:: SUR LE TERRAIN :: Yokohama Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les experts cyber [PV : Haru Sasaki]

avatar
Age : 26
Messages RP : 10

Feuille de personnage
Titre: Digital Touch
Expérience: 0/1000
Alter: Poison
Rang C





Sonia Umimaru
Rang C
Lun 6 Aoû - 18:55
De plus en plus, les crimes augmentaient à Yokohama, surtout depuis que les principales villes connaissaient une hausse des activités héroïques. Depuis quelques temps, et pour cette même raison, Sonia s'était risquée à "zoner" par là-bas afin de remettre un peu d'ordre dans les parages. Les citoyens avaient le droit de dormir sur leurs deux oreilles après tout, ce n'était pas parce que la ligue des vilains ou quelle autre organisation secondaire bidon qui allait pousser la population à déménager. Bien sûr, elle n'était pas seule, d'autres héros la secondaient tout en agissant dans d'autres quartiers de la ville, histoire de se disperser. Ainsi elle espérait pouvoir se rendre utile à qui en avait besoin le plus vite possible et rendre les parages plus paisibles pour tout le monde.

Cependant, là où le racket et d'autres agressions faisaient du bruit, d'autres crimes ne connaissaient pas de témoins fort bruyants. C'était justement le cas pendant que Sonia faisait sa ronde, ou plutôt ce fut le cas pendant sa patrouille. Plusieurs commerçants la virent et l'abordèrent sans hésitation, voyant qu'elle n'avait pas l'air du tout craintive de sortir dans la rue sans même une arme. Elle montra alors sa licence de héros pro afin de confirmer que c'était bien la bonne personne à qui s'adresser. Les pauvres employés traumatisés lui rapportaient les faits qu'ils venaient de subir. Ils tenaient une banque et avaient été victimes d'un braquage à main armée. La seule différence était que l'alarme n'avait pas sonné et que plusieurs engins électriques s'étaient mis à agir violemment quand les otages bougeaient trop. Les malfaiteurs avaient même utilisé des pistolets silencieux, ce qui était malin de leur part pour éviter le bruit. Une bande si bien organisée qu'ils n'avaient même pas attiré l'attention, ils avaient démarré leur fourgonnette sans se presser car ils avaient ligoté tous les employés présents avec la même assurance.

Face à ce problème, Sonia devait agir, mais pourtant elle n'avait rien soupçonné en voyant les voitures passer dans la rue en question, elle n'avait même pas fait attention si un des véhicules avait l'air suspect ou non. Ce n'était pas le genre de choses qui se voyait du premier coup, il fallait fouiller le coffre, l'arrière aussi, c'était compliqué, et à moins de sérieux soupçons, aucune raison d'arrêter ces véhicules. Cependant elle comptait faire attention la prochaine fois qu'elle croisait une camionnette, même si c'était d'une couleur différente. Selon les témoins et victimes, l'un d'entre eux devait sûrement utiliser un ordinateur dans le véhicule pour hacker le système de sécurité et le reste, pour avoir une connexion directe sans devoir dérouler des kilomètres de câbles. Ces conseils n'étaient pas tombés dans l'oreille d'une sourde, elle comptait justement commencer par ce détail. Après tout, elle n'y connaissait rien en hacking et compagnie, c'était à peine si elle savait se servir de son smartphone, rien de plus.

Ainsi enrichie de ces précieuses informations, Sonia se rendit au poste de police afin de demander si quelqu'un était spécialisé dans ce genre de technologies. Malheureusement personne ne semblait plus douée qu'elle en la matière, ce qui était décevant. Il ne restait plus qu'à faire appel à Shiketsu pour recruter temporairement un élève en guise de stages improvisés. Après tout c'était là qu'elle avait étudié, c'était son premier réflexe dès qu'elle peinait dans une enquête. Cependant quand elle demanda le numéro de "l'académie" on lui donna le mauvais, sans doute par réflexe. Ainsi elle tomba sur le secrétariat de Yuei sans le vouloir, demandant si un des élèves possédait de bonnes connaissance en informatique, très bonnes même. Les vilains qu'elle devait arrêter dépassaient largement son niveau de compétence en la matière, il lui fallait un coup de main dans ce domaine pour réussir à les localiser et les empêcher de profiter d'un bien mal acquis.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 34

Feuille de personnage
Titre: Data
Expérience: 100/500
Alter: OS
Rang D





Haru Sasaki
Rang D
Mar 7 Aoû - 5:38
Quand on vint pour le chercher dans la salle de classe, Haru était à moitié endormi sur sa chaise et n’écoutait absolument pas ce que leur prof de marketing était en train de leur expliquer. Sa passion à lui c’était d’inventer, les vendre, ce serait la tâche d’un autre, tout simplement. Quand il releva la tête pour voir qui lui faisait de l’ombre et qu’il vit la silhouette imposante de Power Loader, Haru eut pendant un instant peur d’avoir la correction du siècle et passa bien prêt de mouiller sa culotte, mais son professeur lui fit plutôt un signe vers la porte ou l’attendait ce qui semblait être… Un policier? Haru se leva d’un bond et échangea un regard avec Oroshine tout en se dirigeant d’un pas rapide vers l’officier. Était-il arrivé quelque chose à sa famille? Ses parents et sa sœur était tout ce qu’il avait, s’il leur était arrivé quelque chose. Dès qu’ils furent dans le corridor, l’adolescent se jeta sur l’agent de la paix.

-Est-ce qu’ils vont bien? Papa, maman… Aki?

-Du calme petit, ta famille va bien… Allez, suis moi, tu t’apprêtes à faire tes premiers pas sur le terrain!

-Sur le… terrain?

Le policier se mit à marcher et à lui expliquer en chemin qu’une héroïne pro avait demandé à l’académie de leur fournir leur meilleur élément en terme d’informatique et que, malgré le fait qu’il ne soit qu’en première année, son Alter avait fait de lui un choix logique pour ce genre de mission. Il serait bien sûr encadré en tout temps et jamais laissé sans surveillance et, si la mission s’avérait un succès, son nom serait mentionné mais seulement comme « consultant ». Après tout, il ne serait jamais réellement en danger durant la mission et ne verrait sans doute aucun action.

Le policier le guida dans les corridors de l’Académie tout en continuant à lui faire la discussion. Apparement la héros qui l’avait réquisitionné était quelqu’un d’assez efficace. Une dénommé “Digital Touch” de son nom de héros. Haru n’avait jamais entendu son nom et son interlocuteur lui donna l’information du pourquoi. Une diplômée de Shiketsu. Yuei n’était pas du genre à utiliser les alumnis de ses rivals lors de ses présentations après tout. D’ailleurs, étrange qu’elle ne soit pas allé pour un représentant de son école… Peut-être n’avaient-ils pas de gens spécialisés dans le domaine? Ça ne serait pas étonnant, en plus d’après ce qu’il avait entendu, cette école avait tendance à tourner les coins ronds à certains moments, principalement lors des tests menant à l’admission des nouveaux élèves…

Une fois sorti de l’école, on l'escorta en voiture de patrouille jusqu’à un commissariat situé dans le quartier de Yokohama. La promenade dura environ une quarantaine de minute, mais le policier pourtant si bavard quelques minutes plus tôt c’était maintenant tue. Sans doute jugea-t-il en avoir assez dit et avait décidé de laisser l’héroïne le briefer de façon complète, après tout c’était son dossier à elle. Quand ils furent arrivés à destination, on le présenta à une jeune dame qui ne devait pas être énormément plus vieille que lui, peut-être une dizaine d’année tout au plus. En tout cas, elle était certainement moins vieille que sa mère. La demoiselle était tout de même très jolie et Haru se senti rougir un peu quand il réalisa qu’il la dévisageait depuis déjà un moment. On parle ici d’un jeune homme de quinze ans avec les hormones dans le plafond après tout.

-Jeune homme, je te présente l'héroïne qui a demandé ta présence aujourd'hui, Digital Touch. Madame, voici Haru Sasaki, du cursus assistance de Yuei, un petit génie de l'informatique selon ce qu'on m'a dit.

-B… Bonjour madame Digital… Euh, madame Touch… Miss DT?

Voilà qui était très réussi comme première impression. Tope là, Haru.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 26
Messages RP : 10

Feuille de personnage
Titre: Digital Touch
Expérience: 0/1000
Alter: Poison
Rang C





Sonia Umimaru
Rang C
Lun 20 Aoû - 23:37
L'appel terminé, Sonia raccrocha, attendant que sa "commande" arrive jusqu'à elle, une demande de soutien. L'élève pouvait s'estimer heureux de travailler avec un héros au lieu d'étudier toute la journée, il allait voir à quoi ressemblait une vraie enquête en partenariat avec la police. Pour ne rien oublier, elle avait tout noté dans un calepin A5, elle ne pouvait pas se permettre de laisser le contrecoup de son pouvoir trouer sa mémoire, surtout quand il s'agissait d'empêcher les vilains de sévir et les vigilants de trop déborder dans leur justice sauvage. Après tout la police aussi comportait des agents à pouvoir, aucun n'était en reste devant les vilains, personne ne se retenait.

Ainsi plus tard, un jeune homme se présenta à elle en compagnie du policier qui l'escortait, un peu intimidé. Il n'en avait aucune raison pourtant, il était à peine plus jeune qu'elle, Sonia avait obtenu son diplôme seulement récemment. Peut-être que lui ne voulait pas devenir un héros, juste pouvoir les soutenir avec ses connaissances en informatique. En revanche, elle s'aperçut assez tard avec la présentation du policier que sa recrue était de Yuei et non de Shiketsu, ce qui la surprenait à moitié, se connaissant tête en l'air. Elle préférait se concentrer sur le garçon qui ne savait même pas comment l'appeler, quel abréviation lui donner. Elle le prit alors d'un bras sur les épaules pour l'appuyer contre elle sur le côté afin de le rassurer. Il le fallait au top de sa forme pour coincer cette bande de malfrats, pas question qu'elle fasse son modeste à cause du statut de Sonia.


-Tu peux m'appeler Digitouch si tu veux court. Alors toi c'est Haru Sasaki, c'est bien ça ?

Le calepin toujours en main avec les notes de l'enquête, Sonia marquait toutes les informations importantes, y compris le nom complet de son acolyte du moment. Elle ne voulait tout de même pas oublier le nom des personnes qu'elle connaissait, même si c'était pour les rencontrer une seule fois. Par chance certaines choses restaient ancrées en elle à moins d'abuser beaucoup de son pouvoir empoisonné jusqu'à oublier son identité. Après tout elle n'aurait pas son permis pro si elle oubliait tout le temps les principes qu'on lui apprenait pendant des années. Tout ça ne restait pas coincé dans sa mémoire comme une banale liste des courses, c'était ce qui formait son comportement, ses actes, son identité. En revanche elle ne pouvait pas se souvenir de toutes les enquêtes, de tous les noms, parce qu'ils n'étaient pas une partie d'elle, donc les notes étaient indispensables pour ne rien oublier d'important. D'ailleurs dans l'ordre, après les présentations des deux justiciers, il fallait présenter les criminels, ou du moins essayer de les identifier.

-On va commencer par aller sur la scène de crime, ensuite on ira au commissariat mater les vidéos des caméras de sécurité. Ne t'en fais pas si tu es un peu perdu, le mieux c'est que tu comprennes à travers les images, ensuite ça viendra tout seul. Si j'ai demandé ton aide, c'est parce que les vilains qui ont commis le crime ont un soutien informatique. Et maintenant moi aussi j'en ai un !

En effet, Sonia était plutôt dans l'action, moins dans le crackage de données, c'était à peine si elle s'y retrouvait sur internet, alors comprendre tout ça c'était beaucoup trop compliqué. En plus, ils manquaient de temps, si jamais les criminels décidaient de garder leur butin et rentrer chez eux il serait impossible de les retrouver. Ainsi il fallait agir tant qu'il était encore temps, tant que ces bandits se trouvaient encore dans les parages. Du moins elle espérait qu'ils n'aient pas déjà quitté le Japon. Sonia invita alors l'élève sans plus tarder à monter dans la voiture de police en direction de la scène de crime à la banque. Peut-être que là-bas Haru pourrait regarder un peu les appareils qui étaient devenus agressifs envers les employés récalcitrants, au cas où il y aurait une micropuce dedans qui les ferait dérailler, ou autre chose.

Une fois sur place, Sonia sortit de la voiture en compagnie de l'élève, passant sous la bande jaune qui délimitait la scène de crime. Les policiers étaient presque tous partis, les indices avaient déjà été récoltés, il ne restait que l'escorte du garçon qui veillait à ce que les deux ne touchent à rien d'important qui pourrait fausser une éventuelle prochaine nouvelle récolte d'indices manquants, comme mettre ses empreintes partout ou casser des objets. En revanche dans le cadre de l'enquête, il était évidemment autorisé à démonter les appareils électroniques, il n'y avait rien à exploiter dans leurs entrailles qui pourrait intéresser la police et ses actuelles compétences.


-Je t'ai pas encore parlé des événements qui se sont déroulés ici pour que tu ne puisses pas trop te focaliser sur les appareils concernés, observe tout ce qui te semble inhabituel dans les machines qui t'entourent. Par exemple si on a trafiqué des câbles, si il y a eu des courts-circuits, autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 34

Feuille de personnage
Titre: Data
Expérience: 100/500
Alter: OS
Rang D





Haru Sasaki
Rang D
Mar 4 Sep - 21:01
Digitouch? Nah, il préférait sans aucun doute Miss DT. Haru n’en dit cependant rien, préférant écouter ce que sa nouvelle patronne avait à lui dire sur les tâches qui les attendaient. Scène de crime, observation de caméra de surveillance, déduction, baston. Classique film de policier/espionnage en fait. Il s’imaginait même les grands titres : « Haru Sasaki en vedette dans « Mon héros le robot » une production de Steven Spielberg the Fourth ». Pendant que l’adolescent rêvassait, ils se déplacèrent lui, l’héroïne et son chaperon vers la scène du crime, soit une banque du quartier malfamé qui avait apparemment été cambriolée un peu plus tôt dans la journée.

En arrivant sous les lieux et en passant le traditionnel ruban jaune qui délimitait la scène, notre apprenti CSI sentit tout de suite que quelque chose clochait. Un petit bourdonnement que seul lui semblait entendre. Sans doute un signal qui n’affectait que l’électronique. Donc le cerveau d’Haru. Alors qu’il s’apprêtait à essayer de retracer l’origine du signal, celui-ci s’arrêta soudainement. Sans doute l’émetteur avait-il senti l’intrusion. Le jeunot devrait faire plus attention. Miss DT lui proposa de faire le tour et d’observer les différents appareils, pour valider s’ils avaient été modifiés de quelconques façons et s’il pouvait trouver quelque chose. Ne sachant pas trop sur quels appareils il devait faire des vérifications, l’apprenti ingénieur balaya la pièce du regard à la recherche de quelque chose qui piquerait son intérêt.

C’est à ce moment que le système d’alarme se déclencha, sans prévenir. L’un des employés toujours présents sur les lieux se précipita vers la commande la plus proche afin de fermer la larme, jurant à lui-même, se demandant pourquoi il n’avait pas déclenché au moment où ils en auraient eu besoin.

Dans la tête d’Haru, le déclic fut instantané. Il c’était déroulé environ une quarantaine de secondes entre la disparition du signal et le déclenchement de l’alarme, soit le délai habituel lors d’une intrusion. Le signal avait été émis par les voleurs et avait brouillé tous les appareils. Peut-être leur avait-il permis de prendre le contrôle de certains. Qui dit signal veut dire antenne. Ils avaient pu la mettre en arrêt à distance, mais n’étaient certainement pas venus la récupéré, sinon ils les auraient aperçu, elle se trouvait donc toujours quelque part ici…

-Miss DT… Je crois que la source du problème devrait encore être ici quelque part… Une antenne, ou un émetteur quelconque… Peut-être un téléphone portable?

Eh oui, le tout sans même à avoir à regarder les machines présentes! Elle allait être impressionnée la p’tite dame! 1 point pour Haru!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 26
Messages RP : 10

Feuille de personnage
Titre: Digital Touch
Expérience: 0/1000
Alter: Poison
Rang C





Sonia Umimaru
Rang C
Ven 14 Sep - 13:56
Dans la banque, les cellules grises chauffaient à plein régime pour arriver à expliquer un plan aussi bien monté et comment tout s'était déroulé sans le moindre accroc pour les braqueurs. Ils avaient tout de même retiré une sacrée somme, il ne manquerait plus qu'effacer les données pour que plus personne ne sache combien il avait sur son compte. Par chance ça n'avait pas été le cas, d'après le personnel seul l'argent manquait, ils avaient fui sans chercher à en savoir plus. L'élève qu'elle avait amené sur place sans le mettre au parfum, à défaut de connaître un respect irréprochable plus propre à Shiketsu, avait déjà trouvé un semblant d'explication. Selon lui, une source devait permettre au hacker d'infiltrer les machines locales pour les ouvrir et fermer à volonté. En effet c'était sûrement mieux pour lui, une sorte d'antenne relais en gros, pour assurer un semblant de présence dans la banque. L'ennui était que personne n'avait trouvé de téléphone, mais rien n'était à exclure pour le reste. Dommage qu'il ait déjà arrêté de travailler après cette simple constatation, peut-être significative, mais pas complète.

-Eh bien trouve-nous cette source, mister H.S. de yuei, tu ne penses quand même pas résoudre l'affaire en balayant la pièce du regard. Tu as le droit de toucher aux machines, tant que tu évites de laisser tes empreintes dessus, j'ai même des gants si tu veux.

Pour une première impression, le jeune Sasaki n'avait pas fait fort, tout ce qu'il avait laissé comprendre c'était qu'il était flemmard et irrespectueux envers le pseudo des héros, ou même les noms en général. Peut-être qu'il était habitué aux "Mb" et aux "Gb", mais dans la vraie vie il y avait du respect à avoir envers ses aînés. Dans tous les cas il allait manquer la journée de cours, ça devait lui plaire, lui qui ne semblait pas très appliqué dans son travail à la banque. Maintenant qu'elle l'avait relancé sur la source de l'émission, il n'avait plus qu'à montrer son pouvoir et ses connaissances poussées en informatique. Si jamais il voulait l'impressionner, qu'il remonte au moins jusqu'à une adresse IP ou celle d'une maison. La police aussi pouvait localiser des criminels, mais pour ça ils avaient besoin de contenu pour se permettre ça.

Pendant ce temps, Sonia discutait avec le policier pour voir si des témoins avaient vu un détail intéressant sur les criminels, bien qu'ils aient porté des cagoules. Peut-être un tatouage dans le cou, sur le poignet, la couleur des yeux, l'accent, ou autre chose. Le personnel n'avait apparemment pas entendu d'accent particulier, ils devaient être du coin, mais l'un des employés avait vu un morceau de tatouage au poignet chez celui qui tenait l'arme. C'était toujours un début de piste, ça permettrait de trouver un groupe ou remonter vers l'artiste qui avait tatoué ça. C'était un bon début et ça lui permettrait de réfléchir à un endroit où ils pourraient être, en espérant qu'ils ne cherchent pas à partir dans un pays sans accord d'extradition. Haru était leur meilleur atout pour remonter jusqu'au hacker et essayer de localiser le groupe. Si jamais ils pouvaient au moins en capturer un, il pourrait mener la police au reste de la bande.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku no Hero :: SUR LE TERRAIN :: Yokohama-
Sauter vers: