:: SUR LE TERRAIN :: Hosu (Tokyo) :: Commissariat Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Faites entrer l'accusé [PV Keisuke]

Aller à la page : Précédent  1, 2
David Matsui
Messages RP : 187

Feuille de personnage
Titre: Maraudeur
Expérience: 310/1000
Alter: Wendigo
Rang C





David Matsui
Rang C
Jeu 31 Jan - 23:31
Ce que ce type pouvait être moralisateur.

Voila une chose qui frustrait le Maraudeur. Les reproches moraux ne le gênait pas, mais il ne les acceptait pas dans la bouche de n'importe qui. Les criminels, la Viande et les marginaux avaient le droit de lui faire des reproches du genre, ces (rares) partenaires commerciaux le possédait également. Mais les flics ? C'était absurde. Ils ne vivaient pas dans le même monde, et ils espéraient pourtant que leurs remarques de merde allaient atteindre les mecs dans son genre. Quelle farce. Wendigo cracha par terre avec un grognement désapprobateur.

"C'est du sang d'indésirables. J'ai fini par comprendre que pour les gens normaux, toutes les vies n'ont pas le même prix. Personne ne grogne vraiment quand je massacre un vendeur d'organe ou un trafiquant d'esclave. La société civile se branle de leurs souffrances, elle me file même des coups de mains de temps en temps."

Il y avait autre chose. Quelque chose que le tueur en série ne voulait pas dire. Une faiblesse qu'il ne voulait pas révéler. Il était incapable de tuer un civil de sang froid. Sa chasse nécessitait un minimum de motivation, une volonté de détruire l'autre. Il fallait aimer la tâche, apprécier de faire disparaitre quelqu'un de la face du monde. Et il ne lui était pas appréciable de massacrer un "innocent". Le Vigilant l'avait compris assez vite lorsqu'il s'était retrouvé seul, seul avec le cadavre de... non, stop. Il ne voulait pas y penser.

Il fallait sortir cette foutue image de sa tête.

Le Maraudeur ne voulait pas être soigné. Il avait déjà passé une sacré partie de sa vie dans des hôpitaux, et tout ce que ces institutions avaient réussi à faire c'était le bousiller un peu plus. Il était né avec un Alter agressif, il était reparti avec une putain de créature cannibale. Le pire, c'est que les médecins étaient certainement des braves types. La plupart avaient fait ce qu'ils pouvaient, sans préjugés ni violence. Mais ça n'avait fait qu'empirer les choses. Tout ce qu'il lui restait maintenant, c'était cette vie ou le suicide. Et le tueur en série voulait vivre.

"Il n'y a pas de palliatif. J'ai essayé pas mal de truc, mais ce qui est nécessaire est nécessaire. C'est cadavre ou rien, et je compte bien vivre ma vie plutôt que de tomber dans le rien. Pas question d'épargner ma Viande alors que j'étouffe comme une larve lors des phases de manque. Vous voulez sauver vos criminels ? Trouvez un moyen de vous débarrasser de mon Alter ou tuez moi. C'est pas bien compliqué."


Dernière édition par David Matsui le Sam 16 Fév - 19:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Keisuke Iwasaki
Messages RP : 9

Feuille de personnage
Titre: Inspecteur
Expérience: 40/1000
Alter: Aucun
Rang C





Keisuke Iwasaki
Rang C
Jeu 14 Fév - 14:03
Faites entrer l'accusé [PV Keisuke] - Page 2 Gumshoe-Post2
Faites entrer l'accusé
[PV David Matsui]

Keisuke serra les dents. Lui qui avait toujours vécu sans alter et avait été moqué pour ça se retrouvait face à une personne pour qui l'alter était un véritable fardeau. Quelque part il était triste pour lui. Il avait appris à vivre sans alter, mais là... pour la première fois il se disait que cette personne qui refusait de montrer son visage aurait eu une vie bien plus heureuse s'il avait été dans le même cas que lui. Il regarda l'héroine et son assistante, puis soupira. Il mit une main dans sa poche intérieure et coupa le signal du micro qu'il possédait. Personne en dehors de ceux présents ne les entendaient plus.
 - Je suis désolé, mon gars...
Les deux femmes le regardèrent ensemble, détournant leur regard de l'alter.
 - J'ai probablement l'air d'un simple pantin, abruti par les lois. Et bien détrompe toi... j'ai pas décidé de protéger les criminels. J'utilise simplement la seule force que j'ai. Et contrairement à toi, tout ce que j'ai c'est la loi. Mon but c'est de les faire tomber, de les mettre au trou pour le restant de leur foutu vie. J'ai déjà eu l'occasion de mettre une balle à un trafiquant qui pouvait s'en sortir avec ses relations... mais c'est pas comme ça qu'on forme un avenir sain. J'ai grandis en voyant des héros protéger les gens et apporter l'espoir pour un avenir radieux... et j'ai envi de croire à cet idéal. Et c'est pas en me baignant dans le sang des criminels, que je pourrais regarder les gosses de mon quartier dans les yeux. J'ai pas d'alter... mais j'ai de l'espoir. Alors si tu reste ce monstre sanguinaire... même si tu tue les rebuts de l'humanité... mon job restera de t'arrêter. Et si tu me laisse pas le choix... alors je devrais effectivement trouver un moyen de te stopper... définitivement s'il le faut. Même si ça m'arrache la tronche de devoir le faire.
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
David Matsui
Messages RP : 187

Feuille de personnage
Titre: Maraudeur
Expérience: 310/1000
Alter: Wendigo
Rang C





David Matsui
Rang C
Sam 16 Fév - 20:26
Le flic semblait perdu. On aurait dis qu'il venait de comprendre le pourquoi du Maraudeur, et que ce pourquoi n'était pas esquivable. Le tueur en série attrapa son deuxième sandwich, gracieusement tendu par un serveur perdu dans ses pensées, et s'adossa à sa banquette en soupirant. Cette histoire n'allait pas bien finir, sa vie n'allait pas bien finir. La Faim le reprit soudainement et il mordit dans sa nourriture comme un mort de fin. Une jeune fille fit un commentaire peu élogieux, mais son père la corrigea en lui faisant remarquer qu'une tenue d'égoutier dépassait du sac de David, et que ces gens sautaient des repas en permanence.

L'attention du criminel mit quelques secondes pour revenir à Wendigo, toujours occupé à jouer au cochon pendu.

"Je me servirai bien de mon Alter pour fouiller votre commissariat, mais votre héroïne de compagnie est trop violente pour moi. Les choses prennent un tour un peu trop personnel. Je vais me contenter de disparaître, cette conversation me déprime et je dois me remplir le ventre."

Le cannibale voulait mettre de l'ordre dans ses pensées. Il savait bien que le monde des gens "sains" n'était plus le sien depuis longtemps, mais il n'aimait pas lorsque la réalité lui rappelait un peu trop fort. Si il arrivait à vivre (et pas juste à survivre), c'est bien parce qu'il fermait volontairement les yeux sur le sujet. Toutes les relations qu'il formait avec les autres étaient empoisonnées par le mensonge, celui qui camouflait sa folie, sauf celles qui impliquaient d'ouvrir l'autre en quatorze.

"Vous finirez par me tuer un de ces jours. Et si ce n'est pas vous, ce sera quelqu'un qui voudra venger un de mes repas. Je vais essayer de vivre comme je le peux en attendant. C'est le plus sage à faire je pense."

Wendigo commença à se dissoudre. Il se laissa tomber sur le sol, et se réceptionna correctement pour une créature ayant perdu une de ses jambes à cause d'un tir de gros calibre. Ses épaules commençaient à disparaitre dans l'atmosphère, remplissant la salle d'une fumée assez artificielle. La créature fit un petit coucou craintif en direction de l'assistance avant de ricaner comme un petit enfant. Le Maraudeur, quand à lui, se concentrait sur sa mâchoire. Il était hors de question de laisser ses bas instincts reprendre le contrôle.

"Au plaisir de se revoir pour mon enterrement inspecteur gros muscles."
Revenir en haut Aller en bas
Keisuke Iwasaki
Messages RP : 9

Feuille de personnage
Titre: Inspecteur
Expérience: 40/1000
Alter: Aucun
Rang C





Keisuke Iwasaki
Rang C
Ven 8 Mar - 14:41
Faites entrer l'accusé [PV Keisuke] - Page 2 Gumshoe-Post2
Faites entrer l'accusé
[PV David Matsui]

Keisuke regarda la créature qui disparaissait devant lui. Il restait immobile et droit devant elle, ne laissant transparaitre qu'un air légèrement triste. Lorsque celui-ci l'invita à son enterrement il soupira.
- S'il faut vraiment en arriver là, alors j'y serait mon gars...
La secrétaire du détective se redressa et se plaça derrière l'homme tandis que la créature lui faisait un petit salut. L'héroine de son coté semblait frustrée que sa proie disparaisse aussi facilement, mais semblait satisfaite d'être considérée comme dangereuse par le criminel.

Keisuke laissa échapper un soupir alors que le tueur finissait de disparaitre. Il saisit alors son communicateur, rallumant son micro avant de grogner dans celui-ci.
- Alors ces recherches ? Vous avez fait le tour des établissements alentours ou pas ?
Alors qu'il sortait en trombe de la salle d'interrogatoire, un agent s'approcha de lui.
- Les recherches sont en cours, Inspecteur... mais on a encore rien trouvé.
- Alors mobilisez plus de monde ! Son alter était juste là, il y a de forte chances qu'il soit toujours dans les environs !
Sur ces mots, l'inspecteur se précipita vers la sortie du commissariat, pointant quelques agents qui étaient toujours stationnés dans le hall.
- Toi, toi, et toi, vous me suivez ! On a peut-être encore une chance de lui mettre le grappin dessus. Mais faut pas lambiner !
Il se lança donc dans des recherches, ne sachant pas si celle-ci allaient être couronnées de succès ou non, car ils ne savaient même pas la tête qu'avait celui qu'ils cherchaient. Ils visaient les non-habitués, et s'il fallait faire venir la moitié du quartier au commissariat, alors l'inspecteur le ferait.
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
David Matsui
Messages RP : 187

Feuille de personnage
Titre: Maraudeur
Expérience: 310/1000
Alter: Wendigo
Rang C





David Matsui
Rang C
Sam 9 Mar - 16:34
Wendigo venait de disparaitre et David se sentait ailleurs. Il ne s'attendait pas à devoir se prendre la tête avec un flic, et espérait avoir un peu de temps pour fouiller le commissariat. Mais ce n'était pas ce qu'il avait obtenu. À la place, il avait entendu un discours moralisateur tenu par une masse de muscle soutenue tacitement par une héroïne trop puissante pour lui. Il se leva avec une petite déprime dans l'âme, il allait falloir qu'il pointe au travail sous peu et ce n'était pas une bonne idée de ce tourner les pouces dans une cafétéria.

"Je vous dois combien ?"

Le barman se tourna vers ce qui fut la table de David, prit le numéro et parcourut sa note. Il annonça le prix des deux sandwich avec un air de commerçant professionnel.

"Mille yens s'il vous plait."

"Tenez. Passez une bonne fin de..."

La porte s'ouvrit en grand sur trois policiers qui avait l'air préoccupés. Le barman, qui venait d'ouvrir son tiroir caisse pour empocher son argent, se tourna vers la scène avec un air étonné. Il avait l'habitude de voir des policiers en uniforme passer pour croquer un bout, mais ils n'étaient jamais aussi stressé. Ils cherchaient quelque chose, c'était évident. L'officier le plus gradé jeta un coup d’œil aux alentours avant de prendre la parole, une certaine contrariété dans le regard. Il n'avait clairement pas envie d'être ici.

"Mesdames et messieurs, je vais vous demander de restez à vos places. Nous sommes dans le regret d'être dans l'obligation de prendre vos noms."

La réponse logique à Wendigo donc. Les flics n'étaient pas stupide. Ils étaient capable de comprendre que cet Alter devait avoir une certaine limite, que son possesseur devait bien se trouver dans la zone. Ce n'était pas bon, pas bon du tout... Il devait dégager vite, ne pas trop attirer l'attention, mais heureusement pour le tueur en série il avait une excellente excuse.

"Est ce que ça va être long ? J'ai une conduite d'égout à réparer et je ne voudrais pas perdre trop de temps."

Le regard de l'officier se baissa sur le sac. La tenue d'égoutier ressortait légèrement. L'homme fronça les sourcils avant de se poser la question de la pertinence. Est ce que ce gosse, visiblement présent pour s'offrir un casse-croûte durant le travail, pouvait vraiment être un redoutable tueur en série ? Il suffisait de regarder son visage surpris pour se rendre compte qu'il n'était pas bien dangereux, et son travail pour se rendre compte qu'il n'avait pas de temps à perdre avec ces bêtises.

"Je peux voir vos papiers ?"

Le jeune homme lui tendit sans se poser de grandes questions. David Ikeda, 17 ans, à priori en règle. Le policier garda le nom dans un coin de sa tête pour le rapport et redonna les papiers sans faire plus d'histoire. Sa hiérarchie pourrait lui taper sur les doigts si un égoutier n'arrivait pas à réparer une conduite importante à temps. Il accompagna son accord d'un petit geste de sortie.

"C'est bon, je vous souhaite une bonne fin de journée jeune homme."

David sorti en remerciant l'agent et continua son chemin sans se retourner. Il n'aimait pas ce stress, cette tension d'être découvert. Il avait besoin du masque pour ce calmer, du masque ou d'un cadavre. La Faim continuait à le grignoter lentement, et ceux malgré le pique d'adrénaline. Il voulait que son Alter croque quelque chose, n’importe quoi, histoire que ça s'envole mais il se contenta de trouver une bouche d'égout et de disparaitre.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku no Hero :: SUR LE TERRAIN :: Hosu (Tokyo) :: Commissariat-
Sauter vers: