:: SUR LE TERRAIN :: Musutafu (Tokyo) :: Plage de Dagobah Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pool Party à la plage ! (Bar) [Avatar d'été]

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Age : 16
Messages RP : 44
Localisation : Hosu

Feuille de personnage
Titre: Le chevalier blanc
Expérience: 215/500
Alter: Pangolin
Rang D





Coy Igaki
Rang D
Sam 4 Aoû - 22:14
Alors ça c'était la meilleure ! L'horrible connard tout méchant pas beau de la dernière fois se tenait juste devant moi avec chemise, chapeau d'paille, short et claquettes ! Il devait avoir une bonne raison de ce mettre sur mon chemin après avoir failli me tuer et quand bien même laisser sa marque ! Car oui les griffes dans l'bras bah ça pars pas si facilement que ça après ...

"Salut boy scout. Il faudrait qu'on cause. Mais pas en présence de l'autre nain de Yuei si tu veut éviter qu'il fasse sauter tout ce putain de bar."

Nain de Yuei ? Je réfléchis quelques instant en examinant un peu tout l'monde, déjà ce n'était pas Léo vue qu'il était avec moi à Shiketsu ensuite y'avait Oro, mais il n'avait rien a voir avec un nain, après il y avait deux autres gars dont Haru et un autre, malheureusement aucun d'entre eux n'étaient aussi petit que ... Tsuna ? Serait ce lui le nain de Yuei ? Bon assumons que c'est lui, mais pourquoi ferait il explosé le baa... Oh ça devait être une histoire entre eux vue que Slenderman semblait avoir un chic pour énerver les étudiants...

"Me dévisage pas comme ça, si j'avais voulu te buter j'aurai pas ramené des bières."

Il est vrai qu'il avait les moyens de me faire parl...buter pour me buter, mais quand bien même il restait un criminel je dirais même plus, un dangereux criminel ! Ahah ! Bon après à côté de ça il semblait vouloir me parler ... curieux ... un être si ew est capable de causer c'est chaud. Pendant ma réflexion sur oui ou non l'écouter, Tsuna interpella Slender ... et ensuite moi, j'me sentis moins aimer qu'une masse noir humanoïde ... génial ...

"Tu veux quelque chose à Coy ? Tu t’appelles comment ?"

Puis Tsuna fut attirer par la sortie des vestiaires de Léo qui était désormais prêt a se baigner ! Quel distraction mon cher Léo ce fut ,à mon plus grand plaisir, le timing parfait pour le faire changer de sujet !..

"Tu viens Coy !?"

"Hum ... J...J...Je vous rejoins dans quelques minutes, ce conn... j'veux dire mon pote Slen... Earl veux me raconter ... hum ... son voyage à travers le monde ! Il viens juste de rentrer donc c'est important pour lui de m'en parler, a toute !"

J'attrapa Slenderman par le bras pour le tirer au plus vite vers une table sur la terrasse sachant que mon excuse était plus que bancale. N'ayant pour autant pas laisser tomber mes doutes je me retourna vers le monstre pour lui dire...

"Première merde je t'écrase façon Monstertruck sur un putain d'escargot ! Maintenant vas y raconte ... quoi que d'abord dit ... il est ou l'autre ?"


I'm never alone ...
(Couleur : #993300)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 76

Feuille de personnage
Titre: Maraudeur
Expérience: 105/500
Alter: Wendigo
Rang D





David Matsui
Rang D
Sam 4 Aoû - 23:46
"L'autre hein... t’inquiète pas pour tes fesses Ikagi je suis venu tout seul. Et ici on est pas assez loin. Déjà parce que ton ami Sawada est beaucoup trop proche, ensuite parce que je ne peut pas te filer des bières sur cette terrasse. Je te propose le banc la bas."

Le dis banc fait partie d'une rangée bien cachée derrière des arbres à cinquante mètres d'ici. De la position de Wendigo et de Coy, on ne peut que voir des petits points qu'on assume être des gens assis sur certain d'entre eux. Un rapide échange de regards - si on peut appliquer ce terme sur la gueule de mon Alter - semble convaincre le boy scout de se lever de la chaise dans laquelle il vient tout juste de s'affaler. Je n'attend pas plus longtemps pour me diriger vers mon petit coin galant, glacière à la main.

"Bon. Je vais pas passer par quatre chemins. Shiketsu et moi, le grand et indulgent Maraudeur, sommes en mauvaise passe. Depuis ma rencontre avec ta pote la biquette on ce marche tout le temps sur les pieds. Et ça me pète les couilles. Beaucoup. Parce qu'un jour il y a un risque que quelqu'un se pète la gueule un peu trop fort."

Mon speech nous rapproche dangereusement des bancs. Un léger petit mouvement de main permet à mon Alter de sortir deux bières de sa glacière. Deux canettes d'Asahi apparaissant dans la main de Wendigo comme par magie. Il en lance une au boy scout, qui n'a pas la moindre peine du monde à la rattraper au vol. L'inverse m'aurait surpris, la vision de mon Alter me montre clairement qu'il se méfie. Pas étonnant remarque, la dernière fois qu'on c'est battu les flics lui ont passé le savon de sa vie. Je suppose qu'il ont du tenter de le baratiner en lui disant de rester une jolie petite victime. En y repensant, j'aurai du assommer le flic plus tard. Moi aussi j'aurai réagi au quart de tour à la place du Boy Scout.

"Vous avez l'air d'être de bonnes personnes avec les meilleures intentions du monde, et comme moi vous vous branlez de la Loi sur la non utilisation des Alters. Enfin non pas comme moi, moi je ne peut pas restreindre mon Alter mais bref. C'est pour ça que j'aimerai qu'on arrête de se foutre sur la gueule dès qu'on se croise. Du moins pas avant que vous soyez devenus des larbins de l’État, et que vous deviez formellement me courir après parce que je frappe les quelques criminels un peu trop fort."

La griffe de Wendigo ouvre la bière avec un petit pshiiiiit, tout indique que ma glacière de type discount a réussi l'exploit de tenir mes petits bébés au froid. C'est surprenant ça, ce genre de matériel qui vaut pas grand chose est pas vendu pour fonctionner, sinon toute l'Asie serait en crise économique. Je déverse une bonne quantité de boisson au houblon dans le gosier de mon Alter. Il ne ressent strictement rien, mais ça lui donne l'air vivant. Et puis si je peut inciter un apprenti héro à boire je vais pas me gêner. Je suppose que leur train de vie martial doit être assez chiant.

"Si tu deviens mon contact à Shiketsu, et que je deviens ton contact parmi la petite communauté de taré sans licence, on pourrait faire en sorte d'arrêter de se casser la gueule pour un rien. Genre parce que je dois interroger un fumeur d'herbe notoire, ou parce que je dois taper une raclure dans une ruelle. De mon coté je vous laisse la main libre complète si vous devez vous tabasser des racailles. Et je vous sert d'indic quand vous cherchez quelque chose. Ou quelqu'un. Ou... enfin bref. Qu'est ce que t'en dis Pangolin Boy ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 61

Feuille de personnage
Titre: Handy Hero : Mechanoclad
Expérience: 170/1000
Alter: Workshop
Rang C





Oroshine Takane
Rang C
Dim 5 Aoû - 23:42


    « Pas exactement, il venait pour chercher toi et l'autre cocon sur pattes et au final, je l'ai surpris en train de faire des roulades comme un espion en plein milieu de l'atelier, puis au final, on a discuté et il est reparti en emportant mon numéro. répondait Tsukiyo sans démontrer plus d'enthousiasme que ça.
    - Oh, je vois ... je ... » balbutiai-je.

    Je n'ai pas eu le temps de finir ma phrase. En effet, l'arrivée de Sasaki ne passait pas inaperçu. La voix du garçon de la seconde F était, pour moi, devenue reconnaissable même à l'aveugle ! Alors quand j'ai entendu quelqu'un commander un verre de lait ..!!

    *Sasaki..!!*

    Si j'étais du genre à ne pas savoir me tenir, un rustre de la pire espèce, j'aurais pu littéralement faire décoller le jeune Mamoto de sa position pour peu qu'il se soit trouvé entre l'ami Haru et moi. Mais je venais à peine de faire un pas vers lui, ce serait dommage de faire marche arrière et à pleine vitesse... Bien que ce soit un petit pas, un minuscule pas, étant donné la réaction sans suite dont il me faisait grâce. Difficile de ne pas bloquer sur le fait de ces rumeurs, après tout il ne serait pas venu ici s'il n'avait pas l'intention de s'amuser... Bref, je me contentais de le contourner pour aller jusqu'à ce farceur.

    « Un verre de lait, mon brave ? Et moi qui me sentait gêné de ne pas commander une tasse de thé ! j'avançais joyeusement vers le buveur de lait. J'avais peur que tu ne viennes pas ! What's up ?
    - Bon, je vais piquer une tête ! Qui me suit ? s'exclamait Léo, revenu des vestiaires en tenue de bain.
    - Tu entends ça, Haru ? On y va ?! éclatai-je allègrement. »

    Pas question de rester au sec ! Je suis venu m'amuser, dammit ! Léo faisait bien de se lancer le premier, à ce rythme je me serais retrouvé en train d'apprécier du thé et des petits gâteaux au bar ...

    L'atmosphère se prête totalement au jeu. Le soleil est doux avec nos peaux badigeonnées de crème, le bleu de la mer me fait déjà rêver. Au loin d'ailleurs les reflets des rayons éclataient comme des étoiles - donnant l'impression d'avoir la tête à l'envers. Après la baignade j'irais me vautrer sur ce sable, pour l'instant allons faire quelques brasses !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 23

Feuille de personnage
Titre: Data
Expérience: 75/500
Alter: OS
Rang D





Haru Sasaki
Rang D
Lun 6 Aoû - 16:20
Quand il eut reçu sont verre de lait au comptoir, Haru senti sur les regards de jugement de ses divers comparses, mais il n’en fit pas cas, il savait ce qui était bon pour lui. Décidant de ne pas trop faire son sauvage, il s’approcha de la table ou était installé déjà plusieurs personnes, mais sans s’y asseoir, préférant rester debout et ainsi pouvoir plus facilement s’adapter aux changements. Les tables dans les bars, c’était le démon, tout le monde savait ça.

-Salut, Haru

Merde. Le premier qui lui parlait était le seul dont il ne se souvenait plus du nom. Pourtant ils avaient fait un projet pour un cours ensemble une fois… Allons, voyons… Tsakiyi Monbateau? Tsukiya Monavion? Non, ça ne devait pas être ça, ça sonnait un peu trop étrange… Il décida de s’arrêter sur ce qui lui semblait le plus safe comme choix.

-Salut, monsieur Monauto, comment allez-vous?

Il était presque certain que c’était bien ça son nom de famille, ou du moins quelque chose de très semblable, il passerait sans doute donc inaperçu et il était maintenant sauf. Léo, le vieux gamin, s’était entre temps levé et dirigé vers le vestiaire, sans doute pour se préparer à aller sur la plage en tant que telle pour se baigner. Tsuna se leva aussi à son tour pour se diriger vers le Coycoydile et l’autre type étrange sans même le saluer. Le petit Froussard devenait-il un être indépendant? Haru en eut presque la larme à l’œil. Cependant, ce ne fut pas très long avant que les 2 hurluberlues laissent le pauvre petit apprenti héros par lui-même pour s’éloigner et avoir une discussion privée un peu plus loin. Un plan pour faire sauter Yuei? Peut-être…

Le prochain à adresser la parole à Haru fut Oroshine qui, avec son énergie exubérante, semblait encore une fois très heureux de voir son collègue. Cependant, Haru n’apprécia pas qu’il se moque de son verre de lait. C’était bon du lait. Et plein de calcium. Avant qu’il n’ait pu répondre, le gamin de Shiketsu (vraiment, ils y croyaient à son histoire de bulle temporelle là-bas?) revint pour leur proposer une baignade, confirmant ainsi les soupçons qu’Haru avait eu un peu plus tôt. Tout le monde sembla enchanté par cette proposition, surtout Oroshine qui proposa à Haru de les accompagner.

-Euh, je peux bien passé sur le sable, mais je ne suis pas fan de baignade… Y’aurait des gens qui voudrait euh… Faire un volley?

Fun fact : Il détestait le volley.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 9
Localisation : Atelier / Internat

Feuille de personnage
Titre:
Expérience: 0/500
Alter: Enhanced Analysis
Rang D





Tsukiyo Mamoto
Rang D
Mar 7 Aoû - 1:01
- Je viens de Shiketsu, peut-être m’as-tu vu au tournoi inter-écoles du coup ? J’y ai justement affronté Tsunayoshi et Oroshine. Je m’appelle Léo, enchanté !

Alors voilà donc pourquoi ça tête me disait quelque chose, mais que je m'en souvenais plus, car contrairement à Tsuna qui en plus d'avoir subis une défaite assez reconnaissable était à Yuei lui, donc ceci expliquait cela.

Du coup voilà celui qui a donc Battu Tsuna en duel...Meh, je suppose qu'avec les alter, maintenant le physique importe peu, ce n'est pas comme si je ne le savais pas, mais bon, y a des limites et la ça les dépasses largement Vu que Tsuna est comme il le dit "trop acrobatique 2fast4U".

Je répondis donc à sa phrase poliment et gentillement.

- De même... Moi c'est Tsukiyo de la filière Assistance de Yuei.

Puis après cela le "Léo" se leva et s'en alla, pendant ce temps la Haru tenta visiblement de communiquer sans réel succès comme d'habitude, ce mec à une façon d'être qui me dépasse de loin.

-Salut, monsieur Monauto, comment allez-vous?

Monauto ? Il est sérieux lui ? Je suis à peu près sûr qu'il ne le fait même pas exprès, mais je crois que c'est pire au final... Mais ça n'allait pas se passer comme ça, il peut me croire.

Après Léo, ce fut au tour de Tsuna de se lever, mais lui, il allait chercher des noises à un pauvre gars trop moche pour être une partie de la communauté. Mais ça ne me regardais pas et je n'en avais pas grand chose à faire en vérité.

Mais il fallait que je réponde à Haru, il m'avait posé une question après tout... Mais mes pensées étaient bien différentes de ce que je laissais paraître.

*Disons que ta tête me revient pas depuis quasiment 1 an Monsieur grosse loque, et c'est Mamoto espèce de décérébrer, mais je suppose qu'avec 254 Mégabit de mémoire, tu dois souvent faire le tri*

- Disons que je me suis levé du mauvais pied ce matin Monsieur Sasaki, et c'est Mamoto mon nom de famille, mais je suppose que tu ne retiens pas tout les nom de famille de tes camarades de classe.

Encore Oro, ce sont ses manières qui m'énervent, mais lui... Ce qui m'énerve, c'est lui. TOUT, absolument tout. Je donnerais n'importe quoi pour l'humilier, une bonne fois pour toute.

Mais alors que je sentais l'orage gronder dans mon esprit, léo revint après c'être visiblement changé et nous encourageait à faire de même pour le rejoindre.

- Bon, je vais piquer une tête ! Qui me suit ?

Ce fut une bonne idée qu'avait, là l'étudient venu d'ailleurs. Je me levai enthousiaste à l'idée d'aller me baigner, mais j'avais une petite pensé aux autres qui s'était badigeonné de crème solaire alors qu'on sait tous que rien ne protège mieux que des vêtements, et c'est tout fier de mon ensemble que je sortis ma veste sans manche prévu spécialement pour être mouillé dans des occasions comme celle-ci.

Je me dirigeai alors prestement vers un coin ou je pourrais me changer, je pris donc la direction qu'avait pris léo. Mais alors que je commençais à partir en trombe, j'entendis une phrase d'Haru qui me fit stopper net.

- Euh, je peux bien passé sur le sable, mais je ne suis pas fan de baignade… Y’aurait des gens qui voudrait euh… Faire un volley?

Tsukiyo Face:
 

La voilà mon occasion de le ridiculiser, certes il doit savoir ce qu'il fait s'il le propose, en plus du fait qu'il doit sûrement pouvoir se servir de son alter et pas moi, mais j'ai fait un peu de volley avec mon école et j'étais un excellent libero. Et puis même si j'aime me baigner un peu de sport ne peut pas me faire de mal, j'ai de la rage à revendre et encore plus contre haru.

- Challenge accepté Haru...

J'avais la flamme céleste en moi. La rage de vaincre comme on dit, et j'allais tout faire pour la gagner. Même si je sais exactement la réaction qu'il aura quand il perdra. Les "Je, m'en foutiste, moi ça m'énerve.

- Je vais me changer et quand je reviendrais, tu seras près à coté du terrain avec une balle ! C'est un ordre.

Je me changea donc et pris la direction de la plage afin de pouvoir avoir ma victoire ayant totalement oublié Léo Tsuna et Oro.

Fun Fact : J'adore le Volley
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 16
Messages RP : 44
Localisation : Hosu

Feuille de personnage
Titre: Le chevalier blanc
Expérience: 215/500
Alter: Pangolin
Rang D





Coy Igaki
Rang D
Mar 14 Aoû - 16:04
"L'autre hein... t’inquiète pas pour tes fesses Ikagi je suis venu tout seul. Et ici on est pas assez loin. Déjà parce que ton ami Sawada est beaucoup trop proche, ensuite parce que je ne peut pas te filer des bières sur cette terrasse. Je te propose le banc la bas."

Même après ça j'avais toujours des soupçons à son égard, mais pas les preuves qui allaient avec, donc je devais rester méfiant tout en le gardant à l’œil au cas ou il montrerait quelque chose de suspect . Meanwhile ce cher Slenderman avait l'air sur ses gardes par rapport au jeune Tsuna, j'avais déjà assumer qu'ils avaient eu des problèmes ensemble, mais là on aurait presque dit que Sawada était un agent secret enquêtant sur la chose qui m'accompagnait, c'est ... bizarre . Mais ça ne me dérangeais pas pour autant car après avoir regarder Slendy dans ... les yeux ? Je me leva et le suivis sur le chemin qui allait nous mener vers un banc ... sans rien de plus ... juste un banc, ma vie est palpitante dit donc ...

"Bon. Je vais pas passer par quatre chemins. Shiketsu et moi, le grand et indulgent Maraudeur, sommes en mauvaise passe. Depuis ma rencontre avec ta pote la biquette on ce marche tout le temps sur les pieds. Et ça me pète les couilles. Beaucoup. Parce qu'un jour il y a un risque que quelqu'un se pète la gueule un peu trop fort."

Alors là j'ai beaucoup à dire ! Premièrement, "Le grand et indulgent Maraudeur", bah on va dire que ... non, j'aurais plutôt dit "Le dégouttant et stupide ... Earl", ouai la sa sonne mieux . Bon après ça offre pas l'effet qu'il recherche avec son titre actuel, mais c'est plus  ... réaliste . Deuxièmement, bien sûr qu'on ce marche sur les pieds ! Nous sommes des apprentis héros et toi tu es un connard qui se crois tout permis, on fait ce qu'on est entraîner à faire et toi tu fais de la merde, en plus même si on mes ça de côté tu as attaqué des élèves de Shiketsu ... mes camarades et ça, c'est pas cool. Et dernièrement ... t'as des couilles ... hum hum ... j'veux dire ...

"Mais ... T'as pas d'couilles ..."

Il ne semblait pas m'avoir entendu et tant mieux, ces quelques mots pourrait débuter un autre combat s'il les avait perçus, mais le maraudeur continua après m'avoir lancer une bière assez fraîche pour me sauver de cette chaleur ...

"Vous avez l'air d'être de bonnes personnes avec les meilleures intentions du monde, et comme moi vous vous branlez de la Loi sur la non utilisation des Alters. Enfin non pas comme moi, moi je ne peut pas restreindre mon Alter mais bref. C'est pour ça que j'aimerai qu'on arrête de se foutre sur la gueule dès qu'on se croise. Du moins pas avant que vous soyez devenus des larbins de l’État, et que vous deviez formellement me courir après parce que je frappe les quelques criminels un peu trop fort."

Je ne savais si c'était un, slip up, mais quand il a parlait de la Loi sur la non utilisation des Alters il s'est reprit en disant qu'il ne pouvait pas le restreindre, je n'arrivais pas a discerner le mensonge de la précision, mais en tout cas je devenais tout de suite un peu plus méfiant. Après ça il n'y avait rien d'important, juste un petit taunt sur les Héros, donc il termina par ...

"Si tu deviens mon contact à Shiketsu, et que je deviens ton contact parmi la petite communauté de taré sans licence, on pourrait faire en sorte d'arrêter de se casser la gueule pour un rien. Genre parce que je dois interroger un fumeur d'herbe notoire, ou parce que je dois taper une raclure dans une ruelle. De mon coté je vous laisse la main libre complète si vous devez vous tabasser des racailles. Et je vous sert d'indic quand vous cherchez quelque chose. Ou quelqu'un. Ou... enfin bref. Qu'est ce que t'en dis Pangolin Boy ?"

J'ouvrit ma canette doucement et pris quelques gorgés, plutôt rafraîchissantes, et réfléchis un instant ... La proposition de Slendy était ... intéressante, si je devais partir en rampage de vengeance il ne m'arrêterais pas et de même pour moi mais le plus intéressant c'est la partie indic, si j'acceptais j'aurais des infos sur pas mal de trucs pour après agir et peut être sauver des vies ... je repris deux gorgés et lui ...

"Ça marche pour moi Earl, mais une chose, comment j'peux te faire confiance, après tout tu reste un hors-la-loi. Beast Boy ... Eheh ..."


I'm never alone ...
(Couleur : #993300)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 76

Feuille de personnage
Titre: Maraudeur
Expérience: 105/500
Alter: Wendigo
Rang D





David Matsui
Rang D
Mar 14 Aoû - 19:55
"Ça marche pour moi Earl, mais une chose, comment j'peux te faire confiance, après tout tu reste un hors-la-loi. Beast Boy ... Eheh ..."

Mon Alter reste silencieux tandis que j'éclate de rire sur mon banc, à deux ou trois rues de la. Une preuve qu'il peut me faire confiance hein... Ikagi est bien un Boy Scout. L'apprenti héro ne se rend même pas compte que sa demande est absurde, et cela quelle que soit la personne à qui on la formule. Me faire confiance... Cette blague putain, faudrait déjà que je me fasse confiance. Il s'attend à quoi, à un CV du parfait partenaire de travail ? Pas con remarque. J'devrais m'en faire un au cas ou quelqu'un d'autre me pose cette question un jour.

"Me faire confiance ou pas... c'est à toi de voir. C'est le jeu. Peut être que quelqu'un te trahiras un jour. Ou peut être que ça n'arriveras jamais. Tu peut pas savoir."

Le canette de bière vide de mon Alter atterrit dans la poubelle à sa droite avec une précision beaucoup trop élevé. Oups... peu de gens sont capable de faire une chose pareil après s'être envoyer une canette aussi rapidement. Boarf, vu comment c'est parti autant me faire passer pour un gros buveur. Wendigo ressort une ration d'alcool de la glacière avec petit coup de griffe.

"Écoutes Pangolin Boy... je n'ai pas fait le choix de vivre en dehors de la loi. Les Hommes ne naissent pas égaux, et les gens avec un Alter aussi pratique que le tes écailles et ta queue ont parfois du mal à comprendre que d'autres doivent se taper de la merde en guise d'ADN."

Ikagi n'est pas fait pour être un de ses supers flic que les gens se sont mis à appeler "Super Héros" par habitude des comics. Il est plus fait pour être un véritable Héros de bande dessiné. Un Batman ou un Superman, un type qui fait passer la morale avant la loi et qui se moque de ce que son putain de gouvernement peu bien dire dans son dos. Ça doit pas être facile tout les jours pour cette caricature de personnage principal de shōnen de vivre dans un Japon aussi aseptisé. C'est pour ça qu'il est le contact idéal : son boy-scoutisme le poussera à m'aider, parce qu'il aura la rage de ne pas pouvoir sauver la veuve et l'orphelin tranquille.

Reste à savoir si il sautera un jour le pas de l'illégalité, et si j'aurai un jour l'immense plaisir de voir des flics lui sortir sa question... à la virgule près.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 16
Messages RP : 44
Localisation : Hosu

Feuille de personnage
Titre: Le chevalier blanc
Expérience: 215/500
Alter: Pangolin
Rang D





Coy Igaki
Rang D
Hier à 20:53
A ma réponse Slendy resta silencieux et statique, l'avais-je vexer ? Non meilleure question, pouvais-je le vexer ? Un type comme ça ne semblait pas être du genre à pleurer à la première insulte venue, mais bon derrière chaque "homme" ce cache une personnalité différente et c'est bien pour ça qu'il ne faut pas juger un être humain sur son apparence ... Surtout derrière celui, littéralement ! Jugé ce gars serait comme juger mes écailles donc ...
Slendy semblait avoir repris conscience et me répondit ainsi ...

"Me faire confiance ou pas... c'est à toi de voir. C'est le jeu. Peut être que quelqu'un te trahiras un jour. Ou peut être que ça n'arriveras jamais. Tu peut pas savoir."

Ouai ... ça n'allait pas m'aider, j'veux dire, il aurait pu au moins essayer un truc genre ... Un CV ! Eheh ... que je suis con ... Malgré tout il avait bien raison faire confiance et la vie en général et un jeu de hasard ou les plus chanceux gagnent, donc autant jouer ! Il se resservit une ration de bière comme un gros alcoolique après avoir marqué un 3 points dans la poubelle et continua pour faire genre ...

"Écoutes Pangolin Boy... je n'ai pas fait le choix de vivre en dehors de la loi. Les Hommes ne naissent pas égaux, et les gens avec un Alter aussi pratique que le tes écailles et ta queue ont parfois du mal à comprendre que d'autres doivent se taper de la merde en guise d'ADN."

Wow ... c'est ... pathétique . J'vais juste effacer ce moment de ma mémoire pour tenter de lui garder ne serait-ce qu'une dose de crédibilité au Beast Boy . Ça fait je lui rétorqua ...

"Bon c'est comme faire un pacte avec le démon, mais j'accepte !"

Je lui tendis la main pour sceller notre accord dans ... l'honneur je suppose ? Et lui dit ...

"Par contre un mot aux autres comme quoi on travaille ensemble et c'est terminer, Slendy !"


I'm never alone ...
(Couleur : #993300)
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku no Hero :: SUR LE TERRAIN :: Musutafu (Tokyo) :: Plage de Dagobah-
Sauter vers: