:: SUR LE TERRAIN :: Musutafu (Tokyo) Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La fin de Ketsubutsu

avatar
Messages RP : 24





PNJ
Mar 3 Juil - 23:23

"Y’a pas un truc qui a bougé ?"

"Hm ?"

L’agent de sécurité Shinnosuke se penche sur l’écran que lui indique son partenaire. D’un clic, il revient en arrière. Une silhouette se tient, parfaitement immobile, parfaitement droite. L’instant d’après, elle s’est volatilisée. Un frisson parcourt l’échine de Shinnosuke. Sans quitter sa chaise, il glisse vers le micro central de son bureau et appuie sur un bouton.

"On a un intrus, je répète, on a un intrus. Dernière position connue : cour centrale."

L’agent de sécurité Kanozu se ronge nerveusement les ongles. En temps normal, ils auraient pu croire à un simple plaisantin doté d’un alter de téléportation, peut-être un ancien élève un peu aviné, désireux de faire un petit tour dans son établissement d’antan. Mais en ce moment, rien n’était normal. Les activités criminelles étaient en hausse. On parlait d’un début d’organisation chez les délinquants de tout poil. Bien sûr, il ne s’agissait que de rumeurs. Mais Shinnosuke et Kanozu avaient été briefés à ce sujet par M. Arima, le directeur de l’établissement : plus que jamais, ils ne devaient pas hésiter à lancer une alerte en cas de présence suspecte.

"On a qui dans l’établissement ?"

"Trickster, Allurion, Nega Blade…"

Alors qu’il énumérait les héros professionnels résidant à l’internat, Shinnosuke fut frappé d’une atroce réalisation.

"… Pour ce qui est de Miss Joke… Non, de tous les professeurs de première et terminale… Ils sont supposés revenir dans la nuit du voyage scolaire à Okinawa…"






"Y’a pas eu un bruit ?"

"J’ai rien entendu… Rendors-toi…"


Yo Shindo, élève de la Première 2 de Ketsubutsu, se sentait mal à l’aise. Dans la pénombre de l’intérieur du bus scolaire, éclairé seulement par la lueur intermittente des réverbères sur la route, tout le monde ou presque était assoupi. Ils revenaient de leur premier camp d’entraînement de l’année. Après avoir passé presque une semaine à courir, rouler, grimper, nager et se battre, il était tout à fait normal qu’ils s’accordent un instant de détente sur le chemin du retour. Yo regarda à travers la vitre à sa gauche. Ses yeux, a peine habitués à l’obscurité, identifiaient une route qui lui était familière. Ils ne devaient plus être très loin de Tokyo. Une heure de route, tout au plus. Mais tout de même… Il ne pouvait pas s’empêcher d’être inquiet. Le bruit qu’il était sûr d’avoir entendu à l’instant… Qu’est-ce que c’était ? Un oiseau qui se prenait le pare-chocs de plein fouet ? Ou autre chose ?

Alors qu’il se maudit de ne pas avoir été plus attentif, son regard encore embrumé par le sommeil se porte sur l’avant du véhicule. Miss Joke, de son vrai nom Emi Fukukado, dort aussi paisiblement que n’importe qui. Voir ainsi son professeur principal se permettre de faire la sieste comme tout le monde… Cela le fit sourire. Il n’y avait pas lieu de s’inquiéter. Ils étaient entre de bonnes mains. Tout allait bien se passer.




"Mister Compress n°2 est en place."

"Bien. Compress n°1, tu en es où ?"

"Toutes les pièces sont en position…"

"Reçu, préparez-vous au signal."

Venom Strike interrompit la communication pour passer en revue le plan, mentalement, une dernière fois.

L’escadron Genesis, car tel était le nom de l’équipe menée par Venom Strike, devait porter cette nuit une attaque sur deux lieux éloignés, et ce simultanément. Tout d’abord, les deux cars scolaires qui transportaient les élèves de première et de terminale de la filière héroïque de Ketsubutsu ainsi que leurs professeurs. Et également Ketsubutsu elle-même. Le lycée, ainsi que l’internat, et, par extension, tout le personnel, allaient être les cibles d’une attaque d’une ampleur sans précédent. Afin de mener à bien cette mission, Venom Strike avait décidé de séparer son équipe en deux.

Le petit nouveau s’était infiltré dans l’internat la matinée de l’attaque et y avait dissimulé une bille de Mister Compress contenant Mustard. Ce dernier avait pour mission de neutraliser les élèves et héros présents dans l’internat en diffusant son gaz pendant leur sommeil. 3 autres billes, contentant chacune un Brainless, avaient également été placées non loin des issues de l’établissement. Illuminación devait assister Mustard en servant de force de frappe pour achever les héros présents, mais était également chargée de la pose des explosifs. Si l'opération tournait mal, Muscular et Twice étaient disponibles en tant que renforts.

Twice avait procédé au clonage de Mister Compress ainsi que de Moonfish. Le Compress cloné et les deux Moonfish avaient été envoyés par Black Mist au-dessus d’un péage que les cars de Ketsubustu étaient sûrs d’emprunter. Il leur suffisait d’attendre le moment opportun pour bondir et se retrouver sur le toit des véhicules. Leur mission était la plus dangereuse, et de loin. C’était pour cette raison que Venom Strike avait décidé de ne mettre en jeu que la vie de Moonfish, accompagné par des pâles copies. Quand bien même le rescapé de la peine de mort était une pièce importante de l’organisation, il ne pouvait nier être parfaitement dégoûté par ses exactions et son comportement. Au mieux, il serait récupéré par Black Mist sans une égratignure et pourrait leur servir à nouveau. Et dans le pire des cas, il se débarrasserait d’un élément instable de l’Alliance. Venom Strike était conscient que Shigaraki avait compris sa petite manœuvre. Mais il semblait ne pas lui en tenir rigueur. C’était une bonne chose. Cela prouvait que le chef de l’Alliance avait confiance en lui.

Désormais, il ne lui restait plus qu’à se montrer digne de cette confiance.

"Maintenant."

Au même moment, à plusieurs dizaines de kilomètres de distance, les deux Compress claquèrent des doigts.




"Tu penses que c’est quoi ?"

"J’aimerais que ça ne soit qu’une vaste farce, mais je crains le pire."


Allurion, le héros manipulateur de lumière, et Nega Blade, capable de rendre tranchant tout ce qu’il touche, couraient dans les couloirs de l’internat. Les deux étaient professeurs à Ketsubutsu depuis plusieurs années, mais n’avaient jamais eu à faire face à des opposants visant directement leur école. Trop peu prestigieuse, même les médias se détournaient d’elle au profit de Yuei et Shiketsu. Cela leur avait permis d’enseigner en toute quiétude, sans craindre la pression des journalistes ou les attaques terroristes. Mais aujourd’hui, il était possible qu’un détraqué s’en prenne directement à eux, pour la première fois.

"Allurion, tu ne sens pas… Quelque chose ?"

En effet, il y avait quelque chose d’étrange dans l’air. Aussitôt après que son camarade lui ait fait cette remarque, le héros lumineux se mit à briller d’une vive lumière. Sa lueur révéla à leurs yeux encore peu habitués à l’obscurité une vision d’effroi : un épais gaz tourbillonnait dans l’air. Et, plus loin dans le couloir, se tenait une silhouette immobile. Elle tendit la main vers le duo de héros. Ces derniers eurent à peine le temps de couvrir leurs bouches. La lumière qui émanait d’Allurion le quitta, formant dans l’air toxique des traînées lumineuses. La silhouette, du bout de ses doigts, s’empara de cette lumière.

"Ah… On a un peu le même alter. Mais…"


Dans la pénombre apparurent des marques fluorescentes sur le corps de la silhouette. Allurion et Nega Blade distinguaient désormais clairement une jeune femme au corps couvert de tatouages brillants d’une lueur verdâtre. Son visage était recouvert par un masque à gaz. Elle tenait dans sa main droite un petit calibre.

"… le mien est mieux."

Trois coups de feu résonnèrent dans les couloirs.




J’ai mal putain j’ai mal qu’est-ce qui se passe.

Des cris stridents parvenaient à ses oreilles. Ceux de ses camarades. Le goût du sang envahissait sa bouche. Son torse était traversé de part en part par… Quelque chose. Il n’aurait pas su l’identifier clairement. Le bus semblait être hors de contrôle. La lueur fugace d’un réverbère dévoila, pendant une seconde, une vision d’horreur. Des corps mutilés. Des sièges tailladés, couverts de sang. A peine eut-il le temps de se remettre de sa vision horrifique que quelque chose trancha en deux le véhicule, l’envoyant valdinguer dans la nuit noire, dans un tourbillon d’étincelles, de métal et d’hémoglobine. Son regard se perdit dans le ciel étoilé alors qu'il était projeté en l'air. La silhouette d'un homme affublé d'un haut-de-forme et d'une forme semblable à un cocon noir se découpaient à la lueur de la pleine lune. Yo Shindo perdit conscience à ce moment.




Shinnosuke était paralysé d’effroi. Devant lui, une imposante créature au cerveau apparent tenait dans l’énorme pince qui lui servait de main le corps inanimé de Kanozu. Aux côtés de la créature se tenait un homme au regard vicieux, vêtu d’un élégant costume et d’un chapeau. Un peu plus en arrière, un individu armé d’une énorme barre d’acier ensanglantée réajustait ses lunettes noires.

"Celui-ci doit vivre, Brainless."

La créature grogna. L’homme au chapeau se pencha vers lui. L’agent de sécurité laissa échapper un petit couinement alors que le visage souriant de l’homme se rapprochait du sien.


"Enchanté ! Je suis Venom Strike, de l’Alliance des Supers-Vilains. Et elle, c’est Magne."

Une Alliance des vilains ? Shinnosuke n’y comprenait rien. Comment s’étaient-ils infiltrés dans l’établissement ? Pourquoi le laissaient-il en vie ? Pourquoi faisaient-il tout ça ? Pourquoi ? Pourquoi ?

"Je te sens perturbé, mais ne t’inquiète pas ! Tu vas tout comprendre."

Venom Strike sortit un couteau papillon de sa veste et le fit tournoyer quelques instants dans l’air avant d’en poser la pointe sur le torse de Shinnosuke.

"Il faut que je te parle de Tomura Shigaraki…"




"Ici Iluminación. Je me suis débarrassée des héros restants et les explosifs sont en place."

"Reçu. Le gaz est répandu dans tout le bâtiment, je quitte la zone."

"Ici Black Mist, j’ai récupéré Moonfish, mais il est blessé. Les clones ont été vaincus, mais l’opération fut un succès, à en juger par le sang sur ses dents."

"Reçu. Le témoin est parti depuis deux minutes, les renforts ne vont pas tarder à arriver. Black Mist, fais-nous sortir de là."

Les uns après les autres, ils passèrent à travers le portail ouvert au beau milieu de la cour. Mustard, les Brainless, Illuminación, Magne… Venom Strike prit un instant et contempla le bâtiment, parfaitement vide. Au loin, quelques sirènes se faisaient entendre. Il inspira un grand coup, comme pour savourer l’air nocturne, avant d’enclencher le détonateur et de s’engouffrer dans le trou noir.

Académie de Yuei
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku no Hero :: SUR LE TERRAIN :: Musutafu (Tokyo)-
Sauter vers: