:: SUR LE TERRAIN :: Musutafu (Tokyo) :: Académie de Yuei Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Muet comme une carpe | ft. Melody Snicket

avatar
Messages RP : 98

Feuille de personnage
Titre: Handy Hero : Mechanoclad
Expérience: 295/1000
Alter: Workshop
Rang C





Oroshine Takane
Rang C
Lun 17 Déc - 21:07



Muet comme une carpe.




C'était des chuchotements qui avaient étaient à la base de tout ça. Des murmures, une rumeur. L'on disait qu'elle s'était faite kidnappée, l'on parlait d'elle comme d'une victime et je ne pus m'empêcher de la remarquer depuis.

Pourtant, nous voilà bien rendus dans l'année. Je ne l'avais jamais aperçue auparavant, peut-être l'ai-je croisée une ou deux fois dans les couloirs de notre grande et belle école, mais sans jamais lui prêter attention. Melody Snicket.
Une jeune fille en classe héroïque, mes propres camarades de classe n'ont pas pu m'en dire plus sur elle et j'ai malheureusement perdu contact avec mon ami enflammé de sa filière. Il ne me restait plus qu'à aller lui parler. ... C'est ce qu'on dit, mais croyez-moi, c'est bien plus compliqué que ça.

Je n'ai pas compté les jours que j'ai passé à l'observer, avant de passer à l'attaque. Peut-être trois ou quatre, depuis que j'ai su. Je l'ai vue se fondre dans la masse - comme avant, sauf que cette fois je la cherche des yeux.

« A Hero isn't only someone who beats villains, sir, he is who helps. Perkins disait, quand je lui ai parlé de ce ressentiment étrange qui me poussait à penser à cette fille.
What if she ... doesn't need any help.. ? She's in Hero Dep. after all ! je rétorquai en sachant parfaitement bien quel genre de roc ils recrutent là-bas
This ... had nothing to do with school things, trust me, young master. You can be a Hero by being Mechanoclad ... but you can too, by being Oroshine Takane. » son accent britannique donnait à mon majordome l'air d'un vieux coach de vie

La discussion que nous avons eu m'a permis de ranger les idées dans mon esprit. I must think clearly. What do I want ? To know if she's alright.

Tout me semble très bien ! Je n'ai pas eu à répéter de speech, for I won't act. Au fur et à mesure de mon temps ici j'ai eu le loisir de comprendre la différence entre U.A et l'école privée. Les comportements divers et variés nécessitent des approches prudentes afin d'éviter de provoquer un combat capable de raser la cafétéria. J'ai remarqué son air absent, je me demande ce qui occupe ses pensées. Il y a bien ses camarades à sa table mais je pense qu'Oroshine Takane saura s'incruster ...

Je l'avais en ligne de mire depuis l'autre bout de la pièce dans laquelle une foule relativement dispersée nous séparait, Melody et moi. Je ne comptais rien faire de bien extravaguant, il ne fallait pas brusquer qui que ce soit. En balayant la zone des yeux j'ai remarqué ce distributeur. Une offrande ? Quoi ? Je serais extrêmement ravi qu'un héro venu me secourir m'offre, en plus une friandise ! *Note pour moi-même : envisager d'apporter une sacoche de friandises sur le terrain.*

Malgré mes qualités d'observation je n'ai eu que rarement l'occasion de voir ce qu'elle aime alors j'ai décidé de faire simple, quelque chose qui ne peut pas rater. La machine s'activait fissa pour faire tomber deux barres chocolatées. Qui n'aime pas le chocolat si ce n'est quelqu'un qui aime la pizza à l'ananas ? Je partais, sûr de mon coup, fourrant les barres dans les poches du manteau que je portais par-dessus la tenue scolaire.

Plus je m'avançais à elle, plus mon coeur s'affolait mais it was alright. I need to be myself and let her know of my worries even though I'm a total stranger to her right now. Elle ne semble même pas percevoir l'impact dans trois ... deux ... un ...

« Salut, excusez-moi, puis-je m'asseoir ? demandai-je poliment sans que personne ne comprenne d'où je viens. Je m'asseyais tout de même, face à la jeune Snicket et tentait de capter son attention avant de lui proposer un de ces délicieux chocolats. Le distributeur ... m'en a donné une de trop ... ça te dit ? » un grand sourire sur le visage je parlais néanmoins sur un ton moins expressif que d'habitude.

Je vous l'ai dit, je ne dois brusquer personne. Être un héro requiert un tact légendaire - je ne me facilite pas la tâche en m'affublant d'armes lourdes de technologie de pointe .... Peut-être l'aura t-elle deviné, puisqu'auparavant nous ne nous étions jamais adressé la parole, je viens "lui demander si ça va" ... Elle en a certainement assez eu ... Mais je tenais à ce qu'elle ai le mien. Il faut dire que je me suis senti petit lorsque j'ai entendu que des élèves s'étaient immiscés dans l'action à son secours..! If only I could have been there ... L'indignation me paraissait une raison valable pour vouloir assurer le reste d'un travail à moitié gâché.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 23
Messages RP : 116

Feuille de personnage
Titre: Ophiuchus
Expérience: 30/1000
Alter: Schlange
Rang C





Melody Snicket
Rang C
Lun 17 Déc - 22:22
Les retours à la normale peuvent avoir du bon comme du mauvais. Lorsqu'on était en voyage sous les tropiques à déguster de magnifique cocktail a base d'Ananas, de Kiwi ou autres fruits exotiques, cela était souvent embêtant et pas bien de retrouver notre routine à base de "Métro boulot dodo".

Cependant, lorsqu'on sors d'une succession de mésaventures allant d'un tabassage dans une rue, suivi d'un kidnapping mettant notre psychologie à rude épreuve ainsi qu'un sauvetage dans l'ombre. Dans ce cas, une sortie de l'hôpital et un retour a la réalité peut être une bonne chose, signifiant que tout est terminé et qu'on peut souffler.

Cela faisait quelque jours que Melody était revenue à l'école, contente de pouvoir retrouver ses jambes à nouveau, et de marcher. Même si cela n'était qu'un petit point de détail, il était assez important pour elle, contrairement au reste qui paraissait "Basique". Tout était banal et correspondait à ce à quoi elle s'attendait : Des gens lui posant des questions sur si elle allait bien, ou alors poser des questions sur son enlèvement ou autre.

Cela était vite lassant pour elle, avoir des gens demander ce genre de nouvelles et lui adresser la parole alors que quelque semaines avant, elle n'était qu'une personne banale à leur yeux... Elle n'aimait pas du tout ça et ne s'attardais pas du tout sur eux. Après tout, elle avait d'autres choses à penser. Elle avait encore quelque chose à faire, une dette a régler, et elle ne savait pas encore comment elle allait s'y prendre.

En vrai, elle ne savait pas non plus si elle se sentais vraiment capable de le faire, il y avait trop de paramètres à prendre en compte et des risques des deux côtés. Melody prenait beaucoup de temps pour réfléchir à ça, assez longtemps pour ne pas voir le temps passer. Cela faisait quoi, dix minutes, une demie heure qu'elle était assise à cette place de la cafétéria devant son jus d'ananas même pas entamé ? Elle ne savait pas vraiment et en vrai, elle s'en fichais un peu car dans cette longue pause, du temps, elle en avait à tuer.

Sa torpeur fût cependant très rapidement par une voix lui adressant la parole. Un étudiant demandant à s'asseoir à sa table avant de s'installer et de proposer une barre chocolatée en soulignant que le distributeur lui en a donnée une supplémentaire. "Chanceux", qu'elle se mit à penser brièvement. Les distributeurs sont souvent capricieux et Melody n'a que trop vécue les moments embêtant où ceux-ci s'activaient sans rien donner. A force de répétition, elle arrêta de faire confiance en ces machines.

Elle leva les yeux et soupira avant de secouer la tête pour refuser poliment, son interlocuteur avait eu le mérite de ne pas attaquer directement par des questions sur sa dernière semaine donc à partir de là, elle ne se braqua pas et n'était pas spécialement agressive.

Après son secouage de tête, elle continua avec une série de signes et de gestuelles niveau visage, n'ayant aucune de ses affaires de sorties, elle se contenta de la manière de communiquer la plus rapide, et c'était celle-ci. Une personne maîtrisant ce dialecte saurait comprendre qu'elle souligna juste qu'elle évitait le chocolat pour prendre soin de ses dents. Ce qui justifie d'ailleurs le fait qu'elle termina en sortant ses crocs, acérés, certes mais d'un blanc éclatant. Une fois cette réponse donnée, elle se mis à boire un peu de son jus avant de se remettre à réfléchir sans prêter attention à son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 98

Feuille de personnage
Titre: Handy Hero : Mechanoclad
Expérience: 295/1000
Alter: Workshop
Rang C





Oroshine Takane
Rang C
Mar 18 Déc - 12:40


Muet comme une carpe.


En ayant l'occasion de la voir d'un peu plus près, je pouvais mieux déceler les traits de cette collègue de U.A. J'avais quelques premières impressions à son sujet, notamment sa ressemblance presque frappante avec mon amie des rues, Hasuike, marquée particulièrement par leurs chevelures blanches, une couleur peu habituelle chez les plus jeunes et que l'on associe généralement à la vieillesse. Pour elles, j'ai l'impression que le blanc de leur tignasse est un signe de pureté... Je peux me tromper, c'était le cas avec Weapon Architect, elle n'avait rien de pur ni de noble, en tant qu'apprentie voleuse et ingénieuse mécano, j'ose espérer que c'était différent avec Melody, une future héroïne en apprentissage.

Je pouvais également humer son parfum. Je ne veux pas passer pour une espèce de maboule mais j'ai toujours préféré les personnes qui sentent bon - c'est normal me direz-vous, qui apprécie l'odeur des égouts ? Avec un goût aussi prononcé que le mien, il n'est que coutume de jauger ceux des autres, par exemple j'avais particulièrement aimé les manières et le parfum de l'amie d'Oxton, Aslinn la fille-mouton. En ce qui concerne miss Snicket, je validais son arôme dans ma tête, doux avec une pointe relevée, rien d'agressif à l'odorat. En revanche, elle, ne validait pas du tout mon goût pour le chocolat; elle parvenait à refuser simplement, sans même prononcer un mot, elle se contentait de secouer la tête.

Damn it, j'aurais dû y penser, à cette heure le chocolat n'est pas très prisé ... Elle n'était pas totalement renfermée pour autant, prenant la peine de m'adresser la parole .... Avec le langage des signes, juste après avoir révélé les crochets pointus qui remplaçait ses canines humaines. Une mutation ? Quite scary but her peaceful face really helps. Alors, elle ne parle pas ... A chance that I had a few sign language lessons in the past, I can't fully understand but I managed to grasp the idea : elle fait attention à sa dentition. Well, judicieux. Je ne cessais pas de lui sourire même quand elle reprenait le cours de son déjeuner en sirotant de sa boisson. Même si j'étais juste là, devant elle, son regard est si vide.

A quoi peut elle penser ? Ce n'est clairement pas à de bons souvenirs, son air distrait n'est pas vraiment nostalgique ni euphorique. Je la trouve effacée, tracassée.

« Oh ... Je vois, pas de chocolat, c'est noté. je ramenais la sucrerie vers moi sans l'ôter de la table. Melody Snicket, right ? Tu as participé au tournoi toi aussi, je sens que tu n'as pas eu le temps de tout nous montrer mais tu as été plutôt cool ! Tout juste assez pour piquer ma curiosité d'inventeur .... Oroshine Takane, du département d'assistance ! » je lui tendais la main, espérant qu'elle ne refuse pas mes salutations, je me suis présenté même s'il était probable qu'elle me connaisse également du tournoi.

Commencer par le tournoi, là où j'ai eu pour la première fois un aperçu de ses capacités, c'était une façon rusée de ne pas aborder tout de suite les sujets qui fâchent. Bon, j'espère qu'elle ne l'a pas mauvaise, sa défaite au premier tour, mais quoi qu'il en soit je sais déjà comment lui faire parvenir mon amitié et mon soutien. De ce que j'ai pu voir, miss Snicket se bat grâce à ses crocs et à de dangereuses griffes - cela me paraît simplet à première vue mais je suis sûr qu'elle possède bien plus de potentiel en réserve, pour avoir été acceptée en héroïque, il le faut bien ! Je me demande si elle sera aussi évasive que Novel au sujet de son alter, je suis curieux de connaître l'étendue de sa force. C'est par là que je vais attaquer, je ne connais pas d'apprenti héro qui ne soit pas fier de ses capacités, ce sera l'occasion d'entamer une réelle "conversation" avec la silencieuse demoiselle...

Je peux également être un héro en restant Oroshine Takane ... Je pense avoir bien saisi ce que Perkins voulait me faire comprendre. Mechanoclad... mon identité de super, est cette partie de moi qui fait un formidable combattant, celui qui met à profit les gadgets que je mettais au point ... en tant qu'Oroshine. Ce dernier, c'est l'héritier, l'ingénieur et l'identité "publique" même si de nos jours les héros ne se cachent plus tant que ça dans l'anonymat. Le garçon milliardaire populaire que je suis est supposé être un génie, je parie que je peux faire une différence, si seulement je parvenais à devenir son ami.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 23
Messages RP : 116

Feuille de personnage
Titre: Ophiuchus
Expérience: 30/1000
Alter: Schlange
Rang C





Melody Snicket
Rang C
Mar 18 Déc - 14:10
Oroshine Takane de la filière assistance, c'était l'identité de cet homme qui venait de proposer une barre chocolatée. Melody se mis à le regarder afin de prêter un peu plus attention, car, même si elle n'étais pas spécialement encline à parler, elle souhaitait tout de même faire preuve du plus de politesse possible. C'est pourquoi elle avait écoutée tout ce qu'il lui disait.

Ce qui avait fait tiquer notre chère albinos était en premier lieu le fait qu'il décide de parler du tournois organisé par les écoles. Celui où elle voulait décider de se motiver et de faire de son mieux, d'aller de l'avant le plus possible avant de se faire battre au premier tour comme une débutante. Cela l'avait beaucoup frustrée, mais cette défaite avait tout de même eu ses avantages, comme par exemple le fait qu'elle ait pu se lier d'amitié avec Aslinn Mc Megido, mais ceci, je pense qu'il est inutile de le mentionner.

Ce dont elle ne s'attendais pas en revanche, c'était de recevoir ce qui pouvait ressembler à des compliments quand à sa performance. La trouver plutôt cool pour le peu qu'elle avait montré lui paraissait étrange, et en vrai, elle était prête à rétorquer pour dire qu'il se méprenais tout simplement. Et pour cela, elle se mis à sortir de son sac un stylo et un calepin qui étaient situés dans sa poche avant avant d'écrire assez rapidement pour essayer de "fluidifier" la conversation le plus possible.

Bien sûr avant tout ça, elle tendit la main timidement afin d'accepter ses salutations. Simple formalité qui, ceci dit, peut avoir son importance.

""Cool" est un bien grand mot, mon poison n'avait pas atteint sa cible et j'ai juste pu infliger une griffure, rien de bien folichon."

Elle arracha la feuille avant de la poser sur la table face à Oroshine, puis de se remettre à écrire sur une nouvelle.

"Avoir une mutation de serpent et être immunisée au poison peut avoir des aspects sympathique, encore faut-il savoir l'exploiter correctement, en combat j'hésite trop, et c'est uniquement pour ça que j'ai perdue."

Son temps d'hésitation trop élevé a toujours été son point faible quand il s'agissait de combattre, à trop réfléchir, la solution la plus adéquat venait toujours en même temps qu'elle se prenait un coup, lui donnant une marge de temps pour esquiver beaucoup trop faible. Elle tendit également cette feuille avant d'ajouter une dernière remarque.

"Je ne pense pas avoir besoin de la filière assistance quand à l'utilisation de mon alter pour être franche, il vaut mieux que tu te concentres sur plus utile."
Et ceci, elle le pensait vraiment, elle savait créer toute sorte de poison et savait comment elle voulait s'en servir, et que ce soit niveau de son costume ou autre, elle savait très bien où elle voulait aller. De ce fait, elle préférais tout simplement dire ce qu'elle pensait pour se mettre à réfléchir à nouveau sur un problème beaucoup plus important. Même si cette réflexion consistait à peser continuellement le pour et le contre sans pouvoir se décider sur une réponse définitive.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 98

Feuille de personnage
Titre: Handy Hero : Mechanoclad
Expérience: 295/1000
Alter: Workshop
Rang C





Oroshine Takane
Rang C
Mer 19 Déc - 11:32



Muet comme une carpe.



Il est vrai que je n'ai que très rarement eu l'occasion d'en avoir une, mais je dois dire qu'une conversation avec une personne affligée de mutisme est ... une toute autre paire de manches. Plus cadencées, j'avais le droit à un moment de suspens le temps qu'elle réussisse à formuler sa pensée. La jeune demoiselle me serrait la main, d'une poigne timide, heureusement que je ne suis pas un rustre, ne l'ayant qu'à peine secouée délicatement pour compléter le rituel de salutations commun. Bien sûr, si j'avais voulu créer une toute une scène, j'aurais bien pu mettre le genou sur la table pour saisir sa main et la saluer d'une façon des plus chevaleresques - c'est l'un des plus grands rêves de mon cher majordome, que de me voir devenir un noble gentilhomme accompli. Mais pas aujourd'hui. Je me contentais d'être un élève de la même école que mon interlocutrice.

Celle-ci, pleine de ressources s'était empressée de sortir un calepin et un stylo, I immediately understood that she was willing to be a bit more talkative, if I may say so. Je pense que le coup du carnet est une astuce basique mais diablement pratique quand on est inapte à parler, une ruse vieille comme le monde qui continue de se montrer utile à ce que je vois, car miss Snicket gribouillait de longues phrases dans son coin, décrochant les feuilles à la suite pour réagir à mes observations.

Je saisissais la première et la lue à voix basse.

« "Cool" est un bien grand mot, mon poison n'avait pas atteint sa cible et j'ai juste pu infliger une griffure, rien de bien folichon ... je levais les yeux vers elle, elle était encore en train d'écrire, j'attendis alors qu'elle complète sa réponse, ce qui ne tarda pas. Avoir une mutation de serpent et être immunisée au poison peut avoir des aspects sympathique, encore faut-il savoir l'exploiter correctement, en combat j'hésite trop, et c'est uniquement pour ça que j'ai perdue...? » là, mes sourcils se haussaient d'excitation

Ces quelques mots suffirent à exalter mes sens d'ingénieur. Elle venait tout d'abord de me donner une description plutôt intéressante de son alter : mutation reptilienne modèle serpent ? Immunité au poison, j'imagine également possibilité d'user de son propre venin ... What a wonderful Quirk ! I didn't realized it was that powerful, un petit sourire en coin vint s'immiscer à la place du sourire régulier. Elle semblait être très modeste elle-même, mais on sait très bien elle et moi qu'elle aurait pu être un vrai trouble pour n'importe quel autre adversaire qu'une fille qui recouvre sa peau d'une couche de laine électrique pour se défendre. Cependant, avant que je ne puisse proposer la moindre idée dans le but de l'aider à améliorer grandement ses performances par le biais de ma technologie sans failles, elle me tendait une troisième et dernière page de son carnet avant de retourner à son air pensif.

« Je ne pense pas avoir besoin de la filière assistance quand à l'utilisation de mon alter pour être franche, il vaut mieux que tu te concentres sur plus utile.
Oh, what a shaaame ! me lamentai-je tragi-comiquement. Même si je suis prêt à parier le contraire, je ... respecte ce choix. we could sense some character development here, as I managed to calm my hurt-engineer feelings. Nous sommes .. quasiment tous ici pour devenir plus forts, right ? En quelque façon que ce soit ... là, je la regardais d'un air excessivement sérieux, le businessman look sans sourire, tout en pensant "aider", juste "aider". Excuses-moi, tu me semble troublée, this may not be any of my business but, have you had any troubles since then ...? »

Since then... Je parlais bien sûr de ses dernières péripéties. J'avoue, je n'ai pas osé le mentionner directement, un peu de la même façon qu'un étrange et lourd sentiment me pèse à l'intérieur quand l'on mentionne le simple mot "maman", j'imagine que cela peut être incommodant de reparler sans cesse d'un événement fâcheusement marquant. Si elle est de nouveau ici, à l'école, c'est bien qu'elle s'en est plutôt bien sortie mais je me demandais si ses soucis étaient réellement terminés. La curiosité m'a toujours été reprochée surtout lorsque je me mettais à fouiner là où je ne devrais pas ... Mais il s'agit d'une chance de mesurer l'étendue de mes progrès sur la voie du héro ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 23
Messages RP : 116

Feuille de personnage
Titre: Ophiuchus
Expérience: 30/1000
Alter: Schlange
Rang C





Melody Snicket
Rang C
Mer 19 Déc - 23:31
En réalité, Melody ne savait ni quoi dire, ni quoi faire. Elle pourrait très certainement décider de jouer franc jeu et confirmer que quelque chose la tracasse, mais cela impliquerait que la conversation évolue sur ce sujet-là et qu'elle se retrouve à dire "J'ai passée un accord pour sortir et je me retrouve à devoir respecter ma part du marché même si j'ai envie de me dégonfler". Déjà parce qu'elle n'avais pas envie de parler de ceci à qui que ce soit, et encore moins à un inconnu, mais également parce qu'elle avait peur. Peur de ce qui pouvait arriver si elle en parlait à qui que ce soit, de ce qui pouvait arriver si elle se faisait prendre ou même si elle échouais.

Un des mensonges les plus souvent dit autre que "J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation" est "Ne t'inquiète pas, ça va bien". Et, Melody hésitais beaucoup à avoir recours à celle-ci. Melody était une très mauvaise menteuse, elle préférais donc éviter d'avoir à le faire et essayer de changer subtilement de sujet afin que la discussion prenne un sens totalement différent. Qu'on pourrait littéralement traduire par "Je te réponds par une autre question".

Des questions, il y en avait pas mal, la première venant à l'esprit étant "En quoi cela te concerne ?" pour savoir pourquoi cet homme qui était aux yeux de Melody qu'un simple étudiant parmi tant d'autre portait un intérêt à ses soucis ou encore "Vendez vous des pommes ?" Question qui je l'avoue, est totalement dénuée de sens et hors sujet mais qui du coup a le mérite de pouvoir faire totalement divaguer le sujet sur quelque chose de différent, bien que fait d'une manière trop brutale. Et celle que Melody choisit et écrivit sur un bout de papier était la suivante :

"Warum interessiert dich das?"

Une réponse écrite en Allemand. Oroshine Takane avait l'air d'aimer insérer l'anglais à tout bout de champ dans ses phrases. Elle ignorais le pourquoi du comment, si c'était à cause d'origines provenant d'en dehors du japon ou alors une simple envie mais. Afin de changer de sujet, Melody se dit qu'elle pouvait elle aussi s'amuser à intégrer une autre langue. L'Allemand était certes plus brutal, mais aurait peut être la chance de faire tourner sur d'autres sujet, du moins, c'est ce qu'elle espérait.

C'est dans ces moments là que Melody aurait aimée avoir une camarade à côté d'elle qui aurait probablement répondue à la place de notre muette et lui aurait évité de s'y prendre n'importe comment pour fuir un sujet. Après tout, le relationnel était très loin d'être le fort de Melody, elle qui, n'adressait jamais la parole à qui que ce soit avant d'intégrer ce lycée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 98

Feuille de personnage
Titre: Handy Hero : Mechanoclad
Expérience: 295/1000
Alter: Workshop
Rang C





Oroshine Takane
Rang C
Jeu 27 Déc - 8:47



Muet comme une carpe.



Elle semblait quelque peu hésitante. Il est vrai qu'à l'intérieur de ma chrysalide en diamant, la protection et l'éducation stricte de ma famille, je n'avais pas la prétention d'être un formidable sociologue. En revanche, le recul et les quelques amis que j'ai eu le plaisir de rencontrer m'ont permis tout de même de savoir déchiffrer vaguement les réactions. La jeune élève héroïque totalement silencieuse me paraissait infranchissable. Entre l'impassibilité et l'inquiétude, elle semblait, jusque-là au moins, ne pas avoir envie de passer trop de temps sur le sujet. Ni même de passer trop de temps à discuter non plus, non, visiblement elle a autre chose en tête et ne cessera d'y penser que lorsque l'idée sera chassée.

Bien sûr, je suis un inconnu à ses yeux et mon beau sourire avec mon merveilleux haut-de-forme ne suffira sans doutes pas à briser la glace. Mais j'ai décelé dans ... sa manière d'écrire une infime émotion. "Warum interessiert dich das?" ... C'est peut-être à cause du changement brutal de langue. De l'allemand, hein ? Malheureusement, c'est un langage que je ne tiens pas particulièrement à coeur - à cause de mon hautain cousin germanique, Gunther. Mais fort heureusement, ayant de la famille là-bas, je serais en mesure de l'impressionner en lui touchant deux mots de cette bonne vieille langue archaïque.

Je comprenais donc sans difficulté sa question, relativement logique : *warum ... sich interessieren ... das ... why would I want to know that ?* Je marquais déjà un point : il y a bel et bien sujet d'inquiétudes dans le coeur de cette demoiselle à la crinière pâle. Je pourrais bien lui répondre franco : parce que je ressens le besoin de te venir en aide surtout après avoir manqué à l'appel la première fois. Mais ce serait redondant, n'est-ce pas ?

« Well ... Ich ... möchte mit dir arbeiten ? déclarai-je sur un ton douteux, suspicieux de ma pauvre grammaire. Du bist eine Heroin, ja ? Furthermore, you have actually had some valuable experience here. My dream is to become a great Hero with my friends, so I want us all to thrive and have each others back. You could be a huge asset as an ally ... and as a friend ! »

Je n'ai pas pu m'empêcher de repasser en anglais - énoncer mon rêve aurait été plus compliqué dans la langue de mon interlocutrice. J'avais au moins pu lui indiquer que je la comprends. Peut-être que si elle avait changé de langue c'était pour des raisons de discrétion ? Si ce qui la tracasse est personnel ou plus lourd que de simples remords, elle n'a peut-être pas envie qu'on en parle dans cet endroit grouillant de monde ... Indeed, I felt like a special agent, exchanging with a German informant. Will she be enticed by my apparent heroism ? Devenir son ami, en voilà une raison qui s'accorde merveilleusement bien avec mon désir égoïste de sauver tout le monde - ce que l'on sait tous impossible.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 23
Messages RP : 116

Feuille de personnage
Titre: Ophiuchus
Expérience: 30/1000
Alter: Schlange
Rang C





Melody Snicket
Rang C
Sam 29 Déc - 14:03
Melody écoutais attentivement la réponse d'Oroshine, et pour commencer, elle fut quelque peu embêtée du fait qu'il comprenne et parle également l'Allemand. Elle qui pensais pouvoir en faire son échappatoire pour changer de sujet et éviter de mentionner tout faits qui pouvait potentiellement la troubler. Même si elle savait très bien qu'elle ne faisait que retarder l'échéance et qu'a un moment ou un autre, elle allait forcément finir par céder ou alors ne plus savoir quoi faire.

Le soucis avec notre demoiselle, c'est également qu'elle est incapable de dire clairement si elle veut qu'on l'aide, car d'un côté son habitude de garder tout pour elle est loin d'être partie mais aussi le fait qu'elle ne veuille jamais embêter les autres avec ses problèmes. Même si, elle avait beau retourner certains soucis dans tout ses sens, aucune solution miracle n'apparaissait, à partir de là elle se dit que ça ne serait peut être pas une mauvaise chose d'avoir un coup de pouce, même si bien sûr, elle écrivit et sortit ça a sa manière.

"Si tu es le genre de héros qui attends que l'on crie à l'aide pour intervenir, je pense qu'avec moi, tu va devoir être très patient".

Un appel à l'aide indirect, elle poussa un léger soupire au moment d'écrire ce message avant de le transmettre. Puis elle se mis à re-piquer le nez dans son calepin pour écrire à nouveau, une petite indication supplémentaire écrite en Allemand.

"Nicht hier, nicht jetzt"


Il y avait des moments pour tout, et celui de dire ce qui pouvais la tracasser n'était pas encore arrivé, plusieurs facteurs faisait qu'elle ne voulais rien dire comme le fait d'être dans l'enceinte de Yuei, ou encore le fait qu'elle doive tout écrire actuellement sur un bout de papier et que le gros fouineur de service peut toujours le récupérer pour savoir ce qu'elle a pu dire. Paranoïa ? Probablement, elle n'aimait pas forcément écrire en partant du principe qu'ils avaient tendance à rester, alors que les paroles, elles, avaient tendance à s'envoler.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 98

Feuille de personnage
Titre: Handy Hero : Mechanoclad
Expérience: 295/1000
Alter: Workshop
Rang C





Oroshine Takane
Rang C
Mar 1 Jan - 19:30



Muet comme une carpe.



Cela devait faire bien dix minutes depuis que j'ai repéré la jeune Snicket à la cantine et ai décidé de l'aborder. J'ai décidément de drôle de manières de me faire des amis ! C'était bien la première fois que ma curiosité me paraissait réellement nécessaire. D'habitude, je m'attarde sur des points triviaux, je m'intéresse au pourquoi du comment dans des situations que seul un ingénieur peut apprécier, mais il semble que ma résolution soit finalement parvenue à se faire une place intégrante dans ma personnalité. A côté de l'ingénieur il y a le pseudo-héro. Ce dernier semble réagir positivement aux habitudes de fouineur du premier, ce serait là le terrain d'entente entre eux deux ?

La pièce toujours bondée était également assez bruyante, une chance que Melody communique par écrit, le brouhaha ne m'empêche pas de la comprendre. La barrière de langue, non plus. Je décelais un relâchement dans son attitude, en même temps que son soupir. Là, elle me tendait le message qui aura bien faillit me passer au-dessus de la tête, insouciante pomme que je suis.

"Si tu es le genre de héros qui attends que l'on crie à l'aide pour intervenir, je pense qu'avec moi, tu va devoir être très patient"

Au départ, je pensais qu'il s'agissait là d'une énième parade pour me faire comprendre que mon aide n'était pas nécessaire, mais en relisant une à deux fois je prenais le temps d'analyser sa phrase, de lire entre les lignes. En fait, ce qui m'a probablement perturbé à la première lecture c'est la fierté en la voyant me prendre pour un héro. Un piètre héro selon son inquiétude, mais un héro quand même. Mon expression faciale laissait entendre que je suivais où elle voulait en venir, un grand sourire communiquait alors ma joie.

"Nicht hier, nicht jetzt"

So, there's indeed something troubling her, worthy to become a Hero's duty. I'm glad I did not back down even though she was denying it at first. Cette jeune héroïne peut avoir besoin d'un coup de main et moi, en ma qualité d'élève en Assistance, me voit dans l'obligation de l'assister.

« Oh, I see ... je jetais un oeil à ma montre pour remarquer qu'il nous restait bien trente minutes avant la reprise des cours. What about going for a walk, when you finish your lunch ? » je proposais de manière innocente, dans l'idée de ne pas alerter d'oreille alentour

Si ma nouvelle amie souhaite garder ses soucis secrets, je ne peux que m'en voir ravi ! Cela signifie qu'elle n'est pas contre me mettre dans la confidence finalement. Il est vrai que son mutisme rend la discussion bien moins fluide mais je ne désapprouve pas son mode opératoire. Amateur de littérature, ma mère s'essayait souvent elle-même à l'écriture. Les petits mots de Melody me rappellent ses brouillons et ses mémos. Des pages partiellement griffonnées mais qui finiront tout de même froissées, pauvre de nos arbres..! Il faut dire qu'elle était féministe activiste ma mère, pas écologiste. Bref, si elle acceptait, nous pourrions profiter de l'heure du déjeuner et du fait que les autres parties de l'établissement sont moins fréquentées. Je suis vraiment curieux d'entendre ce qu'elle avait à dire, peut-être j'avais mis le doigt sur quelque chose de plus gros que je ne l'aurais imaginer. Après tout, depuis l'incident, tout le monde sait plus ou moins que la pauvre et gentille Snicket est entouré d'un halo noir ... On parle d'un halo noir pour désigner non pas l'aura qu'elle dégage mais plutôt ce qui se trouve autour d'elle. Je parie que c'est à cause de ce phénomène né de l'imagination d'une commère à l'oeil perçant que la demoiselle est si tourmentée ...

I, Mechanoclad, shall light her way through this ominous mist surrounding her character ... Je la fixais du regard, toujours souriant en cachant les sentiments qui se révoltaient dans mon coeur, la joie, l'excitation et la curiosité, un soupçon de crainte, d'anxiété et même quelques regrets, en particulier celui d'avoir mis du temps avant de pointer le bout de mon nez. Comme elle l'a dit, si je compte être un héro qui attend qu'on appelle à l'aide pour intervenir ... Non ... Elle en sait bien plus que moi sur le sujet même si j'ai fait mes propres études de mon côté, en tant qu'élève en héroïque elle tient une définition probablement plus complète et concrète du héro... Savoir prendre l'initiative, c'est également une qualité que nous devons avoir, nous les ingénieurs..!!



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 23
Messages RP : 116

Feuille de personnage
Titre: Ophiuchus
Expérience: 30/1000
Alter: Schlange
Rang C





Melody Snicket
Rang C
Mer 2 Jan - 0:46
Melody secoua la tête pour poliment refuser sa proposition d'aller marcher quelque part après qu'elle ait terminée. Le pourquoi du comment, elle était en train de lui écrire. En quelle langue ? ça par contre, elle ne savait plus trop, entre l'Allemand, L'Anglais et le Japonais, l'embarras du choix était plus que présent. Pour le reste de la conversation, elle décida d'opter pour celui qui vraisemblablement, devrait être le plus facile à comprendre pour les deux : Rester sur le japonais.

"Non. Enfin.... On peut marcher si tu veux, mais quand je disais pas ici, c'est "Pas a Yuei", "Not at school, ok ? Déjà parce que, je ne porte jamais mon calepin quand je marche, c'est pas pratique du tout."

Pas pratique pour elle de se concentrer sur l'écriture de quelque chose tout en regardant où est-ce qu'on avance. C'est exactement comme lorsque l'on marche dans la rue tout en envoyant des sms, notre tête est fixée sur l'écran sans que l'on fasse attention à notre entourage et un accident est très vite arrivé. Il est très désagréable de se retrouver à bousculer quelqu'un par mégarde à cause d'une inattention, et il suffit d'avoir une chance légendaire pour en plus, risquer de renverser sur la dite personne son petit café du matin, ou alors son jus d'Ananas.

"Et, je t'avouerais que sur certaines choses, je refuse d'écrire. Les écrits ont tendance à beaucoup trop rester. C'est problématique de se dire que "n'importe qui" peut savoir tout ce que je t'ai dit rien qu'en lisant ces papiers. Je prends sur moi, mais... si je pouvais prioriser les signes, ou alors écrire sur un clavier, ça serait préférable a mes yeux."

Lorsqu'on est démuni de parole, chaque méthode est bonne pour tenter de communiquer, une langue composée de signes, des dessins, la fonction bloc notes d'un téléphone... Chacune avaient leur avantages et leur inconvénients . Prenez la langue des signes, chaque muets ou sourds savent l'utiliser sans soucis et peuvent discuter entre eux dans la plus grande aisance. Le soucis étant qu'elle n'est pas universelle et qu'une personne lambda n'ayant aucun soucis de parole ou d'ouïe risquera de ne pas comprendre dans 90% des cas. Le bloc notes d'un téléphone te permet d'écrire assez rapidement, tel un sms que l'on enverrait, le soucis étant que nous avons pas souvent un téléphone a portée de main. L'écrit est une solution similaire au téléphone, avec un gros défaut en plus : d'un côté, ça gaspille en encre et en papier et de l'autre, si on ne se débarrasse pas des notes, n'importe qui peut tomber dessus, cela pouvant apporter des problèmes de confidentialité et probablement d'intimité.

"Bref, je préférerais qu'on discute en dehors, là où je sais qu'on peut être tranquille, même si, vu des récents événement, ça a l'air d'être trop demandé."

Ce dernier message écrit, elle termina de boire sa boisson sans laisser une goutte de ce magnifique breuvage qu'est le jus d'Ananas. Les cours allaient bientôt reprendre, Melody ne pouvait pas se permettre de trop s'éterniser non plus ce qui était d'ailleurs une des raisons supplémentaires pour se retrouver ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 98

Feuille de personnage
Titre: Handy Hero : Mechanoclad
Expérience: 295/1000
Alter: Workshop
Rang C





Oroshine Takane
Rang C
Ven 11 Jan - 20:43



Muet comme une carpe.


Difficile, c'est comme ça que j'aurais décrit Melody si on me l'avait demandé. Elle hochait la tête, un refus farouche qui vint une fois de plus imposer un obstacle sur mon chemin vers les soucis de mon interlocutrice. Au départ, mon expression pleine de positivité infaillible prenait des airs d'embarras, incapable d'atteindre la jeune fille, mais lorsque je lus ses prochaines "paroles", cela me fit prendre conscience d'une chose.

"Pas à Yuei. Not at school." "Les écrits ont trop tendance à rester." ... Ce sont là les mots d'une personne très prudente, presque paranoïaque, si elle croit que je pourrais garder ses mots pour les utiliser à des fins personnelles, ou même que quelqu'un, ici dans notre bel établissement pourrait être ce genre de creep..! Je dirais même que cela frise la paranoïa ! However ... Je levais les yeux vers elle, lui adressant un regard pareil à de la pitié dissimulée sous un air grave, sérieux. Victime de kidnapping, l'on ne peut qu'en ressortir méfiant ... I mean, what if the people who did this to her were still after her ? I'm about sure this is what she fears so much ..! Il est vrai que ce ne serait pas sécuritaire de parler de sujets sensibles dans nos couloirs trop fréquentés parfois par des fouineurs à la langue pendue ... Le soucis, c'est qu'en discuter en ville, même via le langage des signes ce serait risqué ! Je devrais trouver un endroit encore plus tranquille ... Je lui proposerai bien la maison, mais est-ce qu'elle accepterait de donner sa confiance à un lieu qu'elle ne connaît pas, quand bien même c'est mon lieu de résidence ? Peut-être que chez elle ... Elle se sentirait plus à l'aise ?

« So, I see ... je murmurai. Il conviendrait que nous fréquentions un endroit privé, comme chez l'un de nous deux ! I guess you would feel safer at home, right ? » je levai le pouce en souriant, toujours une solution à chaque problème, that's Handy Hero : Mechanoclad for you !

Cela pouvait paraître un peu direct, déjà que nous nous parlions que depuis quelques minutes maintenant, mais il me semble que l'heure est un peu plus grave que prévue. Il ne faudrait pas rebrousser chemin maintenant, si Snicket a décidé de me révéler ses troubles je n'ai pas le droit de faire comme si je n'étais pas au courant. Perkins me dirait : Sir, chaque demoiselle en détresse n'attend qu'une chose et c'est son preux chevalier ! Tandis que mon père, lui, m'aurait raconté pour la énième fois le jour où il a demandé une inspection chez une filiale douteuse et au final aidé à démanteler un trafic d'armes ! There's so much to see under a small rock if you bother to pick it up. My eagerness to help is intertwined with my sinful curiosity, I can't help but discover. For discoveries are what made me as I currently am.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 23
Messages RP : 116

Feuille de personnage
Titre: Ophiuchus
Expérience: 30/1000
Alter: Schlange
Rang C





Melody Snicket
Rang C
Lun 14 Jan - 1:46
Un endroit privé, le message avait l'air d'être compris. Le soucis qui restait était de décider de quel endroit choisir, l'une des deux maisons pouvait dans les premiers lieux deux solutions tout à fait viables et convenables, mais il y avait un mais pour chacune des solutions. En premier temps, nous avons une charmante maison dans lequel vit une famille d'accueil fort sympathique laissant à notre chère demoiselle albinos une vie paisible dans une des plus grandes autonomies, le couple étant souvent pris par le travail. Seul un chat fortement mignon faisant perdre toute concentration à Melody ainsi qu'une voisine de chambre n'était présente que dans les moments de vacances scolaires au vu de son domaine d'études la poussant à être loin du cercle familial. Ce cadre peut se retrouver relativement intime lorsque l'on veut partager certains moments sans être dérangés. Le hic étant la surveillance bien que peu efficace présente aux alentours depuis l'enlèvement de la jeune albinos. Melody détestais être épiée, mais malheureusement, des gens avaient encore décidés de signer pour elle en pensant que cela était mieux pour elle.

Le deuxième choix lui était un total bond dans l'inconnu pour notre cher serpent, se retrouver chez une personne dont elle ne connaît presque rien si ce n'est que le nom. Nombreux scénarios peuvent s'imaginer, et il y a de fortes doutes que quiconque lise ce texte aient une vision plus perfide de la chose, corrompus à cause de beaucoup de doujins ou oeuvres sur internet. Ce qui est bien dommage pour eux car rien de cela ne se produira.

"My house is still under surveillance, i don't think it's the best place. Peut être chez toi ? Je ne sais pas si c'est le mieux en terme de sécurité et de tranquillité mais, au moins ça me changera un peu."

La sécurité en vrai, elle s'en fichais un peu pour le moment, connaissant son frère, elle savait qu'il n'allait pas repointer le bout de son nez pendant quelque temps, et Alucard ne va non plus lui tomber dessus pour le moment. Après tout, il fallait bien attendre un moment en particulier avant qu'elle prenne la décision de qui se mettre potentiellement à dos : Sa prochaine mue. D'ici là, elle espère bien pouvoir savoir vers qui se tourner, en espérant peut être que cette solution soit trouvée avec ce cher camarade.

Melody regarda rapidement l'heure, et se rendit compte que l'heure de reprendre les cours était de plus en plus proche, elle écrivit a nouveau sur un bout de papier.

"Après c'est comme tu le sens mais là, il faut que je retourne en cours, dans le pire des cas, on se retrouve après et on avise, ok ?"

Puis elle rangea son calepin dans la poche avant de son sac, attendant une confirmation de la part d'Oroshine avant de partir, afin d'être sûr qu'il soit d'accord avec ce qui a été dit.

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku no Hero :: SUR LE TERRAIN :: Musutafu (Tokyo) :: Académie de Yuei-
Sauter vers: