:: SUR LE TERRAIN :: Hosu (Tokyo) :: Quartiers résidentiels Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

En cas d'évasion de votre serpent [Solo]

avatar
Messages RP : 50

Feuille de personnage
Titre: Curly Locks
Expérience: 195/500
Alter: Mouton électrique
Rang D





Aslinn Mc Megido
Rang D
Lun 3 Sep - 1:54
Samedi soir. Samedi soir et rien du tout. 2 heures qu’elle était supposée être là. 2 heures que son portable sonnait dans le vide et que ses messages étaient sans réponses. Peut-être avait-elle oublié ? Elle serait ensuite rentrée chez elle et se serait directement endormie. Melody était un peu dans son monde, parfois. Elle l’imaginait parfaitement rentrer directement chez elle, son casque sur les oreilles, son portable en silencieux pour ne pas interrompre le flot sonore et… Non, ça la rendait plus triste qu’autre chose d’imaginer son amie l’ignorer ainsi, même involontairement.

Elle faisait les 400 pas dans son appartement. Étrangement, alors qu’il ne lui paraissait pas vide en temps normal, maintenant qu’elle attendait quelqu’un, sa solitude lui paraissait insupportable. La jeune fille avait l'impression d'errer dans un néant de la taille d'un T2. Elle avait revérifié ses messages une bonne cinquantaine de fois. Rien. Rien, rien et rien. C’était bien la bonne heure et le bon jour. Elle était du genre à oublier ces choses et, pour une fois, elle espérait que c’était le cas. Mais non. Pas ce soir. Le serpent lui avait posé un lapin. Les pizzas qu’elle avait commandée pour l’occasion avaient un goût amer, maintenant qu’elle était seule pour les déguster.

Elle décida de visionner un film, pour se changer les idées. Toutes les 20 minutes, elle mettait pause, pensant entendre son téléphone sonner ou quelqu’un frapper à la porte. Fausses alertes. A chaque fois. Quand, arrivée à la moitié du film qu’elle ne suivait que distraitement, elle sentit sa gorge se serrer, elle prit la décision d’aller se coucher. Impossible de dormir.

Et si il lui était arrivé quelque chose ? Une mauvaise rencontre sur le chemin, un accident de circulation… Peut-être que sa famille lui a finalement interdit de venir… A cause d’une mauvaise note ? Je ne sais pas comment ça se passe chez elle… Elle ne veut pas vraiment parler de sa famille. Et si elle m’avait menti et qu’ils n’étaient pas d’accord depuis le début ? Peut-être qu’en rentrant… Non j’ai déjà… Rah, merde. J’ai peut-être dit quelque chose de mal ? Non, on en parlait pas plus tard que ce midi et c’est elle qui avait envoyé le dernier message. Alors quoi ? Elle a entendu quelqu’un dire que j’avais dit du mal d’elle ? Non, c’est idiot, je n’ai jamais fait ça. Personne ne pourrait mal interpréter ce que je dis d’elle. Melo est géniale !

Une heure était à nouveau passée. Une heure passée à juste formuler des théories sans queue ni tête, le regard doré humide fixé au plafond de sa chambre. La gorge nouée par la tristesse et l’estomac serré par la peur.

Elle est géniale. Elle ne me ferait pas de sale coup. Alors qu’est-ce qui s’est passé ?

Elle sombra dans les sanglots et, après un temps, dans le sommeil.




J'écris en #ff00cc.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 50

Feuille de personnage
Titre: Curly Locks
Expérience: 195/500
Alter: Mouton électrique
Rang D





Aslinn Mc Megido
Rang D
Lun 3 Sep - 16:17
Dimanche midi. Dimanche midi et un téléphone qui vibre. Vague d’espoir qui traverse la jeune fille. Numéro inconnu. Soudaine déception. Enfin, autant répondre.

"Hello."

Pas encore habituée à la salutation téléphonique japonaise, cette chère Aslinn. En même temps, la majeure partie du temps, elle ne passait des coups de fil qu’à sa famille ou Léo. Pas exactement les meilleurs contacts pour apprendre le japonais.

Juste un coup de fil publicitaire. Plus tôt, elle avait été contactée par la famille d’accueil de son amie, inquiète elle aussi de la soudaine évaporation de cette dernière. Une famille d’accueil… J’étais pas au courant. Et ça veut dire qu’elle n’est pas rentrée chez elle hier... Expérience atroce que de devoir annoncer au téléphone que non, Melody n’est pas avec moi, elle n’est pas venue hier, je la pensais avec vous.

Inutile de se voiler la face. Il était désormais clair qu’il était arrivé quelque chose à Melody. L’infime espoir qu’il s’agisse simplement d’une grosse étourderie s’était envolé. Cet après-midi, elle avait rendez-vous au commissariat du quartier pour y faire sa déposition. Ils avaient besoin du maximum d’infos possibles avant de lancer officiellement un avis de recherche. Elle n’en avait franchement pas envie. Elle n’avait pas grand-chose à leur dire de toute façon. Elle n’en savait pas plus qu’eux. Aslinn aurait tout donné pour que ça ne soit pas une affaire compliquée. Une fugue adolescente idiote. Elle aurait bien aimé qu’elle se soit trompée sur sa relation avec Melody et qu’elles étaient moins proches qu’elle ne le pensait. Certes, elle lui cachait des choses, c’était évident quand elle évoquait sa famille. Mais une fugue… Non, elle lui en aurait parlé. Ne serait-ce que pour être hébergée.

La demi-pizza froide qui trônait sur la table basse ne lui faisait pas envie. Elle n’avait rien avalé depuis le réveil, d’ailleurs. Elle n’avait pas le cœur à ça. Pire que le témoignage cet après-midi, elle appréhendait la journée de cours de demain. Pouvait-elle parler de ça à Léo ? Serait-elle seulement capable de le faire ? De toute façon, si l’avis de recherche était diffusé, il serait au courant. Le petit britannique était de bon conseil, peut-être saurait-il quoi faire. Elle n’allait pas lui en parler avant demain, toutefois. Par écrit, comme ça à distance, elle n’oserait pas lui dire quoi que ce soit. D’ailleurs, elle ne comptait pas lui parler ce soir. Elle n’avait franchement pas envie de faire quoi que ce soit. Elle passa la journée dans son canapé, ne se levant que pour aller au commissariat. Perte de temps, comme elle se l’imaginait. La police n’avait rien, elle non plus. On l’assura avant qu’elle ne parte qu’un avis de recherche serait lancé avant ce soir. Encore heureux.

Demain, journée d’école. Elle était franchement tentée de se porter pâle. Mais ça n’allait pas l’aider. Ni à retrouver Melody, ni à se changer les idées. Elle allait faire face, et, tant que c’était la seule chose qu’elle pouvait faire, attendre sagement.




J'écris en #ff00cc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku no Hero :: SUR LE TERRAIN :: Hosu (Tokyo) :: Quartiers résidentiels-
Sauter vers: