:: SUR LE TERRAIN :: Musutafu (Tokyo) :: Académie de Shiketsu :: Terrain de sport Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Everybody was Kung-Fu Fighting [PV Iku]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
avatar
Messages RP : 96

Feuille de personnage
Titre: Aucun
Expérience: 345/500
Alter: Hand Bite
Rang D





Iku Tozutsami
Rang D
Dim 2 Déc - 2:44
Un pas, un autre. L'étudiante avait perdu son énergie avec sa volonté, traînant des pieds dans la poussière, les soulevant à peine du sol tandis qu'elle progressait lentement vers le bord du terrain. Un pas, un autre. Elle n'entendait pas de mouvement derrière elle, juste le bruit des combats des autres élèves qui continuaient. Tous se donnaient à fond, tous dépassaient leurs limites et accomplissaient de véritables prouesses, pouvant qu'ils avaient presque déjà le niveau d'un héros pro. Pourquoi elle n'y arrivait pas, alors ? Un pas, un…

Elle s'immobilisa quand Aslinn prit la parole. Si elle avait juste tenté une fois de plus de la rassurer, de lui dire qu'elle était moins inutile qu'elle le prétendait, Iku aurait simplement poursuivi sa marche. Mais ça, cependant, la prit par surprise, assez pour percer le voile de son apathie et attirer son attention. C'était inattendu. Ça sortait de nulle part. Et quelque chose dans la voix de l'élève occidentale donnait à sa révélation quelque chose d'important. Où qu'Aslinn ait voulu en venir, et malgré son envie difficilement répressible de fuir et disparaître, la brune sentait qu'il fallait rester. Alors elle tourna la tête, signe de plus qu'elle écoutait.

Ses sentiments à ce sujet étaient difficiles à interpréter. A aucun moment elle n'aurait pu deviner cette faiblesse qu'avouait sa camarade de classe. Une faiblesse de taille, d'ailleurs. Quand à ce qu'elle devait en déduire… Est-ce qu'Aslinn était encore plus impressionnante de s'en sortir si bien malgré ce handicap ? Est-ce qu'elle était juste particulièrement douée pour bluffer, ignorant le sommeil jusqu'à la dernière seconde et se faisant passer pour plus forte qu'elle ne l'était ? A l'entendre, la première idée était la plus proche de la réalité. Et bien sûr, le discours revint bientôt sur le sujet de base.

Iku serra les poings alors que sa camarade de classe en venait au vrai message. Même si elle ne le remarquait pas, hein… S'il y avait bien une personne capable de savoir si elle s'améliorait, c'était elle. Comment pouvait-elle ne pas voir ses progrès, ne pas se rendre compte de la différence avec que qu'elle pouvait faire un an plus tôt ? Ce qu'Aslinn disait donnait l'impression de faire sens, mais Iku n'arrivait pas à y croire ou à l'accepter. Mais elle avait au moins réussi à attirer son attention, à la convaincre de ne pas juste partir.

"Et j'ai été choisie pour quoi ?"

Elle marqua une pause, luttant avec la boule dans sa gorge qui empêchait les mots de sortir. La tête toujours de côté, son visage de profil pour sa camarade, l'étudiante ferma les yeux pour mieux se concentrer et se contrôler.

"J'ai jamais été une bonne élève malgré mes efforts, j'ai même dû refaire une année. Je ne suis pas capable de me contrôler, et même quand j'essaie de faire quelque chose de bien, je n'arrives à rien. Je n'ai jamais appris à me battre, je me contentes de secouer les bras à l'instinct. Même mon alter est à peine au niveau, tout ce que j'ai – elle leva un bras – c'est des pinces. Pas d'éclairs impressionnants, d'armure impossible à percer ou de super manipulation du temps, juste des pinces lourdes et encombrantes. Quel genre d'héroïne je peux devenir avec ça ?"

Les derniers mots eurent du mal à passer ses lèvres, signe qu'elle ne réussirait pas à aller plus loin. Elle passa une main sur son visage, essuyant les larmes, avant de le laisser retomber.

Plus Ultra ::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 65

Feuille de personnage
Titre: Curly Locks
Expérience: 230/500
Alter: Mouton électrique
Rang D





Aslinn Mc Megido
Rang D
Dim 2 Déc - 16:00
Le sourire d’Aslinn disparut alors qu’elle écoutait en silence Tozutsami exprimer ses soucis à voix haute. Pendant combien de temps avait-elle gardé ça pour elle ? Très longtemps, apparemment. Plus Iku parlait, plus l’Irlandaise était mal à l’aise. Elles avaient vraisemblablement eu un parcours de vie assez similaire. Des difficultés à l’école qui menèrent à un redoublement, une frustration née d’un rapport négatif avec son alter… Deux différences majeures, toutefois : l’apprentissage du combat, dont l’absence pesait lourdement sur Iku. Et enfin, le fait qu’Aslinn avait reçu de l’aide et s’était débarrassée de ses doutes avant de commencer son année à Shiketsu. Voir ainsi quelqu’un dans la même situation sans être capable de se souvenir comment elle-même s’était tirée de ce pétrin… C’était triste. Mais c’était pire pour Iku, elle devait garder ça à l’esprit.

Quelque chose la frappait, toutefois, dans ce que sa camarade lui disait. Chacun sa manière de voir les choses, bien sûr, mais la perspective présentée par la brune avait, aux yeux de l’européenne, un gros problème. Aslinn fit un pas en avant.

"C’est pas une compétition tu sais… Les études et l’héroïsme. Y’a des notes et des classements, bien sûr, mais c’est pour la forme, ça veut rien dire, faut pas que ça t’affecte tant que tu sais que toi tu y vas à fond. Et puis pour ce qui est de l’alter..."

Elle pointa du doigt le sol fissuré. Iku ne regardait peut-être pas, mais le contexte l’aiderait probablement à comprendre de quoi Aslinn voulait parler.

"J’aurais beau m’entraîner au combat autant que je veux… Je ne pourrais jamais faire un truc aussi dingue. Honnêtement, j’envie ton alter. Y’a des pros qui en ont des bien moins impressionnants !"

Elle mourait d’envie de lui dire que elle, elle aurait été prise au sérieux en déclarant vouloir devenir une héroïne. Mais cela ne devait pas devenir un concours de souffrance. Elle devait se contenter de tendre la main et d’être à l’écoute. Libre à sa camarade de faire ce qu’elle voulait après.

"Si tu veux, je peux t’apprendre un peu de karaté, y’a quelques prises qui pourraient aller avec ton style. Pour les cours, je peux t’aider... En anglais et en littérature. Si tu veux. Si on est plusieurs dans une classe  c’est pour s’aider après tout."

Elle espérait de tout cœur que sa proposition ne soit pas prise pour de la pitié. Pour elle, c’était normal. Tout le monde avait besoin d’aide à un moment ou à un autre. Et apporter son aide à quelqu’un dans le besoin… N’était-ce pas là le principe même du héros ?

Plus Ultra:
 


J'écris en #ff00cc.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 96

Feuille de personnage
Titre: Aucun
Expérience: 345/500
Alter: Hand Bite
Rang D





Iku Tozutsami
Rang D
Mar 4 Déc - 22:36
L'étudiante écoutait désormais en silence, contrôlant difficilement ses sanglots. Une fois encore, Aslinn esquivait la question, mais c'était sans doute pour le mieux. La brune n'avait pas besoin d'être rassurée, du moins pas comme elle le demandait. Lui répéter qu'elle ne valait pas rien, comme elle avait fini par s'en convaincre, n'aurait eu aucun effet. Il lui fallait plutôt ce que sa camarade finit par offrir : du soutient et de l'aide. L'espace d'un instant, elle voulut dire que c'était la première fois qu'on lui tendait la main ainsi, mais ce n'était même pas le cas. La différence était que, jusque-là, sa fierté l'avait empêchée d'accepter. Même en étant incapable de trouver sa place, elle s'était toujours persuadée qu'elle pouvait y arriver seule. Que ce n'était pas la peine de déranger qui que ce soit. Que ça ne valait pas le coup. Aujourd'hui cependant…

Elle se retourna lentement, la tête toujours baissée, la gorge toujours bloquée. Aujourd'hui cependant, elle était au fond du trou, et elle ne voyait pas comment remonter seule. Elle leva timidement un bras, avança une jambe comme pour avancer, hésitant et ne sachant pas comment se comporter. Elle se força finalement à déglutir, débloquant sa gorge, et relever la tête.

"Je… je veux bien. Je sais pas si c'est ce qu'il me faut, ou si ça suffira, mais s'il y a une chance…"

Mettre des mots exacts sur ce qui lui agitait l'esprit devenait de plus en plus difficile. Certaines idées étaient à peu près claires, tel que ce désagréable plaisir égoïste d'être ainsi au centre de l'attention, elle qui n'avait rien fait pour le mériter. Ce pesant sentiment de vacuité, né de son impossibilité à se sentir à sa place.

"Je sais que je serais jamais la meilleure, et je m'en fiches. Gagner, c'est pas…"

Elle repensa à Coy, à leur dispute quelques temps plus tôt. Ce qu'il avait dit, ce qu'elle avait rétorqué. Les positions étaient presque inversées par rapport à cette nouvelle conversation, et Iku laissa même échapper un surprenant gloussement amusé qui jurait avec ses yeux rouges.

"Je veux juste être à la hauteur. Être bonne à quelque chose, pour changer."


Plus Ultra ::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 65

Feuille de personnage
Titre: Curly Locks
Expérience: 230/500
Alter: Mouton électrique
Rang D





Aslinn Mc Megido
Rang D
Jeu 10 Jan - 14:05
Quand elle vit Tozutsami se retourner, Aslinn dut se retenir d’exulter ostensiblement. Enfin ses mots semblaient avoir un effet sur la brune. Quand cette dernière prit la parole pour affirmer qu’elle acceptait la proposition de l’Irlandaise, un sentiment de plénitude envahit la cornue. On y arrivait. Elle se permit un sourire.

Mine de rien c’était la deuxième fois depuis son arrivée à Shiketsu qu’elle avait aidé quelqu’un à faire le premier pas pour s’émanciper d’un état d’esprit négatif. Bien qu’elle aurait aimé que ces pensées sombres ne tourmentent pas ses camarades en premier lieu, elle ne pouvait pas nier qu’elle ressentait une certaine satisfaction à aider ainsi autrui.  Elle se sentait héroïne avant l’heure. Et puis, cette fois, ce n’était pas elle qui pleurait. Bien qu’il aurait été logique d’associer à 100 % cette différence à l’apathie de Melody et à l’hypersensibilité d’Iku, Aslinn se plaisait à penser que, d’une certaine manière, c’était aussi elle qui de son côté devenait plus à l’aise avec ce genre de discussions.

L’impensable se produisit quand la demoiselle aux pinces écarlates émit un son ressemblant fortement à un léger rire. Certes, elle était en larmes, mais au moins elle était déjà capable d’exprimer des émotions positives. C’était une victoire.

"Je veux juste être à la hauteur. Être bonne à quelque chose, pour changer."

Aslinn sourit. Bien qu’elle n’était pas d’accord avec l’idée selon la laquelle sa camarade était inutile, il aurait été vain d’argumenter. Tout ceci se finissait sur une note positive, mieux valait ne pas en rajouter. Enfin, « finissait »… Elles avaient encore des choses à régler. Autour d’elles, deux-trois groupes avaient déjà fini leurs combats. Leur inactivité ne tarderait pas à attirer l’attention. Mais l’Irlandaise ne se sentait pas vraiment d’humeur à repartir à l’assaut. Sa camarade semblait, à ses yeux, également ne pas être dans le bon état d’esprit pour continuer… Mais à ce  niveau elle se cherchait peut-être elle-même des excuses et projetait sa propre envie de ne pas se battre sur la brune.

"Je suis super contente ! J’ai hâte de t’aider, mais là maintenant je sais pas pour toi mais perso j’ai plus trop envie de me battre..."

Une idée vint soudainement à l’esprit de la bouclée, alors qu’elle voyait un peu plus loin leur professeur slalomer tranquillement entre les combattants pour se rapprocher d’elles. Elle priait juste pour que sa camarade ne soit pas vexée par sa manœuvre. Elle prit un air incommodé, posa sa main sur son estomac et commença à aller à la rencontre de l’enseignant. Quand elle arriva au niveau d’Iku, elle lui murmura rapidement :

"Demande à m’accompagner."

Et poursuivit sa route.

"Takiiro-sensei !"

L’étrange homme-poulpe jaune citron se pencha légèrement vers Aslinn à l’approche de cette dernière, lui faisant ainsi comprendre silencieusement qu’il était prêt à l’écouter.

"Je suis désolée, j’ai très mal au ventre… Est-ce que je pourrais aller à l’infirmerie ?"

C’était l’excuse la plus banale et, peut-être parce qu’elle était justement si ordinaire, la moins crédible de l’histoire des excuses. Mais Aslinn n’ayant jamais été malade en cours auparavant, elle comptait sur le côté exceptionnel de la chose pour plaider en sa faveur. D’autant plus qu’elle était normalement très investie dans ce genre d’activités, elle espérait que son professeur comprendrait qu’elle préférerait amplement rester jusqu’à la fin du cours.

Plus Ultra:
 


J'écris en #ff00cc.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 96

Feuille de personnage
Titre: Aucun
Expérience: 345/500
Alter: Hand Bite
Rang D





Iku Tozutsami
Rang D
Dim 13 Jan - 19:07
La remarque débordante d'énergie de sa camarade déstabilisa la brune, qui resta muette. Oui, elle n'avait pas forcément envie de se battre là maintenant tout de suite, mais elle n'avait pas non pas envie de se battre. Elles étaient là pour ça après tout, ce jour-là, sur le terrain d'entraînement. Et elle avait promis de faire de son mieux, tout à l'heure, donc s'il fallait repartir elle le ferait.

Ce n'était cependant pas du tout au programme car l'occidentale passa brusquement de son attitude enjouée à une pause courbée, main contre le ventre et grimace de douleur. Est-ce que c'était ça, la vraie raison pour laquelle Aslinn voulait s'arrêter ? Une douleur au ventre qu'elle gardait pour elle depuis un moment ? Si c'était le cas, Iku devait admirer la capacité de sa camarade à avoir encaissé sans montrer le moindre signe jusque là. Surtout si elle avait déjà mal alors qu'elles échangeaient encore des coups.

Quand l'occidentale l'entraîna vers leur enseignant, cependant, la brune commença à comprendre la vraie raison de cette soudaine indisposition. Si les mangas étaient une source fiable d'information, le coup du mal de ventre pour sécher les cours étaient un classique. Impossible d'être certaine sans demander, et demander devant Takiiro-sensei reviendrait à torpiller sciemment sa camarade. Alors quand Aslinn demanda au professeur à partir à l'infirmerie, la brune se contenta d'afficher la pire pokerface possible, espérant fort qu'on ne demande pas son avis. Takiiro-sensei ne semblait cependant pas de cet avis, reportant son regard sur elle.

"Ta camarade a l'air d'avoir autant besoin de repos que toi, je me trompe ?"

"Euh…"

"Très bien, allez-y."

Elle répondit au sourire de leur professeur par un vague hochement de tête, ravie de pouvoir rapidement s'éloigner sans qu'on lui demande son avis plus avant, puis emboîta le pas de sa camarade avec une démarche des plus mécaniques. Impossible à ce stade de cacher son malaise face à ce qui venait de se passer. A moins bien sûr qu'Aslinn n'ait vraiment mal, auquel cas toute sa gêne n'avait pas de raison d'être. Elle voulait un peu y croire, même si c'était difficile, et attendit d'être hors de vue de leur professeur pour arrêter sa camarade.

"Dis, euh, tu as vraiment mal au ventre ?"

Plus Ultra:
 
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku no Hero :: SUR LE TERRAIN :: Musutafu (Tokyo) :: Académie de Shiketsu :: Terrain de sport-
Sauter vers: