:: SUR LE TERRAIN :: Yokohama :: Immeuble désaffecté Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Flügel der Freiheit ? - Entrée de l'immeuble

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
avatar
Age : 23
Messages RP : 67

Feuille de personnage
Titre: Time Breaker
Expérience: 225/500
Alter: Time Room
Rang D





Léo Oxton
Rang D
Mer 9 Jan - 0:06
On se dit toujours que sept étages c’était long à monter, mais pas à descendre. Ici, c’était bien le contraire. Enfin, Léo ne ressentait pas ça physiquement. C’était plutôt que pendant la descente, il ne faisait que penser à l’un des membres du trio pour qui cela devait réellement être long. Il faisait de son mieux pour supporter la fatigue, pour le vrai blessé de guerre parmi eux.

Ils arrivèrent enfin en-bas, et quelque chose se distinguait assez bien dans l’obscurité. Une figure que Léo était bizarrement content de voir.

« Coy ! »

Ils s’étaient un peu pris la tête et il n’aimait pas toujours son caractère, mais malgré tout il ne pouvait s’empêcher d’être content de voir qu’il allait bien. Mais la retrouvaille fut interrompue lorsque le garçon à la chevelure verte sentit la rescapée bouger. Tournant la tête, il constata qu’elle avait maintenant une arme dans la main opposée. Qu’est-ce qu’il s’était passé en aussi peu de temps ? Et elle en était à menacer Coy de se tirer. Il a dû y avoir un accrochage plus tôt… Léo aurait voulu intervenir mais il n’avait aucune idée du contexte, et elle ne semblait pas vouloir réellement tirer. Et vu son état, il ne voulait pas non essayer de l’immobiliser violemment pour s’assurer qu’elle ne fasse rien. Mais par réflexe, il s’était déjà englobé avec elle dans une Slow Room, pour laisser à Coy le temps de partir si la criminelle désirait joindre l’acte à la parole. Le pangolin n’avait pas son type de caractère préféré, mais il ne lui semblait pas être une mauvaise personne pour autant. Il avait tendance à être de son côté, bien qu’il préférerait ne pas prendre parti. Mais il la désactiva, ne voulant pas prendre trop partie non plus. Son corps commençait subitement à se pencher vers l’avant, mais il plaça son pied droit un peu plus loin devant lui pour se stabiliser, puis se redresser. Génial, ça avait encore consommé un peu de son énergie, pour rien.

« Si je peux me permettre, vous ne devriez pas trop forcer, soyez raisonnable », lui chuchota-t-il.

En fait, peut-être qu'elle pouvait le faire. Il voulait plutôt essayer de lui en dissuader. Il s’adressa ensuite à Aslinn, à voix basse.

« Could you explain to me… later ?

En espérant qu’elle avait la réponse. Léo avait tellement été focalisé sur cette altercation qu’il n’avait même pas aperçu le corps qui était à peine plus loin. La dame rousse répondit ensuite à Aslinn, en français. Sa mère étant de cette origine, le garçon comprit quelques mots de la conversation, mais pas forcément suffisamment. Son amie lui fit alors signe d’une direction à prendre, pour qu’on l’escorte. Il n’allait pas poser de questions, il se contenta de suivre la route, en faisant de son mieux pour poursuivre sa mission jusqu’au bout. C’était quand même plus simple lorsqu’on marchait sur du plat.

Ils arrivèrent alors devant une petite voiture de fonctionnaire grise, la plus mortellement banale et ennuyeuse qu’ils n’aient jamais vue. Elle comptait vraiment conduire dans cet état ? Vraiment pas convaincu par cette idée, elle risquait de s’évanouir au volant. Dans tous les cas, elle comptait donc partir et les laisser. Mais quelque chose dans l’affaire ne convenait pas au garçon du petit groupe. Et il comptait y remédier. Il ravala sa salive, et la questionna d’un ton qui se voulait calme.

« L’homme là-haut semblait dire que vous êtes une criminelle. Je ne sais pas si c’est vrai mais… malgré cela vous avez voulu me sauver. Alors je me demandais… est-ce que je pourrais au moins connaitre votre nom, s’il-vous-plaît ? »

Au final, Léo sentit une sensation étrange en prononçant ces mots. Parlait-il vraiment aussi « amicalement » à une vilaine, qui a en plus menacé son camarade ? Cette soirée était vraiment folle…

Plus Ultra :
 


Ma couleur : #0033FF
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 16
Messages RP : 69
Localisation : Hosu

Feuille de personnage
Titre: Le chevalier blanc
Expérience: 295/500
Alter: Pangolin
Rang D





Coy Igaki
Rang D
Dim 13 Jan - 20:15
Je m'impatientais, même si je savais qu'elle était en vie je ne pouvais pas plus attendre. Et c'est là que je les ai vus, Aslinn la brebis que j'attendais, "La Rousse" de plus tôt, bien amoché et ...

"Coy !"

"Léo !"

Fuckin' Oxton ! Après toute une discutions ou il était contre mon idée il a finalement décidé de venir ? J'veux dire, j'adore l'aide, les renforts et ainsi de suite, mais je ne m'y attendais pas du tout. Après tout on parle d'Aslinn, que je considère comme sa meilleure amie, donc je ne devrais pas être si étonné que ça. Mais plus qu'étonné j'étais impressionné qu'un si petit homme ai pu tenir une blessé tout le long de ces escaliers. On en apprend tous les jours, I guess. Plusieurs idées me sont venue a l'esprit, un high five comme tout bon groupe victorieux qui se respecte, les aidés parce que ce n'est pas tout ça, mais ils se sont battus et ...

"Tu dégages, maintenant, ou je colles tellement de balles dans tes genoux qu'aucun médecin te fera jamais remarcher. Et si tu veux te rendre utile, pends-toi quelque part en route."

A peine un pied devant et "La Rousse" leva son bras pour dévoiler une arme. Well, fuck me anyway. Je m'arrêta en plein mouvement comme ci l'on m'avait mis en pause pour par la suite me remettre droit. Je rangeai mes écailles, me mis sur le côté et ...

"Les dames d'abords."

En lui montrant la sortie. Ce n'était pas le moment de faire plus de dégâts surtout avec une arme pointée à bout portant. Je les laissais donc passer en examinant un tant soit peu la situation. Aslinn n'entend rien selon ses dires, Léo est ... surement blessé ... mais pas physiquement visiblement. Et notre chère inconnue est totalement à l'inverse de Léo autant physiquement que mentalement. Cet-à-dire qu'elle est blessée gravement et qu'elle ne semble pas être simplement "de notre côté" vu son attitude. Mais bon je tire surement des conclusions hâtives. Lorsque le groupe fut passé je rouvris ultimement ma gueule...

"Deux choses, un les deux gardes sont finis, le chauve est une flaque de sang laissé par Slendy et l'autre un gars inconscient assommé par mes soins. Deux, j'vous attendrais au coin de la rue... le temps pour vous de... terminer."

Je les regardais s'occupant de leur protéger quand je me mis en route pour le coin de la rue. Ce qui me fit remarqué une chose... J'avais les bras couvert de sang à cause des giclés de Slendy...

"Au putain c'est dégueulasse ... Va vraiment falloir parlé..."

Plus Ultra:
 


I'm never alone ...
(Couleur : #993300)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku no Hero :: SUR LE TERRAIN :: Yokohama :: Immeuble désaffecté-
Sauter vers: