:: SUR LE TERRAIN :: Musutafu (Tokyo) :: Académie de Yuei :: Tournoi Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

2ème tour - Combat n°1 : Oroshine Takane VS Léo Oxton

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Age : 23
Messages RP : 54

Feuille de personnage
Titre: Time Breaker
Expérience: 175/500
Alter: Time Room
Rang D





Léo Oxton
Rang D
Mar 29 Mai - 0:59
Second tour. Autrement dit, les quarts de finale. Plus que huit participants étaient encore en course, et il en faisait partie. Cependant, Star n’était pas dans le lot. Et ironie du sort, l’adversaire de Léo était celui qui l’a fait sortir.

Oroshine Takane, étudiant support à Yuei. Il avait regardé son duel pour en récupérer un maximum d’informations. Puisqu’il était du cursus support, il était autorisé à utiliser n’importe quelle invention qu’il avait confectionné lui-même. On en revient déjà sur le problème du tournoi fait n’importe comment. Bien que l’alter puisse apporter une aide, celui-ci ne détermine pas si on est ou non un bon ingénieur. Autrement dit, si Léo avait postulé à Yuei pour entrer dans une classe de support, il serait ici dans ce tournoi, avec les mêmes compétences, mais en ajoutant par-dessus des gadgets de sa création. Les supports n’ont pas l’interdiction d’utiliser leur alter. Bien que ce dernier ne soit pas forcément significatif en combat, il pourrait tout de même l’être, en fonction des cas. Et les étudiants héros ne pouvaient rien utiliser en-dehors de leurs pouvoirs innés et leurs muscles. Une inégalité d’entrée de jeu, mais il allait falloir faire avec.
Pour en revenir à Oroshine, il avait déjà montré quelques-unes de ses inventions, assez conséquentes. Une arme électrique de contact qui permettait une allonge en combat rapproché, un jet-pack qui se déclenchait assez rapidement pour esquiver des attaques en plus d’octroyer une certaine mobilité aérienne, et puis cette salve d’explosifs qui avaient fait des dégâts conséquents. Aucune trace de son alter n’était visible durant le premier tour, on pourrait donc supposer que ce n’était pas un alter de combat. Mais ça, il ne pouvait le confirmer. Il savait ce qu’il connaissait et ignorait ce qu’il ne connaissait pas. Ça tombe sous le sens oui, mais du coup il devait considérer la potentielle existence d’inconnues.

De son côté, il n’avait pas non plus montré grand-chose de son alter, il espérait avoir fait ça de manière assez discrète lors de sa confrontation face à Tsunayoshi. Mais peut-être qu’Oroshine n’avait même pas regardé les autres combats. Léo regardait les performances de chacun, mais ce n’était pas le cas de tous. Par exemple, il n’avait pas revu Star depuis sa défaite. La connaissant, elle devait être en train de se morfondre. Déjà, elle a trop mal digéré le fait d’avoir été refusé par Yuei, peut-être a-t-elle de la rancune envers l’école et donc ses étudiants. Mais peut-être que quand elle prendra du recul, elle se rendra compte que ce n’était pas aussi accessible qu’elle l’avait pensé, qu’elle n’était pas au-dessus de ces autres étudiants. Mais c’était ce qui rendait ces confrontations intéressantes. À quoi bon évoluer dans un monde où on roule sur 90% de la population ? On pourrait demander à All Might, certes… Mais les motivations n’étaient pas les mêmes. L’un faisait ça pour faire valoir des idéaux, et l’autre… eh bien on ne savait pas trop, mais peut-être n’avait-elle pas la réponse elle-même. À part les attentes de son père bien sûr, la question c’était ce qui la motivait elle.

Mais passons, son combat allait commencer. Montant sur l’arène, il portait en lui les espoirs de Star. En vrai, elle ne lui transmettrait sûrement aucun espoir et doit bien s’en foutre de la suite du tournoi. Mais même en sachant cela, le fait d’affronter Oroshine lui donnait l’impression de se battre aussi pour elle. Et ça le motivait davantage. Tout en le stressant un peu en même temps. Mais il commençait à apprécier cette sensation. Cette foule qui l’entourait ne lui faisait plus grand-chose non plus. Il prenait confiance en ses capacités, et comme avant, il donnera le meilleur. Puis adviendra ce qu’il adviendra. Il salua son adversaire toujours d’un sourire amical. Il ne fallait pas se prendre la tête, c’était juste un tournoi pour divertir, autant passer un bon moment.

« Salut ! Je te souhaite bonne chance, et que le meilleur gagne ! »


Ma couleur : #0033FF


Dernière édition par Léo Oxton le Mar 19 Juin - 20:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 86

Feuille de personnage
Titre: Handy Hero : Mechanoclad
Expérience: 270/1000
Alter: Workshop
Rang C





Oroshine Takane
Rang C
Mar 29 Mai - 10:16
    Ah nous y voilà. La suite de ce tournoi endiablé entre deux écoles rivales, cette compétition qui faisait ressortir le meilleur de chacun de nous. Le premier tour était arrivé à son terme il y a environ une vingtaine ou une trentaines de minutes, toujours est-il que l'on bénéficiait d'une courte pause pour que les derniers combattants soient vite remis sur pieds à l'infirmerie, qu'on puisse poursuivre dans de bonnes conditions équitables. Pour nous, les premiers à être passés dans l'arène, le temps avait semblé long. Après que j'eus tenté de transmettre mon respect et mes félicitations à ma précédente adversaire pour ses performances extrêmes limite excessives, sans succès puisqu'elle semblait s'être éclipsé sans attendre la suite des festivités, je m'étais redirigé vers les gradins pour ne rien manquer des combats de mes camarades. Tsunayoshi était passé juste après moi, alors je suis arrivé en plein match, bien assez tôt pour constater que mon nouvel ami était en fâcheuse posture. Malheureusement, je n'ai pas pu suivre correctement le style de combat de son adversaire mais j'ai tout de même pu assister à l'impressionnant affront que ce Leo Oxton faisait à l'étudiant héroïque. Le garçon aux cheveux verts réussissait à éviter un coup de poing enflammé de la part de Sawada et démontrait une grande aptitude au combat en utilisant une tactique de lutte, focalisée sur l'utilisation du poids et de la vélocité de l'adversaire contre lui, fracassant l'élève de U.A au sol. *Flammèche..!!* m'écriai-je intérieurement, quand j'ai vu le brun d'ordinaire tout feu tout flamme se faire ironiquement allumer. Bon, qu'en sera t-il pour Haru ?
    Son opposant était clairement un mutant. Shiketsu rassemblait une belle variété d'alters différents et le fait qu'ils soient tous de futurs héros les rendaient d'autant plus redoutables, ils étaient tous habitués à utiliser leurs difformités et autres caractères surnaturels pour rétamer ceux qui se trouvent sur leur chemin. Coy Igaki ... J'ai apprécié ses façons de faire même si cela menait à la défaite de mon camarade de classe. A la fin du premier tour, une nouvelle sorte de pression pesait son poids sur mes épaules : celle d'être le seul de nous trois à poursuivre l'aventure.

    Je regrettais maintenant avoir pris autant de temps à l'infirmerie, c'est à cause de cela que j'ai manqué la majeure partie du combat de Léo. Si j'avais su qu'il m'affronterait ensuite, j'aurais au moins demandé à une connaissance de prendre des notes ... M'enfin, tout ce que je sais, c'est qu'il est comme Star un individu à l'aise au corps-à-corps. Moi aussi, certes, mais en étant passé en premier, j'ai également donné l'occasion à tous mes potentiels rivaux de scruter mes inventions. J'y avais pensé dès le départ et avais pensé réserver le 7/7 pour un match ultérieur, mais la puissance écrasante de Novel m'a forcé à en finir. Mais c'était du passé, je ne recevrais plus de morceau de terrain dans la figure. Je ne veux plus de morceau de terrain dans la figure !! Heureusement la migraine avait cessé et Recovery Girl avait un travail formidable pour refermer la plaie et stopper l'hémorragie. Elle m'avait complimenté elle-même, ayant été témoin de la fureur de Star quand elle a commencé à comprendre que le combat n'était peut-être pas gagné d'avance. Selon la vieille infirmière, durant sa longue carrière ici, elle n'avait que rarement vu un élève assistant faire preuve d'autant de pugnacité. Je lui avais confié que moi-même, je n'avais jamais vu une telle combativité émaner de moi... Mais elle m'a bien prévenu, le coup à la tête pourrait avoir des répercussions même si ses soins avaient réparé les dégâts en grande partie. Il fallait que je sois prudent.

    Quand j'ai entendu nos noms être prononcés par les voix respectivement énergique et monotone de Present Mic et Eraserhead, deux autres professionnels enseignants dans notre Académie, j'ai tenté de me rassurer en me disant que Shiketsu ne pourrait produire un diable de la trempe de Novel qu'une fois par génération. Je me trompais très sûrement ... Mais il fallait absolument que je fasse preuve d'autant de courage face à Oxton.

    Pas à pas, je m'adonnais donc à cet encouragement personnel et intérieur pour être gonflé à bloc. Une fois que je lui fis face, mon grand sourire véhiculait à la fois de la confiance et de l'amitié. Car même s'il s'agissait d'une grande compétition que l'on considérait plus ou moins importante selon nos ambitions personnelles - pour ma part, épater mon père étant mon seul objectif, je savais que gagner n'était pas une nécessité mais une option favorable. - Je n'avais même pas eu l'occasion de demander à Star pour quoi elle se battait, pour qu'elle possède une telle hargne il fallait que ce soit quelque chose qui lui tient vraiment à coeur ... Je n'y manquerai pas cette fois, je ne laisserai pas la frénésie du combat me déposséder de mes bonnes manières. La foule avait vu de belles choses de nos parts, aussi les noms Léo & Oroshine retentissaient à l'unisson dans tout le public. Le voilà, le troisième combattant. Les spectateurs jouaient un rôle crucial dans nos combats, qu'est-ce que cela aurait été s'il n'y avait pas leurs encouragements ne serait-ce que pour l'ambiance ? Imaginez, mon combat face à cette jeunette dopée à la testostérone aurait ressembler à une scène dans un bon film gore. Ou un film de violence juvénile ... Dans tous les cas, l'on aurait vite oublié l'aspect festif de ce tournoi. Mais j'avais un meilleur sentiment à l'encontre de Léo dès que celui-ci me saluait, chose que n'avait pas faite sa chère collègue.

    « Salut ! Je te souhaite bonne chance, et que le meilleur gagne ! Je lui adressais une expression des plus sympathiques, fermant les yeux avec mon sourire typique.
    - Bien le bonjour, bon seigneur ! Pareillement, je te souhaite bonne chance ! Je serrais le poing avant de le tendre vers Léo pour accompagner ma détermination. J'ai hâte de voir ce que tu as à me proposer, êtes-vous tous des forcenés suicidaires à Shiketsu ? Je repensais aux efforts qu'avaient fourni Star, quitte à se blesser elle-même. J'ose espérer que si tu te tiens là, devant moi, c'est que tu es plus fort que Star Novel ? Oh my, quelle excitation ! J'en ai les mains qui frétillent !! J'avais baissé d'un cran le ton de la provocation. J'ai bien compris avec mon précédent duel que Shiketsu ne devait pas être pris à la légère. Mais U.A n'était pas en reste pour autant ! Oh ! Please, tu as l'air d'être une bonne pâte, que dirais-tu de commencer ce match amical ... amicalement ? »

    Ca n'était pas du bluff. J'avais vraiment peur, bien que je ne montrais rien. Léo avait peut-être l'air bien plus décontracté, rien n'affirmait qu'il était moins violent. Je restais à l'affût d'un coup en traître tout en patientant pour entendre sa réponse. Le but n'étant pas de se faire que des rivaux et des ennemis jurés, peut-être pourrions nous devenir ami ? Transcender cette éternelle rivalité entre nos écoles et finir par s'entendre, peut-être même travailler main dans la main ? C'est osé de s'attendre à ce qu'un élève de Shiketsu accepte de prendre du bon temps, surtout en quart de finale, mais je ne risquais rien après tout. Mais si je le vois se saisir du moindre gravillon, I QUIT !!


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 23
Messages RP : 54

Feuille de personnage
Titre: Time Breaker
Expérience: 175/500
Alter: Time Room
Rang D





Léo Oxton
Rang D
Mar 29 Mai - 21:58
« J’ai hâte de voir ce que tu as à me proposer, êtes-vous tous des forcenés suicidaires à Shiketsu ? »

Hé ?

« J’ose espérer que si tu te tiens là, devant moi, c’est que tu es plus fort que Star Novel ? »

Hé ??

Ok en fait ce match était une battle royal entre Léo Oxton, Oroshine Takane, et Jean-Michel Malaise. Il va voir ce qu’il va v… non, pas la peine. Pourquoi se prendre la tête ?
Il n’estimait pas être là parce qu’il était meilleur que Star, en tout cas cette idée ne lui avait même pas effleuré l’esprit. L’étudiant support disait être excité à l’idée de ce combat, mais peut-être était-ce une fausse motivation pour accompagner ses propos et le déstabiliser en ajoutant la pression de ses attentes du combat. Won’t work. Jouons plutôt le jeu, et faisons vivre l’esprit du sport et de la compétition.

« Chaque étudiant de Shiketsu a sa manière de faire. Tu peux dire que celle de Star est extrême oui, elle a toujours été comme ça. Si je suis plus fort qu’elle ? Aucune idée. Ce qui compte, c’est si je suis meilleur que toi ou non », fit-il en le désignant du doigt.

Une réponse sans animosité, il ne faisait que jouer le jeu. Ces paroles pouvaient donner un air prétentieux mais cela se voyait que ce n’était pas le but. Il ne croyait pas à ce point en sa victoire, mais s’échanger de petites piques ainsi avait un côté amusant. Ça lui permettait de se détendre. Pas qu’il était stressé encore une fois, mais c’était un combat quand même. ‘Fin, ils vont se boxer la gueule quoi ! Y en a un dans quelques minutes (ou secondes par manque de chance) qui va être par terre et galérera à se relever. Cruel dit comme ça, on dirait un combat de chiens, présenté pour faire plaisir à une foule et faire de la publicité pour chacune des écoles.

Bref, Oroshine proposait de commencer ce match amicalement. Mh… oui volontiers. Que pouvait-il proposer ?

« Je suis partant ! Mais que pourrions-nous faire… » questionnait-il, le pouce et l’index sous le menton.

Il réfléchit un instant, puis une ampoule apparut au-dessus de sa tête.

« J’ai une idée ! Et si on faisait un pierre-papier-ciseaux ? »

Tout en énonçant l’idée, il tendit son bras gauche, le poing fermé, puis le fléchit pour le retendre avec la main ouverte, puis une dernière fois en formant un V avec son index et son majeur.

« Une seule manche. Les autres signes sont interdits, ajouta-t-il préventivement, formant un cercle avec son pouce et son majeur pour rappeler ce fameux puits qui déséquilibrait le jeu, et que les petits malins s’amusaient à utiliser dans la cour de récréation pour se donner du style. On n’a qu’à dire que le gagnant a le droit de porter le premier coup ! Ça te convient ? » demandait-il en se rapprochant du centre de l’arène.




Ma couleur : #0033FF
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 86

Feuille de personnage
Titre: Handy Hero : Mechanoclad
Expérience: 270/1000
Alter: Workshop
Rang C





Oroshine Takane
Rang C
Mar 29 Mai - 22:42
    « Chaque étudiant de Shiketsu a sa manière de faire. Tu peux dire que celle de Star est extrême oui, elle a toujours été comme ça. Si je suis plus fort qu’elle ? Aucune idée. Ce qui compte, c’est si je suis meilleur que toi ou non
    - And you're absolutely right ! Que dirais-tu de déterminer ça sans rancune, que de la galanterie entre gentlemen ! »

    Il semblerait que mes questions soient passées directement au-dessus de la tête de mon interlocuteur. Il me répondait avec nonchalance, une attitude que je prenais en compte. Il était clairement différent de Novel. Je m'en réjouissais d'un côté car il était un peu plus bavard, moi qui aime tailler la bavette avec quiconque possède assez de verbe pour tenir la conversation, j'étais content de me retrouver face à quelque chose d'autre qu'un adversaire quasiment muet, ne s'exprimant que pour crier de rage et des piques cinglantes. J'étais même rassuré que Shiketsu reste bel et bien une école. Avec leur réglementation à propos de l'uniforme, l'on croirait avoir à affaire à un établissement militaire. Elitiste, comme notre bonne vieille académie Plus Ultra mais avec des standards peut-être plus élevés ..? Bref, je savais par expérience que ses élèves étaient des adolescents comme nous, avec une mentalité un peu plus rigide certes, mais il fallait bien que je trouve les faiblesses de ce Léo. C'était l'une de mes parties préférées des combats, celle où j'épluche les couches qui forment le caractère, l'attitude et le style d'un individu comme les couches qui forment un oignon. Oxton, tu es un gros bulbe qui me tarde de décortiquer.

    Il répondait favorablement à ma requête, à ma plus grande surprise ! J'aurais pensé qu'il la refuserait net, en me balançant tout ce qu'il avait à la figure pour finir ce combat rapidement et de façon écrasante. Dans une école aussi stricte que la leur, il m'est d'avis que la cohésion entre eux est valorisée. La camaraderie ... C'est un carburant essentiel dans le coeur de chaque participants de ce tournoi. Il n'y avait qu'à voir l'ardeur avec laquelle les camarades de classe et parfois même les professeurs exprimaient leurs encouragements, manifestaient leurs émotions en assistant aux matchs ! Il y avait, dans ces démonstrations de force, une sorte d'aura très humaine, chaleureuse, qui l'enveloppait dans toute la pureté de l'événement amical. Si les deux factions s'affrontaient, ça n'était pas par animosité, ni même par hostilité. C'était sans doutes une manière très guerrière de partager ses sentiments. Deux héros de deux groupes différents peuvent échanger tellement de choses en quelques coups ... Leur vision, leur ambition, leur rêve ... Tout cela se transmet quand on y met du sien. Et quand je posais les yeux sur Oxton, il dégageait une aura bien différente de Novel. Plus similaire à la mienne. La sienne était certes encore anormalement flegmatique mais il n'en demeurait néanmoins pas moins accueillant.

    « Rock-paper-scissors ? Je me frottais le menton pour évaluer la proposition. Un grand sourire aux lèvres, j'acquiesçais avec enthousiasme. Quelle excellente idée !!»

    Comme s'il s'agissait d'une pratique aussi sportive que le combat que nous allions livrer, je me mettais en position pour le mini-jeu décisionnaire après avoir fait quelques pas pour rejoindre le centre du terrain et être nez à nez avec le garçon à la chevelure verdoyante, serrant le poing droit aussi fort que je le pouvais en implorant intérieurement la chance de me sourire pour cette fois. J'ai placé mon poing dans la paume de ma main gauche et l'ai tendu vers mon sparring partner du second tour. J'entendais le public en arrière-plan. Il avait l'air de s'impatienter, certains avaient l'air perplexe quant à ma posture, se demandant sûrement ce que l'on fabriquait au beau milieu de l'arène, pendant que d'autres restaient à l'affût, semblant penser que les choses basculeraient soudainement. Enonçant la formule rituelle du jeu, je tapais doucement le poing dans l'autre main par intermittence, dissimulant à peine le fait que j'avais les mains tremblotantes.

    « Pierre ... Papier ... CISEAUX !! J'ai étendu ce poing que je fermais inflexiblement pour former la feuille de papier sur laquelle s'inscrirait mon malheur. Alors que j'espérais avoir fait un bon choix en faisant confiance à la souplesse de la feuille, je réalisais tristement que la main de Léo formait une belle mais cruelle paire de ciseaux. Je pouvais presque sentir les lames de sa gestuelle découper en lamelles les espoirs que je plaçais en cette première partie. Well ... Je fermais les yeux en baissant la tête, embarrassé. Il semblerait que j'ai perdu... Je soupirais. So, bring it on, will ya' ?! »

    Je n'avais rien perdu de ma fougue. Dans mon intonation il pouvait sentir l'impatience, l'embrasement de ma volonté à l'idée d'affronter un nouvel adversaire de l'école rivale. Le précédent ne m'ayant pas déçu, j'attendais vraiment de grandes choses de la part ce saltimbanque verdâtre. Il me regardait avec des yeux que je trouvais ennuyés, j'espérais que ça n'était pas un trop plein de confiance le poussant à me sous-estimer ... J'espérais également qu'il ne serait pas déçu de moi-même. Après tout, le combat est une danse. L'adversaire est comme un partenaire, pour ne pas lui manquer de respect et lui marcher sur les pieds, il vaut mieux donner son maximum. J'attendais patiemment qu'il se lance, j'étais toujours soucieux du moindre élément inhabituel qui pourrait être une réaction ou un produit de son alter, les élèves de Shiketsu avaient plus d'un tour dans leurs sacs et aucun d'eux ne me prendra cette fois !




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 23
Messages RP : 54

Feuille de personnage
Titre: Time Breaker
Expérience: 175/500
Alter: Time Room
Rang D





Léo Oxton
Rang D
Jeu 7 Juin - 21:29
Léo était content que l’idée de son petit jeu soit acceptée. Ainsi donc, Oroshine s’approcha du jeune garçon à la chevelure verte. Un premier coup qui se déciderait au hasard… Ce n’était qu’un premier coup, mais de là on pouvait prendre l’ascendant sur ce combat. Mais ce ne sera pas suffisant contre cet adversaire. Et était-ce vraiment du hasard ? Pas vraiment. Le coup utilisé restait un choix, et on pouvait difficilement faire en sorte qu’un choix soit aléatoire. On peut avoir des infinités inconscientes avec certains coups, un caractère qui va faire qu’une personne choisira plus facilement pierre, pour son tempérament assez brutal, ou papier car il s’agit d’une douce feuille. Bien sûr, ce n’était en rien une science exacte. Et celle-ci fonctionnait difficilement après le premier coup. Mais Léo comptait tout de même s’y essayer.
Tous deux serrèrent leur poing respectif, puis l’agitèrent en rythme et en chœur :

« Pierre… Papier… CISEAUX ! »

Au même moment, Oroshine ouvrit complètement sa main, tandis que Léo se contentait de seulement laisser son index et son majeur en sortir. Ciseaux contre papier, une première victoire. Il ne connaissait quasiment rien du profil mental de son opposant, mais il savait qu’il était ingénieur, et qu’il créait des machins et des trucs. Bien qu’en soit la création pouvait commencer par la pierre, le travail d’un ingénieur avait plutôt tendance à commencer à un niveau plus haut, où le matériau était déjà un minimum travaillé. En fait il anticipait ciseaux ou papier. Plutôt ciseaux même. Mais le coup le plus prudent était de jouer ciseaux également, et sécuriser un rematch au minimum, pour une seconde chance.
La défaite semblait amère pour Oroshine, mais Léo espérait pouvoir prolonger cette amertume. Le blond fermait les yeux, tourmenté, puis l’invita à se lancer. Combien de millions d’ouvertures y avait-il ici ? L’apprenti héros aurait pu frapper la seconde suivant la révélation du résultat, s’aidant de son pouvoir temporel afin d’avoir le temps d’anticiper l’issue et d’agir s’il était vainqueur. Il aurait été presque impossible d’esquiver ce coup. En tout cas, il avait quand même profité de ce bref temps mort pour poser une Time Room d’entrée de jeu. Neutre, afin de rester un minimum discret pour le moment. Contre Tsunayoshi, il avait attendu avant d’utiliser son alter. Mais là il avait affaire à quelqu’un qui avait battu Star, il ne comptait pas manquer une occasion de porter un coup, il voulait maximiser ses chances.

« Sure, I won’t hold back. »

Il semblait si insistant avec l’anglais, Léo n’allait pas se priver de communiquer dans sa langue natale, autant le rejoindre là-dedans.

Alors que le combat allait démarrer dans cette demi-sphère transparente qu’était la Room de Léo, ce dernier prit une posture avec son pied droit en avant et le gauche en arrière, le corps assez orienté vers le côté. Une pose assez similaire à celle qu’il prend lorsqu’il se promène sur son skateboard. Il s’élança d’un coup avec l’élan octroyé par son pied, tandis que pendant ce temps, Oroshine allait éprouver quelques problèmes d’ordre… temporel. Il lui souhaitait que ça ne l’empêche pas de se protéger de ce coup vertical destiné à lui frapper l’estomac. Comme pour son précédent duel, il ne valait mieux pas sous-estimer la force de frappe du jeune garçon.

Plus Ultra ! :
 




Ma couleur : #0033FF


Dernière édition par Léo Oxton le Jeu 7 Juin - 21:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 195





Dés de combat
Jeu 7 Juin - 21:29
Le membre 'Léo Oxton' a effectué l'action suivante : Faire une action


'Attaque rang D' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 86

Feuille de personnage
Titre: Handy Hero : Mechanoclad
Expérience: 270/1000
Alter: Workshop
Rang C





Oroshine Takane
Rang C
Ven 8 Juin - 22:52

    Le hasard voulait que ce combat me paraisse encore plus éprouvant que le précédent. A priori, Shiketsu était une véritable fabrique de premier choix. Comme à mon habitude, j'étais attentif et prêt à réagir face à toute menace... Mon adversaire, lui, semblait des plus enthousiastes avec sa réplique. He won't hold back, je ne tarderais pas à le comprendre.

    On entre dans le vif du sujet d'emblée. Mais depuis ma perspective les choses paraissaient vraiment étranges. Je me souviens l'avoir vu se mettre en position, le poids du corps visiblement porté sur le pied pour porter le premier coup promis par sa victoire au mini-jeu initial. Les choses se sont passées très vite. Trop vite. For a minute, une sensation unique s'emparait de mes sens et tout à coup le bruit de fond du public se tordait. Déformé, le son semblait presque occulte, funéraire, comme si les acclamations étaient devenues des chants mortuaires. C'est l'effet de son alter ..? Je suis déjà pris dans son piège ? Nous n'avons même pas commencé ..! *Shiketsu...!!* pensais-je, fâché.

    J'avais du mal à avaler cette réalité, l'école rivale n'avait rien à nous envier. Nada. Ils ne plaisantent pas avec leur réputation d'école pour héros privée. J'ai entendu des rumeurs certainement exagérées concernant leur examen d'entrée ... Je commence à croire qu'elles ne sont pas si exagérées ! Je n'aurais jamais dû quitter le gentleman en face des yeux, perdant un temps considérable à me demander ce qu'il m'arrive. Pendant ce temps si précieux, Léo Oxton me rappelait Star Novel. Je n'ai pas vraiment eu le temps de réagir, mais la vitesse à laquelle il a réduit l'écart qu'il y avait entre nous ne trompait pas, il avait fermement l'intention de ne pas me laisser m'en tirer comme avec sa camarade. Il était là-bas .. maintenant il est là, devant moi prêt à frapper sans que je puisse m'en échapper à temps.

    Profitant de cette accélération soudaine, il me prenait de court et m'infligeait un premier coup qui annonçait la couleur. Je ne l'ai même pas vu venir, je ne pouvais que constater la douleur, un peu trop tard, quand son poing est arrivé dans mon estomac, me faisant même quitter le sol.

    En tant qu'intellectuel - avant d'être un apprenti héro, I must think ! Pendant que j'entamais mon décollage, porté par la force de son coup, je rassemblais les informations. Dès qu'il s'est élancé ses mouvements se sont drastiquement accélérés. Je ne l'ai pas vu morceler le sol comme Novel, qui avait un réel poids derrière ses pas, Oxton, lui, avait tout juste soulevé une traînée de poussière. Je dois reconnaître que c'était efficace : il aurait bien pu brouiller les pistes face à quelqu'un d'autre, mais ma nature observatrice me permettra de mieux tracer la suite de cet affrontement. En effet, pendant le court instant où j'étais propulsé en arrière pour finir lamentablement sur le dos, face vers le ciel, j'ai pu noter que les gradins possédaient une attitude inhabituelle. Comme s'ils étaient ... disons une vidéo que l'on passait en accéléré, je les voyais s'affairer - il est vrai qu'il ne fallait pas être un génie pour comprendre que ça n'était pas naturel mais il fallait tout de même un peu de jugeote pour déduire qu'il agissait forcément sur ma perception. Comment, maintenant telle est la question. Je ne l'ai vu faire aucun geste significatif, à part se préparer à m'en coller une, puis m'en coller une, Léo ne m'a pas ouvertement dévoilé son alter. Il y a encore une zone d'incertitude.

    Je vais l'éclairer. J'étais allongé sur le sol de l'arène cogitant passivement sur mes quelques idées, ressentant bien moins de pression que lors du premier tour. En effet, même s'il était tout aussi violent, cet adversaire là me renvoyait une aura bien moins stricte. Nous étions à un match amical, il était donc normal de donner tout ce qu'on a comme il l'a fait sans attendre. Cette fois, je ne ferais pas cette erreur que j'ai osé faire avec Star. Celle qui aurait bien pu me coûter la victoire si je ne m'étais pas réveillé à temps - et surtout si je n'avais pas reçu une dalle en pleine tête. Sous-estimer un adversaire, c'est au mieux le blesser dans son estime, au pire lui donner une fenêtre pour nous surprendre. Alors je me relevais tout sourire, sans dire un mot. Je crachais juste au sol, sa frappe ne m'avait pas laissé indifférent. Je ne laisserais pas cette grande gueule que je portais malheureusement me donner une mauvaise image. Un gentleman doit savoir faire preuve d'humilité, de calme en toutes circonstances.

    Bien, il n'y avait pas trente-six options, en A) ce garçon aux cheveux verts est naturellement très rapide, en B) son alter lui permettait d'avoir l'air plus rapide. J'insiste sur "avoir l'air", tout en doutant de l'option A. En effet quelqu'un de rapide, naturellement ou non, aurait eu une interaction différente avec son environnement. Vous avez déjà vu une voiture de course faire un démarrage nerveux ? Ses pneus crissent et marquent son point de départ et parfois leur trajectoire sur quelques mètres ... Ses pas ... semblaient aussi légers que ceux d'une course banale. Quoi qu'il en soit, je prends note qu'il ne sera pas facile à surprendre : je m'entête à croire qu'il a plus d'un tour dans son sac.

    Moi aussi. Je saisissais deux grenades dans mon sac en remarquant avec effroi qu'il n'y avait plus assez de sphères explosives pour un second 7/7, celui contre Star ayant entamé mes réserves. Il ne m'en reste que six et avec si peu, oublions l'ampleur dévastatrice de mon Explosion Mimicry. Mais je ne me démontes pas, c'est tout juste assez pour que je pense à une stratégie d'approche - un peu bâclée mais je tiens à jauger complètement les forces de mon opposant avant d'attaquer de manière décisive. C'est mon discernement qui a pu prendre l'ascendant sur Star, ce sera lui-même qui viendra à bout d'Oxton !

    Sans même m'embêter à enclencher le Jetpack, je courrais, à pied jusqu'arriver à mi-distance de lui pour bondir en lançant, dans un cri de guerre transporté, les deux grenades que j'avais en main. Je ne le visais pas lui précisément. En réalité, je ciblais volontairement un peu plus à côté pour que les explosions de part et d'autre le perturbent. Elles étaient assez fortes pour faire voler en éclats les dalles du terrain sur un mètre carré et quelques chacune, projetant des éclats ici et là. Pas si vite ! L'attaque arrive ! Parce que je tenais absolument à l'obliger à m'en montrer plus, j'arrivais au milieu avec le Leiscepter pour donner un grand swing, une diagonale montante en flèche à niveau de la mâchoire.

    A partir de ce moment, ou il utilisait cette soi-disant super-vitesse pour s'échapper, ou il me montrait de quoi il est encore capable. J'ai besoin de voir son alter, plus en profondeur.
    HRP:
     



Dernière édition par Oroshine Takane le Sam 16 Juin - 22:32, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 195





Dés de combat
Ven 8 Juin - 22:52
Le membre 'Oroshine Takane' a effectué l'action suivante : Faire une action


'Attaque rang C' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 23
Messages RP : 54

Feuille de personnage
Titre: Time Breaker
Expérience: 175/500
Alter: Time Room
Rang D





Léo Oxton
Rang D
Sam 16 Juin - 14:28
First blood. Enfin, aucun sang ne coulait, c’était une façon de parler. Il s’était pris le poing là où il fallait, et gisait maintenant sur le sol. C’était toujours réjouissant de réussir à porter le premier coup, ça mettait en confiance. On se rassurait nous-même, alors qu’on était sous le regard de ce public, qui jugeait chacun de nos mouvements. Néanmoins, Oroshine ne se fit pas prier pour se relever sans trop attendre. Léo n’en attendait pas moins de lui, de toute façon.

Le blond passait maintenant à l’offensive, en chargeant le garçon. Tsunayoshi avait tenté la même approche après avoir encaissé le premier coup, ferait-il la même erreur ? Jusque-là, le scénario était identique à son précédent combat, mais il était peu probable qu’il fasse la même chose ici. Qu’est-ce qu’Oroshine pourrait faire à présent, étant donné ce qu’il avait montré contre Star ? Son arme de corps à corps, son jet-pack, et ses bombes. Léo s’attendait à du bluff ici. Soit il allait utiliser son jet-pack au dernier moment pour augmenter sa vitesse de manière inattendue, pouvant profiter de la surprise pour frapper. Soit il allait ralentir un peu au corps à corps pour utiliser son arme de manière répétée. Soit il allait balancer des bombes, pour faire des dégâts, ou pour lui permettre une ouverture. En tout cas, il restait à l’affût, concentré.

Il sortit deux bombes, puis, dans un hurlement, il bondit pour les envoyer sur les côtés de Léo. Il voulait sûrement réduire son champ d’action, afin d’assurer son prochain coup. Réponse C, donc. Il continuait sa course vers lui. C’était certain, il allait attaquer avec son bâton. S’il l’électrisait, ça allait poser problème. L’étudiant de Shiketsu ne pouvait esquiver vers sa droite ou sa gauche. Mais s’il choisissait la marche arrière, Oroshine n’avait qu’à insister, il était en position d’avantage. À cause de ses capacités électriques, la force physique ne suffirait pas à parer cette arme. Il lui faudrait aussi de la précision pour ne pas subir de contrecoup, en l’attrapant au mauvais endroit. Et ce n’était pas forcément évident dans cette situation. Il allait falloir faire un pari ici…

Il plia ses jambes alors que son opposant dégaina sa fameuse arme. Il attendit le bon moment. Il était toujours dans sa Time Room, et comptait bien se servir de ses pouvoirs pour se dégager de là plus facilement. D’un coup, il bondit, afin de s’élever assez haut dans les airs pour d’esquiver le coup, tout en portant un coup de pied directement dans le visage. Mais alors qu’il allait atteindre sa cible, il sentit une douleur brutale dans sa cheville, perturbant son saut. Il s’écrasa sur le côté et, sans perdre le Nord, se mit à rouler sur le côté pour s’éloigner de l’ingénieur, pour ne pas laisser d’ouverture supplémentaire. Il avait mal calculé le coup, cette trajectoire en diagonale était allée bien trop haut. L’inconvénient d’être de petite taille, le saut était moins haut qu’il aurait pu l’être, de manière relative à son adversaire. Il avait parié, il avait perdu. Un partout… Il se releva lentement, sentant cette douleur dans son articulation, qui risquait de le gêner pour le reste de ce combat.

« Well played… », lui dit-il, honnêtement.

Sur ce coup-là, l’étudiant de Yuei avait juste été meilleur. Il n’avait même pas eu besoin d’avoir recours à l’électricité. Mais il avait peut-être prévu de s’en servir au dernier moment si nécessaire. S’il ne suffisait que d’une pression sur un bouton, le fait de ne pas s’en servir immédiatement pouvait être du simple bluff. Néanmoins, le contact avait été trop bref pour qu’il ait le temps de l’enclencher au dernier moment, même s’il l’avait voulu.

Tant qu’ils étaient dans une phase de temps mort, il réengagea la conversation, ça pouvait toujours être intéressant, de savoir comment raisonnent les autres. Après tout, il était là pour apprendre de ces combats.

« Lorsque j’ai gagné le pierre-papier-ciseaux, pourquoi tu ne t’es pas mis sur la défensive ? Tu as eu un aperçu de mon alter avant, j’aurais pu te frapper sans attendre, et pas qu’une seule fois. Est-ce que tu me sous-estimais ? Ou avais-tu trop confiance en moi pour penser que j’allais faire ça ? »

Il était bien maintenant le Léo. Mobilité réduite, Oroshine gardait ici l’ascendant. À cause de ces fichus bombes. Lui il n'avait ni l'entraînement, ni l'alter pour gérer une telle pression offensive.

« Si seulement j’avais droit à ces trucs moi aussi… », marmonnait-il.

Plus Ultra ! :
 



Ma couleur : #0033FF


Dernière édition par Léo Oxton le Ven 22 Juin - 13:20, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 195





Dés de combat
Sam 16 Juin - 14:28
Le membre 'Léo Oxton' a effectué l'action suivante : Faire une action


'Esquive rang C' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 86

Feuille de personnage
Titre: Handy Hero : Mechanoclad
Expérience: 270/1000
Alter: Workshop
Rang C





Oroshine Takane
Rang C
Mar 19 Juin - 20:58
    Voyant ses issues de secours êtres bloquées à droite et à gauche, Léo Oxton a su vite déduire que la meilleure échappatoire restait au-dessus. Il aurait bien pu éviter le coup s'il avait bondit un chouïa plus haut, dépassant d'une tête à peine les éclats des explosions latérales, les cheveux violemment balayés par les deux souffles concurrents. Sa tentative d'esquive n'a pas été bien concluante; j'en avais même mal pour lui en entendant le fracas métallique du Leiscepter contre sa cheville, mise directement dans la trajectoire lorsque je balançais un swing brutal qui, je je l'espérais, aurait assommé le garçon d'un coup - assurant une victoire un peu facile. Un peu trop facile, apparemment. Puisqu'il se relevait, avec douleur certes mais il était encore debout, hors de question pour l'arbitre de déclarer la fin du match maintenant.

    Je m'étais écarté d'un bond en arrière pour garder cette distance de sécurité diablement efficace lorsque l'on veut avoir une marge de temps confortable pour agir et réagir. Un peu moins de dix mètres nous séparaient après mon bond et sa roulade, mais je n'étais pas dupe, avec la vitesse qu'il avait démontré plus tôt au début du combat, je savais pertinemment qu'il n'aurait techniquement pas de mal à outrepasser l'écart. Mais je misais aussi sur cette cheville endommagée qui avait bien l'air de faire son petit effet : en se relevant, je voyais bien qu'il peinait à transférer davantage de poids sur la jambe intacte, sa posture elle-même indiquait qu'il perdait un appui considérable. Bien, je n'ai peut-être pas pu achever mon adversaire d'un coup - ce qui reste sans surprise, les étudiants de Shiketsu n'ont pas l'air d'être du genre à tomber facilement, j'ai tout de même pu placer un coup décisif, pouvant influer sur toute la suite du combat. Ou pas...

    Oxton avait beau être touché, il n'était pas prêt à abandonner. En se remettant sur pieds, il me lançait :

    « Lorsque j’ai gagné le pierre-papier-ciseaux, pourquoi tu ne t’es pas mis sur la défensive ? Tu as eu un aperçu de mon alter avant, j’aurais pu te frapper sans attendre, et pas qu’une seule fois. Est-ce que tu me sous-estimais ? Ou avais-tu trop confiance en moi pour penser que j’allais faire ça ? Si seulement j’avais droit à ces trucs moi aussi… Face à ses questions, j'étais d'abord surpris et le montrait sur mon expression avant qu'elle ne change succinctement pour afficher de l'amusement.
    - Te sous-estimer ...? Alors que tu es un apprenti héro ? Allons, allons ... Je commençais à marcher dans sa direction. Il me semble qu'il n'y a que toi qui te sous-estime ici, my dear. Tu n'as pas le droit à ces "trucs" parce que tu as l'avantage d'être spécialement entraîné pour ce genre de situation. Le combat, c'est ton fort, pas vrai, Léo ? Je souhaitais simplement analyser tes mouvements ... Pour nous, les ingénieurs, ce sont nos gadgets et notre ruse notre petit avantage.. ne m'en veux pas ! »

    J'ai accéléré le pas avant d'enclencher mes réacteurs. La scène me paraissait familière. Ah, en effet, face à Star nous avons eu un face-à-face de ce genre avant que je ne commence à l'apprécier à sa juste valeur, activant mon Jetpack pour aller lui montrer de quel bois je me chauffe. Je rejouais le même scénario avec un adversaire différent : la première fois, Novel s'était habilement défendue, qu'en sera t-il d'Oxton ?

    *koff ! koff !* Hein ..? Mon Jetpack semble s'essouffler, mais ça ne peut pas être un soucis de carburant : je m'en suis à peine servi ... Alors que je ravalais la distance entre nous à une vitesse bien moins grande que je l'imaginais, voilà que mon équipement dont j'étais si fier me lâchait. Quelle honte... En plein air, à peine un petit mètre au-dessus du sol, le sac à dos à propulseur recrachait des panaches de fumée noire de manière saccadée, en bref, ça n'indiquait rien de bon ! Il a soudainement cessé de propulsé, me laissant me frotter contre les dalles de ciment de l'arène, passant lamentablement juste à côté de mon opposant pour finir ma course deux pas derrière lui - le Leiscepter m'échappait même des mains glissant un peu plus loin encore. Là, le public était comme abasourdi. Il s'était habitué à de belles choses de ma part, une tâche comme celle-là n'était même plus concevable. Mais voilà, nous possédons tous nos limites et nos faiblesses. Le mien, en tant que mecha-héro résidait dans l'endurance de mes objets. *C'est la chute de tout à l'heure...* je me revoyais quelques minutes plus tôt, encaissant le premier coup de l'affrontement et retomber violemment sur le dos et donc sur le Jetpack. Ca ne pouvait être que ça, mon équipement n'était pas défaillant par nature mais par accident ... Tsch .. Je devrais être un peu plus soucieux la prochaine fois..!

    Toujours est-il que cette comédie venait de me faire perdre une opportunité d'attaque, un peu comme si le destin voulait qu'un Léo estropié finisse par vaincre. Je n'avais pas fait preuve d'arrogance cette fois, ce n'est donc pas mon péché qui me rattrape. Ce n'est que ma négligence, je dois faire plus attention à mon arsenal ou il sera la cause de ma défaite ... Je me relevais en me dépoussiérant rapidement.

    « How uncool ... Face à tous ces spectateurs, really ?! Je m'insurgeais contre ma maladresse. Tu vois ... Nos "trucs" ne sont pas parfaits pour autant ... Est-ce que tu ne serais pas en train de te chercher des excuses ? Allons, Héro, ne me dis pas que tu vas attendre que je me batte tout seul ? Come at me ! »

    Je le provoquais pour qu'il attaque mais pas seulement pour provoquer une maladresse de sa part à lui, également parce que j'avais remarqué chez lui comme un ressentiment envers moi... Comme si l'image qu'il avait de moi était restée celle de l'odieux et hautain snob pendant mon combat contre Star. Je voulais en quelque sorte l'encourager, pour qu'il comprenne que malgré notre présente adversité, je n'étais en aucun cas son ennemi. Ici dans cet arène, nous cherchions tous les deux à nous dépasser, quelque chose qu'il ne pourra pas accomplir s'il s'arrête à la moindre difficulté. Certes, sa cheville est mal en point. Certes, je suis bien équipé. Il n'en reste pas moins un futur justicier. Et je ne pense pas que notre société ait besoin d'un crybaby. Il fallait absolument qu'il me stimule autant que sa collègue en me montrant qu'il était lui aussi un héro digne de ce nom. En contrepartie, il fallait, pour moi, que je donne tout pour qu'il ne se sente jamais sous-estimé.



Dernière édition par Oroshine Takane le Jeu 21 Juin - 20:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 195





Dés de combat
Mar 19 Juin - 20:58
Le membre 'Oroshine Takane' a effectué l'action suivante : Faire une action


'Attaque rang C' :
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku no Hero :: SUR LE TERRAIN :: Musutafu (Tokyo) :: Académie de Yuei :: Tournoi-
Sauter vers: