burning…! A- ...
    - Here he comes ..!! Alors qu'il s'apprêtait à donner son coup décisif, j'avais la main droite fermement resserrée sur mon sceptre et la main gauche prête à actionner le jetpack pour une éventuelle esquive. Pour tout vous dire, quand il a envoyé son poing à cette distance, j'ai compris qu'éviter serait inutile, c'est sûrement une attaque qui tire profit de sa surcharge de feu pour frapper de loin... mais les flammes disparurent brutalement.
    - J’ai plus de force… »

    Pendant une seconde j'étais confus. Je restais là, dans la même position de défense même si Tsunayoshi était désormais allongé dans l'herbe. A priori, la décharge qu'il s'est pris l'avait sonné un peu plus que je ne le pensais. J'ai repris une pose régulière avant de lâcher un rire étouffé : Haru et lui avaient certainement pu voir la crainte sur mon visage. Tout ça pour ça ! Haha, je me sentais bête ! Prenant une grande inspiration pour reprendre mes sens, je marchais jusqu'à lui pour m'assurer qu'il allait bien.

    « J’ai totalement perdu... et j’ai même pas vu ton Alter… Haha... Il levait le poing en restant au repos, irradiant une énième flamme un peu plus faible que celle qui m'avait mis dans la peur. La prochaine fois, je devrais… non, je ne referais pas les mêmes erreurs, j’apprendrais à mieux maîtriser mon Alter et je te battrais ! Je lui souriais amicalement, il m'avait fait ressentir cette excitation du combat dont parle les amoureux de la lutte.
    - J'ai bien cru que j'allais finir rôti ! Je lui tendais la main pour l'aider à se relever ou au moins à se mettre assis. Le combat était terminé maintenant Haru pouvait nous rejoindre, nous pourrions discuter tout en soufflant un peu. Qu'est-ce que c'était cette dernière attaque ? It was amazing ! Je me suis permis de faire quelques observations, ton alter de feu couplé à ton style est plutôt typé corps-à-corps pas vrai ? Tu aurais vraiment pu me prendre de court si ton attaque ne s'était pas dissipée. J'étais hors de portée... qu'est-ce qu'il était censé arriver ? Je questionnais sa dernière action n'ayant pas aboutie, je voulais vraiment savoir de quoi il en retourne. Je saurais au passage à quoi m'attendre la prochaine fois que nous nous amuserions ensemble. Hé Haru, t'as vu ça ? Technologie 1, super-humain 0 !! Je me vantais sur le ton de la plaisanterie, souhaitant véhiculer à Haru ces émotions enivrantes qui me permettaient de croire en mon rêve, bien qu'il paraisse fou. N'as-tu jamais pensé à demander aux développeurs de l'académie de te confectionner un costume pour faciliter l'usage de tes flammes ? Ils pourraient même t'aider à outrepasser leur courte portée ! Montre-moi ça... Je lui prenais la main droite sans attendre son approbation. Je l'examinais de près et voyais curieusement qu'aucune brûlure n'était à déplorer. Qu'en dis-tu Sasaki ? On pourrait même le faire tous les deux. »

    Si j'avais émis ces thèses, ça n'est pas que pour mettre mon département sous les feux des projecteurs, non. Je voulais véritablement aider mon ami. Celui-ci est un apprenti héro, un vrai. Il devait pouvoir compter sur nous autres, développeurs, pour lui venir en aide à notre façon. Un tableau se dessinait dans mon esprit inventif où j'ai compilé les observations. La portée de ses coups, sa façon frénétique de combattre et je les synthétisais pour pondre une solution. Une solution temporaire, that is. Car bien qu'il avait encore des difficultés, je ressentais l'énorme potentiel de Sawada. En tant que héro, il sera à coup sûr un élément essentiel de la lutte anti-crime. Lorsque d'autres héros moins offensifs se concentreront sur le sauvetage des civils, lui, il pourra affronter la menace oeil pour oeil, dent pour dent. Pour le moment, il s'agissait tout simplement de le faciliter dans son ascension. C'est bizarre... on m'avait parlé de la compétition qui faisait des héros des collègues mais avant tout des rivaux. Je ne la ressentais pas, ou pas encore. Même si Tsuna' a un avantage certain pour cette carrière, par rapport à l'ingénieur que je suis, je ne m'en faisais pas. C'est peut-être parce que je le considère déjà comme un camarade...? Nous nous connaissons depuis moins d'un jour, moins de deux heures même ! Et pourtant notre échange de coups m'a permis de voir sa détermination, l'ardeur de sa fougue était encore plus brûlante que ses flammes.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 34

Feuille de personnage
Titre: Data
Expérience: 100/500
Alter: OS
Rang D





Haru Sasaki
Rang D
Mar 26 Juin - 16:30
Une relique qui avait encore besoin de quelques retouches si l’utilisateur ne voulait pas se griller avec sa victime apparemment… Somme toute, le tuyau restait une très bonne arme et même si les décharges n’avaient pas une énorme force, le simple fait de pouvoir paralyser temporairement un ennemi et gagner de précieuses secondes pouvait complètement changer le cours d’un combat… Mais Haru avait bel et bien quelques idées afin de permettre à son collègue d’augmenter un peu la puissance de son arme.

L’ingénieur continuait de garder l’une de ses caméras fixées sur Tsuna qui s’agitait derrière eux. Il semblait bien déterminé à ne pas abandonner et se préparait à lancer ce qui s’annonçait comme une attaque bien puissante. Alors qu’Oroshine remarquait lui aussi que son adversaire n’était pas complètement KO, Haru recula de plusieurs pas, ne souhaitant pas se retrouver dans l’onde de choc de l’attaque ultime de son ami. Voilà qui risquait d’être fort intéressant! D’un coup, toutes les caméras restantes se retournèrent pour fixer l’apprenti héros alors que celui-ci commençait à (pour une raison qui échapperait toujours à la logique d’Haru) crier le nom de son attaque. Alors que la chaleur montait tranquillement tout comme l’intensité de la flamme sur le front de Tsuna, l’ingénieur s’attendait au pire, lorsque tout à coup… L’étudiant s’effondra. Wow. Quel hype inutile. On se serait cru en pleine conférence E3 de Nintendo.

Oroshine, qui semblait soulagé que l’attaque n’ait pas été lancée, s’approcha du jeune héros pour l’aider à se relever, tandis que, poussant un soupir de déception, Haru rappelait ses caméras/bombes à lui pour les ranger dans son sac. Ensuite, il s’approcha des deux autres alors que son camarade de classe était en train de proposer à l’autre de lui fournir un costume, qu’ils pourraient construire en collaboration. Il avait ajouté cette dernière partie en adressant la parole à Haru, qui trouvait qu’il s’agissait d’une bien bonne idée.

- Oui, bien sûr que nous pourrions le faire, j’ai même déjà quelques idées en tête… Tu en penses quoi Tsuna? Tu veux bien être notre cobaye?

En disant cette dernière phrase, l’ingénieur avait adressé un clin d’œil à son ami, sachant que l’offre l’intéresserait surement, mais souhaitant quand même le taquiner un peu. Après tout, il était fort possible que les premiers prototypes soient des échecs et que l’apprenti héros se retrouve avec quelques ecchymoses, alors autant le préparer à l’avance! Haru rapporta son attention sur l’autre étudiant support pour lui adresser la parole.

-Pour ton Leisceptruc, t’as déjà pensé à, plutôt que de modifier le tuyau, porter une protection? Genre un gant de caoutchouc ou un truc du genre?

Il s’agissait d’une idée toute simple, mais Haru savait trop bien que parfois à trop chercher, on ne trouve pas même si la solution se trouve juste devant nos yeux. La collaboration était une excellente idée, puisqu’il se doutait bien qu’il pourrait apprendre des tas de trucs de son collègue et vice-versa. S’ils en devenaient tous deux meilleurs dans leur domaine, on pourrait dire que pour eux, ce serait mission réussie!
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 28 Juin - 22:20
Oroshine se rapprocha de Tsunayoshi pour lui prêtait main-forte à se relever.

- J'ai bien cru que j'allais finir rôti ! Qu'est-ce que c'était cette dernière attaque ? It was amazing ! Je me suis permis de faire quelques observations, ton alter de feu couplé à ton style est plutôt typé corps-à-corps pas vrai ? Tu aurais vraiment pu me prendre de court si ton attaque ne s'était pas dissipée. J'étais hors de portée... qu'est-ce qu'il était censé arriver ?

L’apprenti héros maintenant debout grâce à Oroshi, se faisait mitrailler de questions par celui-ci. Il était vraiment enthousiaste et plein de vie.

N'as-tu jamais pensé à demander aux développeurs de l'académie de te confectionner un costume pour faciliter l'usage de tes flammes ? Ils pourraient même t'aider à outrepasser leur courte portée ! Montre-moi ça…

Oroshine était très curieux, il ne laissait aucun repos à Tsuna entre chaque question, il était encore en pleine action du combat. Il prit la main du brun pour l’examiner encore une fois ne pouvant attendre une réponse.

- Haha…

- Oui, bien sûr que nous pourrions le faire, j’ai même déjà quelques idées en tête… Tu en penses quoi Tsuna? Tu veux bien être notre cobaye?

Même Haru s’y met maintenant… Par où commençait Tsuna ne savait plus où tourner de la tête.

- Euh… pour… Pour mon style de combat, je suis limité à mes poings à cause de mon Alter… Mais j’ai déjà pensé comment remédier à ce problème et… et… Mon Burning Accel n’a pas marché. Tu… Tu le sens peut-être pas, mais mon Alter me permet de générer des flammes sur mes mains, avec mon Burning Accel, je concentre et stock mes flammes dans mon poing pour l’envoyer de loin. Mais… mon Alter ne me permet pas de stocker mes flammes et en essayant pour la première fois cette technique j’ai senti… une douleur à l’intérieur, un peu plus, et j'ai eu l’impression que mon poing allait exploser…

Tsuna avait retrouvé sa timidité de tous les jours, il venait à peine de rencontrer ce Oroshine et de se faire battre par lui. Il fallait encore un peu de temps pour que Tsunayoshi puisse lui parler sans crainte. Il regarda Haru en repensant à sa rencontre avec lui hier.

- Depuis que je sais qu’Haru est en classe support et qu'hier il m’a dit qu’il pouvait me faire des outils, je n’ai pas arrêté d’y penser, et je lui ai promis que je testerais ses inventions alors je me défilerai pas et si ça permet de m’améliorer, je serai votre cobaye !

L’apprenti héros regarda sa main en pensant à son futur équipement… Ce n’était pas bien dur de savoir ce qu’il lui fallait, avec un tel alter, des jambières ou casque ne serviraient pas à grand-chose.

- J’y ai réfléchi et bien sûr, des gants… Capable de stocker mes flammes et me permettre de lancer des Burning Accel sans endommager mon corps. Et j’ai aussi réfléchi à des lunettes ou autres reliées à mes gants pouvant me dire la puissance stockée et la position de mes mains avec un gyroscope pour m’aider à me stabiliser en l’air et peut-être voler… Avec une jauge de flamme sur chaque main aussi dans certains cas ça m’aiderait…

Tsunayoshi déballait ses idées comme un enfant à Noël, il avait eu beaucoup d’idées durant ces dernières années et depuis hier, il s’était vraiment penché dessus, d’où cette nouvelle technique sortit de nulle part. Il continua à parler un peu du design sobre qu’il voulait, si possible un verrouillage des cibles sur les lunettes. Sans s’en rendre compte, Tsunayoshi avait beaucoup parlé et commençait à rougir se sentant mal à l’aise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 87

Feuille de personnage
Titre: Handy Hero : Mechanoclad
Expérience: 270/1000
Alter: Workshop
Rang C





Oroshine Takane
Rang C
Ven 29 Juin - 10:56
    Parler bricolage, c'est l'une de mes plus grandes passions. Et lorsque je le fais avec des âmes intéressées et aussi ingénieuses que celles-ci, je ne pouvais qu'être plus heureux. L'idée que l'on demande déjà mes services, alors que je ne suis qu'en première année ici au département de soutien était à la fois une énorme responsabilité et une affectueuse marque de confiance. Haru avait promptement accepté, rangeant ses propres joujous volants avant de nous rejoindre afin de discuter affaires. J'avais un peu transpiré lors du court affrontement avec Tsuna' mais rien de bien méchant, je ne prenais même pas la peine de m'asseoir, trop emporté par les émotions et l'enthousiasme que me procuraient mes deux camarades. Même si j'étais quelqu'un d'ouvert et de très expressif, je pouvais néanmoins remarquer que Tsunayoshi était - en tout cas, lorsque son alter est désactivé - encore un peu gêné. Don't worry, il s'y habituera bien vite, regardez Sasaki ! Nous nous sommes connus à notre entrée ici et nous étions désormais suffisamment à l'aise pour partager conseils et suggestions sans arrière-pensées.

    Il me proposait une parade quant au risque de self-électrocution que j'ai évoqué en pensant aux dégâts que pourrait faire mon Leiscepter si jamais je changeais la résistance qui régule l'intensité de ses décharges électriques. Ce qu'il me proposait était en réalité d'une simplicité enfantine : des gants en caoutchouc. En effet, avoir de la matière isolante sur les mains me permettrait de ne souffrir d'aucun contrecoup. Je me sentais d'ailleurs vraiment bête de ne pas y avoir pensé AVANT de gratter les croquis de mon futur costume entier. Toutes mes inventions actuelles étant des sortes de première marche vers le nec plus ultra du costume de héro-assistant, j'avais plutôt pensé à m'habiller tout de métal solide pour jouir d'une protection efficace en combat. Mais quand on y pense, cela m'exposerait à une faiblesse évidente face aux attaques de type électrique. Et si j'isolais toute ma combinaison ? Hm ... J'avais récemment fait le schéma de divers gants à usage offensif, je visualisais déjà ce que cela donnerait en ajoutant, sur ou sous la carrosserie, une bonne couche isolante qui garderait la foudre loin de mon corps.

    « Du caoutchouc ? Pas mal, pas mal ... Je me tapotais le menton avant de reprendre. J'avais dans l'idée d'avoir plusieurs ... tenues, avec la possibilité d'endosser celle qui sera la plus adaptée à la situation et avec cette première fonctionnalité du Leiscepter, une tenue électrique me semblait judicieuse. Mais tes drones, Haru ... Ils m'ont donné une idée eux aussi. Je souriais, me sentant presque comme un véritable développeur en plein débriefing pour un futur travail, avec son équipe d'autres véritables développeurs. Ils sont parfaits pour la reconnaissance ! J'ignore comment tu les contrôles - je n'ai effectivement pas vu de télécommande dans ses mains pendant que j'affrontais Tsuna - mais je parie que tu pourrais les rendre encore plus pratiques en leur donnant un mode "sauvetage" à côté de leur potentiel destructeur ! Comme ... et je faisais une pause, me retournant vers le jeune apprenti héro qui semblait en pleine réflexion. Lui laissant la parole, il finissait par débiter toutes ses propres idées.
    - Euh… pour… Pour mon style de combat, je suis limité à mes poings à cause de mon Alter… Mais j’ai déjà pensé à comment remédier à ce problème et… et… Mon Burning Accel n’a pas marché. Tu… Tu le sens peut-être pas, mais mon Alter me permet de générer des flammes sur mes mains, avec mon Burning Accel, je concentre et stocke mes flammes dans mon poing pour l’envoyer de loin. Mais… mon Alter ne me permet pas de stocker mes flammes et en essayant pour la première fois cette technique j’ai senti… une douleur à l’intérieur, un peu plus, et j'ai eu l’impression que mon poing allait exploser… Depuis que je sais qu’Haru est en classe support et qu'hier il m’a dit qu’il pouvait me faire des outils, je n’ai pas arrêté d’y penser et je lui ai promis que je testerai ses inventions alors je me défilerai pas et si ça permet de m’améliorer, je serais votre cobaye ! J’y ai réfléchi et bien sûr, des gants… Capable de stocker mes flammes et me permettre de lancer des Burning Accel sans endommager mon corps. Et j’ai aussi réfléchi à des lunettes ou autres reliées à mes gants pouvant me dire la puissance stockée et la position de mes mains avec un gyroscope pour m’aider à me stabiliser en l’air et peut-être voler… Avec une jauge de flamme sur chaque main aussi dans certains cas ça m’aiderait…
    - Oh..! Je vois que tu y as déjà apporté une très grande attention, awesome ! Ca nous facilitera la tâche ! Résumons, un alter de feu qui se base dans tes mains te permettant simplement de générer du feu et le contrôler dans de moindres mesures sans la possibilité de procéder à une attaque concentrée sans finir manchot ? Interesting ... Et ton Burning Accel ... j'ai bien senti la température et la pression qui s'intensifiait lorsque tu le chargeais, j'avais peur pour ma peau mais je vois que c'est plutôt pour toi qu'il faut s'inquiéter ... Got it ! Cependant ... je fronçais les sourcils en fixant Sawada dans les yeux. En ce qui concerne tes lunettes, laisse moi t'informer qu'à moins d'en porter du même modèle que les miens - je montrais mes lunettes de soudure, solidement maintenue contre mon chapeau quand je ne me bats pas - ton style de combat assez mobile pourrait avoir du mal à s'y accorder ! Tiens, si tu souhaites seulement avoir un affichage intuitif concernant ta capacité de stockage, l'on pourrait plutôt se tourner vers des lentilles technologies ? Tu sais, ces dispositifs compacts, plus facile à garder même pendant tes grands mouvements ! En plus de te proposer la quantité de flammes stockées, l'on pourrait même intégrer un thermostat pour que tu gardes en tête la température exacte que tu dégages ! Il serait dommage que tu ne t'échauffes de trop et que tu finisses par attraper un mauvais coup de chaleur, n'est-ce pas ? »

    Mes suggestions laissaient comprendre que j'avais rapidement saisi ce que souhaitait accomplir le héro de flammes avec son nouvel équipement. Une meilleure perception avec le système visuel, ce que j'aime appeler un "repousseur de limites" avec ses gants, puisqu'ils lui permettront d'outrepasser les contraintes de son alter. Avec eux, il devrait pouvoir passer du corps-à-corps au combat à distance sans trop d'encombres, en réalité j'avais même pensé à ajouter un petit canon sur chaque main qui lui permettrait de développer un nouveau coup voire un nouveau style plus axé "shooter." Les jeux vidéos et notamment les RPG me servant souvent de base lorsque j'invente, je pensais aux Space Invaders et leurs innombrables "power-ups" : ils vous donnent occasionnellement un tir rapide, un tir plus large en cône, un tir chargé infligeant de puissants dégâts, bref, si nous y travaillions attentivement nous pourrions décupler ses possibilités de manière exponentielle ! Je voyais déjà mon petit Tsuna' balancer des boules de feu en forme de poing !! Je regardais vers le haut, admirant le toit ouvert du terrain d'entraînement. Le ciel bleu m'inspirait la quiétude.

    « Look at us, dreaming ... J'ai encore du mal à réaliser que nous sommes les héros de demain... Notre équipement... nos alters ... Tout ça ! Tout ça est ce qui déterminera notre capacité à prêter main forte à ceux dans le besoin ! Nous n'aurons plus le temps de jouer ainsi lorsque nous serons des adultes confirmés, est-ce que nous nous tiendrons côte à côte quand un vilain tentera d'attaquer la ville ? Je regardais Haru et Tsunayoshi en souriant. En attendant ce jour, let's get more power ! »

    Je pensais vraiment mes mots, bien conscient que la paix ne sera pas éternelle et que tôt ou tard le Mal viendra nous rappeler qu'il ne dort pas. Qu'il est simplement dans l'ombre, en train de rôder en attendant une fenêtre importune pour venir gâcher la zénitude de nos vies. Les héros préservent cette zénitude. Nous sommes, dans certaines mesures, des héros. Il est donc de notre devoir de contribuer à la paix ! En pensant au travail que nous fournissions ici, je ne pouvais m'empêcher de nous imaginer tous les trois comme un trio de choc affrontant les ennemis les plus effrayants. Même Haru & moi, en tant qu'assistants nous pourrions faire trembler le crime ! Des rêves et de l'ambition plein la tête je me sentais d'autant plus motivé pour engranger plus de puissance, autant pour moi-même que pour mes camarades. Nous autres héros travaillons en équipe, en agence ou non, il arrive même que nous devions associer nos compétences à ceux d'autres inconnus parce que la situation aura improvisé une escouade de fortune. Il est important que l'on soit prêt ! Les étudiants d'aujourd'hui sont les combattants de demain...



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 34

Feuille de personnage
Titre: Data
Expérience: 100/500
Alter: OS
Rang D





Haru Sasaki
Rang D
Mer 11 Juil - 18:46
Haru, qui était généralement quelqu’un d’assez discret et qui parlait peu, était assez déstabilisé par la volubilité de ses deux compatriotes qui, chacun leurs tours, exposèrent respectivement leurs demandes et leurs suggestions pour remplir lesdites demandes. Ce que voulait Tsuna était relativement simple en théorie, mais un brin plus compliqué en pratique. Les lunettes c’était assez simple, la technologie existait déjà il suffirait d’adapter le tout, mais pour les gants, certains soucis seraient surement rencontrés lors de la conception. Car si le concept d’un gant qui stock les flammes n’avait rien de trop compliqué, les ingénieurs devraient s’assurer qu’ils ne le fassent qu’au moment désiré, pour que le combattant puisse continuer d’utiliser ses techniques au corps à corps sans avoir à retirer les gants.

Alors qu’Haru réfléchissait à une façon de contourner cette problématique, son collègue de soutien souleva quelques points, mais plus en lien avec les lunettes. En effet, un modèle standard ne tiendrait pas en combat et chuterait à coup sûr. Des lentilles? C’était intéressant comme idée, mais réussir à condenser à ce point la technologie risquait d’être un bon défi. Trop gros peut-être pas, mais ils devraient y mettre tous leurs efforts. Le jeune homme sourit. Il aimait bien cet aspect de la personnalité d’Oroshine, l’envie de se dépasser, de toujours faire de son mieux… Les doutes qu’il avait eus un peu plus tôt s’évanouissaient les uns après les autres. S’ils rencontraient des problèmes, ils les règleraient au fur et à mesure. Deux têtes valent mieux qu’une et ils étaient des étudiants de la prestigieuse académie Yuei. Si quelqu’un pouvait y parvenir, c’était bien eux!

Un peu en écho à ses pensées, Oroshine ajouta quelque chose. Faire de demain un meilleur monde. Protéger la paix. Bien sûr que c’était l’un de leurs objectifs, après tout, n’était-ce pas leur raison d’être ici? Comme tous les gens autour d’eux, chacun avait des raisons personnelles particulières, mais la grosse motivation commune était le désir de voir le « bien » triompher une fois pour toutes du « mal ». Mais ce petit discours n’était en fait qu’une introduction pour la grande demande. Un team-up? Pourquoi pas. Haru ne visait aucune agence en particulier. Il ignorait même si les membres supports joignaient habituellement les agences ou plutôt les corporations pour fabriquer costumes et inventions, mais l’idée lui plaisait. Après tout, même si il avait un certain talent pour la création, son pouvoir lui permettait aussi d’être une très bonne aide logistique sur le terrain. Mais bon, en 3 ans d’études d’ici là, il y avait bien des choses qui pouvaient arriver.

- L’idée de faire équipe me plait bien, mais à 2 soutiens et 1 héros nous ne ferions pas long feu sur le terrain… Si vous voyez quelqu’un qui a du potentiel et qui semble bien nous complémenter, faudra pas hésiter à le présenter aux autres!

Grâce à son alter, Haru avait accès à toute la base de données des étudiants de Yuei et il avait déjà fait un tri pour voir avec qui son alter et celui de Tsuna permettraient de bonnes combinaisons, mais il se garda bien de partager cette information. Cela lui rappela par contre qu’il ignorait toujours tout de l’alter de son compatriote ingénieur. Il devrait penser de faire une recherche sur les serveurs ce soir-là, question de bien comprendre avec qui il faisait affaire dans cette histoire… Lors du combat il n’avait utilisé que des inventions, peut-être que son alter n’était pas offensif? Un peu comme le sien? À voir…

-Messieurs, ce fut très agréable de vous voir vous taper sur la gueule, mais je dois malheureusement vous quitter, j’ai accumulé un certain retard dans quelques travaux et j’ai plein de nouvelles idées à mettre sur papier… Oroshine, on se revoit en classe et on essaie de se faire une petite rencontre pour discuter des accessoires de notre collègue ici présent! Froussard, on se revoit bientôt aussi, essaie de ne pas te faire avoir par un ours!

La tête semblait vouloir lui exploser tellement elle était rempli d’idée. Bien sûr, il les avait toutes notés dans son disque dur interne, mais il avait hâte de mettre les pieds dans son atelier et de commencer à construire…
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Ven 20 Juil - 22:15
C’était la première fois que Tsuna parlait aussi facilement à quelqu’un pour la première fois. Était-ce le combat qui avait créé un lien ou le fait que ce soit un ami à Haru et sympathique. Oroshine semblait excité de parler d’équipement avec Tsuna mais ça ne déplaisait pas à l’apprenti héros, lui qui avait passé la journée et soirée à imaginer ce que Haru pourrait lui faire. Mais comme son style de combat est assez acrobatique il préfère garder un côté léger dans son équipement pour ne pas être trop encombré.

Cependant … En ce qui concerne tes lunettes, laisse moi t'informer qu'à moins d'en porter du même modèle que les miens, ton style de combat assez mobile pourrait avoir du mal à s'y accorder ! Tiens, si tu souhaites seulement avoir un affichage intuitif concernant ta capacité de stockage, l'on pourrait plutôt se tourner vers des lentilles technologies ? Tu sais, ces dispositifs compacts, plus facile à garder même pendant tes grands mouvements ! En plus de te proposer la quantité de flammes stockées, l'on pourrait même intégrer un thermostat pour que tu gardes en tête la température exacte que tu dégages ! Il serait dommage que tu ne t'échauffes de trop et que tu finisses par attraper un mauvais coup de chaleur, n'est-ce pas ? »

- Des… Des lentilles !? C’est possible ?! Mais… Ça ne fera pas mal ? J’en ai jamais mis et avec tout ce qu’il y aura à l’intérieure…

Des lentilles seront vraiment plus pratique que des lunettes en combat, impossible pour l’adversaire de les casser ou qu’elle tombe. Et c’est totalement impossible de les voir. Mais il va falloir du courage à Tsuna pour les mettre.

« Look at us, dreaming ... J'ai encore du mal à réaliser que nous sommes les héros de demain... Notre équipement... nos alters ... Tout ça ! Tout ça est ce qui déterminera notre capacité à prêter main forte à ceux dans le besoin ! Nous n'aurons plus le temps de jouer ainsi lorsque nous serons des adultes confirmés, est-ce que nous nous tiendrons côte à côte quand un vilain tentera d'attaquer la ville ? En attendant ce jour, let's get more power ! »

- L’idée de faire équipe me plait bien, mais à 2 soutiens et 1 héros nous ne ferions pas long feu sur le terrain… Si vous voyez quelqu’un qui a du potentiel et qui semble bien nous complémenter, faudra pas hésiter à le présenter aux autres!

Deux soutiens et un héros, pour l’instant, Tsuna avait plus l’impression qu’Oroshine était le héros et lui le soutien… Mais quelqu’un avec du potentiel, l'étudiant ne put s'empêcher de penser à sa cousine Akiha qui serait cool d’être avec elle. Mais c’était une bonne idée, autant mêlé l’utile à l’agréable, les amis et le boulot. Beaucoup de diplômé débute dans une agence de pro pour augmenter sa popularité et ses contacts puis devient indépendant ou ouvre la sienne avec des nouveaux diplômés. Directement commencer en agence à plusieurs diplômes dans icône peut-être un grand défi mais… être avec des amis ne se refuse pas.

- C’est vrai ! On est toujours plus fort en équipe et autant être entouré de personne qu’on aime.

L’étudiant avait déjà hâte de se retrouver diplômé pour travailler avec ses amis.

-Messieurs, ce fut très agréable de vous voir vous taper sur la gueule, mais je dois malheureusement vous quitter, j’ai accumulé un certain retard dans quelques travaux et j’ai plein de nouvelles idées à mettre sur papier… Oroshine, on se revoit en classe et on essaie de se faire une petite rencontre pour discuter des accessoires de notre collègue ici présent! Froussard, on se revoit bientôt aussi, essaie de ne pas te faire avoir par un ours!

- C’est pas marrant Haru !

Tsuna toucha son torse pour vérifier si sa chaîne était toujours là. Aucun souci, attaché à celle-là la bague qui lui a été donné par sa mère. Il ne l’a porté jamais le dimanche, pourquoi ? Il se retourna vers son nouvel ami Oroshine.

- Pour mes gants, tu crois qu’il est possible de faire en sorte que je puisse porter ma bague quand même ? Je la porte sur mon majeur droit.

Ça ressemblait plus à un caprice qu'une demande utile mais pour lui, il était impossible de ne pas porter cette bague avec son costume. Mais maintenant, Tsunayoshi n'avait qu’une envie, de voir ses futurs gants et de les porter, pour les essayer.

- J’ai vraiment hâte ! Je pourrais venir vous voir à votre atelier ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 87

Feuille de personnage
Titre: Handy Hero : Mechanoclad
Expérience: 270/1000
Alter: Workshop
Rang C





Oroshine Takane
Rang C
Dim 22 Juil - 12:07
    J'étais encore pensif. Après avoir pensé au futur, toutes ces images, tous ces films bienheureux de nous en costumes symboliques ... cela m'a grandement motivé. Je sentais une énergie inexplicable traverser mes veines et alimenter chacun de mes muscles, notamment mon coeur, qui, encore sous le coup de notre entraînement battait encore d'un rythme prononcé. Je n'étais plus essoufflé pourtant mais le corps humain est fait ainsi, rempli de mystères qu'il n'est pas de mon devoir de comprendre. Moi, ce qui m'intéresse, c'est de comprendre comment fonctionne les machines après tout. Pour l'heure, les gants de Tsunayoshi étaient en tête d'affiche. Cette nouvelle commande occupait une grande place dans le bureau bien organisé de mon esprit, je visualisais comme une grande feuille de papier posée à plat, encore vierge, sur laquelle se dessinaient progressivement les traits schématisés de la nouvelle invention destinée à permettre à la jeune tête brûlée de se surpasser. C'est ça aussi, le département d'assistance. Non seulement nous étions nos propres développeurs comme Haru et moi le montrions, équipés par nos propres soins pour faire face à diverses situations, mais nous étions aussi d'importants alliés pour les autres qui eux, devaient compter sur nous pour débloquer le reste de leur potentiel. Parce que le potentiel ne s'acquiert pas, à mon sens il se développe. Déjà présent en chacun de nous comme une sorte de force latente, plus ou moins tardive selon les cas, le "potentiel" parfois appelé "talent" était ce que l'on cherchait tous à affiner durant nos années de formation. En l'occurrence, Tsunayoshi avait besoin de ces gants pour mieux canaliser ses flammes tout en mitigeant les contrecoups pouvant s'avérer dangereux, si j'en crois les sensations qu'il racontait avoir reçues en chargeant son coup final. Je savais aussi qu'en acceptant d'aider mon prochain, j'étais plus susceptible de me faire des amis.

    D'ailleurs Haru et Tsuna' semblaient partager mon ambition. Même si le premier était encore un peu hésitant compte tenu de notre effectif encore faible l'idée générale était passée : plus on est de fous, plus on rit ! En réalité, de voir leur enthousiasme réussissait à me faire sourire un peu plus que d'habitude. Quelqu'un capable de nous compléter ? Je me demandais si l'apprenti héro n'avait pas un quelconque camarade de classe à nous présenter - histoire que Sasaki réalise que ce n'était peut-être pas aussi loin dans le temps, ce fameux jour où nous monterions l'équipe d'élite du siècle. Mais pas maintenant. Pour l'instant, il devait s'empresser de partir le Sasaki. Déjà ? Nous nous sommes à peine échauffés ! Mais je ne suis pas en position pour parler, je sais très bien ce que c'est que d'avoir un emploi du temps chargé. J'étais moi-même très souvent à court de temps libre parce que je m'efforçais à terminer mes projets en temps et en heure, parfois même bien avant la date butoir. En lui saluant joyeusement de la main, je disais au revoir à ce cher ami de seconde E :

    « Très bien, ne va pas faire te faire sauter avant qu'on ait pu collaborer au moins une fois, Haru ! On se revoit très bientôt ! Je plaisantais sur les aléas de l'ingénierie : jamais à l'abri d'une erreur, nos vies pouvaient être mises en danger par nos propres mégardes.
    - Pour mes gants, tu crois qu’il est possible de faire en sorte que je puisse porter ma bague quand même ? Je la porte sur mon majeur droit. Tsunayoshi se tournait vers moi après avoir fait ses adieux à Haru. Apparemment, cette bague est suffisamment importante pour qu'il ne veuille pas la retirer... Je comprends, c'est peut-être un objet sentimental ?
    - Bien sûr, il faudra juste que je m'assure qu'elle ne fondra pas haha !
    - J’ai vraiment hâte ! Je pourrais venir vous voir à votre atelier ? l'allégresse dans son timbre de voix faisait vraiment chaud au coeur, comme s'il était un petit garçon et moi un lutin du Père Noël !
    - Pas d'impatience, mon brave ! Je lui faisais signe d'attendre avec l'index mais par pour refuser, plutôt pour conserver un certain suspens. Les meilleurs studios répondent aux requêtes en trois jours, à tout casser ! Pour nous ... une bonne semaine sera nécessaire, voire six jours si l'on ne rencontre pas d'obstacles... Mais tu t'en doutes, des obstacles il n'y a que ça dans la vie ! Sinon ça ne serait pas drôle, right ? Mon visage restait innocent même en parlant de la difficulté de notre travail, je ne voulais pas l'inquiéter, ce n'est pas le but ! Je dois juste rester réaliste, satisfaire le client est une condition cruciale mais pas la seule ! Pour l'heure, il est encore assez tôt pour continuer à s'entraîner but... I'm all worked up !! Que dirais-tu de faire un tour au centre-ville de Hosu ? C'est là-bas qu'on peut trouver les meilleurs matériaux pour nous autres, ingénieurs ! C'est aussi là-bas que je tire l'inspiration en général, en voyant des objets, des gens, des choses ... C'est là que les idées font "pop, pop, pop !" » J'imitais un sachet de popcorn au micro-onde parce que c'est l'image la plus proche de ce qu'il se passe dans ma tête quand les idées germent.

    Je me précipitais peut-être, mais je suis persuadé que de passer un peu plus de temps avec Sawada nous permettraient de se lier davantage. Nous étions déjà en bons termes après s'être échangés quelques coups alors pourquoi s'arrêter en si bon chemin ? Je ne cachais pas l'excitation qui me faisait trépigner d'impatience, il est tellement rare que j'ai l'occasion de "traîner" un peu ... Nous devrons prendre un transport public parce qu'en appelant mon chauffeur, la maison sera ma seule destination à coup sûr ! Ils sont si protecteurs ... Mais même si cela fait peu de temps, je suis un étudiant de Yuei maintenant, ils allaient bien devoir me laisser un peu plus de liberté un jour ou l'autre ... Pour l'instant, direction Hosu Center !!

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku no Hero :: SUR LE TERRAIN :: Musutafu (Tokyo) :: Académie de Yuei :: Complexe sportif-
Sauter vers: