:: SUR LE TERRAIN :: Hosu (Tokyo) :: Centre-ville :: Takane Corps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Simple visite de courtoisie... [PV Oroshine Takane]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
avatar
Messages RP : 190





Dés de combat
Ven 10 Aoû - 18:25
Le membre 'Oroshine Takane' a effectué l'action suivante : Faire une action


'Esquive Rang B' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 16
Messages RP : 39
Localisation : Novel's Industry

Feuille de personnage
Titre: Berserk Project
Expérience: 95/500
Alter: New Brain
Rang D





Star Novel
Rang D
Lun 13 Aoû - 21:31
Au fond de moi, je ne savais pas réellement quoi attendre de cette confrontation... En prédire le résultat me semblait impossible. Tant d'inconnues à déceler, à l'analyse même... Était-ce préférable que je gagne ? Ou plutôt que je perde une deuxième fois ?... Et surtout, de quelle manière réagirais-je ? Le supporterais-je ? Redevenir une loque aux idées noires... est-ce vraiment là ma destinée ? Ne puis-je espérer meilleur dénouement ?... J'en sais rien. Les réflexions complexes, existentielles, me paraissent déjà si inatteignables... Ca me soulage. Ca me fait du bien, que d'avoir l'esprit trop corrompu par l'adrénaline... bien trop que pour penser à quelque chose n'ayant un rapport, de près ou de loin, à cette bataille. Je remercie le ciel pour ces instants, si délectables, si enivrants... Oroshine Takane représente cet obstacle qui me résiste... et je commence à aimer cela. Je crois qu'il peut m'aider à prolonger mon entrainement. Je pense qu'il a le potentiel, grâce à sa ruse et ses outils, pour nous permettre de nous élever à un tout autre niveau... Ce qui me faisait dire cela ? En vérité, je l'ai toujours su... depuis ce jour où je me fis mettre en défaut par quelqu'un d'autre que l'Aigle Royal. Ma première et véritable défaite, je te la dois, Oroshine... Je ne vais pas attendre d'en accumuler d'autres. Je veux rester sur mon podium et préserver ce ratio, qui ne pourra pourtant plus jamais dépasser ce nombre si frustrant à mes yeux... 99,9%. L'on n'oublie jamais sa première fois, la première personne à se montrer si importante à nos yeux, qu'elle change radicalement notre chemin à venir... C'est ce que tu représentes pour moi. Un électron libre, chargé à bloc, qui vint un jour percuter, de plein fouet, la nébuleuse de mon reste d'étoile... La tête dans ces nuages de gaz, je commence seulement à remarquer l'impact de cette donnée, d'apparence si futile. Tu fais naître en moi cette chaleur, de par ta simple existence. Je t'en veux de me tenir en échec, mais n'est-ce pas justement la difficulté d'un rival, qui me maintient actuellement en vie ?

Oui... Ce qui est formidable, avec les inventeurs, c'est qu'ils ne sont pas limités en possibilités, par leur Alter. La seule limite vient des lois de la physique... La science promet la compréhension de tous les phénomènes observables. Par conséquent, à moins d'arriver un jour au point où notre cerveau ne suffirait plus à envisager de nouvelles méthodes de recherches... il n'y a que toi, pour devenir le rival le plus fiable à long terme. Car nous jouons dans la même cour. Nous sommes reliés par ces liens dus à la technologie... Je réalise mon erreur, en ayant osé la pensée d'une faiblesse, juste car ton Alter serait insignifiant. Tout comme moi, tu es bien plus que ça... et quelle meilleure façon de le confirmer, que d'activer à nouveau cet instrument à propulsion ? Le Jet Pack revient sur la scène... Je tiquai, en le voyant parvenir à une stabilisation, malgré la force employée pour lui faire perdre toute notion spatiale. Il était plus vif que prévu. Si ce garçon ne m'avait réellement pas prise au sérieux dès le début, peut-être n'aurait-il disposé du temps nécessaire pour gérer l'éjection, à laquelle il restait pourtant soumis... Mon corps arrivant pratiquement déjà sur lui, sa rétrograde permit à mon adversaire de rebondir, sans trop de difficultés, sur la tôle ondulée... Il supprimait la force de poussée et parvint même à l'inverser à temps, alors que mon poing frôlait ses vêtements dans un mince sifflement... Déjà mon regard frustré dévia sur sa personne, tandis que je voyais lentement l'oiseau s'échapper... si lentement... Insupportable... Ma griffe de chat l'avait raté de peu et ce poing venait dès à présent comprimer la façade du conteneur. Bien joué... mais... Je dois t'avouer que ma provocation, je ne l'avais pas choisie pour rien... Bien évidemment que tes ailes vont bien, puisque tu viens de t'en servir, grâce à la panique calculée... Plus tôt tu les utilises et moins longtemps tu tiendras en l'air. Tu ne le comprends pas encore ? J'ai appris de ce tournoi et maintenant mon endurance plus conséquente, je m'en rends bien compte... que j'ai une chance de te faire tomber à cours de carburant, avant de moi-même trop tirer sur mes ressources. Cette gestion combinée à la technique, c'est tout ce dont j'ai besoin, pour te mettre la misère... Cette fois, j'en suis capable...

Ayant pris ses appuis sur le sol, à la fin de son petit vol plané, le voilà qu'il s'élevait de plus belle, croyant pouvoir me narguer de son invention... Mais depuis le début de cette partie, c'est bien moi, qui te mène en bateau, sans pourtant que tu ne sembles t'en rendre compte... Remarquant le bruit du métal se pliant, devant ma force et la résistance de ma prothèse, je distinguai aussi, du coin de l'oeil, la structure bouger... C'était léger, mais elle avait bougé, me permettant de remarquer la poussière autrefois dissimulée. Je vois... Même si c'est trop lourd à porter, je peux au moins espérer déplacer ces blocs possiblement vides... Enfin, celui-ci ne l'était pas vraiment... Le poison accélérant mon système, mais développant aussi sensiblement mes sens, m'octroyait la constatation de vibrations internes au contenant. Retirant ma main du point d'impact, c'est en me tournant plus franchement vers Oroshine, que je notai également la légère pliure de la structure... Des informations à garder précieusement en tête... Pour le moment, je ne savais pas comment me servir de cette opportunité, mais je trouverais bien une occasion. Après tout, la véritable joute ne débutait qu'à présent, n'est-ce pas ?... Essuyant une goutte de sang commençant à peine à perler, à l'orée de mes lèvres, je l'écoutais se pavaner avec éloquence. Que devais-je faire ? Répondre à la provocation, à cette appellation revenant ? Huh... J'ai bien mieux en réserve. Je peux jouer plus finement que ça... Le fixant, alors qu'il restait à une altitude relativement modérée, je savais que je n'aurais pas d'autres chances de tenter cette stratégie... Il observait furtivement les environs et il avait raison. À sa place, moi aussi, j'en aurais profité. Mais ce n'est toujours pas assez, que pour empêcher mon plan de s'appliquer... Alors enfin reporta-t-il son attention sur ma personne. Très bien. C'est ici que je compte jouer une grande part de la confrontation... Il m'a l'air chauffé à bloc, l'égo bien gonflé. C'est le moment d'en profiter... Ce genre de coups, elle me l'a fait si souvent que l'astuce est restée gravée dans ma mémoire.

" Quoi ? C'est beaucoup de bruit pour pas grand chose dans le ventre, tes propulseurs ! Tu ferais mieux de demander à un assistant de te les réparer... C'était déjà pas fameux, au tournoi. "

Attaquer un inventeur sur ses chéris. Plutôt simple en apparence, mais... après le gros coup de confiance, qu'il se donnait l'illusion d'avoir acquis, crois-moi que ça a dû lui faire drôle... Il n'y a rien de pire, que de recevoir une critique acerbe, sur le sujet que l'on maîtrise le mieux. Crois-moi, ça fait mal. Plus mal que beaucoup d'autres choses... Je l'avais appris à mes dépends et par ta faute. Il était désormais temps de te rendre la pareille, en pleine face, au moment où tu t'y attendrais le moins... Les défenses s'affaissent et certaines informations s'encrent avec aisance, tandis qu'une volonté de couper ces injustes paroles à la racine, se manifeste soudainement... Lentement, ton esprit s'obnubile de quelques mots, mais qui résument à eux seuls tes faiblesses... Tu es trop lent, Oroshine Takane. Combien de fois m'as-tu touchée, grâce à ton Jet Pack ? Pas une seule, lors de ce tournoi. Pourtant, tu as essayé. Mais ça ne sert à rien... T'as toujours besoin de tes petites bombes, pas vrai ? Sauf que maintenant, je les connais. Alors, une fois de plus, tu seras encore trop lent pour moi. C'est si frustrant que ça, que d'être trop lent ?... Aujourd'hui encore, je t'ai pris de vitesse, à de multiples reprises. Même alors que tu pensais pouvoir m'atteindre avec tes rollers, je t'ai prouvé que tu te fourvoyais. Et maintenant, quel espoir as-tu de me devancer, de me rattraper, alors que j'entamais déjà une série de saltos arrières, me retirant ainsi rapidement de ta zone de frappe ?... Cette zone, c'est tout ce qu'il te restait, pour me garder sous contrôle. Et pendant ce temps là, pendant que tu restes en l'air à attendre ou à bêtement t'élever, tu uses, tu uses... sans avoir le moindre espoir de pouvoir m'atteindre. Mais je comprends. Ce n'est pas comme si tu pouvais faire autrement... au vu de ma vitesse... Chaque seconde que tu perds, sur un axe vertical ascendant, en représente une de plus, nous séparant... Au fond, tu le sais toi aussi... que seule la gravité, liée à une forte poussée, peut te permettre de me rattraper. Mais ais-je déjà pris trop d'avance ? Vas-y. Viens. Prouve-moi que j'ai tord, si t'as pas honte de tes inventions...

La force de déploiement de mes prothèses me permet d'atteindre des vitesses prodigieuses, pour un être humain. À cet instant, je te faisais une démonstration de mes talents d'acrobate, mais en réalité je t'appâtais avec ta fierté, couplée à l'urgence de la situation. Plus je prenais de la distance et moins tu disposerais de chance de me toucher. La dernière fois, j'étais dans l'axe parfait, pour ton grand final... Mais ici, nous commencions à passer sur un plan horizontal et il était trop tard, que pour espérer l'inverser... Je réglais cependant ma vitesse avec parcimonie, car en vérité, je voulais qu'il me rattrape, qu'il pense avoir une chance de pouvoir empêcher mon échappée calculée. Allez. Vas-y. Continue... Puisqu'il n'y a plus que ça à faire. À fond les gaz... À une hauteur relative, pour ne pas te prendre les conteneurs, comme pour me garder en visuel constant et ne pas risquer une dommageable panne, alors que je me payais même le luxe d'effectuer des changements de directions... Ce n'est pas un hasard. Ce n'est pas juste pour faire joli ou pour ne pas quitter les bords fictifs de cette arène, non... C'est pour une toute autre raison... Mais ça... lorsque l'on a le regard rivé sur le sol, à fixer celle qui nous obsède tant, on fait plus si gaffe aux alentours... Changeant une dernière fois et brusquement de chemin, il était temps de dévoiler ma surprise. Ainsi donc sautais-je, d'un mouvement similaire à mon esquive d'ouverture et par-dessus l'une de ces cages de métal... Retombant au sol, de mes deux pieds, les appuis bien préparés, je m'élançai par la suite, en direction du haut rebord de la grosse caisse verte... Mes mains l'atteignirent sans mal et j'entamai directement une forte traction, qui, une fois entamée, commençait déjà une propulsion que je ne tardai à ponctuer, de mes jambes pliées arrivant donc à la surface... La puissance dégagée me conduit sans mal jusqu'à Oroshine, mais... il m'avait certainement vu faire... Ce n'étaient pas là des gestes anodins... Pour autant, il avait une vitesse à régler et une arme à préparer, s'il voulait me contrer. Mais pourquoi prendre ce risque, alors qu'une simple esquive restait tout à fait envisageable, au vu de ma trajectoire linéaire ?... Les vrais joueurs de billard, sont aussi contraints à la plus simple trajectoire... Nonobstant. Leur potentiel, se manifeste dans le calcul des rebonds !

Loupant grossièrement mon opposant, il n'eut à peine le temps de se retourner, pour me garder dans son champ de vision, que déjà je lui refonçais dessus, en m'aidant de l'imposante structure verticale, servant à déplacer les conteneurs ! Un point d'appui solide, des piliers de plusieurs mètres de hauteur... un poids suffisamment dément, que pour soutenir celui les objets qu'il transportait et dont j'avais pu tester la résistance à mes impulsions... Oui. Je venais déjà de trouver une utilité à l'information récoltée, bien qu'elle pourrait potentiellement encore me servir, pour une autre idée... Toujours fut-il que, bénéficiant à présent bien plus de l'effet de surprise, comme d'une rapidité toujours aussi exacerbée, l'étoile bleu parvint enfin à une performance notable... Mon bras tendu, cette fois je parviendrais à poser ma griffe. Cette fois... Cette fois ces doigts, envers et contre toute manoeuvre de recul, parviendraient enfin à le faire... Ma main, se refermant enfin sur le col de sa chemise, ne la lâcherait sous aucun prétexte... Je t'ai enfin attrapé, petit oiseau... Cette action, pourtant déjà des plus spectaculaires, s'accorda, par la suite, le luxe supplémentaire de nous contraindre à une valse aérienne des plus endiablées ! Ma force de propulsion gênait celle des réacteurs, en tirant fatalement leur propriétaire à moi... Mais ne portant pas le Jet Pack, j'étais pour lui comme un poids le retenant davantage, une fois dépassé, et lui faisant changer de direction à de nombreuses reprises... D'un point de vue extérieur, ça devait probablement ressembler au vol incertain d'une mouche, décrivant des figures parfois improbables... Pourtant cet insecte, tout comme moi et grâce à ma perception dépassant dès lors la sienne, savait parfaitement où il se rendait, même en ces conditions... Ainsi, moi aussi n'avais-je le moindre mal à porter attention à la trajectoire, histoire qu'on parte en sucette, mais sans pour autant se viander bêtement...

" C'est ma première danse. Alors j'espère que tu m'en voudras pas trop, si j'ai un mauvais jeu de jambes ! "

Tout en déclarant cette vérité et tandis que la brise nous violentait, dans le feu de l'action, je tirai l'énergumène vers moi et, de mon autre main agrippant sa jambe... je plaquai, avec virulence, le ventre d'Oroshine sur mon genoux replié, d'un geste sec... Le choc n'allait probablement pas le laisser de marbre. J'avais fait en sorte que les deux parties du puzzle s'emboîtent, l'une sur l'autre et à vitesse équivalente... Alors ? J'ai l'air de fatiguer, là, le foetus de piaf ?!... Voilà qui devrait t'occuper pour un bon moment... L'instant idéal, pour abîmer ces petites ailes. Comment ? C'est pourtant simple... En profitant de sa douleur, comme de notre stabilisation critiquable, pour l'envoyer rejoindre le décor ! Parfaitement... Pour ce faire, j'attendis que le Jet Pack entame un piqué approximativement tourbillonnant, afin de ne pas me blesser dans ma réception future... Tenant toujours fermement ma prise, aux mêmes endroits, je m'appuyai soudainement sur son ventre et avec mes pieds... Tout juste ! J'allais l'éjecter de moi, en dépliant mes prothèses à toute vitesse ! D'une trajectoire globale assez proche du sol et en oblique, il aurait certainement du mal à reprendre le contrôle et risquerait la prise de conteneurs, même en tracé horizontal... Si l'on couplait ça au tournis potentiel, comme à la rapidité de ses réacteurs, que j'avais critiquée plus tôt, toutes les chances étaient de mon côté, pour qu'il se crash violemment... Le tuer ? Non, quand même pas. Mais l'assommer un peu et abîmer son joujou, ça, c'était fort probable... Le regardant encore un instant s'approcher dangereusement de tous ces emplacements à cargaisons, je fus rapidement rattrapée par la gravité, qui me laissa enfin déposer bottes à terre, désormais masquée par les lourds obstacles du terrain... J'avais dominé ce rapport de force et pour la première fois, j'étais parvenue à toucher l'inventeur autrement qu'à distance. Une réussite qui ne devait toutefois pas me faire oublier la suite de la confrontation... Ma flamme bleutée filant quelque peu derrière moi, alors que je pressais le pas afin de me rendre vers le fond de l'arène et instaurer ainsi une distance d'avance avec mon ennemi... je déviais de nombreuses fois mon regard, comme si je cherchais quelque chose, avec insistance...

" ... Ah ?... Intéressant, je m'en doutais... " ne pus-je me retenir, en un simple murmure et alors que la constatation força mon arrêt, profitant d'une porte entrouverte pour m'engouffrer dans un conteneur, avant de commencer une courte fouille.



Effets Gameplay:
 



Dernière édition par Star Novel le Mar 14 Aoû - 16:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 190





Dés de combat
Lun 13 Aoû - 21:31
Le membre 'Star Novel' a effectué l'action suivante : Faire une action


#1 'Attaque Rang C' :


--------------------------------

#2 'Attaque Rang D' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 84

Feuille de personnage
Titre: Handy Hero : Mechanoclad
Expérience: 270/1000
Alter: Workshop
Rang C





Oroshine Takane
Rang C
Lun 27 Aoû - 10:30

    Ce match retour débutait à peine et j'étais déjà haletant. Le souffle saccadé, je tentais tant bien que mal de ne pas laisser paraître le moindre signe de fatigue. *L'endurance n'est pas son point fort... mais le mien non plus...* C'est là que je regrettais ma condition envieuse de ceux qui, comme elle, possédaient des alters ou des aptitudes physiques surhumaines leur permettant de suivre le rythme même le plus infernal. Tandis que moi ... avec mes gadgets pour seule prouesse, je me voyais grandement limité par les fonctions que je pouvais leurs attribuer. En ce qui concerne le Jetpack, je l'avais pensé pour allier mobilité et rapidité, c'était un gadget utilitaire particulièrement pratique quand il s'agissait de filer ; à défaut de posséder un gadget purement défensif je pouvais à la fois éviter de me prendre des coups et mieux calculer l'angle des miens. Mais à maintes reprises m'avait-il lâché, ce sac à dos à propulsion. Panne de carburant, problème mécanique survenant suite à un choc intempestif ... les variables étaient encore trop nombreuses pour que je puisse être fier à 100% de mon invention. Certes, mon Jetpack constituait quasiment la base de mon style de combat, l'utilisant habilement pour rendre acrobatique ma façon de danser, mais je n'avais toujours pas réalisé qu'il constituait également l'une de mes plus grandes faiblesses. Je m'en remets trop souvent à lui, c'est d'ailleurs pour ça que j'avais fabriqué ces rollers : pour pouvoir continuer à esquiver sans forcément taper dans mes réserves de fuel... Et pourtant, cette diablesse de Blue Machina s'en était défait avec une aisance consternante. Elle avait réussi à passer outre un formidable combo Rollers + Leiscepter, une performance digne d'être applaudie. Ce nouvel affrontement n'avait fait que confirmer l'idée que la jeune Novel était inhumaine. Ses réflexes, sa rapidité, sa force, tout excède la norme, tout chez elle dépasse l'entendement..!

    Alors qu'elle venait de littéralement froisser la carlingue d'un conteneur, encore une performance ahurissante, la demoiselle qui, je l'espère, ne sera jamais en détresse s'essuyait la bouche, un geste qui ne passait pas inaperçu. *Oh, so soon..?* pensais-je en ayant peur de voir notre combat s'écourter de manière inopportune. Je n'étais pourtant pas au bout de mes peines : elle me lançait un regard qui n'évoquait pas la faiblesse, non. Elle me regardait de haut et pourtant c'est elle qui est en bas.

    « Quoi ? C'est beaucoup de bruit pour pas grand chose dans le ventre, tes propulseurs ! Tu ferais mieux de demander à un assistant de te les réparer... C'était déjà pas fameux, au tournoi. fit-elle, visant à m'irriter comme l'avait si bien fait Igaki lors de la finale.
    - Wh... what...?! répondis-je, choqué. Star Novel qui fait de l'humour, and here I was thinking that I had seen it all ! j'applaudissais sarcastiquement, le métal de mon gantelet le plus récent tintant doucement contre le cuir de la main gauche. Je pense que tu n'as pas tout à fait tort, cela dit ... je devrais peut-être demander au meilleur technicien que je connaisse d'y jeter un oeil... Oh, wait. »

    En prenant soin d'utiliser la main gauche, je me tapotais le front comme pour dire "mais où ai-je la tête, c'est moi le meilleur technicien que je connaisse." tout en gardant le sourire. Elle cherchait sûrement à outrepasser ma patience mais puisqu'il s'agissait de Star et non d'un vulgaire prankster je déduisais immédiatement qu'il s'agissait d'une ruse de sa part. Une ruse plutôt maligne, en plus de ça. Elle avait certainement vu mes réactions pendant la finale, elle sait que je n'aime pas que l'on médise de mon travail. Mais je n'allais pas tomber dans le panneau - pas celui-là en tout cas. Mais alors que je comptais lui donner une idée de ce qu'ils avaient dans le ventre, mes propulseurs en l'attaquant directement avec un furieux 7/7 prématuré mais ce n'était ni le moment ni l'endroit et puis, la voilà qui prend la poudre d'escampette !! Elle ne m'avait pas habitué à ce genre de comportement, Star, est-ce qu'elle cherchait à épuiser mes batteries ? Il est vrai que l'arène du tournoi était vide, entièrement plat et sans véritables particularités alors la meilleure tactique qu'elle m'avait montré, back then, c'était de morceler les dalles de béton pour m'en envoyer dans la figure, mais ici au Ground Zero le paysage n'était pas aussi facilement praticable. Des allées tracées avec la précision d'un géomètre avec des niveaux pouvant aller jusqu'à plusieurs centaines de mètres d'altitude si l'on comptait l'immense grue. Notre espace de dépôt semblait être un meilleur champ de bataille que l'arène de U.A, that's ridiculous. Alors elle en profitait, fusant à toute vitesse dans le dédale de métal. La petite course-poursuite me rappelait celle qui m'avait permis de trouver l'antre des Soilmates, la dernière fois, cette même course-poursuite qui m'avait inspiré les rollers. Anyway, même si c'était évident qu'elle avait quelque chose en tête, je la suivais à distance de sécurité et en altitude. Je la connais, elle n'a pas d'attaque de longue portée pouvant m'atteindre ici et pour s'en procurer une, il faudrait qu'elle mette la main sur un projectile comme pendant le tournoi mais cette fois je la verrais faire, tout juste assez pour éviter de le prendre de plein fouet.

    « Are we running away now ?! » criai-je à mon gibier en cavale.

    Mais ce gibier, c'était plutôt une gazelle qu'un petit lapin. Non, non, une antilope ! Vous savez, ces ballerines de la savane aux cornes acérées ? Elles s'apparentent mieux à Star, graceful but deadly. Mon adversaire faisait crisser les semelles en brusquant sa course pour effectuer un majestueux saut lui permettant de prendre un raccourci en passant au-dessus d'un conteneur. Une telle force est, je le répète, inhumaine. Cette fille elle-même devrait l'être... Même avec les séances de squat d'All Might, je n'aurais jamais pu avoir assez de puissance dans les jambes pour en faire de même ! Sans mes gadgets, je n'étais grosso modo qu'un adolescent de 15 ans, après tout. Mais celle-ci était d'une toute autre ligue ! La voilà qui venait droit vers moi, maintenant !! Comment ? Eh bien c'est simple : "I'm Blue Machina", pour reprendre le célèbre "I'm Batman" qui servait à justifier tous les exploits de la chauve-souris même les plus irréels. Dans ce monde, la réalité est devenue une mince frontière, une infime ligne qui sépare ce qui est possible de ce qui ne l'est pas et si dépasser une grande boîte de quelques mètres de haut en un saut était considéré comme impossible, alors vous ne croirez pas la suite.

    Je la voyais s'approcher rapidement, tel un vrai missile mais ce missile n'est pas à tête chercheuse, right ? Sa trajectoire linéaire est facilement lue, ne restait plus qu'à l'éviter, ce que je faisais sans trop forcer étant déjà dans les airs, j'avais l'avantage des réacteurs. Alors qu'elle me frôlait sans interrompre sa course j'avais l'intention de critiquer son approche après m'être retourné pour lui faire face, histoire de voir how badly she would land.

    « Tu y étais pres..... je sentais une poigne étreindre le col de mon vêtement.
    - C'est ma première danse. Alors j'espère que tu m'en voudras pas trop, si j'ai un mauvais jeu de jambes ! » répondait-elle alors que je cherchais encore à comprendre ce qui m'arrivait.

    J'étais secoué à droite, à gauche, en haut puis en bas pendant quelques bonnes minutes, violenté l'attaque surprise de la Novel. Cette fois je ne pouvais pas le nier ! Elle me tient..!! *It's bad... It's very bad..!!* pensais-je en fermant les yeux à cause de notre danse incontrôlée en plein air. Mes lunettes permettaient bien de bloquer les rafales de vent mais je n'avais aucune protection contre le tournis et les nausées qui m'empêchaient de réagir correctement, me laissant totalement à la merci de ma rivale. Celle-ci ne se fit pas prier et me flanquait un grand coup de genou dans le ventre, avec sa force déjà remarquée, je crachais une moyenne quantité de salive à défaut de recracher une grande quantité de mon déjeuner. Je laissais un cri de douleur s'échapper, prouvant que l'adversaire avait atteint sa cible. Jusque-là, je n'avais encore eu aucune démonstration directe de la force de ce petit monstre, mais cette fois je n'y couperais pas. Elle s'agrippait toujours à moi pendant que je perdais temporairement connaissance, l'impact violent du genou et le tournoiement insupportable ayant provoqué cette fâcheuse réaction. Je n'étais donc même plus conscient pour voir comment j'avais atterri contre la façade d'un autre conteneur, à l'envers en sang. Heureusement qu'en ayant lâché trop longtemps le bouton d'activation, mes réacteurs s'étaient tus, autrement, ils auraient pu provoquer ma mort. Comment ? C'est simple ! En me projetant à vive allure  sur mon site de crash ! Comme dans un accident d'autoroute, la vitesse aurait décuplé la force du choc et mon pauvre petit corps encore trop banal ne s'en serait pas remis.

    Je pouvais remercier la bonne étoile qui voulait me voir continuer la guerre après avoir perdu une bataille. Encore étourdi, je rouvrais les yeux pour retrouver le monde sans dessus dessous et gentiment secoué alors que je sentais mon corps immobile bien reposer sur la terre ferme. Mes yeux devaient avoir pris l'apparence de spirales noires pendant ce temps, en tout cas je n'étais pas encore capable de bien percevoir mon environnement. Quand mes sens se sont réalignés, je ne vous explique pas ma douleur. L'ensemble de mon dos brûlait comme si j'avais reçu 300 coups de fouet et mon bras gauche moins protégé que le droit me faisait souffrir le martyr. What's more, en me remettant sur pieds, de petits bruits métalliques que je reconnaîtrais entre mille attirèrent mon attention !

    « Oh, no..!! je ramassais les pièces détachées qui composaient, il y a encore cinq minutes un Jetpack en parfait état. That tricky monster, she ...!! des larmes chaudes s'écoulaient de mes yeux pendant qu'un feu revanchard m'embrasait le coeur. How DARE you..!! »

    Je serrais le poing droit, écrasant une des pièces sans le vouloir et dans la colère grâce au Gant de Tesla. Elle voulait que je m'enflamme, que je me surpasse... Là, elle avait réussi. Je perdais au même moment le masque du jeune homme impassible, remplacé par le visage de la fureur. Etrange, personne n'avait su me contrarier à ce point... En même temps, on me les avait déjà abîmés mais personne n'avait réduit mes trésors en tas de ferraille, dammit !! Elle veut jouer aux plus malins, il me semble, alors nous serons deux ! Mais pour l'instant, veuillez m'excuser, j'ai encore un poil trop de rancoeur sur le coeur pour réfléchir comme il se doit. Comme l'enfant trop gâté que je suis, je piquais une crise, tapant des pieds et en criant comme un dératé sans même prendre la peine de repartir à la recherche de Star.

    « Staaaaar !! Tu vas me le payer !! As-tu au moins idée de ce que coûte un bijou pareil ?! Un bijou qui possède à lui seul plus de valeur que toute la Novel's Industry ?! COME HERE AND TAKE YOUR PUNISHMENT LIKE A GROWN MAN !! »

    Je ne pouvais pas m'entendre rugir, sinon je me serais trouvé stupide. Cela fait partie de mes pires défauts, cette attitude puérile ne me ressemble pas mais quand les choses ne se passent pas du tout comme je le veux, j'ai tendance à péter de sacrés plombs. Ce n'est même pas bénéfique, puisque ma jugeote était entravée par cette colère noire. Personne n'avait réussi à détruire mes inventions, il était normal que je perde mes moyens ... Est-ce que ce rematch allait signer ma défaite ? Je ne me posais même plus la question, tout ce qui m'importait pour l'instant était de venger mon "ami", mon fidèle compagnon qui ne m'avait jamais laissé tombé... Elle allait découvrir une facette de moi que j'ai tenté de réprimer toutes ces années... Peut-être même que grâce à elle, je saurais en tirer une bonne leçon ? De la même manière que sa première défaite face à moi avait fait d'elle ce qu'elle est aujourd'hui ...

    Plus Ultra !!:
     



Dernière édition par Oroshine Takane le Sam 1 Sep - 15:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 190





Dés de combat
Lun 27 Aoû - 10:30
Le membre 'Oroshine Takane' a effectué l'action suivante : Faire une action


'Esquive Rang B' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 16
Messages RP : 39
Localisation : Novel's Industry

Feuille de personnage
Titre: Berserk Project
Expérience: 95/500
Alter: New Brain
Rang D





Star Novel
Rang D
Sam 1 Sep - 17:13
Ce que j'aime, dans le combat ?... Et bien. Il s'agit d'une dimension à part entière. Un décor qui prend l'allure d'une arène... où chaque élément la composant peut s'avérer crucial... Tu ne peux rien ignorer, sous peine d'amplifier tes chances de défaite. Chacun de tes gestes doit être calculé, d'une précision monstre. Car tu as en face de toi un adversaire qui saura en tirer partie, si tu ne le fais pas... Oroshine avait vanté le fait de se trouver sur un terrain connu. Il pensait pouvoir me battre à nouveau, en multipliant le nombre d'interactions possibles. Mais c'est une grossière erreur... Car je dispose d'un temps, comme d'une optimisation, de pensée bien supérieure à la sienne. En conséquence, là où il se retrouve débordé, moi je nage sans difficulté... À l'heure actuelle, je disposais déjà d'une dizaine de plans, pour lui mettre la misère. Tu en doutes ? Ha. Si tu savais tout ce que j'ai pu trouver d'intéressant, au sein de ce conteneur, tu comprendrais mieux l'avantage tactique dont je disposais désormais. Une fois les ailes de l'oiseau abîmées, ce dernier ne sert plus à rien... C'est ce qui fait ta fragilité. Au sol, t'es bien moins fort... et je viens de durement t'y coller. J'avais bien perçu la douce résonance... À présent sans défense, la deuxième phase de la confrontation pourrait débuter. Celle où je pourrais enfin voir ce que tu vaux vraiment... Et pendant que tu dois probablement te remettre de ta dure chute, moi j'anticipe déjà la prochaine rencontre de nos corps. C'est comme une partie d'échec... Ton tour est mon tour et inversement. Tout n'est que temps réel, au fond. Si tu perds le fil, j'en profiterai pour creuser l'égard. C'est aussi simple que ça... Enfournant mes petits trophées dans la poche de ce mini-short, je m'apprêtais enfin à accomplir mon repérage. Mais je ne m'attendais pas à l'entendre s'exclamer aussi tôt, à mon égard.

Sortant enfin de ces tôles assemblées, je tournai immédiatement la tête, à la constatation d'un évènement pour le moins préoccupant... Tiens donc. Serait-ce possible que je l'aie... La pensée provoqua en moi la naissance d'un léger rictus. Profite-en, car c'est assez rare que pour dignement le relater. Mais surtout, cette gaffe, de la part de mon adversaire, signait, là et sans conteste, la marque de sa position actuelle... Je pouvais déjà deviner une zone, depuis son crash, mais rien ne m'indiquait en effet qu'il n'aurait pu se déplacer, par la suite. Et, pour ainsi dire, rien ne me certifiait qu'il ne le ferait pas, après sa petite plainte... Visiblement, je n'avais pas juste éraflé ses ailes. Je venais plutôt de les déchiqueter en morceaux. À ce point, je ne l'espérais pas tant. Mais disons que je n'allais pas non plus m'en plaindre... L'occasion était trop belle, que pour ne pas en profiter. Certaines personnes appèleraient ça de la triche. Pas moi... Si tu te laisses déconcentrer, en plein combat, la faute te revient. À toi et à toi seul... Les véritables confrontations ne te laissent pas de seconde chance. C'est le jeu et tout le sel de ces instants... En fait, cela ne diffère pas d'un jeu de survie. Il demeure bien plus immersif, bien plus excitant, si tu intègres le fait que ta défaite dispose de lourdes conséquences. Ca t'implique. Ca te rappelle pourquoi tu te bats. Pour quelles raisons tu ne peux pas perdre... J'ai tant sacrifié, pour un tel moment... Je n'aurai aucune pitié. La victoire convoitée est à portée de main ! Et j'arrive pour te la foutre en pleine gueule !

Filant subitement à toute vitesse, je me rapprochais de cette voix stridente, emplie de mécontentement. Mes sens, on ne peut plus en alerte, grâce à l'adrénaline, m'indiquaient une position de plus en plus précise, à mesure de mes pas, foulant ce sol bétonné... Je l'ai dit, chaque détail est important... S'il s'avère si primordiale de profiter de son impulsif discours, ce n'est pas juste pour établir une localisation. Non... Mais c'est également pour couvrir le bruit de mon avancée. Et si tu te demandes en quoi il devient utile de poursuivre mon impulsion, maintenant que je dispose d'une certitude, sur le point à atteindre, tiens-toi bien... C'est ici que tout se jouait, alors que les jambes se fléchissaient, face à une énième caisse métallique. La vitesse se convertit en énergie, afin de m'octroyer une puissance de saut plus conséquente... Elle me permet d'atteindre sans mal le dessus de l'engin... comme d'apercevoir enfin la bouille du boudeur. Here we go ! D'un saut périlleux soutenu de mes mains, afin d'assouplir le contact avec la paroi... c'est en pouvant finalement retirer l'une de ces premières, qu'il me fut donné l'opportunité de fouiller dans l'une de mes poches, afin de sortir deux petites boules métalliques ! Tu piges toujours pas ? C'est pourtant évident. C'est une diversion ! Mais elle n'aurait pu fonctionner, sans ma précédente action. Pour la simple raison que tourner l'attention d'Oroshine, dans un sens parfaitement contraire au mien, revenait à établir une trajectoire le percutant, voire même le frôlant. Dans le deuxième cas, le déplacement d'air risquait de lui donner un indice compromettant. Dans le premier, je touchais certes, mais disons que cela en resterait moins... impactant ! Propulsant mes billes à grande vitesse, leur tracé diagonal, dû à ma hauteur, par rapport au sol, passa bien au dessus du jeune Takane, afin d'aller violemment percuter un conteneur, à l'opposé de ma position.


" Quel intérêt d'avoir des ailes si précieuses, alors qu'elles restent si fragiles ?... "

Fendant l'air en ligne droite, la trace de ma flamme bleue pouvait à présent se laisser admirer, par mon opposant. J'étais à ses côtés, à quelques pauvres centimètres de sa silhouette... Une vision qui avait facilement le mérite de favoriser l'émergence d'un choc, en son fort intérieur. À peine le temps de détourner son attention, en direction du bruit sourd, que j'en avais profité pour étouffer ma retombée, sur le dur sol de l'arène, comme de m'élancer, en sa direction... Et voilà par quelle magie nous nous retrouvions à nouveau, face à face... mes jambes légèrement fléchies par mon arrêt brutal, mais aussi dans le soucis d'une optimisation, concernant la prochaine action lui étant généreusement réservée... Je connais parfaitement l'état dans lequel tu te trouves, Oroshine. Bien plus que tu ne le crois... Il reflète tous ces moments où j'ai laissé ma colère prendre le dessus, sur ma raison. Tous mes entrainements, ces châtiments subis, après chaque manifestation de ces erreurs dommageables... En présence d'un stress intense, doublé d'une rage sans commune mesure, l'esprit réagit au quart de tour. Il n'a plus le temps de jauger la pertinence d'un son. À ses yeux, toute perturbation devient pertinente et capte inévitablement son attention. Tu ne pouvais que tomber dans le panneau. Comprends-tu enfin ta faute ? Tu m'as tendu la perche et je t'ai envoyé valdinguer avec... À qui la faute ?... À peine le temps pour toi d'écarquiller les yeux, que déjà mon bras droit effectua un mouvement arrière à son épaule... Get ready... L'information part du cerveau et se transmet à travers le tortueux système nerveux, pour ensuite se voir interprétée et relayée au sein de l'endosquelette, le signal électrique ricochant plusieurs fois, en passant dans l'entièreté des muscles artificiels... La commande arrivant finalement à hauteur de la main, celle-ci se referme subitement en un poing des plus serrés, tandis que ce torse bombé inverse enfin ses côtés !... Tu sais à présent quel destin t'attends, Oroshine !

" Punishment is... YOURS ! " m'exclamai-je, avec vigueur, et l'impactant au visage, lors de ce dernier mot.

La pression compresse ladite peau, sans la moindre retenue... J'ai mis toute ma force dans ce coup, que je rêve de lui placer depuis le début de ce tournoi ! Après le coup de genoux, ressens toute la puissance qu'il m'est possible de déployer, alors que ton élasticité dévoile son efficacité et que ta salive se répand dans l'air ambiant ! C'est là tout le poids d'une vengeance savamment calculée. Mon plan orchestré pour t'être dédié ! La résistance de ton corps n'est rien, en comparaison. J'ai juste à pousser un peu plus, afin de t'envoyer filer, à travers l'azote oxygéné ! HUAAAAAA ! Faible bourrasque de vent te suivant, mon pied gauche décollant au rythme de mon buste se penchant... Et si je ne pouvais nier le fait que, ne retenant pas mon punching-ball, la force de mon offensive se retrouvait en partie diluée, par l'éjection causée... t'inquiète que sa destination aurait tôt fait de s'en charger. L'oiseau percutant de plein fouet l'imposante structure verdâtre, celle-ci faillit presque s'élever, de quelques centimètres, sous le choc causé... Reposant le pied gauche à terre, c'est le poing encore tendu, que j'avais suivi toute la scène, d'un sourire en coin, aussi carnassier que satisfait... Aigle Royal avait raison. Même si haletant, j'ai bien progressé, depuis ce moment humiliant... C'est moi, qui prends les rênes de la bataille, cette fois. Et c'est pas près de s'arrêter... Si t'es pas encore en mesure de te relever, c'est pas grave. Je peux venir te chercher !... Avançant prudemment jusqu'à ma cible, cette prestance dont je dispose désormais, m'emplit d'une énergie nouvelle. Je me sens au sommet de la chaine alimentaire. Puissante. Invincible... Alors, une fois arrivée à sa hauteur et profitant du fait qu'il se remettait toujours de ses émotions, de sa critiquable condition physique... j'empoignai Oroshine à son col et le soulevai d'une main. Pivotant mon corps de 90° et le sien de 180, je me tenais désormais de profil à lui, octroyant au mécanicien la vue de son précédent coussin métallique... J'aurais pu en profiter pour l'envoyer à nouveau valser dedans, mais je n'avais pas pour but de le tuer, ni de tourner cette confrontation en un massacre, sur une bête faute de sa part.

" Reprends-toi, Oroshine ! Je ne veux pas gagner sur ça. Je sais que t'as plus de valeur, que tu ne veux bien me le montrer... Mais si tu ne dépasses pas tes performances, par rapport à la finale, tu n'auras plus aucune chance, face à moi ! " clôturai-je, en relâchant mon emprise et après l'avoir quelque peu surélevé dans les airs, préparant déjà mon poing à réitérer une nouvelle performance, en son ventre.



Effets Gameplay:
 



Dernière édition par Star Novel le Lun 24 Sep - 2:39, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 190





Dés de combat
Sam 1 Sep - 17:13
Le membre 'Star Novel' a effectué l'action suivante : Faire une action


#1 'Attaque Rang D' :


--------------------------------

#2 'Attaque Rang D' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 84

Feuille de personnage
Titre: Handy Hero : Mechanoclad
Expérience: 270/1000
Alter: Workshop
Rang C





Oroshine Takane
Rang C
Lun 24 Sep - 11:35

    Dans mon esprit confus à cause de l'attitude désobligeante de notre "invitée" du moment, plusieurs envies furieuses faisaient un carnage sur ma nature rationnelle. Une petite partie de moi me suppliait d'arrêter le massacre, de jeter l'éponge et d'agiter un drapeau blanc qui mettrait un terme à la maltraitance technologique dont mon équipement est victime... Mais il y a aussi ces "moi" plus belliqueux qui m'ordonnent de faire la même chose ... démolir ce qu'elle affectionne, ce qui ne s'élève pas à grand chose mais je peux au moins affirmer que Star est amoureuse de la victoire. D'elle-même, de sa propre force, peut-être..? Pour briser ces convictions, il me faudrait réitérer le même exploit que pendant le tournoi et arracher la victoire de ses serres de rapace. Difficile à faire, malheureusement, je ne pouvais que constater l'énorme écart qu'elle avait creusé entre nos deux niveaux de compétence. Alors que nous étions plus ou moins égaux, je me sentais désormais derrière et de très loin. Je cherchais quelque part à me rassurer, pensant à des excuses telles que "elle est en héroïque, ils sont entraînés pour ça." ou alors "tu as préféré consacrer ton temps aux autres, cela fait de toi un bien meilleur héroïque." ... mais tout cela est faux.

    Je ne sais rien, rien de ce qu'elle a dû endurer pour en arriver là. Je ne visualisais pas l'intensité des désirs de la jeune Novel, sa passion ardente pour la violence ou son engouement extrême pour la victoire : je n'ai aucune idée de ce qui se trame dans sa petite tête dure comme le tungstène. Inversement, though, elle ne sait absolument rien de moi. Mis à part le fait que je ne suis pas un assistant lambda, elle ne sait pas ce que j'ai moi-même traversé avant d'en être là. Le soucis, c'est que j'ai moi-même oublié les drames de ma vie, ceux qui m'ont poussé à m'engager sur cette voie. Est-ce que je pouvais être fier d'avoir été finaliste du tout premier tournoi des première année ? Non ... Parce que le temps n'a pas cessé de s'écouler depuis, pourtant mon niveau, lui, a bien cessé de croître ... Or did it ?

    *Organize your thoughts, you're Mechanoclad, aren't you..?!* je me tapais doucement le crâne en essayant de penser de manière rationnelle. *You're shouting, which means ... that she's coming directly to finish you !! Okay ... *

    Je soupirais en prenant de grandes inspirations pour apaiser mon coeur engorgé de ressentiments corrosifs, je n'étais plus vraiment d'humeur à sourire bêtement mais je m'y efforçais tant bien que mal. C'est un symbole, pas un masque. Lorsque l'on sourit même face à la plus écrasante des adversité, l'on véhicule un sentiment de confiance et d'espoir. Deux états d'esprit qu'elle ne saura pas m'enlever. Star n'est pas une super-vilaine and in this regard, she will be trying to simply beat me. That's all she seems to aim at ... Je peux peut-être tourner en ma faveur ce que je rassemble comme informations, mais le temps est compté. Je suis déjà resté inactif trop longtemps et mon petit doigt me dit que Blue Machina ne va pas témoigner les mêmes lettres de noblesse que Coy, lorsque celui-ci m'a délibérément tendu la main pour poursuivre le combat dans la loyauté la plus galante. What a gentleman ... something I can't say about you, milady. Obviously, Star tentera soit de m'avoir pendant que je suis distrait, soit elle créera une situation pour m'avoir nonetheless. Je dois m'y préparer et vite ! A little bit of quick thinking, and here I was, collecting every spare parts that I could, touching them one by one with my Tesla Glove.
    Très peu de temps et encore moins d'options, maintenant que mon sac à dos était en pièces... Le pire, c'est qu'il ne renfermait pas seulement mes réacteurs (ou mes "ailes", comme elle aime apparemment le thème de l’ornithologie) mais également mes Long Legs, qu'elle n'avait pas eu l'occasion de goûter la dernière fois. Mes options de mobilité sont grandement amoindries, heureusement qu'il me reste les roulettes....

    *woosh... BONG !!*

    « Quel intérêt d'avoir des ailes si précieuses, alors qu'elles restent si fragiles ?... »

    Un projectile..? On nous canarde, rentrez tous dans vos bunkers souterrains, ceci n'est pas un exercice !! Ah, non, ce n'est que Star. Elle avait décidé de me copier et de s'armer pour poursuivre le combat.. Il lui faudrait par contre revoir sa précision... à moins que ? "[...] elle créera une situation pour m'avoir nonetheless." Bingo ! C'est ça, elle veut que je sois inquiet à propos de ces projectiles qu'elle savait envoyer avec une force inhumaine ! Et il y a de quoi ! Je jetais un oeil en levant la tête vers le point d'impact : la tôle était froissée aussi bien qu'avec son poing. She's scary ... En l'espace d'un instant, elle s'était rendue jusqu'à moi en filant à travers les airs comme le Poussin Royal qu'elle prétendait être, chargeant un direct qui ne faisait pas plaisir à voir.

    *Too fast..!!* je me lamentai une micro-seconde avant qu'elle ne me frappe en plein visage.
    « Punishment is... YOURS ! » s'écriait-elle au même moment, retournant la précédente menace contre moi.

    Toute la vélocité de son coup me déformait le minois, elle avait finalement réussi à m'en coller une, je sais pertinemment que c'est d'une satisfaction divine pour elle mais vous n'imaginez même pas le sentiment désagréable que c'est quand on se retrouve de l'autre côté. J'avais peur que la commotion m'endommage le cerveau et puis que sa frappe ne finisse par me tuer par inadvertance, je n'avais encore jamais expérimenté d'attaque de cette envergure ! Mais elle n'avait pas fini, prouvant une fois de plus que sa réactivité était supérieure : elle me prenait par le col et s'apprêtait à m'envoyer valdinguer de nouveau. Mais c'était ma façon à moi de jouer dans son jeu, elle était persuadée d'avoir la main et que son tour de jeu signifiait pour moi un tour d'inaction, un tour de souffrance... Alors que je m'éloignais d'elle sous la force du lancer, je tendais la main droite pour que le Gant de Tesla se retrouve face à elle, irradiant une lueur bleutée témoin de son bon fonctionnement. Le Tesla Glove que j'ai inventé dans l'optique d'élargir mes propres possibilités stratégiques était l'une de mes seules inventions restantes maintenant qu'elle avait détruit une pièce maîtresse de mon équipement. En réponse, les pièces gisant au sol que j'avais préalablement magnétisées s'illuminait de la même façon en commençant à décoller du sol où elles avaient trouvé leur regrettable fin.

    « Did you ... really think ... I was done ..?! » m'écriai-je, endolori et en sang, en lui faisant le plaisir de ne pas laisser tomber même si la défaite me semblait inévitable. Un héro ne cesse pas de se battre sur demande. Ceux sont les criminels qui ont le droit de se rendre gentiment !!

    Je pouvais voir les gouttes écarlates s'échapper en un trait irrégulier suivant ma trajectoire, des gouttes de sang que je n'ai pas souvent vues ... Elle a raison au fond, "si je ne dépasse pas mes performances par rapport à la finale, je n'aurais plus aucune chance contre elle" et ça, c'en est hors de questions !! Le Tesla Glove était la seule nouveauté depuis lors ... est-ce donc là tout le potentiel que je couvais ? Non... Même cette dernière attaque me paraît futile : même si les pièces, attirées vers le gant-aimant auraient sûrement occasionné quelques dommages légers surtout grâce au caractère inattendu de leur assaut, je savais pertinemment que ce ne serait pas assez pour venir à bout de ce monstre adolescent. Je pourrais au moins avoir la satisfaction de lui avoir montré... quoi ...? 10% de la puissance de mon gant ? Si seulement j'avais été assez fort pour affecter de plus gros objets, ce conteneur abîmé se serait certainement plu à écraser violemment celle qui l'avait embouti impunément ! Mes forces me quittent, mes muscles s'engourdissent et pendant que ma vision restait assez claire, je pouvais voir sa périphérie s'assombrir lentement ...

    *I .. can not ... lose here ...* je mentais. Evidemment que je peux, mais ce serait tellement uncool de l'admettre, uh ? J'avais encore la force d'esquisser un tout petit sourire en coin. Non pas que je m'étais fait à cette habitude d'être lancé ici et là comme un vulgaire ballon par la Novel, mais j'étais secrètement satisfait d'avoir eu la chance de réaliser toutes ces lacunes qui me retiennent encore de trop.

PLUS ULTRA:
 


Dernière édition par Oroshine Takane le Mar 2 Oct - 14:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 190





Dés de combat
Lun 24 Sep - 11:35
Le membre 'Oroshine Takane' a effectué l'action suivante : Faire une action


'Attaque Rang D' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 16
Messages RP : 39
Localisation : Novel's Industry

Feuille de personnage
Titre: Berserk Project
Expérience: 95/500
Alter: New Brain
Rang D





Star Novel
Rang D
Mar 2 Oct - 21:16
C'était la fin. La fin d'une confrontation qui n'avait que trop peu duré... Ou du moins, n'importe quel observateur aurait été pardonné de le penser, en ces instants. Ce moment précis où, suite à mon coup, j'envoyai valdinguer une nouvelle fois le corps de cet inventeur, m'ayant humiliée, lors du précédent tournoi... La faible bourrasque suréleva ma veste, alors que mes espoirs de l'emporter en firent de même. La scène me paraissait presque irréelle... Je veux dire, tout se passait sans encombres. Je le dominais complètement... Déstabilisé, pris de court, subissant son propre terrain, Oroshine paraissait me céder peu à peu la victoire. J'essayais de le motiver à revenir dans la course, mais rien ne me semblait suffisant, en sa provenance, que pour réussir l'exploit de retourner la situation à son avantage... J'allais le faire. J'allais le battre. Lui, l'une des figures les plus importantes de ce tournoi de malheur... J'étais sur le point de créer un exploit, de restaurer mon honneur, de réparer ma seule faute... Son Jetpack en morceaux, il venait de perdre un atout considérable, sans lequel il n'aurait possiblement jamais pu me battre, ce jour là. Mais j'étais prête. Prête à endurer n'importe quelle fourberie, de sa part. Le Blue Machina m'offre cette assurance de pouvoir disposer d'un temps d'avance monstrueux. Je perçois le cours des évènements 2 fois plus vite qu'une simple mouche, qui elle le perçoit 4 fois plus qu'un être humain normal... Il s'agit de ma limite, ou plutôt de ma limite stable. À la manière d'une étoile livrant une bataille constante entre sa gravité, l'affaissant sur elle-même, et ses réactions thermonucléaires, poussant ses couches vers l'extérieur... l'on pouvait considérer mes limites comme une expansion de mes capacités, telle une Géante Bleue devenant Super Géante. À la limite de la Supernovae. Mais aussi à la durée de vie bien amoindrie...

Je me demande parfois si, je suis supposée finir par dépasser ce stade. S'il y a quelque chose au-delà du Blue Machina... Ils prétendent que oui... Ils m'affirment que quelque chose se passe en moi, lorsque je suis aux portes de la mort. Mais je ne me suis jamais retrouvée suffisamment longtemps, dans cet état mystérieux... Lorsqu'ils m'en parlent, ils me paraissent toujours partagés entre frissons et fascination, alors je ne sais pas vraiment quoi en penser... Mais... à présent que je supporte mieux les effets de l'adrénaline, peut-être parviendrais-je à profiter de cette phase étrange. Je veux dire, consciemment, aussi... Car je n'en garde jamais le moindre souvenir, à l'heure actuelle. Et je dois dire que ça me fait plutôt peur... Quelle genre de personne suis-je, ainsi ? Pour mes ennemis. Pour mes potentiels alliés. Pour les témoins de cette scène ?... Toutes ces pensées défilèrent en mon fort intérieur, venant combler le trou d'une série d'actions bien trop lentes, face à un cerveau surdéveloppé. Pour autant, je restais concentrée sur ce combat, des plus importants à mon sens... Mon adversaire avait réagi et je pouvais désormais l'observer tendre son bras, tandis que la main associée s'illumina, d'une lueur bien bleutée... Sur mes gardes, je m'attendais à une combine quelconque. Juste, pas à ça. Pas à une réaction à distance... Naïvement, je l'avais considéré comme faible de loin, sans l'aide de ses ailes et de ses bombes, désormais bien connues. À présent, il me fallait pourtant reconnaître la réalité. Celle d'un rival ayant peut-être négligé un entrainement physique, mais s'étant rattrapé sur les inventions qu'il avait à me dévoiler... Relativement peu d'entre elles, disposeraient probablement de la capacité à me les faire craindre. Mais... je n'aurais jamais imaginé qu'il disposait de l'un de mes plus grands points faibles, au creux de sa main...

" Qu, que ?!... "

À l'activation de ce bien curieux gantelet, je sentis l'entièreté de mon corps, comme tiré d'un coup en avant... Écarquillant des yeux et serrant des dents, lentement j'observai ma silhouette glisser soudainement, sur un plan horizontal, m'obligeant à prendre davantage mes appuis, pour contrer le phénomène, que je commençais à peine à comprendre... tournant le regard par-dessus mon épaule et haussant les sourcils de surprise. Ce geste avait été instinctif, après avoir entendu des bruits métalliques tinter, entre leurs responsables... Ce sont... les débris du Jetpack ! Mais, pourquoi flottaient-ils ?... Pour la seule et même raison logiquement envisageable, que mon attirance subite envers Oroshine... Parvenant à trouver un équilibre, j'entrepris un pas de côté... puis un autre... Tournant sur moi-même à la fois, ma flamme entamait une valse presque poétique, en compagnie des nombreuses pièces de l'engin détruit. Chacun de mes gestes était calculé, faisant facilement référence à ma finale série d'esquives, lors du match médiatisé de la dernière fois... Mais même si tout laissait paraître ma sérénité... intérieurement, c'était le bordel. Était-ce dû à son Alter, caché durant tout ce temps ? À ce gant coloré ? Ou même, à un mélange des deux ?... Bordel. Plus j'y réfléchissais, plus la seule issue évidente restait... Le magnétisme... Le magnétisme, putain. Merde ! De toutes les possibilités, il avait fallu qu'il dispose de l'un de mes seuls et véritables points faibles, contre lequel j'étais plus que sensible ! Remarquant les morceaux de carlingue courber légèrement leur trajectoire, en me passant autour, le doute n'était plus permis... Le graphène disposait de cette particularité à pouvoir être aimanté... et Oroshine venait de m'altérer de la sorte, étant composée en grande partie dudit matériau... Là, ça devenait dangereux... J'étais loin de sous-estimer le potentiel d'une telle arme, face à moi.

Terminant cette valse infernale d'esquives, toutes plus organisées, les unes que les autres, comme emplies d'une grâce davantage nécessaire que voulue... je posa un genou à terre, ainsi que ma main droite... Haletant faiblement, car une telle performance, couplée à son caractère imprévisible, sans oublier le poids de mes réflexions paniquées, m'avaient un peu fatiguée... Mon regard, fixant tout d'abord le sol, puis mon adversaire... ne tarda à bifurquer sur l'environnement, nous accueillant... Entrouvrant la bouche, un constat terrifiant s'offrait à moi, maintenant la nouvelle donnée prise en compte... S'il se rend compte qu'il vient de m'aimanter, il va... Non ! Pas question de me faire piéger ! Pas question de perdre comme ça ! Je ne te laisserai pas le temps de tirer profit de la situation. Cette victoire est mienne. Pas question que tu me la voles encore, d'une façon détournée ! Tu veux te servir du magnétisme contre moi ? Ca ne te sauvera pas de ma vélocité, de ma puissance !... Même si confronter deux pôles similaires a pour effet de les repousser, il suffit juste de forcer, pour y arriver. Il suffit d'en retourner un, pour passer d'une répulsion à un attirement... J'ai donc juste à te prendre de court, en te fonçant soudainement dessus, comme à improviser, en fonction de ta réaction et grâce à ma vitesse de perception. Tant pis pour ta chance de revenir dans le match... Je n'ai pas le choix ! Je ne perdrai pas !... M'apprêtant à me propulser, j'avais la conviction de pouvoir rester sur la lancée... jusqu'à toucher le sol, de mon premier pas... D'une expression déterminée, mon visage sembla soudainement se refroidir, détendant immédiatement ses traits faciaux... C, c'est... un battement manquant... des déchirements internes... Je paie, je commence à payer... le contrecoup... Annulant instinctivement mon avancée, je fis encore quelques pas, avant de cracher du sang, à plusieurs reprises...


" ... Je refuse... Je refuse de perdre encore, là-dessus... ... ... Je suis, plus forte que ces vieilles contraintes... Tiens bon... pour la dernière ligne droite... " murmurai-je, en me restabilisant, tout en inspirant sereinement, afin de calmer quelque peu cette adrénaline montante et de la faire revenir à une stabilité limite, rouvrant finalement les yeux et fixant un rival qui devait probablement penser la même chose que moi, en cet instant décisif dans lequel nous plongions désormais.



Effets Gameplay:
 



Dernière édition par Star Novel le Dim 7 Oct - 0:41, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 190





Dés de combat
Mar 2 Oct - 21:16
Le membre 'Star Novel' a effectué l'action suivante : Faire une action


#1 'Esquive Rang C' :


--------------------------------

#2 'Esquive Rang D' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 84

Feuille de personnage
Titre: Handy Hero : Mechanoclad
Expérience: 270/1000
Alter: Workshop
Rang C





Oroshine Takane
Rang C
Dim 7 Oct - 15:41
    Ma vision un peu floue et intermittentes, interrompues par de longs battements de cils qui indiquaient le peu d'énergie qu'il me restait se restaurait, d'un coup. *Did you see this..?!* je m'interrogeai pour être sûr de ne pas rêver. Non ... c'est bien ça, c'est pareil que pour le tournoi ... Je me remémorai cette image attristante d'une adversaire surmenée crachant du sang au mauvais moment, l'empêchant de connaître une victoire trop espérée lors de ce premier round. Elle atteint donc ses limites ? Tch ... je ne veux pas que ça se termine comme ça ... Bien sûr, le combat est bien une question d'endurance ; celui qui n'a plus de force pour continuer à se battre ... a perdu. Mais aux vues de mon état, il me serait douloureux de l'emporter in-extremis et une fois de plus à cause des effets de ses efforts ! Si je devais sortir victorieux une fois de plus, il me fallait le faire aussi joliment que lors de notre duel !
    De la voir faiblir représentait pourtant une lueur d'espoir pour moi. Si seulement je me donnais la peine de continuer a tad bit longer ... If only I could Plus Ultra my way out of here ... Mais il ne me reste que le Tesla Glove ... j'ai bien inventé une ou deux techniques qui le combinent à mes autres inventions mais je n'ai pas pensé à "comment me battre uniquement avec lui" ... Crap, it's dangerous but ...

    Oh non ... la voilà qui me fonce dessus comme une véritable furie ..!! Elle n'arrête donc jamais ?! Je dois en finir ... et vite !! J'avais songé à un plan ... c'est du suicide, but I'll give it a shot ! Mobilisant le maximum de ressources disponibles pour ordonner à ma main gauche de tourner "un chouïa" le régulateur installé sur le gant magnétique, je réussissais à pousser la puissance jusqu'à 80% ! C'est beaucoup trop ... je ... je ne vais pas tenir ..!! A contre-coeur, c'est ce désir destructeur de finir victorieux à tout prix qui me motivait à actionner un champ magnétique intense dans le (dés)espoir de stopper l'étoile filante. Le bras porteur du gantelet se mettait à trembler dans tous les sens, de manière vigoureuse me forçant à le tenir de l'autre main. Novel était encore à quelques mètres mais dans cette situation, elle n'a aucun moyen de stopper sa progression ni d'altérer sa trajectoire, elle foncera forcément droit dedans...

    *crack... craack !*

    « Aaargh..!! » m'écriai-je en douleur, quand les os de mon avant-bras se fracturaient en deux points.

    J'étais alors dans l'obligation de tout éteindre. Je n'essayais même pas de retirer la pièce d'équipement, de peur d'empirer mon cas. La douleur qui provenait du membre supérieur droit parcourut très rapidement le reste de mon corps en entier, envoyant un frisson glacé pendant sa traversée, plus frais à mesure que l'on s'éloignait, qui entrait en conflit avec la zone en ébullition située directement autour des fractures. Les réponses naturelles de mon corps étaient fascinantes mais je n'avais pas la tête à parler science. Des larmes aux yeux, je ne voyais vraiment plus quoi faire pour éviter le sort qui m'était réservé. A court d'options et maintenant brisé, je n'avais plus rien pour tenir tête à cette forcenée. Je dois admettre que sa ténacité est sans pareille .. et contagieuse. Même si mon geste était vain, je pourrais me réconforter grâce à sa beauté. Mon bras inutilisable flottait donc maintenant ensanglanté contre le vent concurrent et le vent ne vient pas juste de tourner, je le sentais souffler depuis l'instant même où Star eut trouver bon de se montrer ici, chez nous, en ravageant la moitié des locaux, effrayant les résidents... Elle devait s'être longuement préparé à cette rencontre fatidique. Elle avait ... besoin de me soutirer cette victoire. Sinon, elle n'aurait pas craqué plus tôt, en avouant son ressenti sur toute cette situation. En tant que rival, je ne pouvais pas me sentir mieux qu'en ayant permis à mon antagoniste attitré de devenir plus fort. En conséquence, je me ferais plus fort à mon tour et ainsi de suite. Jusqu'à ce que notre rivalité nous hisse au sommet de nos écoles respectives ...

    Nous avons tous les deux gagné une bataille Star, mais personne n'a jamais déclaré forfait ainsi donc la guerre continue ... Bien que je sois satisfait d'avoir pu être confronté à de véritables émotions de ta part, je n'oublierai pas la souffrance que j'endure aujourd'hui, je ne l'oublie pas comme pour me représenter la tienne, toi qui irait jusqu'à te mutiler pour continuer à progresser ... Tu es un véritable exemple de détermination - pour ma part, je n'ai plus qu'à suivre ce modèle. Je n'ai plus qu'à être prêt à... me bousculer un peu pour reprendre la main dans notre petit jeu. Non ... je ne peux pas imaginer "commencer doucement" pendant que l'équipe d'en face est gonflée à bloc ..! Je vais avoir du travail, mais ta petite visite pas très courtoise aura eu le mérite de me démontrer votre véritable essence, à vous autres, les étudiants héroïques... Ce n'est qu'en pensant comme vous que je pourrais être considéré comme un égal ...

    HRP:
     


Dernière édition par Oroshine Takane le Sam 13 Oct - 23:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku no Hero :: SUR LE TERRAIN :: Hosu (Tokyo) :: Centre-ville :: Takane Corps-
Sauter vers: