:: SUR LE TERRAIN :: Musutafu (Tokyo) :: Académie de Yuei :: Complexe sportif Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cours de secourisme [PV Melody & Wendy]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
Messages RP : 21

Feuille de personnage
Titre: Factory
Expérience: 85/1000
Alter: Assembly Line
Rang C





Ai Ueyonabaru
Rang C
Sam 29 Sep - 18:01
"Bonjour tout le monde !"

N°13 salua les élèves assemblés sur le terrain d'entraînement d'un petit geste de la main. Un nouveau cours de secourisme héroïque attendait les prodiges de Yueï, avec cette fois une surprise puisqu'une nouvelle venue se tenait derrière le professeur. Un grand sourire aux lèvres, les bras croisés dans le dos, Ai avait revêtu le tablier qui lui servait de costume et observait la classe. Elle s'était gavée de métal la veille en préparation et culminait actuellement à deux mètre trois de haut, ses épais muscles mécaniques seyant sous sa peau tendue et translucide.

"Aujourd'hui nous avons une invité. Factory est une héroïne professionnelle encore en activité et elle va vous parler de son expérience."

"Salut !"

Ai imita le petit geste de la main de son mentor. L'invitation l'avait presque sonnée quand elle était arrivée. Pour elle qui n'avait reçu son diplôme que trois ans plus tôt, se voir proposer de rejoindre l'équipe des professeurs était un bien trop grand honneur. Et pour cause, une relecture du message avait révélé qu'on lui proposait une unique intervention, afin de préparer les apprentis à leur futur stage et à la réalité du terrain. Elle leur parlerait de son expérience en tant qu'héroïne active, répondrait à leurs questions, participerait à un cours pour faire plaisir aux élèves, et ce serait tout. L'honneur était plus raisonnable mais restait grand. Ai ne pouvait s'empêcher d'être nerveuse, même si son optimisme sans fin lui permettait de facilement cacher son stress. Il n'y avait pas si longtemps, après tout, qu'elle n'était plus à leur place.

Aujourd'hui cependant elle était l'objet de toute leur attention. Elle s'avança et promena son regard sur les visages assemblés devant elle. Tous lui étaient familiers puisqu'elle avait passé la journée de la veille le nez dans leurs dossiers scolaires. Noms, alters, résultats, ambitions, tout y était, si bien qu'elle n'en avait retenu qu'une partie et surtout n'associait pas correctement le tout. L'un d'entre eux était une tête brûlée, deux étaient muets, entre autres notes intéressantes, mais elle aurait était incapable de dire qui était quoi. Même les alters n'étaient pas faciles à discerner pour certains.

"Vous m'connaissez peut-êt' pas alors voilà, j'ai fait Yueï comme vous, j'ai eu mon diplôme y'a trois ans, et maintenant je suis une des spécialistes en secourisme de chez Ingenium. Si j'suis là aujourd'hui, c'est pour vous parler de la vie de héros pro et de comment ça s'passe sur le terrain alors si vous avez des questions, c'est l'moment !"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 4

Feuille de personnage
Titre: Harpie Lady
Expérience: 0/500
Alter: Harpie
Rang D





Wendy Blake
Rang D
Dim 30 Sep - 2:56
On avait été réunit aujourd'hui sur le terrain d'entraînement pour le cours de secourisme héroïque du professeur N°13, tout le monde était donc en tenu de héros avec tout les gadgets qui vont avec. J'étais plutôt heureuse, on avait pas tellement d'occasions de les porter mais d'un autre côté je me sentais un peu stresser, les cours où avait cette possibilité étaient souvent les plus importants, l'échec n'était donc pas permit.

Papa arrivait à sauver assez facilement à sauver les gens à l'aide de son alter car pouvait les transporter assez facilement mais c'est mission impossible pour moi, je suis encore bien trop faible pour transporter une personne adulte et bien que ce soit la branche dans laquelle je voulais continuer, j'avais peur de finir par me rendre compte que je suis pas faite pour ça alors que je possède les mêmes pouvoirs que papa...

N°13 nous salua, me tirant ainsi de mes réflexions craintives et il nous présenta une intervenante, Factory, une jeune héroïne au physique imposant, elle était entièrement recouverte, non, c'était comme si elle était faite de métal à l'intérieur, un alter vraiment impressionnant à regarder.

"Vous m'connaissez peut-êt' pas alors voilà, j'ai fait Yueï comme vous, j'ai eu mon diplôme y'a trois ans, et maintenant je suis une des spécialistes en secourisme de chez Ingenium. Si j'suis là aujourd'hui, c'est pour vous parler de la vie de héros pro et de comment ça s'passe sur le terrain alors si vous avez des questions, c'est l'moment !"

Elle était vraiment imposante mais on avait en face de nous une héroïne qui était à notre place il n'y a pas si longtemps alors si un jour moi aussi je pouvais avoir autant d'assurance qu'elle, je veux savoir comment elle s'y prend. Levant timidement la main tout en faisant un pas en avant avant de lui poser mes questions.

"Bonjour mademoiselle Factory. Je m'appelle Wendy Blake et je voudrais moi aussi m'orienter dans le sauvetage. Auriez-vous quelques conseils qui vous auraient servi pour en arriver là où vous en êtes ? Y a-t-il des prérequis pour aider les gens comme vous le faites ? Merci."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 23
Messages RP : 116

Feuille de personnage
Titre: Ophiuchus
Expérience: 30/1000
Alter: Schlange
Rang C





Melody Snicket
Rang C
Dim 30 Sep - 21:24


Décrire une routine incessante liée a la vie d'étudiante est relativement énervant, imaginez vous dire "Alors à telle heure, j'ai fait ce cours-ci, et après j'ai fait ça", en soit tout ce qui change est probablement la matière appliquée. Même si, à Yuei, les cours a contexte héroïque ne sont jamais identique.

Aujourd'hui, c'était secourisme avec N°13, comme d'habitude chaque élève devait arborer sa tenue de héros. Pour Melody, tout était relativement modeste, ayant du mal à s'imaginer de ses besoins si elle était un héros, elle se contenta d'un pull avec une capuche montrant des yeux de serpent. Avec ça était accompagné un masque à gaz, celui-ci pouvait être mis et retiré à volonté, et servait avant tout à ne pas montrer lorsqu'elle diffusait son poison ou non, ainsi que filtrer les nouveaux. Son alter ne l'immunisant pas totalement aux poisons qu'elle ne connait pas, ce masque permettait donc de le filtrer et surtout d'en conserver un échantillon. Elle portait un mini short et un leggings noir et une ceinture auquel était accroché plusieurs objets et gadgets tels que des bombes de spray qui contenait ses différents poison, ceci servait uniquement pour empoisonner une seule cible plutôt qu'un lieu entier. Rien de plus, rien d'extravagant. Le costume en soi était loin d'être parfait, mais il était libre à elle de pouvoir l'améliorer quand elle y trouvera d'autres éléments à incorporer.

Le petit truc en plus de ce cours, ce qu'on pouvait qualifier de touche "Plus Ultra" était une intervention extérieure, car aujourd'hui nous avions le droit à l'intervention de cette chère Factory, une héroïne pro ayant aussi fait ses études à Yuei. La première réaction de notre cher serpent était "Inconnue au bataillon", après tout, Melody n'était pas du genre à se renseigner sur tout les héros existant dans toutes les agences existantes, elle était plutôt coupée du monde dans ce genre de cas. Elle fut tout de même étrangement surprise de ne jamais l'avoir vue auparavant de la carrure métallique imposante de l'intervenant.

Pour le moment, elle se contenta d'écouter ce qui se disait, comme par exemple les questions de sa camarade de classe, la Harpie qui se demandait si il y avait des pré-requis. Question intéressante mais qui est à la foi étrange vu que n'importe qui pourrait en théorie sauver quelqu'un si la volonté était présente. Elle se contenta de secouer la tête discrètement, avant d'attendre la réponse de l'héroïne pro pour entendre quels conseils allaient être donnés
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 21

Feuille de personnage
Titre: Factory
Expérience: 85/1000
Alter: Assembly Line
Rang C





Ai Ueyonabaru
Rang C
Mar 2 Oct - 23:17
Sa première question vint d'une élève aux cheveux verts, une de ceux dont l'alter était évident. Difficile de cacher l'imposante masse de plumes qui couvrait ses bras. La harpie, donc. Ai essaya de se souvenir de ce qu'elle avait pu lire à son sujet. Quelque chose au sujet de son père, mais les détails refusaient de revenir. Elle se concentra donc sur la question, qui lui demanda au moins autant de réflexion. Elle se fendit donc d'un long "Hmm…", un doigt sur son menton et les yeux levés vers le plafond. Quand enfin elle trouva une formulation qui lui convenait, elle reporta toute son attention sur les adolescents assemblés.

"Nan, je dirais pas qu'il ya de prérequis ou quoi q'ce soit du genre. Si y devait y en avoir un, ça s'rait la volonté. On entend parfois les gens dire que tel ou tel alter peut pas servir à ceci ou cela mais j'suis persuadée qu'avec la volonté, on peut toujours trouver l'moyen de faire ce qu'on a décidé, c'juste plus ou moins facile."

Y réfléchir lui avait permit de réaliser quelques trucs, notamment qu'elle aurait dû anticiper une question aussi basique et mieux se préparer en général, pas juste en compulsant les profils des élèves. Qu'elle était heureuse de voir quelqu'un d'autre vouloir se spécialiser en secourisme, ensuite. C'était plutôt rare, dans sa classe déjà, la majorité des élèves préférait appliquer la justice et courir après les criminels. Ce qui était important, bien sûr, mais moins que protéger les innocents et sauver des vies. De ce qu'elle avait pu lire, la même tendance se retrouvait dans cette classe là.

"C'peut avoir l'air idiot dit comme ça,  mais j'peux difficilement donner meilleur conseil que çui-là. Faut bosser, faut persévérer. Pour le reste, chacun de vous a un alter unique, et personne peut l'connaitre mieux qu'vous. Trouvez ce qu'il peut faire, déclinez-le au max, et vous pourrez faire tout c'que vous voulez à vot' façon ! Tenez, euh…"

Elle fit un pas en avant, prête à prendre un élève en exemple – un au hasard, elle ne connaissait pas assez bien leurs alters pour avoir déjà une idée – et lui faire détailler comment, lui, ferait pour intervenir en cas de sinistre. Elle s'arrêta cependant, réalisant d'une part que ce ne serait pas très juste de faire des retours à un seul élève comme ça sans prendre le temps d'en donner à toute la classe, et surtout que ça contredirait ce qu'elle venait d'affirmer. Elle ne pouvait pas prétendre mieux comprendre l'alter d'un des adolescents après avoir expliqué que nul ne le connaissait mieux que lui.

"Z'aurez toute l'occas' de commencer à y penser pendant l'exercice de t'à l'heure ! Et si après z'avez encore des questions, ou envie de conseils… Bah déjà vous pouvez d'mander à N°13 n'importe quand, qui s'y connaît vachement mieux que moi, mais surtout j'serais ravie d'y répondre. Si z'avez quelque chose à ajouter faites vous plaisir, sinon maint'nant que les présentations sont faites on va pouvoir passer au test, hein ?"


Elle se tourna vers le professeur à sa droite, cherchant son approbation qu'il donna d'un geste de la tête. De toute façon, il y avait de fortes chances qu'ils aient déjà épuisés leurs questions les plus génériques sur leur enseignant. Enfin c'était du moins ce à quoi elle s'était attendue, des questions personnelles et des demandes d'avis personnel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 23
Messages RP : 116

Feuille de personnage
Titre: Ophiuchus
Expérience: 30/1000
Alter: Schlange
Rang C





Melody Snicket
Rang C
Sam 6 Oct - 23:54
Aucun prérequis pour sauver quelqu'un. Seule la volonté était le mot d'ordre pour pouvoir sauver quelqu'un selon cette chère Factory. Cela rejoignait l'avis que se faisait Melody sur la question. Cependant quelque chose la perturbais un peu dans tout ça. Même si en vrai la volonté suffisait, l'alter devait beaucoup aider malgré tout, c'est probablement ce que Ai allait dire quand elle commençait à s'avancer avec ce "Tenez euh...." sans suite. Cela pouvait aussi être un autre détail complètement inutile mais, ce n'est pas comme ça que notre chère Albinos l'interprétait.

Du coup, elle était curieuse de savoir si elle, avec sa capacité à cracher du poison elle pouvais aussi sauver quelqu'un dans un sauvetage de type pur et dur. Car c'était exactement à quoi ils étaient censés êtres formés à Yuei. Elle avait déjà une idée des capacités que son alter pouvait avoir en dehors, mais ce qui l'intéressait actuellement, c'était en action. De ce fait, elle sortit son petit calepin, l'héroïne intervenant ne connaissait sans doute pas la langue des signes, c'était mieux pour poser des questions et surtout : Cela permettait d'être discret si la question était trop personnelle.

Elle garda sa question écrite pendant toute l’explication, attendant le signal pour passer à la suite pour aller transmettre la question. Elle attendais que la foule s'avançait pour pouvoir aller donner sa feuille avec sa question écrite.

"La motivation compte, oui, mais quand on a un alter comme le mien, ça reste pas un peu compliqué ? Je suis un serpent et techniquement, la seule chose que je sais faire c'est cracher du poison, et à ma connaissance, cela a plus tendance à tout faire sauf sauver (Hors médicalement parlant). Je pense que vous le verrez par vous même, je ne suis pas sûre que ça soit le plus optimal

N'interpellez pas toute la classe juste pour me répondre, je n'aime pas exprimer mes propres inquiétude à tout un groupe".

Une réponse qui part d'un beau pessimisme, je vous l'accorde, sauf que Melody se posait toujours des questions quand à sa présence à Yuei, elle se débrouillais toujours comme elle pouvait, elle n'avait toujours pas son domaine de prédilection de découvert, ses résultats en combats n'était pas les meilleurs et ses compétences en sauvetages étant encore à prouver.

Melody restait près de l'héroïne professionnelle en attendant sa réponse, elle n'aimait pas parler de sa vie ou de ses inquiétudes a ses camarades de classe. Il y a diverses raison comme par exemple le fait qu'elle ne se sente pas encore suffisamment à l'aise pour ça et qu'elle ne portait pas certains élèves dans son cœur, pouvant lui donner un très mauvais caractère, mais bon ceci n’est qu'un simple détail. Le plus important étant de savoir ce qu'on lui répondrait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 21

Feuille de personnage
Titre: Factory
Expérience: 85/1000
Alter: Assembly Line
Rang C





Ai Ueyonabaru
Rang C
Mer 7 Nov - 21:49
Comme elle pouvait s'y attendre, aucune autre question ne vint. Sa venue était une surprise pour les élèves, qui étaient encore moins préparés qu'elle. Nul doute qu'ils penseraient à quelque chose d'ici la fin du cours, auquel cas elle se ferait une joie de répondre, mais pour l'instant ils pourraient montrer leurs capacités en action. Pour ça Factory leur fit signe de se diriger vers le bord du terrain d'entraînement.

Ce fut le moment que choisit une des adolescentes pour lui confier une note écrite. Sa première réaction fut d'identifier la fille comme l'un des élèves muets de ses dossiers. Ensuite elle lut et s'immobilisa, à mi-chemin de rejoindre le reste de la classe. La question était légitime, et elle aurait dû se douter que l'un ou l'autre étudiant voudrait ses conseils ou douterait de ses capacités. Quelque chose dans la formulation, cependant, donnait au petit paragraphe une impression de lourdeur. Peut-être était-ce son ton catégorique, ou le format écrit. En tout cas, Ai fit signe à l'adolescente de ne pas bouger avant de rapidement se pencher vers N°13.

"Euh… A la base j'avais prévu d'les faire passer tous ensemble, mais ça marche si on les fait passer un groupe à la fois, plutôt ? Ca s'ra plus long, mais comme ça j'pourrais commenter en direct pour les autres, et répondre à leurs questions, tout ça."

Le professeur sembla hésiter un court instant mais hocha finalement la tête avec assurance.

"Bien sûr, nous devrions avoir le temps."

"Nickel !"

Elle trottina ensuite à ses côtés pour rejoindre le gros de la classe, qui commençait tout juste à se demander ce qui se passait. En chemin, elle s'approcha de la fille-serpent sans s'immobiliser.

"Je r'viens vers toi tout d'suite, ok ?"


Puis elle dépassa enfin la ligne des apprentis héros et se tourna pour leur faire face. Elle se dressa de toute sa hauteur, solide sur ses appuis ; elle porta un poing à sa bouche et se racla la gorge ; enfin, elle prit sa voix la plus assurée pour énoncer l'exercice du jour.

"Bien ! Aujourd'hui, z'allez sauver des vies ! Enfin pas vraiment, personne est en danger, mais ça sera tout comme. Si vous r'gardez derrière moi, vous verrez qu'le terrain a été divisé en dix carrés. Dans chacun d'ces carrés est planqué un chat ! Y risquent rien mais y sont cachés et difficiles d'accès. Vot'exercice sera de les retrouver et de les ramener sans les blesser ! Pour ça y faudra être capable d'chercher des signes de vies dans un environnement sinistré, d'sortir un civil d'la zone à risque sans empirer la situation, et d'vous faufiler sur un terrain instable !

Pour ça j'vous rassure, vous s'rez par groupe de deux. Y faudra vous coordonner, tirer l'meilleur de vos alters respectifs, et sauver le p'tit chat mignon qui attend dans le carré qui vous est assigné ! Si vraiment vous arrivez pas, je s'rais là pour vous donner des conseils ou vous aider, mais essayez quand même de vous en sortir par vous même !"


L'exercice expliqué, elle désigna au hasard – soit en prenant deux élèves dont elle ne savait de toute façon rien – le premier groupe et l'envoya explorer le premier carré, celui où se trouvait le point d'eau principal. Au milieu des vagues agitées, camouflé parmi d'autres débris, se trouvait une boîte à chat, protégée de l'eau mais pas hermétique. Pendant que les deux étudiants commençaient à observer le terrain, cherchant à la fois le félin et un bon moyen de le rejoindre, Factory relut rapidement la note avant de s'approcher de l'adolescente.

"Du coup, pour ta question. Déjà j'dirais que tu devrais pas écarter comme ça le médical. Beaucoup de médocs et d'antidotes sont aussi des poisons, et inversement, donc si t'es capable de produire n'importe quel traitement comme ça, ou même juste quelques uns, c'est d'jà un super alter pour le secourisme. Personne peut trimbaler tous les médocs qui existe juste au cas où, mais toi t'en as pas b'soin vu que tu peux les fabriquer à la volée.

Ensuite, t'as écrit que t'es un serpent, donc j'suppose que c'est comme ça que t'es identifiée, mais tu as aussi marqué que tout ce que tu sais faire, c'est cracher du poison. C'est pas un peu, euh, anti… antinomique, je crois… 'fin bref, c'est pas incompatible ? La plupart du temps, les alters animaux ont plein de caractéristiques, pas juste un p'tit truc. T'es pas, chais pas, souple, ou des trucs du genre ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 23
Messages RP : 116

Feuille de personnage
Titre: Ophiuchus
Expérience: 30/1000
Alter: Schlange
Rang C





Melody Snicket
Rang C
Ven 16 Nov - 0:07
Un exercice pour le moins peu banal pour la majorité des étudiants qui seraient en seconde normal dans un lycée banal. Sauf qu'ici, nous sommes à Yuei et dans cette école, ils aiment voir les choses en grand, d'ou le terrain, malgré qu'il soit divisé en plusieurs cases était assez grand pour avoir un champ de recherches assez conséquent. Trouver un chat la dedans équivaudrait à chercher une aiguille dans une meule de foin si l'on ne possède pas la technique.

Quoi qu'il en soit, Melody se contenta de regarder le premier groupe analyser la situation. Son tour viendra plus tard, elle ne savait pas encore avec qui mais en vrai, elle s'en fichais un peu, presque tout le monde lui convenait, presque, a une ou deux personnes près. C'est alors que Factory retourna auprès de Melody, afin de répondre au petit message qu'elle lui avait adressée quelque minutes auparavant.

A l'entendre, Melody pensait que son interlocutrice voyait son Alter comme capable de créer n'importe quel remède dans un claquement de doigt. Le fait que les médicaments soient aussi des poisons, elle y avait pensée à ça, mais le problème est qu'il était pour elle à l'heure actuelle extrêmement difficile de les concevoir, cela demandait une maîtrise qu'elle n'avait pas encore, et demandait de l'expérimentation, beaucoup d'expérimentation.

Pour le reste lié à son alter, elle avait raison, le poison n'était pas la seule chose qu'elle savait faire. Elle possédait d'autre capacités qu'elle avait déjà pu tester auparavant comme ressentir des vibrations en se couchant au sol ou alors sortir sa langue pour capter des nouvelles odeurs. Elle commençait même à petit à petit, réussir à tordre sa colonne vertebrale pour être plus souple même si ceci, était une action qui était très douloureuse et qui pouvait lui donner de forts risque de scoliose, du fait qu'elle ne sache pas encore replacer son dos correctement.

Notre serpent repris donc une feuille avant de tout lui écrire, sans être convaincue pour autant. Elle se contenta seulement de répondre, en expliquant la complexité du soucis.

"Le poison que je crée, je peux le tester sur moi, j'y suis immunisée, le soucis c'est que ce n'est pas le cas pour les antidotes, c'est même l'inverse : Les médicaments et antidote ont généralement les mêmes effet que le poison a sur une personne normale. Un doliprane peut me filer des migraines atroces. Même si je me sers du poison pour créer un antidote, il est impossible d'en créer un avec 100% de substances toxique, dans la théorie.

Car je pense déjà avoir réussie à faire quelque chose capable de soigner, mais l'autre souis est : Comment tester ? Le donner a quelqu'un et lui dire de le bouffer ? C'est beaucoup trop risqué, et je ne serais jamais capable de dire si un de mes remèdes est viable ou pas donc, pour le moment, créer des médicaments n'est pas concevable pour moi.

Sinon, oui, je sais faire d'autre choses, une fois allongée au sol, en me concentrant, je peux ressentir les vibrations autour de moi, me permettant de distinguer des choses étant en contact avec le sol, des bruits de pas par exemple.

Je peux aussi tirer la langue pour capter des odeurs plus précise et m'aider légèrement de mon odorat.

Ma colonne vertébrale peut se "Briser" pour me rendre plus souple. Cependant pour le moment, ça fait un mal de chien et c'est très compliqué à maîtriser.

Vous savez tout de mon alter et de ce que je sais faire avec pour le moment. Peut être que je pourrais sauver des gens, mais pas de la manière dont vous l'espériez. Après, le poison somnifère, il peut très bien servir pour les victimes un peu trop agités......"



Ecrire cette réponse était assez long, de ce fait, pendant sa rédaction, Melody invita le héros pros à regarder ses camarades, il ne fallait pas qu'ils manquent l'expertise de la demoiselle de métal juste par sa faute après tout. Une fois fait, elle lui tendis la feuille avant de se mettre à son tour à regarder ses camarades continuer leur recherches au niveau du point d'eau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 21

Feuille de personnage
Titre: Factory
Expérience: 85/1000
Alter: Assembly Line
Rang C





Ai Ueyonabaru
Rang C
Dim 18 Nov - 14:26
Dans le fond, quite à discuter avec un élève plutôt qu'un autre pendant l'exercice, la fille-serpent était plutôt un choix pratique. Elle écrivait au lieu de parler, ce qui signifiait que l'intervenante pouvait continuer à surveiller ceux qui passaient à l'exercice, en lisant par petits bouts ce que l'étudiante écrivait. Enfin il n'y avait pas grand-chose à voir pour l'instant, les deux élèves avaient compris que le chat était probablement parmi les débris et cherchaient un moyen prudent de se déplacer dans l'eau. Pour leur défense, leurs alters n'étaient pas spécialement adaptés à l'exercice, mais c'était aussi un peu ça le but. Les forcer à réfléchir autrement à leurs alters et trouver comment s'en servir autrement que pour coller des baffes.

Finalement la fille-serpent tendit sa feuille à Ai. L'héroïne en parcourut rapidement le contenu, gardant un œil sur les deux apprentis héros qui avaient finalement réussi à se construire une barque de fortune. Elle tendit ensuite le doigt, rassembla un peu d'acier au bout de celui-ci et en extirpant les fibres de carbones jusqu'à avoir une mine qui dépassait de son ongle, et commença à écrire une réponse.

- Ça fait déjà pas mal de choses, ton alter est polyvalent.
Souvent dans les cas d'éboulement, d'effondrement, ou autres cas où la visibilité est réduite, les équipes de secours utilisent des appareils captant les vibrations pour retrouver les victimes, mais elles sont souvent grosses et pas pratiques. Si tu peux faire ça, c'est déjà super.
En plus si tu peux vraiment être souple, tu pourras te faufiler dans ce genre de terrains accidentés pour retrouver les gens et les soigner en attendant les secours, leur apporter de l'oxygène, de la nourriture, tout ça.
Sinon, pour ton dos et pour les médicaments, hésite pas à demander de l'aide à des médecins. Ils ont l'expérience et les infrastructures pour te conseiller, te guider et tester tout ce que tu fais, plus te remettre sur pieds si tu rates trop. Dans le cas d'un alter dangereux pour son -


"Hey, qu'est-c'vous faites ? Z'êtes supposés sauver le chat, pas l'buter !"

Elle baissa momentanément la feuille, s'approchant du bord pour mieux voir ce que faisaient les élèves. Même s'ils s'étaient interrompus en l'entendant crier, et qu'ils essayaient désormais d'expliquer leur idée, Ai devinait facilement à quel genre de plan tordus ils étaient arrivés. Hurlant et gesticulant sans retenue, l'héroïne ne se priva pas de leur expliquer pourquoi ce qu'ils voulaient faire était idiot, donnant quelques conseils plus sages à la place. Elle se tourna ensuite vers le reste de la classe, expliquant plus calmement pourquoi, dans le cadre d'une mission de sauvetage, la stratégie « secouer tous les arbres et voir ce qui tombe » n'est pas la meilleure qui soit.

Les deux élèves à l'eau mirent ce temps à profit pour méditer sur les conseils de l'intervenante, choisissant cette fois une approche moins risquée pour le félin. Satisfaite, Ai put retourner à son papier.

- utilisateur, ça reste la meilleure solution. C'est comme ça que j'ai fait avec le mien.
Sinon il y a sans doute beaucoup d'autres façons d'utiliser ton alter, peut-être même qu'il va encore se développer et te fournir de nouvelles capacités. Les alters de mutation animale font souvent ça, j'ai lu un article là-dessus. Si tu me le rappelle après le cours, j'essaierais de retrouver le lien. -


C'était peut-être insuffisant pour rassurer la fille, mais sur le moment, Ai ne voyait pas quoi ajouter. Elle avait bien dit que personne ne pouvait comprendre un alter aussi bien que son porteur, et malgré le long texte de l'étudiante sur le sien, l'héroïne ne connaissait toujours pas les détails. La future héroïne devrait se contenter de ces pistes de réflexion et trouver seule comment pousser encore plus loin son alter, comme tous les héros qui l'avaient précédée et qui lui succéderaient. Avec un ultime hochement de tête, Ai rendit son papier à l'étudiante.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 23
Messages RP : 116

Feuille de personnage
Titre: Ophiuchus
Expérience: 30/1000
Alter: Schlange
Rang C





Melody Snicket
Rang C
Lun 19 Nov - 23:04
Demander de l'aide aux médecins.... Melody tiqua légèrement en entendant ça. Après tout, elle avait une mauvaise image des médecins à cause de son père, lui donnant ainsi un peu plus de mal à leur faire confiance. Quoi qu'il en était, elle se retrouvais tout de même rassurée de savoir qu'elle pourrait être capable de pouvoir gérer certains de cas de secourisme si elle continuait de développer certaines capacités. Comme beaucoup de personnes en ce bas monde d'ailleurs.

En soi, tout n'est qu'une question d'apprentissage, et ça, Melody le savait bien : Tout ce qu'elle sait faire actuellement c'est parce qu'on le lui a appris. La performance qu'elle a pu faire en terme d'infiltration avec Lady Moriarty, c'est parce qu'elle avait travaillée son cours avant tout et commencée à apprendre à se servir de sa langue et de capter toutes vibrations aux alentours. Les échecs en combats étaient dus à beaucoup d'innatention en terme de cours liés aux combats, pensant que l'instinct pouvais tout faire. Ce qui lui a mené à des défaites, prenant trop de temps à réagir face à la moindre attaque. Désormais, il lui restais plus qu'à voir si elle avait assez travaillée les cours de secourisme de ces derniers mois pour réussir son exercice.

En parlant d'exercice, le premier groupe avait réussi à enfin sauver le chat, cela était fastidieux mais, au moins, l'objectif avait été accompli, et suite à un débrief fait par le professeur ainsi que notre héros pro, c'était désormais au tour d'un nouveau groupe de se lancer au sauvetage, un groupe qui sera formé de :

Melody Snicket et Chiruki Issuo

Chiruki, une camarade de classe avec qui elle n'avait pas l'habitude de travailler dans le cadre des différents exercices qu'elle a pu faire auparavant. Mais est-ce que leur équipe pouvait vraiment fonctionner ? Là était la vraie question. Le terrain sur lequel allait se dérouler l'exercice était une zone d'immeubles en ruine, un sauvetage en zone sinistrée. Notre serpent avait déjà une idée de comment procéder, mais avant de faire quoi que ce soit et de foncer tête baissée, il fallait d'abord analyser le terrain et se mettre d'accord sur la stratégie à aborder.

Melody sortit son calepin, et commença donc à écrire pour faciliter la communications avec sa camarade de classe.

-"Vu qu'on a la zone de sinistre, il va falloir faire attention....  Tu pense qu'on devrait commencer par analyser le terrain ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 38

Feuille de personnage
Titre: Machine-Girl
Expérience: 80/500
Alter: Projectiles de puissance
Rang D





Chiruki Issuo
Rang D
Mar 20 Nov - 18:42
Aujourd'hui, on a un cours de sauvetage. Un truc basique mais important dans la vie d'un super-héros, que n'importe lequel d'entre nous doit savoir maîtriser.
Certaines personnes ne comprennent pas que notre but n'est pas que de casser du vilain, mais aussi de sauver les fesses de tout les innocents incapables de se défendre.
Mais moi, je savais que je devais être attentive à  ce cours, je me suis perfectionnée dans le combat à cause de mon alter purement offensif.
Un sauvetage se base sur trois étapes simples et essentielles : repérage du terrain, sauvetage et mise en sécurité des victimes.
Pour ces gens sinistrés ou en danger, nous sommes une lueur d'espoir, c'est pourquoi je ne peux négliger cette partie.

Une héroïne est présente aujourd'hui avec N°13, Factory... Je ne la connais pas. Apparemment, elle bosse pour Ingenium... J'ai été surprise de la savoir spécialisée dans le secourisme, avec son alter franchement impressionnant... Deux mètres de hauts et des muscles qui semblent être en acier, je ne doute pas un seul instant qu'elle puisse me briser en deux sans la moindre difficulté.

Cependant, un alter comme le sien doit pouvoir permettre le déplacement d'obstacles lourd, ou le transport de plusieurs victimes… Elle peut ainsi exceller en combat comme en sauvetage.
La force n'est pas un de mes atouts. Malgré mes entraînements, je ne suis surement pas encore capable de porter un adulte...

"Avec la volonté, on peut toujours trouver l'moyen de faire ce qu'on a décidé." répond-elle à la harpie... Dans le principe, j'adhère totalement à cette phrase. Mais la pratique est souvent plus dure que de belles paroles.

Je ne peux m'imaginer seule, à devoir transporter un homme ou une femme, à travers un terrain accidenté, la mort et les ennemis nous guettant à chaque détour. Même avec la meilleur volonté du monde, serais-je capable de réagir au pied du mur ? Quand tout espoir semble perdu ?
Non, je suis parano. Je m'imagine des situations improbables. Je peux surmonter chaque épreuve, je l'ai déjà prouvé...

Aujourd'hui je vais travailler en binôme, comme l'a expliqué Factory. Pour moi, il semble évident que pour des missions de sauvetage, je me dois de travailler en équipe... Mon alter ne pourra suffire seul... Mais je vais avoir du mal. Pourquoi se taper un coéquipier qui ne fera que remettre en cause mes décisions et faire les mauvais choix ?
J'aime pas ça, je ne veux pas échouer à cause des autres. Je me suis fais confiance jusqu'ici et tout a marché... Un allié n'est jamais prévisible, tout autant qu'un ennemi.

Bref, une fois la seule question posée, Factory nous annonce l'épreuve : des groupes de deux  - super...- , dans une zone délimitée, dans laquelle est planqué un chat à sauver... Chaque zone correspondant à une catastrophe différente.

Le premier groupe passe et réussit l'épreuve après quelques remontrances de l'héroïne... En même temps, ces bourrins ont essayé de tuer la pauvre victime qui miaulait de terreur (c'est vrai que c'est plus rapide mais légèrement dangereux).

Le nez dans mon écharpe et les bras croisés, j'écoute attentivement les conseils de l'héroïne. J'espère voir quelques groupes passer avant...

- Melody Snicket et Chiruki Issuo -

...moi... Super. Je jette un coup d'œil à l'albinos qui sur dirigeait déjà vers moi et soupire légèrement...
Ses habits n'ont rien de très héroïques et son masque à gaz fait plutôt froid dans le dos lorsqu’elle l’équipe. Cependant, je ne pense pas être vraiment plus spéciale, mes habits sont légèrement extravagants, assez pour qu’on me range dans la case héroïne. Remarque, ma veste a quand même une certaine classe non ?
Enfin, tout ça pour dire qu’on inspire pas vraiment la confiance toutes les deux… Pourquoi avoir choisi ce binôme ?

Bref, en tout cas j’ai pas vraiment encore eu le temps de travailler avec cette fille et, du peu que je connais d’elle, nos alters sont très peu utiles en secourisme. Elle balance du poison c’est ça ? Super, elle va empoisonner les victimes et je m’occuperais de leur tirer dessus, ça abrégera leurs souffrances au moins...
Bon, mettons le pessimisme de côté.

Melody me tend un petit bout de papier… Je lève un sourcil, je viens de me rappeler que cette fille ne parle jamais. C'est dû à son alter je crois...
Je parcoure rapidement des yeux les deux pauvres lignes écrites. La zone sinistrée est constituée de ruines, surement une des plus difficiles. Je dois lui répondre comment ? Elle comprend quand je parle quand même non ?
Je dégage mes lèvres de l’abri chaud que me procurait mon écharpe et répond calmement :

“Je suis d’accord avec toi, les ruines exigent une extrême prudence. Un débris pouvant en faire tomber un autre, on peut vite être blessées ou en situation précaire… Pareil pour le ch.. la victime, on pourrait l’enterrer au lieu de le sauver.”

Je ne veux pas qu’elle prenne le commandement des opérations et vu qu’elle ne peut pas vraiment communiquer, il vaut mieux que je prenne les choses en mains.
Je pointe du doigt les ruines et ajoute :

“Il vaut mieux qu’on essaye de rester sur du sol ferme jusqu’à ce qu’on repère notre objectif, comme ça on aurait moins à surveiller nos pieds. On avisera en fonction de la situation sur place.”

Je la regarde avec insistance pour être sûre qu’elle intègre mon plan, on doit être sur la même longueur d’ondes si je veux réussir à sauver ce chat.
Je suis concentrée à fond sur l’exercice, je ne compte pas le rater, pas à cause d’elle.
Je ne connais pas vraiment les différentes facettes de son alter et j’ai besoin de le savoir, c’est important de connaître les forces et faiblesses de ses coéquipiers.

“Tu peux faire quoi avec ton alter ?”

La question est sortie d’un coup, sans lui laisser vraiment le temps de répondre à mon idée de plan. Mais j’ai besoin de savoir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 21

Feuille de personnage
Titre: Factory
Expérience: 85/1000
Alter: Assembly Line
Rang C





Ai Ueyonabaru
Rang C
Mar 20 Nov - 22:46
Ai regarda finalement les deux étudiants revenir, tenant un chat trempé et secoué mais bien vivant, comme en attestait ses tentatives paniquées d'échapper aux bras des adolescents. Exercice réussi, donc, même si l'héroïne avait dû intervenir pour les conseiller. Quand ils eurent rejoint leurs camarades, Ai les délesta du félin avant de faire un petit compte-rendu de leur prestation, soulevant les bonnes et les mauvaises idées, les bonnes actions et les plus maladroites, prodiguant des conseils pour l'avenir et pour ceux qui n'étaient pas encore passés.

Le second groupe s'avança ensuite, composé d'une jeune femme dont l'alter était difficilement identifiable et… la fille-serpent. L'héroïne avait du mal à dire si c'était une bonne ou une mauvaise chose pour elle que l'étudiante muette passe aussi tôt. Elle avait eu droit à ses conseils, après tout, enfin une version rapide. Et ça aurait été injuste de retarder son tour juste sous prétexte qu'elle avait eu le courage de l'approcher seule à seule.

Et puis, même si le terrain qui leur était désigné était un des plus complexe, il était peut-être aussi un des meilleurs pour que la jeune femme albinos fasse ses preuves. Il s'agissait d'un faux immeuble effondré, donc un empilement de gravas de toutes tailles sur plus de cent mètres carrés. Certains débris faisaient la taille d'un poing, d'autre celle d'une porte de garage, le tout tenant en place dans un équilibre instable et presque incalculable.

Pire, la ruine pouvait donner l'air de ne monter qu'à deux mètres de haut à son point culminant, mais uniquement parce que trois étages de souterrains emplis d'éclats de ciments et de barres d'acier tordues. Il était possible pour un humain de s'y faufiler mais il fallait être très prudent, très calculateur ou très chanceux, et surtout agile. Sans parler de la visibilité quasi-nulle et de la difficulté de localiser précisément un petit chat au fond des sous-sols encombrés. Ai avait renforcé la cage de ce dernier, si bien qu'elle résisterait même à l'effondrement total de la ruine, mais cela ne la rendait pas plus facile à trouver.

Elle-même était capable de résoudre cette petite énigme, mais rien de plus normal. Ai était une experte en sauvetage, et son Alter s'y prêtait bien. Tous les chats avaient été cachés de telle sorte qu'elle aurait pu les retrouver seule, pour assurer que les exercices étaient possibles. Ici, elle aurait commencé par consolider l'enchevêtrement de béton au fur et à mesure de sa progression, exploitant les renforts en aciers pour s'alimenter. Elle aurait également disposé des feuilles de métal poli au fur et à mesure, pour refléter la lumière et éclairer sa route. Aucune de ces deux possibilités n'était accessible aux deux étudiantes, cependant, qui devraient être créatives avec leurs alters.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 23
Messages RP : 116

Feuille de personnage
Titre: Ophiuchus
Expérience: 30/1000
Alter: Schlange
Rang C





Melody Snicket
Rang C
Mar 20 Nov - 23:42
Melody écouta les informations de sa partenaire, et l'analyse de terrain était en effet la chose à faire ne priorité, trop de ruines et de débris, dans un cadre comme celui-ci une victime pourrait être n'importe ou. Il allait falloir analyser le terrain, et ce de manière efficace. Puis, ensuite, vint la question sur ce qu'elle pouvais faire avec son Alter, celle-ci, s'empressa alors d'écrire un petit message sur son carnet avant de le donner à sa partenaire.

"-Jouer les capteurs.... capter des vibrations ou des odeurs que les "gens normaux" ne peuvent percevoir, du coup, si quelqu'un marche ou si quelque chose tremble dans les parages, je peux le sentir, par contre, je suis obligée d'être allongée pour ça donc s'il te plait, ne bouge pas et laisse moi faire. o/"


Une fois ce message écrit, elle retira son masque à gaz et s'allongea par terre, collant son menton bien au sol et faisant en sorte à ce que le bout des doigts soient aussi bien fixés. C'était d'ailleurs la raison de pourquoi elle avait choisie des mitaines au lieu de simple gants pour son costume : Avoir le bout des doigts obstrués ou protégés pourraient fausser ce qu'elle ressent, et serait du coup plus un handicap qu'une aide.

Une fois allongée au sol, elle ferma les yeux et se concentra pour chercher quelque qui pourrait ressembler à des vibrations similaire à des pas ou de quelque chose tournant en rond dans une boîte, mais rien à faire : Rien a la surface. Les seuls trucs qu'elle pouvait ressentir, c'était d'éventuels tapement de pied de ses camarades de classe qui étaient à proximités, ou alors des pas de ses camarades, rien d'anodin, mais rien qui puisse apparaître à un éventuel danger non plus.

Elle se releva donc et repris de quoi noter pour décrire ce qu'elle a pu ressentir :

"-Rien dans les parages. Il faudrait peut être explorer d'avantage... Pour tout ce qui est recherches par odeurs, j'ai juste à darder ma langue, je devrais pouvoir le faire en marchant, mais je ne pense pas que ça sera très précis. En tout cas, ça serait mon plan : Avancer et essayer de capter quelque chose, le temps d'avoir une meilleure connaissance du terrain."

Melody avait l'air de vouloir prendre les choses en main mais elle n'oubliais pas qu'elle avait une équipière, et que a partir de là, il fallait qu'elle écoute également son partenaire et de ce qu'elle avait a proposer, après tout, elle était loin d'avoir la science infuse.

"-Après, tu a peut être une meilleure idée ? Tu ne m'a pas dit si tu avais un plan ou non. D'ailleurs, le langage abrégé/sms te dérange ? Je pense utiliser que ça a partir de maintenant, je me rends compte qu'attendre que j'écrive nous fais perdre plus de temps qu'autre chose.... Désolée."


Le temps était quelque chose qu'il était très facile à perdre mais très compliqué à gagner, et, une fois qu'elle s'est rendue compte de celui qu'elle prenait pour écrire, elle se disait qu'abréger le plus possible ses dires serait peut être une manière de perdre moins de temps que des phrases complètes... Elle réfléchissait en même temps en se disant que peut être que la filière assistance un jour pourrait lui faire quelque chose pour l'aider à parler.... idée à cogiter, mais après cet exercice.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku no Hero :: SUR LE TERRAIN :: Musutafu (Tokyo) :: Académie de Yuei :: Complexe sportif-
Sauter vers: