:: SUR LE TERRAIN :: Hosu (Tokyo) Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A la Forge | entraînement solo

Oroshine Takane
Messages RP : 112

Feuille de personnage
Titre: Handy Hero : Mechanoclad
Expérience: 430/1000
Alter: Workshop
Rang C





Oroshine Takane
Rang C
Mar 16 Oct - 9:19
    « Ah, nous y voilà, monsieur. A la Forge ! déclarait mon fidèle et perspicace Perkins.
    C'est donc là ... la fameuse Forge de Vulkain ..? I wasn't expecting it to be less medieval ! »

    En arrivant face à l'édifice reconnue dans le coin pour être un studio de développement de très haute qualité - si bien que l'on dit que seuls les héros les plus expérimentés sont autorisés à y passer commence, je ne pouvais m'empêcher de remarquer l'apparence un peu vieillote de l'endroit. Let's not judge a book by its cover, right ? Ressemblant réellement à la gargotte d'un vieux forgeron, le bâtiment principalement en bois se cachait à l'écart dans la périphérie moins fréquentée de la ville, ce qui l'empêchait de ressortir du lot aux côtés des grands bâtiments bien plus modernes qu'on y trouve. L'enseigne présentait en belles lettres de cuivre le standing de l'établissement.

    « Je reviendrais vous chercher, just ring me up. » fit-il en me faisant un signe d'au revoir de la main

    Il ... ne vient pas ...? Je le réalisais avec anxiété, la voiture ne semblait pas plaisanter en démarrant pour reprendre la route inverse. Je soupirais sous la haute pression qui me pesait tout d'un coup, un soupir désespéré mais je ne pouvais plus penser à reculer. Je me souviens avoir promptement affirmé à papa ma volonté de me faire plus fort et il n'a pas chômé pour me venir en aide. Ca non ... Je me décidais à passer la porte pour découvrir que l'intérieur était étonnamment plus spacieux qu'on le penserait en voyant l'extérieur. En revanche malgré la structure bioclimatique en bois, une importante chaleur donnait l'impression de se trouver dans un grand four. Et pour cause, au fond l'on pouvait voir une sorte de fontaine de lave de laquelle s'échappait de gourmandes gerbes de vapeur. Je ne voyais par contre pas grand monde ... J'avançais malgré tout, osant appeler une fois puis deux en l'absence de réponse. Quand soudainement ...

    *BLAM ! Klang ! Klang ! Klang ! Ouch !*

    D'une pièce voisine, j'entendais un vacarme m'indiquer qu'il y avait bel et bien un peu de vie dans ce sinistre endroit. C'était la voix d'un enfant ... Je me suis précipité dans sa direction pour découvrir un garçon par terre, se frottant la tête et entouré d'outils. Je devinais aisément le scénario ... Mon arrivée ayant surpris le petit chenapan lui a fait perdre l'équilibre et chuté, manquant d'être tué par l'avalanche de métal qu'il a provoqué ? Où est-ce que je me suis encore fourré ...

    « Ca va, petit ? m'inquiétai-je en lui tendant la main
    Tout baigne ! répondait-il spontanément en se relevant tout seul. Un client ? Vulkain-sensei est avec papa ! Ils travaillent sur quelque chose mais je peux peut-être t'aider ? il me lançait un large sourire malicieux
    Uh ... J'ai peine à croire que tu travailles ici mon garçon, excuse-moi ... Je peux peut-être repasser ?
    Nani ?! Je ne fais pas que travailler ici, moi ! Je suis l'un des apprentis de Vulkain-sensei ! Patientez un moment, je vais le prévenir ! s'indignait-il
    Très bien ... merci.
    On peut causer en attendant ? il me tirait par le bras m'amenant vers ce qui semblait être un petit salon, servant sûrement de salle d'attente
    Mais ... tu ne vas pas le prévenir ? demandai-je, confus
    Quoi ..? Ah, je l'ai déjà fait ! Enfin j'ai envoyé Mojo le faire. Je m'appelle Shudoshiki mais tu peux m'appeler Tooldriver ... ou juste Tool, comme tu veux.
    Haha, enchanté Tool, moi c'est Mechanoclad. Je suis ici pour devenir plus fort.... mais qui est Mojo ? je m'interrogeais
    Je sais qui tu es. On t'a tous vu au tournoi ! Oh, tu veux le rencontrer ? Cool !! Mojo ! Ici !! » il semblait tout excité et appelait le fameux Mojo.

    Dans un vacarme métallique et lourd, son curieux ami tombait près de nous, je levais les yeux au plafond, horrifié : il est là depuis longtemps...?! J'étais d'autant plus impressionnant en voyant Mojo se redresser sur ses pattes arrières. Une sorte de jeune gorille mécanique un poil plus grand que moi, à la carrosserie orangée et au regard vert cybernétique mais tellement vivant. Il émettait même des bruits semblables à un véritable primate... Brilliant !

    « Woaaaaaah ! Qu'est-ce que c'est que ce ... bijou de technologie ! je commençais à tourner tout autour du grand singe robotique, l'examinant de fond en comble.
    Bah, c'est Mojo ! C'est moi qui l'ai fabriqué, il est cool, hein ? Hein ??
    Really cool ! C'est toi qui l'a bricolé ? C'est impressionnant ..! Alors c'est ça un apprenti de Vulkain ..? enviai-je
    Oui enfin un apprenti qui est là depuis toujours ... l'autre il est arrivé il y a deux ans et il prend déjà de grands airs..!
    J't'ai entendu, le singe !
    Oy ! Doucement les p'tits gars ! » le reste de l'équipage faisait sa grande entrée.

    Le premier, je présume, est cet autre apprenti ... C'est un adolescent et son air tendu ne m'inspire pas autant de sympathie que le petit Tooldriver, mais je suis sûr qu'il est doué d'un potentiel aussi incroyable que son cadet. Avec lui, un autre homme que je situerais dans la trentaine réprimendait la petite dispute des deux garçons, cela ne peut être Vulkain, no way ...! J'ai bien voulu me renseigner avant de venir ici mais les seules photos que je pus trouver de lui étaient prises dans son armure de héro ! Mais même en n'ayant pas vu son visage, je pouvais déduire par sa stature que cet homme pourrait être un autre apprenti voire le père du plus jeune ?
    Mes théories ne mirent pas longtemps à être vérifiées. Le meilleur pour la fin. Une silhouette massive faisait son apparition drappée dans de nouvelles nappes de vapeur. C'est lui. Un très grand homme monstrueusement bien bâti, Vulkain est un vétéran ... sa chevelure blanche et hirsute le confirme, même si son corps athlétique et la cicatrice qui lui barrait l'oeil gauche lui donnait plutôt l'air d'un inquiétant haut-gradé. Il débarquait en sueur, s'épongeant le visage avec une serviette. Il vint à ma rencontre sans un mot tout en me soutenant un regard sévère. En plongeant à l'intérieur, je remarquais qu'une des fenêtres de son âme, la balafrée, avait perdu sa lumière. Une fois arrivé à mon niveau - et c'est beaucoup dire, étant obligé de lever la tête pour ne pas perdre le (semi)contact visuel - le borgne me tendait une poignée de main de géant.

    « Oroshine Takane. sa voix rauque disait mon nom sur un ton menaçant. Au moins t'es ponctuel ... ça me changera de toi, Jamal ! Bienvenue à la Forge, évidemment je suis Vulkain. l'on se serrait la main, je sentais qu'il devait se concentrer pour ne pas me l'arracher par indavertance
    Mer...merci ! balbutiai-je
    Qu'est-ce qu'il vient faire là, celui-là ? demandait ledit Jamal
    Son père est un vieil ami et il semblerait que son fils souhaite emprunter la même voie que moi... La même voie que vous aussi, les garçons. Présentez-vous !! il criait finalement, faisant gronder toute la grande pièce. Au galop, les garçons exécutaient chacun une petite chorégraphie en se présentant.
    Loud Hero : Beat Pulse, commençait Jamal, ou celui qui battra au rythme de la Justice !!
    Repair Hero : Tooldriver, suivait Shudoshiki, ou celui qui ... resserrera la vis à tous les criminels..? il semblait avoir oublié son texte, provoquant le malaise et le désarroi du patron
    Shudoshiki ... Vas jouer ailleurs, veux-tu ? soupirait Vulkain
    Supeeeeer !! et il s'en allait, jovial accompagné de son compagnon robotisé
    Je vais ... jeter un oeil sur lui. Au faite, moi c'est Shudo, enchanté gamin ! déclarait son père
    Bien ... J'ai rencontré ton père au début de ma carrière, s'il n'avait pas été là je n'aurais jamais pu devenir celui que je suis aujourd'hui. C'était déjà un ingénieur hors-pair à l'époque, tout était encore très différent d'aujourd'hui mais tous les deux étions des visionnaires. Il m'a permis de travailler sur tout le concept "technologie de combat" ! Autant dire que je comprends parfaitement ton ambition et que tu ne pouvais pas mieux tomber pour devenir plus fort. Beat Pulse ! Enfile ton costume ! ordonnait-il à son apprenti
    Entraînement ..? Chic. rétorquait ce dernier en s'exécutant
    Entraînement ..?? répétai-je, inquiet
    Je dois voir où tu en es. Ne le prends pas mal, Jamal est peut-être un p'tit con mais c'est mon meilleur élève. J'aurais préféré que tu commences par te frotter à Tool & Mojo mais ce garnement a échoué sa présentation alors il est privé d'entraînement. Tu devrais enfiler ton costume, toi aussi.
    C'est que je n'ai pas de costume à proprement parler ... je me bats uniquement avec mes gadgets !
    Je sais. J'osais espérer que tu avais réglé ce problème, mais bon. Tiens toi prêt. MODE SPARRING ! criait-il, provoquant quelque chose d'extraordinaire : la salle changeait d'elle même, rangeant les fournitures gênantes jusqu'à donner une sorte d'arène simple.
    On peut y aller, boss ! » s'écriait Beat Pulse en revenant dans son fameux costume.

    Il rejoignait le centre du terrain avec entrain, à priori c'est un bagarreur, il semblait plus excité à l'idée de se défouler que de voir ce dont j'étais capable. Se mettant de côté, Vulkain croisait les bras, gardant un oeil attentif sur notre interaction. Ce qui suit devra rester entre nous ... Je m'attendais au moins à un top départ, mais mon adversaire frappait le premier et à distance, tendant la paume pour révéler une sorte de haut-parleur dans le creux de sa main. Une onde sonore inquiétante faisait vibrer le sol en me fonçant dessus à toute vitesse. Pas assez vif même si je portais déjà les Smartglasses, je ne parvenais pas à éviter l'attaque, préférant essayer de la bloquer en levant les bras face au visage. J'étais impunément projeté en arrière, l'onde était plus forte que prévue. Je n'avais même pas le temps de reprendre mon souffle qu'il s'était déjà précipité à nouveau pour attaquer au corps-à-corps avant que je ne touche le sol. Je pouvais avoir un aperçu plus proche, plus détaillé de son costume. Je pouvais voir de multiples autres haut-parleurs placés au niveau des genous, des coudes, des épaules et même au niveau du ventre, je devinais sans mal de quel genre de combattant il s'agit. Très semblable à Present Mic sans doutes, il utilisait le son pour attaquer et l'avait incorporé dans son costume pour pouvoir se défendre à courte comme à longue portée. Il me flanquait un coup de genou dans l'estomac, amplifiant son coup grâce aux ondes écrasantes, me clouant au sol d'un coup. Tout mon corps était vibrant, comme paralysé, je ne pouvais pas même lever le petit doigt. Je gémissais à l'agonie mais le combattant posait le pied sur mon torse, révélant une autre paire de haut-parleurs sous ses chaussures.

    « Je gagne. s'exprimait-il avec arrogance
    Gnn... qu'est-ce que c'était ...
    La preuve que je suis le meilleur apprenti de Vulkain et que tu ne m'arriveras jamais à la cheville. Combien de temps ça a pris, boss ? lançait-il à l'attention de notre maître
    6,02 secondes. il répondait froidement
    Tsch ... »

    A priori déçu de sa performance, je ne pouvais que palper l'aura intimidante qui s'émanait de l'apprenti. Un apprenti qui semblait déjà avoir tout appris ... Six secondes pour me mettre au tapis alors que j'ai traversé le tournoi inter-écoles en entier ..?! Beat Pulse doit être plus vieux que moi, mais d'une ou deux années, pas plus ... Comment peut-il être aussi fort ?! Les effets de paralysie se dissipaient progressivement, je pouvais d'abord bouger les mains puis les bras, la tête, enfin le reste du corps. J'en profitais pour m'asseoir au même endroit où je venais de connaître une défaite humiliante, je regardais mes deux mains pour constater qu'elles en tremblaient encore. C'est exactement le genre de puissance que je dois caresser. Beat Pulse ... Il est déjà loin devant et pourtant il représente plus ou moins bien le niveau que j'aimerais atteindre dans un premier temps ... *If he was expecting to measure my strength, he's sure to be disappointed ...!* je m'inquiétais. Si ça se trouve, il s'agissait d'un ... test d'entrée ? Dans tous les cas, je venais de prendre une raclée pire que celles que je peux prendre avec Novel, dans la mesure où ce bonhomme le fait en six secondes à tout casser ... Je finissais même par avoir peur de ce que pourraient me faire les jeunes Tooldriver & Mojo !

    « Alors on va avoir du boulot ... fit-il sans bouger
    Gomen, monsieur Vulkain mais ... c'est bien ce que je veux dire par ... "je veux devenir plus fort" ... je cherchais des excuses, osant m'approcher timidement du vétéran
    T'en fais pas, je peux comprendre. Être un héro c'est facile quand on se sert de ses pouvoirs pour ça, avec lesquels on a toute une vie pour se familiariser. Le problème quand on préfère les gadgets et les outils, c'est qu'il faut absolument adapter nos capacités physiques et cérébrales. Ton corps et ton esprit ne sont pas accordés et à cause de ça, tu n'as même pas remarqué le grand rictus de ton adversaire qui criait haut et fort qu'il comptait te sauter dessus directement.
    Que puis-je faire pour y remédier ..?
    Pas si vite, mon grand. On va y aller progressivement, s'il n'y a pas de rigueur ni de discipline, tu n'aboutiras à rien dans la carrière de héro que tu espères tant. J'ai appris à mes dépends que la moindre erreur, aussi insignifiante puisse t-elle paraître, peut mener à de lourdes conséquences. il semblait parler de son oeil, caressant la cicatrice qui le traversait
    Ma mère ... a été massacrée par une bande de vilains ... Depuis ce jour, je n'ai de cesse de penser que ma technologie pourrait sécuriser notre société une bonne fois pour toutes ... confessai-je
    N'oublie jamais le sentiment qui brûle à l'intérieur en ce moment même, en parlant de ce tragique événement ... A chaque fois que tu douteras, ou que tu voudras laisser tomber, repenses-y ... il donnait une petite tape dans mon torse au niveau de mon coeur
    Yeah ...
    Être un ingénieur de combat n'est pas de tout repos, ça n'est pas la voie la plus facile ... Entraînement physique intensif avant toute chose, il faut apprêter ton p'tit corps au combat. On passera en revue ton attirail après ça et tiens toi bien parce que j'ai deux mots à te toucher avec tout ce que j'ai pu voir durant le tournoi ! il semblait annoncer un bon savon. Ici, le sparring est notre jeu préféré parce qu'il n'y a rien de mieux pour s'améliorer que de pratiquer ! Encore et encore ! L'expérience, c'est une clé qui peut ouvrir bien des portes dans la vie.
    Vous voulez dire que vous vous entraînez souvent au combat, ici ? je déduisais
    Quotidiennement, fit-il sèchement. Les quelques jours que tu passeras avec nous ne seront pas de tout repos, mais je t'assure qu'à la fin ... tu en ressortiras au moins changé... Tu pourrais même finir par aimer ça. il rigolait doucement
    Je vous remercie, Vulkain-sensei ...
    - Ne me remercie pas... fais-moi trente pompes. »

    Ainsi commence cet Enfer tant attendu, en sueur et avec le sourire ..!
Revenir en haut Aller en bas
Oroshine Takane
Messages RP : 112

Feuille de personnage
Titre: Handy Hero : Mechanoclad
Expérience: 430/1000
Alter: Workshop
Rang C





Oroshine Takane
Rang C
Mer 17 Oct - 18:59

    « Entraînement physique !! » tonnait le dieu de la Forge.
    Encore, j'aurais aimé lui répondre. Mais mon corps était déjà trop éreinté. Trop usé, trop essouflé, trop épuise et ne vous méprenez pas, la matinée vient juste de se terminer. Ah ! Si l'on m'avait dit que les héros enduraient ce genre de ... torture étrangement satisfaisante, j'aurais signé en héroïque et monté mon studio de développement de façon indépendante - sous la Takane Corps. Après les multiples séries de pompes à ne plus finir, mes bras enflammés purent se reposer, pendant que j'enchaînais plutôt les séries d'abdominaux et autres gainages. Là où les pratiques de monsieur Vulkain étaient différentes de celle des coach de sport, c'est qu'il ne cherchait pas à réconforter son lamentable apprenti. Il n'avait aucune pitié : à chaque fois que je menaçais de lâcher, les membres tremblotant comme de vieilles feuilles mortes, il se glissait en douce jusqu'à pouvoir m'écraser au sol, me sommant de faire davantage de répétitions d'un autre exercice pour compenser mon échec.

    « Oui, Vulkain-sensei ... » je répondais, de moins en moins dynamique

    Pourtant je pouvais comprendre les bienfaits d'autant d'activité physique, je sais pertinemment qu'il s'agit là d'une étape primordiale si je souhaite vraiment progresser et faire face aux étudiants de Shiketsu avec encore plus d'atouts dans la manche ... Je ne peux pas me permettre de rester sur le banc de touche ! L'essence du Plus Ultra résonnait dans mon corps en même temps que je reprenais du poil de la bête, terminant pour une fois l'exercice d'une traite. Déjà midi ... l'heure de la pause déjeuner me sauvait ... temporairement ..! Je pensais sortir prendre l'air frais de l'extérieur pour me trouver quelque chose à manger mais en sortant des vestiaires, je fus surpris par la présence de toute l'équipe dans le salon d'attente. Que font-ils ? Est-ce qu'ils n'ont pas faim, après avoir travaillé toute une matinée dans ce four ..? Lorsque le jeune Shudoshiki me surprenait dans l'encadrement de la porte, j'ai tenté de filer à l'anglaise mais il m'interpelait :
    « Hé ! Oroshine-senpai ! Tu viens ? On t'attendait justement !
    Moi ..? Vous m'attendiez ? Pourquoi donc ? j'avançais vers eux, l'air confus
    Eh bah ... tu ne manges pas ..? répondait-il encore plus confus
    Oh ... bien sûr ! fis-je en m'installant avec eux, je levais la tête au plafond par précaution et j'avais raison : Mojo tenait sur une poutre au-dessus de nos têtes ! Il ... va manger avec nous ?
    Mais non idiot, c'est un robot. Il aime juste faire ... des singeries ! répondait Shudoshiki, amusé. La porte principale s'ouvrait brusquement et le chef des lieux la passait, portant plusieurs bentos, un pour chacun.
    Aaah, enfin !!
    Jamal, tu veux encore te retrouver privé de déjeuner ?
    Tsch ... excusez-moi... »

    Ca a duré tout le repas. Les discussions totalement random qui fusent ici et là, le chahut provoqué par les deux autres apprentis de Vulkain systématiquement repris à l'ordre par les deux adultes du groupe, j'étais en plein milieu d'un repas pour le moins étrange. Je ne crachais pas sur la nourriture, loin de là, je trouvais même le riz divin ! C'était pour moi l'ambiance qui était particulière. Enfant unique, je n'ai jamais connu la convivialité d'un "repas de famille." Encore aujourd'hui, en l'absence de ma tendre mère, notre table se contente de papa et moi. Même si nous discutons souvent de sujets plus ou moins mondains, nous étions loin de provoquer un raffut équivalent ! Je m'en trouvais gêné au départ ... puis je me suis rendu compte que le sentiment était différent.

    *Envy...?*

    Serais-je jaloux de leur configuration imitant celle d'une véritable petite famille ? Non ... Ce n'est pas ça. Pourtant je sais que leur relation m'émeut. Regardez-les, en train de rigoler parce que le jeune Tool joue avec sa nourriture ..! That's gross but ... Et puis ce Beat Pulse et son attitude braillarde, toujours en train de rouspéter pour se faire remarquer ! Même Shudo s'y mettait, racontant quelques blagues qui étaient assez douteuses une fois sur deux ! Le personnel de la Forge de Vulkain semblait faire du déjeuner, un moment normalement commun et banal, une véritable récréation, un moment de détente privilégié entre collègues ...

    « Quelque chose ne va pas, Oroshine ? Tu as à peine touché à ton boeuf... tu n'aimes pas ça ? demandait le barbu
    Oh ... non ! Ce n'est pas ça, monsieur Vulkain ! C'est que je n'ai pas l'habitude des grandes tablées, vous savez ...
    Ah ça, j'imagine. Ton père aussi n'était pas un grand extraverti à l'époque ! Mais détends-toi un peu ! Tu en auras besoin ! Surtout qu'on reprendra l'entraînement physique en l'élevant d'un cran ! déclarait-il, forçant mon visage à pâlir. Et arrête de m'appeler comme ça, c'est ridicule. Appelle-moi juste Vulkain ou alors Tanki !
    Tan.. Tanki ? balbutiai-je. All right ... je commençais à manger sous la menace d'une après-midi éprouvante
    Vulkain-sensei n'est pas seulement notre maître, Oroshine-senpai ! Il nous a appris que, lorsque l'on emprunte la voie des héros, cela cesse automatiquement d'être une affaire personnelle. expliquait le plus jeune à table
    Une affaire personnelle ?
    Tu es venu ici en demandant à devenir plus fort. Tu n'as pas pensé à la raison pour laquelle tu le veux ...
    Je ... vois ... et toi, Shudoshiki, pourquoi est-ce que tu empruntes cette voie ? je m'intéressais à l'histoire du petit garçon
    Pour pouvoir protéger mon papa, Jamal et les autres bien sûr ! ses deux yeux enfantins scintillaient
    J'ai pas besoin que tu me protèges, le singe ! rétorquait ledit Jamal
    Laisse-moi deviner. Toi tu as emprunté cette voie pour taper sur quelque chose légalement, pas vrai ? questionnai-je l'adolescent colérique, avec une pointe de sarcasme
    Ca c'est pas tes oignons, le gosse de riche ! Tout ce qui compte c'est qu'avec Vulkain je puisse devenir le héro que j'aurais dû être..! il grinçait des dents et frappait du poing sur la table en se levant. Je vais m'échauffer, traîne pas trop pour l'entraînement. il quittait la table, visiblement plus agacé que d'habitude.
    Bon, je vais faire un tour à la salle des machines. Shudoshiki je vais avoir besoin de toi ! ajoutait Shudo en emmenant son fils avec lui
    J'ai ... dit quelque chose qu'il ne fallait pas ?
    Jamal ... était un enfant des rues avant de nous rejoindre il y a trois ans. Je vais pas te mentir, c'était un sale gosse, mais il avait quelque chose en lui qui le rendait différent des autres sales gosses. Il avait un but honorable, alors je lui ai proposé de l'aider, en échange il devait s'écarter des affaires louches dans lesquelles il trempait.
    Un enfant des rues, uh ..? Je comprends pourquoi il est constamment à cran... Vous avez permis à beaucoup de personnes de croire en eux et en leurs rêves... !
    Tu sais être un héro ce n'est pas juste "taper légalement sur des méchants", Oroshine. Les héros incarnent la lumière pour le peuple, ils sont le pilier qui soutient la justice et s'occupent de maintenir leurs espoirs au plus haut ! Je t'ai vu te battre, tu pourrais égaler Beat Pulse tant que son attitude l'empêchera de coller aux vraies valeurs des héros ... mais j'y travaille. Alors dépêche-toi au moins de rattraper l'écart ! C'est ton incompréhension du titre de héro qui te fait défaut !
    Que voulez-vous dire ?
    Que tu ne sauras te dépasser tant que tu n'auras pas trouvé la réponse par tes propres moyens. Et oublie l'idée de dépasser tes rivaux si tu ne parviens pas à te dépasser toi-même. ses mots me fendaient l'âme comme une lourde épée de Damoclès. On reprend dans quinze minutes. »

    Il me laissait, partant se préparer également en vue de la suite du programme. J'étais comme médusé : mon incompréhension du titre de héro ..?! Qu'est-ce que cela peut bien vouloir dire ! Je comprends bien qu'il soulignait le fait que les super-héros ne faisaient pas que se battre mais .... Uh..? *La lumière pour le peuple ... le pilier qui soutient la justice ... maintenir leurs espoirs ...* je me remémorais ces paroles pour les potasser, certain que la réponse s'y trouvait. Quoi qu'il en soit, je n'avais plus vraiment le temps de ruminer ! Il me fallait m'échauffer fissa et prendre une bonne gorgée d'eau pour pouvoir faire face à la deuxième partie de la journée ...
Revenir en haut Aller en bas
Oroshine Takane
Messages RP : 112

Feuille de personnage
Titre: Handy Hero : Mechanoclad
Expérience: 430/1000
Alter: Workshop
Rang C





Oroshine Takane
Rang C
Lun 17 Déc - 21:25
« Ce qu'il y a de mieux avec la technologie, c'est qu'on peut l'incorporer à quasiment tout ce qu'on veut. On va attaquer l'Effort Ultra !
Qu'est-ce que "l'Effort Ultra", monsieur Vulkain ? demandai-je en levant le doigt comme en classe
Arrête de poser des questions, Oro' ! Jette un oeil. il montrait la table sur laquelle se trouvait plusieurs accessoires
Ce sont ... des Super Poids ..?
Ouais, tu sais comment ça marche ?
Je sais qu'il a été conçu spécialement pour l'entraînement des super-héros, l'on en utilisait encore à U.A à l'époque, avant que les normes ne changent. Mais ceux-là semblent différents ...
Ce sont les nôtres. L'on peut réguler le poids en Newton en amplifiant ou en réduisant l'influence de la gravité. La technologie anti-gravitationnelle est délicate mais ... on a réussi à en faire quelque chose qui ne rasera pas toute la ville. Tu m'en mets aux bras et aux jambes. Règle la force sur 4, ils sont plutôt sensibles. »

Je n'en ai jamais vu de pareils. Ces poids là semblent renfermer une machinerie plus complexe. Inutile de préciser que je perdais quelques temps à les examiner, appréciant chacun de leurs détails. Me laissant emporter par un élan de découverte, j'actionnais l'outil et le poussais jusque la force 2. L'effet est quasi-immédiat, le bracelet que je soupesais s'alourdit rapidement, me prenant par surprise si bien que je faillis le faire le tomber. Là, alors que toute mon attention était dirigée sur le Super-Poids que j'aurais pu abimer, la tranche d'une énorme main me tapait doucement l'arrière du crâne. "Doucement" ... C'est un bien grand mot, Vulkain est fort. Vraiment très fort.

« J'ai dit : aux bras ... et aux jambes ... force 4 ! grondait-il sévèrement
Ou ... Oui Sensei ! »

Mais c'était un oui vraiment très réticent. En effet, si je n'avais testé que la 2, comment est-ce que je vais supporter la 4 ?! Je fus forcé de le découvrir : j'avais du mal à manoeuvrer et le moindre mouvement était une action épuisante. *So that's their training ...* époustoufflé, je regardais mon collègue et rival apprenti s'échauffer avec les mêmes poids qui me posaient problème. Il semblait à peine gêner par le handicap et bougeait avec autant d'habileté que d'habitude. Exactement comme les poids de sport basiques, ceux-ci permettent de tonifier l'ensemble du corps et de l'habituer à des charges élevées si l'entraînement est répété régulièrement et rigoureusement. L'avantage avec la haute-technologie embarquée, c'est que le poids que l'on peut leur attribuer est quasiment sans limites ! Even a powerhouse such as All Might could find a level of weight that he can not lift. Mais pour l'heure et pour mon niveau, les premiers degrés de force suffisent à me mettre à terre.
Avec ça, Vulkain nous demandait de pratiquer quelques exercices en apparence et en principe plutôt simplets mais qui devenaient des épreuves retors avec le handicap. J'ai eu beaucoup de mal à en voir le bout : même avec mon entraînement personnel vraiment décent, je ne parvenais pas à tenir le rythme de ces psychopathes. J'avais la sensation d'avoir les artères complètement sous pression, au bord de l'explosion, les muscles surchauffant comme un coeur de réacteur après une longue journée d'été.

« Une pause ... je haletais. De l'eau ...
Comment ça une pause ? Vulkain, envoie la suite ! s'écriait Jamal
Il a raison, faites un break, hydratez-vous.
Bordel...
Ton langage ! grondait Vulkain. Tu as également raison, pour une fois. Cinq minutes, pas plus. Le temps que je prépare l'étape 2.
Qu'est-ce que ce sera aujourd'hui, vieillard ? demandait Beat Pulse sur son ton agressif habituel
Quatre minutes. »

L'adolescent insolent tournait les talons lentement, prenant un air nonchalant et totalement désinvolte que je n'approuvais pas. Moi, j'étais déjà parti au pas de course chercher une once de répit. Je prenais de grandes gorgées d'eau fraîche pour raviver la flamme du combattant, puis je fis le vide dans mon esprit en prenant de grandes inspirations suivies d'aussi grandes expirations. En purifiant mes poumons je pouvais presque visualiser le précieux oxygène être acheminé en affluance dans l'ensemble de mes muscles fatigués. Je tiens à tenir le rythme, je ne suis pas venu ici pour me plaindre à tout bout de champs ... Papa serait déçu si je gâchais l'opportunité qu'il me servait sur un plateau d'argent... Je ne dois pas perdre de vue mon objectif ! Il ne s'agit pas seulement de surpasser Shiketsu et ses forcenés - je revoyais le visage de Novel, Igaki et Oxton. - ni même de surpasser mes valeureux collègues de Yuei - apparaissaient les têtes de Sasaki et Tsukiyo. - I have to go beyond ... my own limits ... I am my own, worst enemy ... I won't let me break my will ..!

Yosh ! Pris d'un élan de détermination, je cognais mes poings entre eux quand notre maître sifflait le début de la seconde mi-temps. Cette "étape 2" me flagellait la curiosité ! La question de Beat Pulse laisse penser que sa nature est variable, quelque chose qui ne m'étonnerait pas après avoir vu les facultés d'adaptation de leur aire d'entraînement. Sans le contexte, je ne comprenais pas du premier coup : il y avait plusieurs images holographiques sur une large zone et des sortes de blocs déguisés en immeubles, donnant une impression de foule, toutes des personnes normales, des civils donc ... Avant que je ne puisse finalement additionner deux et deux, le Forgeron éclatait fièrement :

« L'étape 2 du jour ! Attack on Crowd, AoC pour faire court !
Tsch, j'ai horreur de ça ...
Je sais. Tu connais déjà les règles mais j'explique pour ton équipier du moment : tu as déjà dû remarquer les hologrammes de civils, nous sommes en configuration de foule, cela peut être n'importe quoi, un parc d'attraction, une manifestation dans les rues ... votre objectif à vous, les héros c'est de vous débrouiller pour garder les dégâts à un minimum quand l'attaque se produira. Je me permets de rajouter que le travail d'un héro est beaucoup plus sérieux que cet entraînement alors vous avez plutôt intérêt à ne pas le prendre à la rigolade.
Bring it on ... » déclarai-je avec le regard le plus sérieux de l'histoire des regards.

C'est bien le genre d'exercice que l'on s'attendrait à avoir en classe héroïque, sauf que là nous étions ... en cours particuliers ? La Forge de Vulkain est vraiment incroyable ... Je sais bien qu'elle compte parmi les plus grandes enseignes en ce qui concerne le matériel de soutien héroïque en plus d'abriter l'agence de héro de monsieur Tanki, mais de là à posséder une telle technologie ! Le complexe prenait vie quand il lançait la simulation. Les faux civils vaquaient à de fausses occupations comme s'il s'agissait de la vie réelle. Les premiers obstacles ne tardèrent pas à pointer le bout de leur nez. De drôles de robots volants sortaient de nulle part et se mettaient à tirer dans le tas, provoquant un affolement des hologrammes qui n'aurait pas pu paraître plus vrai ! L'on se croirait vraiment en situation sur le terrain ! Beat Pulse avait pris soin de dévier la première salve de tir avec une onde sonore, me sommant de cesser de rêver par la même occasion. En effet, je ne devais pas prendre cette session à la légère ! Je repris mes esprits puis je vins en aide à mon équipier occupé à protéger les images. D'un coup grâcieux en plein air, je réduisais en tas de ferraille le drone ennemi, même si je ne peux nier le pincement au coeur que cela me fait de devoir traiter une si belle pièce. Au fur et à mesure que l'on s'en défaisait, davantage revenait à la charge ! Ce type d'entraînement est gênant, empêchant notamment que l'on ne libère une trop forte puissance pouvant occasionner trop de dommages collatéraux, je n'ai donc pas le droit d'utiliser mes grenades au risque de prendre des innocents dans leurs explosions. Beat Pulse se débrouillait mieux à ce niveau que moi, même si toutes ses attaques jusqu'ici libéraient des ondes conséquentes, il démontrait sa faculté à les concentrer pour s'adapter aux consignes. Je pouvais voir mes propres lacunes beaucoup plus clairement.
En dehors des attaques au bâton, qui sont par ailleurs utiles en un contre un mais de moins en moins efficace si le nombre d'adversaires augmente, je n'atteins ma pleine puissance qu'en me servant des grenades C1. Hors, ma façon la plus simple de les utiliser reste le bombardement du 7/7, car même en les utilisant individuellement, mes lancers laissaient encore à désirer. Ici, je pouvais manquer ma cible et toucher un civil à la place, ce qui serait inacceptable en situation réelle... Je manque également de capacité défensives, dammit ! Jamal emploie ses haut-parleurs pour dresser un bouclier sonique capable de dévier les projectiles, moi, je me contente de détruire les ennemis assaillants ... C'est une bonne stratégie, certes, il est inconcevable que de vrais vilains nous laisse continuer ainsi bien longtemps ! Et je ne croyais pas si bien dire ... Alors que je pensais venir à bout des derniers drones, Vulkain annonçait l'arrivée des super-vilains. Un cran au-dessus des simples criminels dans le jargon héroïque, les super-vilains sont ceux qui n'ont pas peur d'utiliser leurs alters impunément, quand le criminel de base se contente des armes traditionnelles. Les répercussions pénales sont bien entendu plus sévères pour ceux-ci mais leur puissance l'est également ...

*Those are ... androids !?* fis-je, estomaqué en voyant accourir un duo de robots humanoïdes.

De bonne facture, ils étaient accompagnés de quelques autres drones volants. Ca promet. Les androïdes nous prenaient pour cible, Beat Pulse et moi. Il était visiblement excité à l'idée de les combattre mais il semblait oublier que notre objectif consistait aussi en la protection des civils ! Et ça n'allait pas être une chose facile, les androïdes s'avérant assez puissants occuper mon rival à deux contre un. Aller lui prêter main forte ? Ou protéger les civils ...? Rah...! Le dilemme était si terrifiant que j'en perdais les moyens, suant au beau milieu du chaos, impossible de prendre une décision ! D'un côté, je sais qu'il est hors de question de laisser les passants être massacrés mais si Jamal est mis hors-combat alors je n'aurais plus aucune chance d'arrêter nos ennemis !
Mon hésitation nous sera fatale, notre score baissait au fur et à mesure que les images holographiques se faisaient descendre jusqu'à ce que mon équipier soit éventuellement écrasé par l'opposition après avoir lui-même été poussé à fauter, blessant des civils en essayant de vaincre la paire de robots. C'était un échec grisant. Je sais que ce n'est qu'un entraînement mais qu'en serait-il si nous avions été lâché en pleine ville ..? Aurais-je été aussi incompétent ? Mes fautes auraient été impardonnables..! Il comptait me le faire remarquer, Beat Pulse, car il me bondissait dessus en fulminant. Il m'a frappé à nouveau avec son attaque sonique que je parais in-extremis.

« C'est quoi ton problème ?! me criait-il au visage
– ... Et toi, t'es tu déjà demandé quel était le tien ? je lui répondais après avoir décelé la fureur dans son regard, je le repoussais froidement. J'ai été trop lent, trop faible, je suis désolé ... mais je te signale que si j'ai dû perdre mon temps à hésiter c'est parce que je ne savais pas qui avait le plus besoin d'aide ! Les civils, ou toi ! je crachai, équitablement énervé, agacé par son comportement qui aura été toxique depuis l'instant même où je l'ai rencontré
Putain d'gosse de riche, j'vais te ...
Ah ça pour vous battre entre vous, rouler des mécaniques et jouer les gros bras, ça y va ! Mais quand il s'agit de mettre sa petite personne de côté et protéger de satanés hologrammes, là, y'a pu personne ! Vulkain nous réprimandait non pas sans nous avoir brutalement séparés tous les deux, dégageant Jamal d'un revers de la main tout en m'éjectant d'un coup de coude. Jamal ! J'sais bien que tu en as rarement eu l'occasion mais apprend à coopérer, bon sang ! Et toi, Oroshine ! La prochaine fois que tu resteras figé comme ça sur un champ de bataille tu te feras éliminer d'une balle dans la tête ! C'est ça que tu veux ?!
Non.. Vulkain ... je marmonnais en me tenant l'estomac après le choc qu'il venait de prendre.
Je crois qu'on en a fini pour aujourd'hui. J'espère que votre lamentable défaite vous aura au moins appris quelque chose. »

Ainsi s'achevait le premier jour à la Forge. Et je parie qu'il était loin, bien loin d'imaginer tout ce que cette "lamentable défaite" m'avais appris. En vérité, j'ai appris en un jour assez pour rattraper le retard de plusieurs mois que j'ai par rapport aux apprentis héros ... Mon équipement est encore grandement lacunaire, plein de trous, je dois absolument penser à couvrir mes faiblesses.
Revenir en haut Aller en bas
Oroshine Takane
Messages RP : 112

Feuille de personnage
Titre: Handy Hero : Mechanoclad
Expérience: 430/1000
Alter: Workshop
Rang C





Oroshine Takane
Rang C
Ven 1 Fév - 7:32

    Le soir même, à la résidence Takane.

    Mes muscles sont déjà pris de courbatures, j'essaie de ne pas me tordre de douleur étant donné que le moindre mouvement suscite une douleur encore plus vive. Mes deux jambes en tremblent encore, cette journée à la Forge était des plus éprouvantes. Mon coeur avait retrouvé un rythme normal, il n'avait cessé de s'affoler depuis la fin de l'entraînement. Je ne sais pas si c'est uniquement dû aux efforts Ultra fournis, ou si c'est aussi lié à notre dernière dispute, Jamal et moi. Ce garçon ... Il est vraiment odieux, très peu avenant, des plus grossiers, un vrai rustre, sans manières et pourtant si puissant. God, why ? Why do you bestow these crazy powers to people who do not even comprehend the essence of a true hero ... Il n'a ni l'air d'un héro, ni d'un vilain, en réalité, il m'apparaît comme rien d'autre qu'un gamin ! "C'est un enfant des rues" ! Quelle excuse ! S'il a pu faire le choix de suivre les enseignements de sir Vulkain, il n'a qu'à y adapter sa conduite ! Il me fait penser à Endeavor et son tempérament explosif, à Blue Machina et sa rage constante, je n'avais déjà pas un avis positif au sujet de ce genre d'individus mais avec la rencontre de Beat Pulse, je révulsais officiellement ce complexe de supériorité qui était, à priori, valable pour justifier un héro. Je constate de jour en jour que je ne connais rien de ce monde. Le monde dans sa globalité, j'entends hors de la Takane Corps, hors de U.A ... Hors du Japon ... Avec cette vision limitée, je ne fais que brider mes chances ...

    Je n'avais jamais réellement été conscient en soi. Je suis conscient de ce qui m'entoure, c'est indéniable mais il me semble que ma portée restreinte l'est d'autant plus en raison de mon éducation. En effet je n'ai pas souvent été amené à cotoyer le grand public. Ecole à domicile, majordome et autres gardes fidèles, je n'ai pas eu la chance d'être livré à moi-même. Je peux encore m'en rendre compte maintenant que je suis un étudiant de Vulkain - grâce au piston de papa. Je soupirai puis repris une grande inspiration pour calmer mon anxiété. Faire le vide.

    « So, mister Mechanoclad, how was the day, mate ? c'est le patriarche. Rentré du boulot plus tôt, apparemment.
    Oh, father ! I won't lie : Vulkain is no joke. je déclarai en essayant de bouger un bras
    Hahaha, Right ? De quoi "devenir plus fort."
    Dites-moi tout messire Takane, comment vont les affaires ? je questionnais, pour changer de sujet
    Fort bien, ma foi ... il avait cet air louche que j'avais appris à deviner depuis au moins mes 5 ans
    What is it that you aren't telling me, sir Dad ? je demandai insistement
    Okay detective, I surrender. Il y avait un projet tenu secret au sein de la compagnie... Le Programme Arès. C'était l'idée d'une autre compagnie à la base, elle espérait notre collaboration effective mais ... il pausait. J'ai jugé bon de suspendre l'affaire.
    Why is that, father ? m'inquiétai-je
    Eh bien vois-tu ... la compagnie associée ne me paraissait pas honnête. Je sais reconnaître un homme fiable quand j'en vois un et cet Amenhotep n'avait rien de clair. Le Programme Arès consistait en l'élaboration d'une super-I.A pour de prétendues raisons de sécurité d'Etat. Je sais qu'il ne m'a jamais tout dit bien que j'en sois le collaborateur direct et après avoir mené ma petite enquête j'ai décidé de mettre un terme à notre deal.
    Quelles genres d'affaires louches t'ont mené à révoquer un projet ..?
    That's a good question son, for I do not have the answer, il haussait les épaules. What I know is that there were a bunch of unregistred activities going on out there and I called for the authorities to help clarify the situation. Turns out I was about to become accomplice of some sort of crazy fanatic sect.
    Wha- .. and then, what is it all about right now ? je revenais donc au sujet d'origine
    You know, when you asked me for help back at the police station ... I was kinda happy ... il souriait en ayant le regard dans le vide, il portait sa main droite jusqu'à son coeur qu'il serrait doucement. It had been years since you last needed my assistance ... To be honest it all started after your mother's departure ... It was to be expected but, I wish I knew what to do and what to say at the moment ... Instead of being there for you I kept on thinking that the Takane Corps was all I had left to correctly do ... il baissait la tête, plein d'un regret qui se laissait entendre dans sa voix émotive
    Father ... I ... je voulais le rassurer mais en voyant une larme perler sur son visage de roc, je n'ai pas pu dire un mot.
    It's all right.  The truth is that I'm truly proud of you ... To get this far by yourself at your age ... I couldn't wish for a better champion. il redevenait maître de ses émotions presque instantanément
    "By myself" ..? 'cause you're truly thinking that I got here by myself ? je rigolais doucement tant ses mots me semblaient comiques. Had you surrendered your work, I would have never been "this far" ! And that's exactly what I've been thinking lately ! Et si je n'avais pas eu tout ce que j'ai ..? Est-ce que j'aurais vraiment pu être Mechanoclad ? Est-ce que j'aurais vraiment pu espérer devenir un héro un jour ? Had I truly been "by myself" ... would I have been strong enough ... je concluais en soupirant, laissant mes bras s'écrouler le long du corps en même temps que l'illusion de force que je donne, apparemment.
    Listen ... I won't lie and tell you that I understand because, back in the days, I wasn't the rich entrepreneur that I currently am ! However, I did have that same dreamy mind as yours ! I used to live in a barn and I was excitingly wishing for something else... there it is ! il étendait les bras en un geste démonstratif visant à rappeler la fortune sur laquelle il était assis. How I got here didn't matter much, what does is that I didn't surrender, right ?
    But you weren't borrowing your power from anyone ... complaignai-je
    I wouldn't be so sure ... I had help too. I had comrades, I had my family, I had your grandfather ! What I did wasn't borrowing their power, we were all sharing our strenghts, thus it wasn't a one-sided business. Think of it as a multi-threaded, complex network in which everyone who gives also receives. The essence of teamwork is to put your own capabilities and ressources to the greater cause's benefit ! I heard you took requests from Shiketsu High ?
    Yeah ... Mes combats pendant le tournoi ont fait une assez bonne publicité ...
    So you put your skills to your rivals' use ? What a gentleman ! il me titillait, je sais qu'il n'aurait jamais aidé un concurrent, lui. And in turn, I hope you learned from your battles as much as from your work.
    I did ... but you still didn't tell me your point. Why would you talk about this Programme with me ?
    J'y arrive ! Nous avions déjà commencé à travailler sur le Programme Arès et fait d'intéressantes avancées avant de tout annuler. J'ai perdu la plupart du boulot au fil des années mais quelqu'un m'a récemment notifié que des restes se trouvaient dans nos archives. J'ai demandé à ce que l'on me déterre tout ça, peut-être pourrais-tu y jeter un oeil ?
    Uh, père ... Je suis fort reconnaissant pour toute cette implication, mais il se trouve que, justement ... il se peut que tu prennes ça trop à coeur ... Je ne m'attendais pas à autant, tu sais, m'avoir placé sous la tutelle d'un professionnel est déjà formidablement lucratif, j'en ai appris tellement en une journée que j'ai hâte d'y retourner !
    Oh, I see ...
    But do not go thinking that I'm rejecting your help... I am already aware that I am far behind my rivals but I need to do things properly. I'm going to grow stronger for sure, but how good would that be if I can't even control my power, right ? je lui adressais un sourire et un clin d'oeil comme pour lui assurer savoir ce que je fais
    To think that I would hear you say something this responsible one day ... You'll be growing into a formidable hero, son... » il posait la main au-dessus de mon crâne

    Ouch. Mon corps était parcouru d'un frisson, son entièreté semblait avoir subi un séisme de haute magnitude et était désormais parcouru de douleurs vives à des endroits à la fois aléatoires et précis. Les muscles des jambes étaient les zones rouges... bien rouges. Elles auraient bien pu lâcher mais je ne le permettais pas : après tous ces efforts je ne pouvais pas m'écrouler à ce moment précis. Il est bien temps pour moi d'adopter une mentalité moins puérile ... Je n'ai plus l'âge de me laisser séduire par la facilité. Non seulement je m'en vais devenir l'un des plus impressionnants des héros de tous les temps mais en plus je le ferais grâce à ma propre force !
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku no Hero :: SUR LE TERRAIN :: Hosu (Tokyo)-
Sauter vers: