:: SUR LE TERRAIN :: Yokohama :: Décharge publique Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Trésors enfouis [Ouvert 1 personne]

avatar
Messages RP : 17

Feuille de personnage
Titre: Data
Expérience: 55/500
Alter: OS
Rang D





Haru Sasaki
Rang D
Mar 10 Juil - 17:28
La décharge de Yokohama. Lieu évité par beaucoup, mais bien apprécié par le bricoleur-recycleur qu’était Haru Sasaki. Ce type d’endroit était de base peu fréquentable et la réputation du quartier n’aidait en rien à ce que les gens l’approchent, mais depuis qu’il habitait dans la grande ville, l’apprenti ingénieur avait pris l’habitude de faire des visites régulières pour voir s’il ne pouvait pas y dénicher quelques petites merveilles oubliées. La maison où ses parents et sa sœur habitaient toujours n’était pas très loin, mais depuis l’académie, ce n’était pas la porte d’à côté, il devait faire près d’une heure de transport en commun pour pouvoir y accéder, ce qui limitait un peu ses visites depuis quelques semaines. Le côté positif, moins de visites régulières, plus de nouveaux trucs à chaque visite!

Se déplaçant d’un pas assuré au travers les différents rebus qui jonchaient le sol, Haru salua d’un geste de la main un employé qui passait au volant d’une voiturette qui était utilisé pour les déplacements rapides dans le champ d’ordures. Le conducteur répondit à son geste, ne faisant pas trop cas de sa présence. Tout le monde ici connaissait Haru, que certains surnommaient le mécano. Au départ, la présence d’un gamin ne plaisait pas à tout le monde, mais il avait bien fini par être accepté par la bande de roublards qui travaillait ici, faisant de temps à autre des travaux d’entretien sur les différents véhicules et machineries, en échange de quoi on le prévenait lorsqu’un objet intéressant, un « trésor », faisait son apparition.

Aujourd’hui, le jeune étudiant n’était pas là concernant une découverte particulière, mais plutôt pour faire de l’exploration et essayer de dénicher des perles qui seraient passées inaperçues aux gens qui n’avaient pas l’œil aiguisé comme lui. Lentement mais surement, il se dirigeait vers sa section préférée de la décharge, celle qui était réservée aux appareils électroniques et informatiques. Il y avait déjà fait plusieurs trouvailles et en avait plusieurs fois fait le tour, mais il avait une sorte de pressentiment qu’aujourd’hui il trouverait quelque chose de spécial.

Une fois à l’orée de la zone recherchée, il remarqua un nouveau tas qui n’était pas là auparavant, signe que sa dernière visite remontait à plus longtemps qu’il ne le croyait. Déterminé, il commença par ce tas de « nouveautés », mais fut plutôt déçu au départ. Un vieux clavier brisé, une télévision toute cassée, des vieux CD tout rayés, un bras détaché, un ventilateur qui avait vu de meilleurs jours… Attendez, revenons en arrière un peu. Un bras détaché? Haru retourna chercher le membre qu’il venait de jeter par-dessus son épaule pour l’observer. Il ne s’agissait pas d’un bras humain, mais bien d’une sorte de bras de robot construit de façon a ressembler grandement à un vrai. L’étudiant le mit de côté et se remit à chercher. Sachant ce qu’il voulait, il tomba rapidement sur une jambe du même, puis sur un torse où les 2 membres qui lui manquaient étaient toujours attachés. Haru avait devant lui les restes d’une sorte d’androïde, d’une technologie avancée à un point qu’il n’en avait encore jamais vu. La seule pièce qui lui manquait c’était la tête. Il fouilla aux alentours pendant un moment, mais aucun signe de cette pièce pourtant si importante… Peut-être l’ancien propriétaire l’avait-il gardé comme souvenir? Ça semblait très probable à Haru, qui s’imaginait déjà des plans pour rebâtir cette merveille. Il fut cependant interrompu dans ses pensées lorsqu’il entendit un bruit de pas venant de derrière lui dans la ferraille. Rapidement, il se retourna pour faire face au nouvel arrivant.

- Qui êtes-vous? Vous m’avez vraiment surpris!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 38

Feuille de personnage
Titre: Handy Hero : Mechanoclad
Expérience: 150/1000
Alter: Workshop
Rang C





Oroshine Takane
Rang C
Mar 10 Juil - 18:30
    La décharge de Yokohama. Un endroit dont je n'étais pas fan, en réalité un endroit que je ne fréquente que pour des raisons professionnelles. Aujourd'hui la raison de ma présence est qu'un empoté de chez nous a littéralement jeté le seul et unique prototype de drone agriculteur. I mean ... vous y croyez, vous ?! Que l'on puisse être maladroit, passe encore. Mais cela va au-delà de la maladresse que de maltraiter une pièce encore toute jeune, encore toute fraîche comme celle-ci ..!! C'est comme ... se passer un bébé comme s'il s'agissait de ballon..?! Bref j'accompagnais monsieur Perkins arranger cette bourde. J'avais toujours mon chapeau haut-de-forme sur la tête mais pas le manteau en jean : je restais en gilet bleu marine laissant apparaître les longues manches blanches de la chemise en dessous, on n'allait pas venir trop chic, hein ? Une fois là-bas je le laissais donc discuter avec les employés pour expliquer notre situation et être aidé comme il se doit. Après de multiples confusions, on arrivait enfin à se comprendre. Secteur informatique, indiquaient-ils. Let's go then !

    Je vous avoue que j'aurais bien voulu doubler le masque réglementaire pour traverser la décharge, les effluves étaient si puissantes que j'en souffrais. Je devrais peut-être y penser si un jour je m'intéresse à la chimie de combat .... Le voyage me paraissait interminable, mais nous parvenions finalement à destination. Je n'en crois pas mes yeux ... Je découvre une véritable mine d'or, des montagnes de restes d'ordinateurs et d'électroménagers, des pièces détachées en veux-tu, en voilà ... Je pensais immédiatement à Hasuike : la date de mon rendez-vous avec elle approche et il sera ici, dans le coin malfamé de Yokohama. Je me demande si c'est ici qu'elle trouve son propre matériel ... Porté par la curiosité, je me détachais de mon majordome pour errer entre les débris. Comment est-ce que les gens pouvaient jeter ce genre de matériel ...? Encore utilisable pour certains, encore récupérables pour d'autres, il n'y avait là pas que des ordures. Bon, chez la Takane Corps nous ne traitons pas avec du matériau recyclé but still ...

    Plus je fouinais dans les reliques, plus j'étais étonné. L'on trouvait vraiment de tout ! Je pourrais peut-être venir ici plus souvent à l'avenir ... Le terrain - en tout cas dans le secteur informatique - était idéal pour quelqu'un comme moi habitué de la ferraille et de la graisse sur les mains. Une grande place encerclée de collines plus ou moins grandes, blanchâtres noires ou grises se prêtait parfaitement au jeu, proposant une sorte de terrain de test. C'est ce dont je manque à la maison. Certes, mon atelier personnel est assez spacieux mais nous trouvant en zone résidentielle, je pouvais gêner les employés de bureaux ou les résidents voisins avec une explosion impromptue ou un moteur trop excité ... Voilà un milieu qui m'offrait l'espace, les ressources et la discrétion ... Interesting.

    Je passais en revue tout ce qu'il y avait là et me rendait compte que je tombais sur quelque chose d'étrange... c'est une tête ..? Une tête robotisée, une prothèse peut-être ? Je tire dessus pour l'extirper du tas d'où il dépassait pour trouver, accroché à la tête, toute un tas de câblage sectionné comme si l'on avait décapité le pauvre robot. En débloquant le morceau robotique je venais maculer les manches de mon accoutrement d'une belle tâche noire. Gé-nial. Mais s'il y avait une tête ici, peut-être que je peux trouver le reste...? En effet, en remontant la piste me voilà avec un véritable puzzle, un bonhomme complet ! Mais à priori je n'étais pas le seul à vagabonder ici, sans faire attention je finissais par prendre un jeune homme à revers. La tête tournée vers les pièces gisant au sol je ne le remarquais pas avant qu'il ne manifeste sa présence, semblant lui aussi surpris de voir un autre visiteur.

    « Qui êtes-vous? Vous m’avez vraiment surpris ! disait-il en faisant volte face. Je levais la tête avec autant de vivacité m'attendant à tout sauf à ça.
    - Sasaki !? m'écriai-je. Mon bon ami Haru. What a surprise ! J'étais... à la recherche de quelque chose qu'on a jeté par accident... je ne voulais pas qu'il se dise que je faisais les poubelles... Je ne voulais pas te faire peur, pardonne moi ! Mais dis-moi, c'est à toi ce bazar ? » je montrais les restes de robot en soulevant la tête comme un ballon de basket. Il se tenait à côté, est-ce qu'il était celui qui s'en débarrassait ? Ou au contraire....

    Je m'accroupissais au-dessus d'un des morceaux et le saisissais. Il était de bonne manufacture, les circuits à l'intérieur n'étaient plus tout jeune et je remarquais quelques composants fondus mais ce n'était pas quelque chose de fatal. Un ingénieur comme Sasaki n'aurait pas jeté quelque chose comme ça surtout que cela semble être d'une technologie particulièrement avancée. Dans le morceau d'avant-bras que j'avais dans la main quelqu'un avait réussi à intégrer une sorte d'écran, fracassé à l'heure qu'il est mais qui devait sûrement servir d'écran de contrôle pour quoi que ça ait été.

    « Woah ! Comment est-ce qu'on peut se séparer d'une pièce comme celle-là ... Je me relevais et croisais les bras auprès de Haru. That pains me ! Un si beau bébé, abandonné là, left to rot ... ! Je regardais enfin mon camarade de classe avec un sourire malicieux : tu penses qu'on peut se servir ....? »

    Je ne suis pas un malhonnête. Mais je n'ai aucune idée des législations de la décharge publique... Est-ce que cela compte comme un vol si le propriétaire s'en est séparé ? Je ne sais pas ... Après tout je n'ai pas l'habitude de faire mes courses ici. Mais je dois admettre que nous sommes en présence d'un morceau qu'on ne voit pas tous les jours ! Je ne sais pas encore ce que c'est ni à quoi cela peut bien servir mais ce que je sais pour sûr c'est que nos deux expertises pouvaient en faire bien des miracles ! Un projet partenaire ? Ha ha ! Moi qui pensais que je n'en aurais jamais l'occasion ! Je sais que Takane Corps pourra être d'une grande aide en finançant les pièces de remplacement - mais si nous parvenions à en faire quelque chose à deux, par nous-mêmes, je suis sûr que les autres en seconde E imiteront la méthode et se mettront à travailler en équipe pour assurer l'avenir du département assistance. Tout reposait sur l'impression personnelle de Sasaki, peut-être n'était-il pas là pour ça après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku no Hero :: SUR LE TERRAIN :: Yokohama :: Décharge publique-
Sauter vers: