:: SUR LE TERRAIN :: Yokohama :: Immeuble désaffecté Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A mon moi du Futur. [Fini]

avatar
Age : 23
Messages RP : 106

Feuille de personnage
Titre: Ophiuchus
Expérience: 30/1000
Alter: Schlange
Rang C





Melody Snicket
Rang C
Sam 6 Oct - 21:23
C'est tout de même étrange de se dire que lorsqu'on a qu'un simple téléphone en guise d'occupation, on se retrouve à essayer de s'amuser à tuer le temps de n'importe quelle manière. Malheureusement pour moi, l'absence de carte sim et de connexion internet quelconque m'empêchait de renouveler mon catalogue de jeu et d'applications mobile. J'avais certes quelque jeux de déjà installés sur mon appareil mais on ne va pas se le cacher : Faire glisser des carrés en boucle pour créer des multiples de deux jusqu'à obtenir 2018, puis recommencer encore et encore, c'est chiant. Encore, les toutes premières fois, cela pouvait avoir une tendance addictive du fait que le game over était frustrant, mais une fois qu'on a compris la technique, cela devient simpliste et sans saveur.

Du coup, je me suis dite que cela pouvait être "Marrant" d'écrire des trucs dans ce bloc notes. D'habitude, il me sers uniquement dans le but de communiquer avec quelqu'un qui ne connais pas la langue des signes quand je n'ai pas de quoi écrire à portée de main. Cela facilite grandement la tâche de "Communiquer" et le fait que je soit constamment sur mon téléphone me donne une habilité d'écriture assez rapide... Mais en vrai, on s'en fiche de ma vitesse d'écriture, je ne sais même pas pourquoi je te parle de ça, toi qui lira ceci, probablement mon moi du futur qui lira ce message en se disant "Pourquoi j'ai écrit ça ?"

En effet, cela peut arriver, mais en vrai, je ne sais pas vers qui me tourner, ni quoi dire, ni quoi faire. Trop de choses sont arrivées, rapidement, beaucoup trop rapidement même. Ma condition d'otage me rends incapable de me confesser à qui que ce soit où alors, je vide mon sac à ma manière. J'espère que la Melody qui relira ce message à l'avenir sera quelqu'un qui aura su traverser toutes les épreuves, et qui pourra se rassurer en disant "C'est du passé". En esquissant un petit sourire comme si qu'elle cherchait à rassurer quelqu'un... Bon sang mais qu'est-ce que je raconte, je me crois dans une œuvre fictive où des gens s'envoient de messages dans le futur. Enfin bref, autant passer au fait et à ce que j'ai à dire, il vaudrait mieux.

Quand je disait que tout allait trop vite, cela remonte à quelque temps, je ne saurais pas dire quand, mais je sais que ça se compte en jours. Je rentrais chez "moi" alors qu'un mec que je ne connais ni d'Adam, ni d’Ève s'est mis à m'attaquer, je ne connaissais pas la raison, du moins, je faisait probablement semblant de la connaître. Je suppose que tu dois bien connaître le Déni ? Ce terme pour désigner la non-considération d'une partie de la réalité. Pour être honnête, je me demande si je n'ai pas été dedans pendant longtemps, trop longtemps même. Je me sentais comme quelqu'un qui se faisait agresser alors qu'elle n'avait rien demandée, sans savoir ce qui allait lui arriver. Quelle idiote. Je suis une Snicket et surtout, la fille de Ludwig, même si pour moi il n'était pas mort, j'aurais du garder à l'esprit que je pouvais rester une cible, que ce soit celle de mon frère où alors d'autres personnes voulant remonter jusqu'à eux.

Et à la place, j’ai décidée d’enfouir ça dans mon esprit, à penser que ma petite visite avec Lady Moriarty serait sans conséquences, que je serais tranquille et pouvais essayer de me construire un avenir sans le moindre soucis. En vrai, je ne sais pas si le fait d’avoir enquêtée sur la reprise des affaires a influencée ou non la volonté de me Kidnapper, mais cela serait stupide de la part de Monroe. Oh mais, Monroe ! Il est stupide !

Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide ! Stupide !

En vrai, il n’est pas que stupide, il est beaucoup de choses et même moi je suis incapable de le définir correctement, je ne sais même pas quoi penser de lui en réalité, il restera pour moi une énigme. Une énigme à qui j’ai crevé un œil certes, mais une énigme quand même. Pour être franche, je n’ai jamais été capable de le comprendre et cela me désole énormément. Tantôt il pouvait être quelqu’un de très attentionné, gentil et protecteur. Mais à d’autres moments, il se comportais comme le pire des fils de foin de fumier, à m’en faire voir de toutes les couleurs sans aucune raison. Je ne saurais jamais expliquer pourquoi toutes ces déviances, une partie de moi même lui en veut beaucoup pour ce qu’il a pu faire par le passé, mais une autre partie me donne envie de le pardonner. C’est stupide hein ? Peut être, mais des fois je rêve d’une vie où j’aurais pu toujours garder une excellente relation avec tout les membres de ma famille, et me dire que si ça se trouve, je n’aurais jamais été otage, jamais admise à Yuei, cela veut dire aussi que je n’aurais probablement jamais rencontrée Aslinn, Lady Moriarty ainsi que les autres mais le jeu aurait pu en valoir la chandelle….. Mais bon, avec des  «Si » on refait le monde comme on dit, et chacun d’entre nous a probablement un jour essayé d’imaginer sa vie avec des choix et des paramètres totalement différents. Voire même le « Si je n’ai jamais existé, qu’est-ce qui se serait produit ? »

C’est fou tout de même comment j’arrive à divaguer, je ne sais même plus où j’en étais dans tout ça. AH C’est bon, je sais ! Je parlais de ce kidnapping et de Monroe. En soi, je serais capable de parler de lui pendant des heures, que ce soit lié à mon incompréhension quand à certains de ses choix ou comportements mais surtout sur ce que j’ai apprise il y a quelque temps, la mauvaise nouvelle donnée par Alucard : Maman.

Je crois que c’était le pire moment que j’ai pu vivre, ces derniers temps, bien sûr, je peux parler du calvaire vécu en haut, a avoir limite des sauts d’humeur à la même échelle que mon frère qui a fait que j’aurais été capable de le tuer si je n’étais pas attachée… D’ailleurs, je pense qu’on peut dire que par rapport à ça et à mes choix lorsque je suis énervée, il m’arrive d’être encore plus stupide que lui, c’est quelque chose à noter : Melody du futur, ou personne qui lira ça, rappelle moi d’apprendre à me contrôler pour ne pas reproduire les erreurs de mon frère.

Bref, ce texte dans ce bloc notes commence à être très bordélique, je vous le conçoit, mais je n’ai pas envie de revenir en arrière, de supprimer des détails qui peuvent paraître anodin et de tout réordonner, cela fait partie « Du jeu » j’ai envie de dire, si j’avais à tout sortir à un psychologue, tout serait dans ce fouillis et, je n’ai pas le courage de me relire, ni de faire quoi que ce soit par rapport à ça, ceci me sers uniquement à tuer le temps, donc je vais me contenter d’écrire comme ça jusqu’à ce que la fatigue tombe où que j’ai fini de dire ce que j’avais à dire. Cela peut être long mais bon, je suis partie pour une semaine d’attente, donc il faut bien meubler comme on peut, non ?

Pour en revenir au sujet de Maman, je suis actuellement en train de soupirer, comme à mon habitude au moment où j’écris ce pavé. Je n’ai toujours pas compris pourquoi Monroe a décidé de faire ça, elle n’avait rien demandée, et maintenant que j’y pense, c’est maintenant que je me rends compte que tout est flou dans ma tête, beaucoup trop flou, mais je n’ai pas envie d’écrire des paragraphes d’incompréhension, cela serait un ramassis de chose illogique, me prouvant encore une fois de plus que j’essayais de m’enfermer dans un monde de bisounours. C’est surtout ça qui est actuellement difficile pour moi, c’est de faire la part des choses et de me retrouver confronté à une réalité que je fuyais depuis des lustres, il a fallu attendre que je discute avec Alucard pour me rendre compte de tout ça, était-ce une bonne chose ? J’en avait strictement aucune idée, mais ce qui est sûr, c’est qu’il va désormais falloir affronter tout ça. Et crois moi, il y a encore beaucoup à dire, mais là, la fatigue commence à arriver, je pense que je vais dormir un peu, avec un petit canon de Pachelbel dans les oreilles. Écrire est assez amusant au final donc je pense que je continuerais, car bon il faut que je tienne une semaine avant de retrouver la liberté donc autant profiter pour continuer d’exercer cette activité « Ludique » qui en soi, je dois l’avouer, fait tout de même du bien.


Dernière édition par Melody Snicket le Ven 12 Oct - 0:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 23
Messages RP : 106

Feuille de personnage
Titre: Ophiuchus
Expérience: 30/1000
Alter: Schlange
Rang C





Melody Snicket
Rang C
Mer 10 Oct - 21:46
Je me suis endormie peu de temps après avoir écrit ce gros pavé dans ce bloc notes probablement destiné a un futur moi. Mais en vrai, j’ai clairement eu l’impression de petit à petit me libérer d’un poids, comme si que tout ceci en plus de tuer le temps me permettait vraiment de vider mon sac. Je vous avoue, que initialement, je n’y croyais pas vraiment mais bon, je continue dans cette foulée, quelque heures après ce premier message. Car oui, désormais, j’ai récupérée la notion du temps dans ce moment de captivité.

Je ne saurais vous dire quelle heure exacte il est, mais je peux déterminer combien de temps j’ai dormi, combien de temps j’ai passée à écrire et cetera et cetera . Tout ceci grâce à mon téléphone, qui certes n’était pas réglé correctement en terme de date et d’heure mais qui au moins me servait de repère. Ceci était bien sûr à double tranchant, car a certains moment je pouvais voir le temps s’écouler très vite me rendant assez contente, mais à d’autres moments je le voyais tourner au ralenti, ce qui pouvais me faire criser.

Je ne sais pas quoi écrire, enfin, si, mais je ne sais pas par où commencer, je pense que l’inspiration viendra selon la musique que j’ai dans les oreilles comme à mon habitude. D’ailleurs le morceau vient de s’écouter au moment où je dis ça, bon timing ? Peut être on verra.

Au fait non, je dois lâcher mon téléphone quelque temps, je continuerais d’écrire plus tard.


C’était « l’heure » du repas pour moi car bon, même si pour mon téléphone il était affiché 4h10, ce n’était en aucun cas l’heure qu’il était vraiment, la vraie heure, au risque de me répéter, je ne la sais pas et je peut l’oublier pour la semaine. Enfin bref, du coup je me suis retrouvée à manger vite fait avec Alucard présent juste à côté de moi. En vrai, sa présence était dérangeante, indispensable mais dérangeante quand même. Celui-ci avait eu le beau rôle de bourreau en m’annonçant la mort de Maman ou encore le fait que Papa était encore en vie. Mais derrière, je crois que c’est grâce à lui que je suis en vie. Je doute fort que Monroe aurait pris le temps de gérer tout ce qui était lié aux soins ou encore à la nourriture, sans compter mon nez qui était cassé, je pense qu’il serait toujours dans cet état si c’était lui qui s’occupait de moi au lieu d’une personne tierce.

Après ce qui me dérange le plus c’est les situations dérangeante auquel j’ai pu être confrontée en sa présence, tout les chocs émotionnels, les moments où j’ai pu être au bout du rouleau, et surtout tout les moments sanitaires. A cause de mes jambes, je ne pouvais en aucun cas être autonome, quelque chose aussi simple comme descendre de son lit pour aller aux toilettes était soit très éprouvant, soit impossible. Bien sûr, je pouvais toujours essayer, mais cela signifie que je risque de passer beaucoup de temps au sol. Paradoxal quand on possède un alter de Serpent de ne pas savoir ramper aussi rapidement que ceux-ci. Bref, il me fallait ramper jusqu’aux sanitaires, puis ensuite, pouvoir réussir à me hisser pour pouvoir m’asseoir là où on ne peux aller à la place. C’était pareil pour la douche, même en rampant pouvoir m’installer convenablement et réussir ensuite à me laver peut être très long et fastidieux. Au vu de cela, je préférais ne pas tenter, tant pis, je ferais venir Alucard a chaque besoins pour qu’il me porte et me permette de faire ce qu’il faut. C’est humiliant de le voir présent dans ces moments là allant jusqu’à m’essuyer lorsque que je sors de la douche mais… Je pense qu’il aurait été encore plus humiliant qu’il me ramasse au sol comme un chaton parce que je n’aurais pas réussie à me débrouiller seule. Dans tout les cas, je me dis que ça pourrait être pire, ça pourrait être Monroe avec sa délicatesse de moissonneuse batteuse.

Monroe, encore et toujours lui.. On pourrait croire à un étrange fanatisme du fait qu’on en revient souvent à lui mais en vrai, je cherche à comprendre un peu pourquoi il peut agir comme ça avec moi (Bon, autre que le fait que je lui ait crevé l’oeil). Mais surtout je me demande pourquoi j’étais toujours à vouloir imaginer que je pourrais reprendre un jour une relation normale avec lui, comme de vrais frères et sœurs ? Nous sommes en constant désaccord et pouvons commencer à nous battre entre nous en moins de 5 minutes à partir du moment où nous sommes seuls dans la même pièce, donc cela serait impossible qu’on puisse s’entendre à nouveau un jour, même si cela me dérange, après tout il reste mon frère mais bon…. Il ne faut pas que j’oublie non plus ce qu’il a fait à Maman (D’ailleurs, j’espère que tu aura réussie à retrouver son casque et qu’il sera encore en état de fonctionner.). Il va vraiment falloir que j’arrive à m’occuper de ce cas un jour, même si je n’ai aucune idée de comment m’y prendre, peut être en finissant ma formation de héros et en le mettant légalement derrière les barreaux ? Surréaliste. Avec Papa toujours vivant, je pense qu’il faudra agir avant que je ne termine mes études, si celui-ci ne me contraint pas à stopper avant d’une manière où d’une autre.

Dans tout les cas il faudrait que je trouve exactement quoi faire, sachant que je devrais tout de même faire attention, car si je vais trop loin, je risque de m’attirer les foudres du paternel et tu le sais mieux que moi, il ne vaut mieux pas que ça arrive. Ou alors reprendre la tête de tout ça, mettre de l’ordre, faire tourner l’affaire à ma manière et vu que je serais l’autorité la plus haute dans ce merdier, je pourrais faire ce que je veux de lui ? Cela serait un gros extrême c’est vrai mais pour être honnête. Je ne sais pas ce que je compte faire, lorsqu’il n’est pas près de moi et lorsque je suis très calme comme maintenant, j’ai énormément de mal à m’imaginer lui faire quoi que ce soit. Je suis peut être beaucoup trop empathique pour m’imaginer blesser quelqu’un…

Et pourtant, du tort, je devrais en causer un jour où l’autre et plus vite que prévu.. Car bon il faudra bien que je respecte mon engagement si tout se passe comme prévu, bien entendu. Du coup je n’en ferais pas mention ici, je sais que seul un moi du futur peut en théorie lire ce message mais c’est le genre de choses que je ne devrais même pas écrire, cela pourrait me porter préjudice à l’avenir. Du coup note à moi même : On reste vague en en parlant, et je supprimerais ces notes plus tard. Je pourrais même tout effacer maintenant au pire ! Oui tiens, faisons ça !

-Melody supprime son dernier paragraphe

En vrai, je n’ai pas grand-chose à dire à l’heure actuelle, en même temps quand j’y pense, il ne s’est écoulé que très peu de temps depuis mon dernier monologue, peut être que je n’ai rien à ajouter pour le moment. Je vais retourner jouer à mes jeux mobile, après tout, il n'y a que ça à faire à l'heure actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 23
Messages RP : 106

Feuille de personnage
Titre: Ophiuchus
Expérience: 30/1000
Alter: Schlange
Rang C





Melody Snicket
Rang C
Ven 12 Oct - 0:41
S'engager c'est une chose, les tenir, c'est autre chose, de mon côté, je ne sais toujours pas si j'ai fait le bon choix en acceptant, mais ce qui est sûr : C'est que je ne peux plus reculer. Je ne sais pas ce que tu aura fait lorsque tu lira ce message, peut être que tu aura fait tout bien comme il faut afin de boucler la boucle. Peut être que tu aura aussi fait l'inverse ce qui en soit serait probablement dangereux... Mais tout ce que j'espère c'est que la vie continue normalement pour toi, et que tu n'a aucun problème.

A l'heure où j'écris ce message, Alucard a déjà commencé à faire le nécessaire pour que je puisse respecter ma part du contrat, en profitant du fait que je me soit endormie pour me mettre devant le fait exposé. Et, comment dire qu'en vrai je le déteste ? Enfin, je n'éprouve pas de haine envers lui à proprement parler mais ses choix ont tendance à me faire criser. Je ne sais pas ce que tu pensera de lui au moment où tu lira ça, mais pour moi, sa franchise est quelque fois dérangeante. Bien sûr, c'était un fait de tout à fait honorable de ne jamais vouloir mentir mais dans certains cas, c'est énervant.

Le plus énervant bien sûr, c'est de tout faire sans demander l'avis de la personne concernée, mais là, c'est moi qui "exagère" et oublie le contexte dans lequel je me situe, lui c'est le vilain, moi je suis l'otage, si il veut faire quelque chose, il le fait, qu'importe mon avis. D'ou le fait que je me suis retrouvée à devoir subir cette "Intervention médicale", dans un but que je n'exprimerait en aucun cas ici. Et sur toutes les parties du corps possible, il a fallu qu'il choisisse une partie gênante, "Personne ne cherchera ici" qu'il disait, c'est sûr mais bon...... C'est malsain de se dire qu'un vilain a vu ton corps sous tout les angles, même quand il n'y a pas le moindre sous entendu, je trouve ça gênant.

Désormais, il va falloir attendre quelque temps avant que je puisse faire ce que j'ai à faire. Assez de temps pour que l'on puisse me faire sortir d'ici, et assez de temps pour que les autorités et tout me retrouvent après ma "fugue". Une fugue, quelle blague. Enfin bon, je ne vais pas spécialement déverser mon sel dans ce message. Je ne sais pas du tout quelle position prendre par rapport à tout ça pour le moment, mais ce qui est certain c'est que la franchise à eux c'est loin d'être leur fort. Quand je pense qu'il ne m'ont rien dit pour Maman.... C'est navrant.

Ma vision des choses par rapport au monde a bien changée en quelque jours, c'est vrai, cependant je ne sais toujours pas comment je dois l'appréhender désormais, devoir se retrouver à tout voir sous un angle nouveau est très perturbant, et je n'ai pas spécialement envie de changer tout mon quotidien, on ne me demande pas de le faire je le sais mais... Il y a des choses qui ne seront forcément plus comme avant, et il va falloir que je m'y fasse, et que je fasse attention à l'attention et à la confiance que je porte à certaines personnes.

D'ailleurs en parlant de ça, je viens seulement de me rendre compte que j'étais censée passer le Week-End avec Aslinn, passer du bon temps avec quelqu'un pour qui je porte une assez grande importance.. enfin, ça tu le sais mieux que moi, d'ailleurs tu me dira ce que ça donne à l'avenir, hein ? o/ Enfiinnn bref, j'espère juste qu'elle ne s'inquiète pas trop pour moi... Bref pensons à autre chose... Comme je ne sais pas Dormir encore ? Oui je sais, je ne fais que ça de dormir mais que voulez vous ? Je me sens très souvent fatiguée et un certain Alucard a déjà mis des trucs pour me faire dormir dans ma nourriture, qu'est-ce qui me dit qu'il ne le fait pas à chaque repas ? Dans tout les cas, ça a le mérite de faire passer le temps...

D'ailleurs, peut être que dormir une semaine serait peut être le bon plan pour tuer le temps une bonne fois pour toutes. Non parce qu'en vrai, je pense avoir fait le tour sur ce que j'ai à dire, et je ne pense pas réécrire par la suite, à quoi bon te dire tout les jours "Chère moi du futur, aujourd'hui j'ai dormi, on m'a nourrie et puis j'ai re-dormi". Et puis, au moins mon corps devrait récupérer normalement, donc allez, pour le reste de la semaine on va miser sur la musique et le sommeil. En tout cas, ça m'a fait du bien d'écrire et de te parler "Melody du futur".
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku no Hero :: SUR LE TERRAIN :: Yokohama :: Immeuble désaffecté-
Sauter vers: