:: SUR LE TERRAIN :: Hosu (Tokyo) Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A la Forge | entraînement solo

avatar
Messages RP : 91

Feuille de personnage
Titre: Handy Hero : Mechanoclad
Expérience: 295/1000
Alter: Workshop
Rang C





Oroshine Takane
Rang C
Mar 16 Oct - 9:19
    « Ah, nous y voilà, monsieur. A la Forge ! déclarait mon fidèle et perspicace Perkins.
    C'est donc là ... la fameuse Forge de Vulkain ..? I wasn't expecting it to be less medieval ! »

    En arrivant face à l'édifice reconnue dans le coin pour être un studio de développement de très haute qualité - si bien que l'on dit que seuls les héros les plus expérimentés sont autorisés à y passer commence, je ne pouvais m'empêcher de remarquer l'apparence un peu vieillote de l'endroit. Let's not judge a book by its cover, right ? Ressemblant réellement à la gargotte d'un vieux forgeron, le bâtiment principalement en bois se cachait à l'écart dans la périphérie moins fréquentée de la ville, ce qui l'empêchait de ressortir du lot aux côtés des grands bâtiments bien plus modernes qu'on y trouve. L'enseigne présentait en belles lettres de cuivre le standing de l'établissement.

    « Je reviendrais vous chercher, just ring me up. » fit-il en me faisant un signe d'au revoir de la main

    Il ... ne vient pas ...? Je le réalisais avec anxiété, la voiture ne semblait pas plaisanter en démarrant pour reprendre la route inverse. Je soupirais sous la haute pression qui me pesait tout d'un coup, un soupir désespéré mais je ne pouvais plus penser à reculer. Je me souviens avoir promptement affirmé à papa ma volonté de me faire plus fort et il n'a pas chômé pour me venir en aide. Ca non ... Je me décidais à passer la porte pour découvrir que l'intérieur était étonnamment plus spacieux qu'on le penserait en voyant l'extérieur. En revanche malgré la structure bioclimatique en bois, une importante chaleur donnait l'impression de se trouver dans un grand four. Et pour cause, au fond l'on pouvait voir une sorte de fontaine de lave de laquelle s'échappait de gourmandes gerbes de vapeur. Je ne voyais par contre pas grand monde ... J'avançais malgré tout, osant appeler une fois puis deux en l'absence de réponse. Quand soudainement ...

    *BLAM ! Klang ! Klang ! Klang ! Ouch !*

    D'une pièce voisine, j'entendais un vacarme m'indiquer qu'il y avait bel et bien un peu de vie dans ce sinistre endroit. C'était la voix d'un enfant ... Je me suis précipité dans sa direction pour découvrir un garçon par terre, se frottant la tête et entouré d'outils. Je devinais aisément le scénario ... Mon arrivée ayant surpris le petit chenapan lui a fait perdre l'équilibre et chuté, manquant d'être tué par l'avalanche de métal qu'il a provoqué ? Où est-ce que je me suis encore fourré ...

    « Ca va, petit ? m'inquiétai-je en lui tendant la main
    Tout baigne ! répondait-il spontanément en se relevant tout seul. Un client ? Vulkain-sensei est avec papa ! Ils travaillent sur quelque chose mais je peux peut-être t'aider ? il me lançait un large sourire malicieux
    Uh ... J'ai peine à croire que tu travailles ici mon garçon, excuse-moi ... Je peux peut-être repasser ?
    Nani ?! Je ne fais pas que travailler ici, moi ! Je suis l'un des apprentis de Vulkain-sensei ! Patientez un moment, je vais le prévenir ! s'indignait-il
    Très bien ... merci.
    On peut causer en attendant ? il me tirait par le bras m'amenant vers ce qui semblait être un petit salon, servant sûrement de salle d'attente
    Mais ... tu ne vas pas le prévenir ? demandai-je, confus
    Quoi ..? Ah, je l'ai déjà fait ! Enfin j'ai envoyé Mojo le faire. Je m'appelle Shudoshiki mais tu peux m'appeler Tooldriver ... ou juste Tool, comme tu veux.
    Haha, enchanté Tool, moi c'est Mechanoclad. Je suis ici pour devenir plus fort.... mais qui est Mojo ? je m'interrogeais
    Je sais qui tu es. On t'a tous vu au tournoi ! Oh, tu veux le rencontrer ? Cool !! Mojo ! Ici !! » il semblait tout excité et appelait le fameux Mojo.

    Dans un vacarme métallique et lourd, son curieux ami tombait près de nous, je levais les yeux au plafond, horrifié : il est là depuis longtemps...?! J'étais d'autant plus impressionnant en voyant Mojo se redresser sur ses pattes arrières. Une sorte de jeune gorille mécanique un poil plus grand que moi, à la carrosserie orangée et au regard vert cybernétique mais tellement vivant. Il émettait même des bruits semblables à un véritable primate... Brilliant !

    « Woaaaaaah ! Qu'est-ce que c'est que ce ... bijou de technologie ! je commençais à tourner tout autour du grand singe robotique, l'examinant de fond en comble.
    Bah, c'est Mojo ! C'est moi qui l'ai fabriqué, il est cool, hein ? Hein ??
    Really cool ! C'est toi qui l'a bricolé ? C'est impressionnant ..! Alors c'est ça un apprenti de Vulkain ..? enviai-je
    Oui enfin un apprenti qui est là depuis toujours ... l'autre il est arrivé il y a deux ans et il prend déjà de grands airs..!
    J't'ai entendu, le singe !
    Oy ! Doucement les p'tits gars ! » le reste de l'équipage faisait sa grande entrée.

    Le premier, je présume, est cet autre apprenti ... C'est un adolescent et son air tendu ne m'inspire pas autant de sympathie que le petit Tooldriver, mais je suis sûr qu'il est doué d'un potentiel aussi incroyable que son cadet. Avec lui, un autre homme que je situerais dans la trentaine réprimendait la petite dispute des deux garçons, cela ne peut être Vulkain, no way ...! J'ai bien voulu me renseigner avant de venir ici mais les seules photos que je pus trouver de lui étaient prises dans son armure de héro ! Mais même en n'ayant pas vu son visage, je pouvais déduire par sa stature que cet homme pourrait être un autre apprenti voire le père du plus jeune ?
    Mes théories ne mirent pas longtemps à être vérifiées. Le meilleur pour la fin. Une silhouette massive faisait son apparition drappée dans de nouvelles nappes de vapeur. C'est lui. Un très grand homme monstrueusement bien bâti, Vulkain est un vétéran ... sa chevelure blanche et hirsute le confirme, même si son corps athlétique et la cicatrice qui lui barrait l'oeil gauche lui donnait plutôt l'air d'un inquiétant haut-gradé. Il débarquait en sueur, s'épongeant le visage avec une serviette. Il vint à ma rencontre sans un mot tout en me soutenant un regard sévère. En plongeant à l'intérieur, je remarquais qu'une des fenêtres de son âme, la balafrée, avait perdu sa lumière. Une fois arrivé à mon niveau - et c'est beaucoup dire, étant obligé de lever la tête pour ne pas perdre le (semi)contact visuel - le borgne me tendait une poignée de main de géant.

    « Oroshine Takane. sa voix rauque disait mon nom sur un ton menaçant. Au moins t'es ponctuel ... ça me changera de toi, Jamal ! Bienvenue à la Forge, évidemment je suis Vulkain. l'on se serrait la main, je sentais qu'il devait se concentrer pour ne pas me l'arracher par indavertance
    Mer...merci ! balbutiai-je
    Qu'est-ce qu'il vient faire là, celui-là ? demandait ledit Jamal
    Son père est un vieil ami et il semblerait que son fils souhaite emprunter la même voie que moi... La même voie que vous aussi, les garçons. Présentez-vous !! il criait finalement, faisant gronder toute la grande pièce. Au galop, les garçons exécutaient chacun une petite chorégraphie en se présentant.
    Loud Hero : Beat Pulse, commençait Jamal, ou celui qui battra au rythme de la Justice !!
    Repair Hero : Tooldriver, suivait Shudoshiki, ou celui qui ... resserrera la vis à tous les criminels..? il semblait avoir oublié son texte, provoquant le malaise et le désarroi du patron
    Shudoshiki ... Vas jouer ailleurs, veux-tu ? soupirait Vulkain
    Supeeeeer !! et il s'en allait, jovial accompagné de son compagnon robotisé
    Je vais ... jeter un oeil sur lui. Au faite, moi c'est Shudo, enchanté gamin ! déclarait son père
    Bien ... J'ai rencontré ton père au début de ma carrière, s'il n'avait pas été là je n'aurais jamais pu devenir celui que je suis aujourd'hui. C'était déjà un ingénieur hors-pair à l'époque, tout était encore très différent d'aujourd'hui mais tous les deux étions des visionnaires. Il m'a permis de travailler sur tout le concept "technologie de combat" ! Autant dire que je comprends parfaitement ton ambition et que tu ne pouvais pas mieux tomber pour devenir plus fort. Beat Pulse ! Enfile ton costume ! ordonnait-il à son apprenti
    Entraînement ..? Chic. rétorquait ce dernier en s'exécutant
    Entraînement ..?? répétai-je, inquiet
    Je dois voir où tu en es. Ne le prends pas mal, Jamal est peut-être un p'tit con mais c'est mon meilleur élève. J'aurais préféré que tu commences par te frotter à Tool & Mojo mais ce garnement a échoué sa présentation alors il est privé d'entraînement. Tu devrais enfiler ton costume, toi aussi.
    C'est que je n'ai pas de costume à proprement parler ... je me bats uniquement avec mes gadgets !
    Je sais. J'osais espérer que tu avais réglé ce problème, mais bon. Tiens toi prêt. MODE SPARRING ! criait-il, provoquant quelque chose d'extraordinaire : la salle changeait d'elle même, rangeant les fournitures gênantes jusqu'à donner une sorte d'arène simple.
    On peut y aller, boss ! » s'écriait Beat Pulse en revenant dans son fameux costume.

    Il rejoignait le centre du terrain avec entrain, à priori c'est un bagarreur, il semblait plus excité à l'idée de se défouler que de voir ce dont j'étais capable. Se mettant de côté, Vulkain croisait les bras, gardant un oeil attentif sur notre interaction. Ce qui suit devra rester entre nous ... Je m'attendais au moins à un top départ, mais mon adversaire frappait le premier et à distance, tendant la paume pour révéler une sorte de haut-parleur dans le creux de sa main. Une onde sonore inquiétante faisait vibrer le sol en me fonçant dessus à toute vitesse. Pas assez vif même si je portais déjà les Smartglasses, je ne parvenais pas à éviter l'attaque, préférant essayer de la bloquer en levant les bras face au visage. J'étais impunément projeté en arrière, l'onde était plus forte que prévue. Je n'avais même pas le temps de reprendre mon souffle qu'il s'était déjà précipité à nouveau pour attaquer au corps-à-corps avant que je ne touche le sol. Je pouvais avoir un aperçu plus proche, plus détaillé de son costume. Je pouvais voir de multiples autres haut-parleurs placés au niveau des genous, des coudes, des épaules et même au niveau du ventre, je devinais sans mal de quel genre de combattant il s'agit. Très semblable à Present Mic sans doutes, il utilisait le son pour attaquer et l'avait incorporé dans son costume pour pouvoir se défendre à courte comme à longue portée. Il me flanquait un coup de genou dans l'estomac, amplifiant son coup grâce aux ondes écrasantes, me clouant au sol d'un coup. Tout mon corps était vibrant, comme paralysé, je ne pouvais pas même lever le petit doigt. Je gémissais à l'agonie mais le combattant posait le pied sur mon torse, révélant une autre paire de haut-parleurs sous ses chaussures.

    « Je gagne. s'exprimait-il avec arrogance
    Gnn... qu'est-ce que c'était ...
    La preuve que je suis le meilleur apprenti de Vulkain et que tu ne m'arriveras jamais à la cheville. Combien de temps ça a pris, boss ? lançait-il à l'attention de notre maître
    6,02 secondes. il répondait froidement
    Tsch ... »

    A priori déçu de sa performance, je ne pouvais que palper l'aura intimidante qui s'émanait de l'apprenti. Un apprenti qui semblait déjà avoir tout appris ... Six secondes pour me mettre au tapis alors que j'ai traversé le tournoi inter-écoles en entier ..?! Beat Pulse doit être plus vieux que moi, mais d'une ou deux années, pas plus ... Comment peut-il être aussi fort ?! Les effets de paralysie se dissipaient progressivement, je pouvais d'abord bouger les mains puis les bras, la tête, enfin le reste du corps. J'en profitais pour m'asseoir au même endroit où je venais de connaître une défaite humiliante, je regardais mes deux mains pour constater qu'elles en tremblaient encore. C'est exactement le genre de puissance que je dois caresser. Beat Pulse ... Il est déjà loin devant et pourtant il représente plus ou moins bien le niveau que j'aimerais atteindre dans un premier temps ... *If he was expecting to measure my strength, he's sure to be disappointed ...!* je m'inquiétais. Si ça se trouve, il s'agissait d'un ... test d'entrée ? Dans tous les cas, je venais de prendre une raclée pire que celles que je peux prendre avec Novel, dans la mesure où ce bonhomme le fait en six secondes à tout casser ... Je finissais même par avoir peur de ce que pourraient me faire les jeunes Tooldriver & Mojo !

    « Alors on va avoir du boulot ... fit-il sans bouger
    Gomen, monsieur Vulkain mais ... c'est bien ce que je veux dire par ... "je veux devenir plus fort" ... je cherchais des excuses, osant m'approcher timidement du vétéran
    T'en fais pas, je peux comprendre. Être un héro c'est facile quand on se sert de ses pouvoirs pour ça, avec lesquels on a toute une vie pour se familiariser. Le problème quand on préfère les gadgets et les outils, c'est qu'il faut absolument adapter nos capacités physiques et cérébrales. Ton corps et ton esprit ne sont pas accordés et à cause de ça, tu n'as même pas remarqué le grand rictus de ton adversaire qui criait haut et fort qu'il comptait te sauter dessus directement.
    Que puis-je faire pour y remédier ..?
    Pas si vite, mon grand. On va y aller progressivement, s'il n'y a pas de rigueur ni de discipline, tu n'aboutiras à rien dans la carrière de héro que tu espères tant. J'ai appris à mes dépends que la moindre erreur, aussi insignifiante puisse t-elle paraître, peut mener à de lourdes conséquences. il semblait parler de son oeil, caressant la cicatrice qui le traversait
    Ma mère ... a été massacrée par une bande de vilains ... Depuis ce jour, je n'ai de cesse de penser que ma technologie pourrait sécuriser notre société une bonne fois pour toutes ... confessai-je
    N'oublie jamais le sentiment qui brûle à l'intérieur en ce moment même, en parlant de ce tragique événement ... A chaque fois que tu douteras, ou que tu voudras laisser tomber, repenses-y ... il donnait une petite tape dans mon torse au niveau de mon coeur
    Yeah ...
    Être un ingénieur de combat n'est pas de tout repos, ça n'est pas la voie la plus facile ... Entraînement physique intensif avant toute chose, il faut apprêter ton p'tit corps au combat. On passera en revue ton attirail après ça et tiens toi bien parce que j'ai deux mots à te toucher avec tout ce que j'ai pu voir durant le tournoi ! il semblait annoncer un bon savon. Ici, le sparring est notre jeu préféré parce qu'il n'y a rien de mieux pour s'améliorer que de pratiquer ! Encore et encore ! L'expérience, c'est une clé qui peut ouvrir bien des portes dans la vie.
    Vous voulez dire que vous vous entraînez souvent au combat, ici ? je déduisais
    Quotidiennement, fit-il sèchement. Les quelques jours que tu passeras avec nous ne seront pas de tout repos, mais je t'assure qu'à la fin ... tu en ressortiras au moins changé... Tu pourrais même finir par aimer ça. il rigolait doucement
    Je vous remercie, Vulkain-sensei ...
    - Ne me remercie pas... fais-moi trente pompes. »

    Ainsi commence cet Enfer tant attendu, en sueur et avec le sourire ..!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 91

Feuille de personnage
Titre: Handy Hero : Mechanoclad
Expérience: 295/1000
Alter: Workshop
Rang C





Oroshine Takane
Rang C
Mer 17 Oct - 18:59

    « Entraînement physique !! » tonnait le dieu de la Forge.
    Encore, j'aurais aimé lui répondre. Mais mon corps était déjà trop éreinté. Trop usé, trop essouflé, trop épuise et ne vous méprenez pas, la matinée vient juste de se terminer. Ah ! Si l'on m'avait dit que les héros enduraient ce genre de ... torture étrangement satisfaisante, j'aurais signé en héroïque et monté mon studio de développement de façon indépendante - sous la Takane Corps. Après les multiples séries de pompes à ne plus finir, mes bras enflammés purent se reposer, pendant que j'enchaînais plutôt les séries d'abdominaux et autres gainages. Là où les pratiques de monsieur Vulkain étaient différentes de celle des coach de sport, c'est qu'il ne cherchait pas à réconforter son lamentable apprenti. Il n'avait aucune pitié : à chaque fois que je menaçais de lâcher, les membres tremblotant comme de vieilles feuilles mortes, il se glissait en douce jusqu'à pouvoir m'écraser au sol, me sommant de faire davantage de répétitions d'un autre exercice pour compenser mon échec.

    « Oui, Vulkain-sensei ... » je répondais, de moins en moins dynamique

    Pourtant je pouvais comprendre les bienfaits d'autant d'activité physique, je sais pertinemment qu'il s'agit là d'une étape primordiale si je souhaite vraiment progresser et faire face aux étudiants de Shiketsu avec encore plus d'atouts dans la manche ... Je ne peux pas me permettre de rester sur le banc de touche ! L'essence du Plus Ultra résonnait dans mon corps en même temps que je reprenais du poil de la bête, terminant pour une fois l'exercice d'une traite. Déjà midi ... l'heure de la pause déjeuner me sauvait ... temporairement ..! Je pensais sortir prendre l'air frais de l'extérieur pour me trouver quelque chose à manger mais en sortant des vestiaires, je fus surpris par la présence de toute l'équipe dans le salon d'attente. Que font-ils ? Est-ce qu'ils n'ont pas faim, après avoir travaillé toute une matinée dans ce four ..? Lorsque le jeune Shudoshiki me surprenait dans l'encadrement de la porte, j'ai tenté de filer à l'anglaise mais il m'interpelait :
    « Hé ! Oroshine-senpai ! Tu viens ? On t'attendait justement !
    Moi ..? Vous m'attendiez ? Pourquoi donc ? j'avançais vers eux, l'air confus
    Eh bah ... tu ne manges pas ..? répondait-il encore plus confus
    Oh ... bien sûr ! fis-je en m'installant avec eux, je levais la tête au plafond par précaution et j'avais raison : Mojo tenait sur une poutre au-dessus de nos têtes ! Il ... va manger avec nous ?
    Mais non idiot, c'est un robot. Il aime juste faire ... des singeries ! répondait Shudoshiki, amusé. La porte principale s'ouvrait brusquement et le chef des lieux la passait, portant plusieurs bentos, un pour chacun.
    Aaah, enfin !!
    Jamal, tu veux encore te retrouver privé de déjeuner ?
    Tsch ... excusez-moi... »

    Ca a duré tout le repas. Les discussions totalement random qui fusent ici et là, le chahut provoqué par les deux autres apprentis de Vulkain systématiquement repris à l'ordre par les deux adultes du groupe, j'étais en plein milieu d'un repas pour le moins étrange. Je ne crachais pas sur la nourriture, loin de là, je trouvais même le riz divin ! C'était pour moi l'ambiance qui était particulière. Enfant unique, je n'ai jamais connu la convivialité d'un "repas de famille." Encore aujourd'hui, en l'absence de ma tendre mère, notre table se contente de papa et moi. Même si nous discutons souvent de sujets plus ou moins mondains, nous étions loin de provoquer un raffut équivalent ! Je m'en trouvais gêné au départ ... puis je me suis rendu compte que le sentiment était différent.

    *Envy...?*

    Serais-je jaloux de leur configuration imitant celle d'une véritable petite famille ? Non ... Ce n'est pas ça. Pourtant je sais que leur relation m'émeut. Regardez-les, en train de rigoler parce que le jeune Tool joue avec sa nourriture ..! That's gross but ... Et puis ce Beat Pulse et son attitude braillarde, toujours en train de rouspéter pour se faire remarquer ! Même Shudo s'y mettait, racontant quelques blagues qui étaient assez douteuses une fois sur deux ! Le personnel de la Forge de Vulkain semblait faire du déjeuner, un moment normalement commun et banal, une véritable récréation, un moment de détente privilégié entre collègues ...

    « Quelque chose ne va pas, Oroshine ? Tu as à peine touché à ton boeuf... tu n'aimes pas ça ? demandait le barbu
    Oh ... non ! Ce n'est pas ça, monsieur Vulkain ! C'est que je n'ai pas l'habitude des grandes tablées, vous savez ...
    Ah ça, j'imagine. Ton père aussi n'était pas un grand extraverti à l'époque ! Mais détends-toi un peu ! Tu en auras besoin ! Surtout qu'on reprendra l'entraînement physique en l'élevant d'un cran ! déclarait-il, forçant mon visage à pâlir. Et arrête de m'appeler comme ça, c'est ridicule. Appelle-moi juste Vulkain ou alors Tanki !
    Tan.. Tanki ? balbutiai-je. All right ... je commençais à manger sous la menace d'une après-midi éprouvante
    Vulkain-sensei n'est pas seulement notre maître, Oroshine-senpai ! Il nous a appris que, lorsque l'on emprunte la voie des héros, cela cesse automatiquement d'être une affaire personnelle. expliquait le plus jeune à table
    Une affaire personnelle ?
    Tu es venu ici en demandant à devenir plus fort. Tu n'as pas pensé à la raison pour laquelle tu le veux ...
    Je ... vois ... et toi, Shudoshiki, pourquoi est-ce que tu empruntes cette voie ? je m'intéressais à l'histoire du petit garçon
    Pour pouvoir protéger mon papa, Jamal et les autres bien sûr ! ses deux yeux enfantins scintillaient
    J'ai pas besoin que tu me protèges, le singe ! rétorquait ledit Jamal
    Laisse-moi deviner. Toi tu as emprunté cette voie pour taper sur quelque chose légalement, pas vrai ? questionnai-je l'adolescent colérique, avec une pointe de sarcasme
    Ca c'est pas tes oignons, le gosse de riche ! Tout ce qui compte c'est qu'avec Vulkain je puisse devenir le héro que j'aurais dû être..! il grinçait des dents et frappait du poing sur la table en se levant. Je vais m'échauffer, traîne pas trop pour l'entraînement. il quittait la table, visiblement plus agacé que d'habitude.
    Bon, je vais faire un tour à la salle des machines. Shudoshiki je vais avoir besoin de toi ! ajoutait Shudo en emmenant son fils avec lui
    J'ai ... dit quelque chose qu'il ne fallait pas ?
    Jamal ... était un enfant des rues avant de nous rejoindre il y a trois ans. Je vais pas te mentir, c'était un sale gosse, mais il avait quelque chose en lui qui le rendait différent des autres sales gosses. Il avait un but honorable, alors je lui ai proposé de l'aider, en échange il devait s'écarter des affaires louches dans lesquelles il trempait.
    Un enfant des rues, uh ..? Je comprends pourquoi il est constamment à cran... Vous avez permis à beaucoup de personnes de croire en eux et en leurs rêves... !
    Tu sais être un héro ce n'est pas juste "taper légalement sur des méchants", Oroshine. Les héros incarnent la lumière pour le peuple, ils sont le pilier qui soutient la justice et s'occupent de maintenir leurs espoirs au plus haut ! Je t'ai vu te battre, tu pourrais égaler Beat Pulse tant que son attitude l'empêchera de coller aux vraies valeurs des héros ... mais j'y travaille. Alors dépêche-toi au moins de rattraper l'écart ! C'est ton incompréhension du titre de héro qui te fait défaut !
    Que voulez-vous dire ?
    Que tu ne sauras te dépasser tant que tu n'auras pas trouvé la réponse par tes propres moyens. Et oublie l'idée de dépasser tes rivaux si tu ne parviens pas à te dépasser toi-même. ses mots me fendaient l'âme comme une lourde épée de Damoclès. On reprend dans quinze minutes. »

    Il me laissait, partant se préparer également en vue de la suite du programme. J'étais comme médusé : mon incompréhension du titre de héro ..?! Qu'est-ce que cela peut bien vouloir dire ! Je comprends bien qu'il soulignait le fait que les super-héros ne faisaient pas que se battre mais .... Uh..? *La lumière pour le peuple ... le pilier qui soutient la justice ... maintenir leurs espoirs ...* je me remémorais ces paroles pour les potasser, certain que la réponse s'y trouvait. Quoi qu'il en soit, je n'avais plus vraiment le temps de ruminer ! Il me fallait m'échauffer fissa et prendre une bonne gorgée d'eau pour pouvoir faire face à la deuxième partie de la journée ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku no Hero :: SUR LE TERRAIN :: Hosu (Tokyo)-
Sauter vers: