:: SUR LE TERRAIN :: Hosu (Tokyo) :: Centre-ville Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tour of the office [PV Miki]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Ai Ueyonabaru
Messages RP : 44

Feuille de personnage
Titre: Factory
Expérience: 145/1000
Alter: Assembly Line
Rang C





Ai Ueyonabaru
Rang C
Lun 22 Avr - 22:36
Les boutades de Miki firent plisser les yeux à l'héroïne, qui ne partageait pas son humour.

"T'as pas r'pondu. J'ai pas d'mandé pourquoi qu'tu courrais, mais pourquoi lui, y t'coursait."


Le ton insouciant du jeune homme ressemblait presque à de l'arrogance, à moins que ça ne soit que de l'inconscience pure. En tout cas il prenait ça complètement à la légère. Ce n'était peut-être vraiment pas si grave, mais il en parlerait dans ce cas. Non, ça sentait fort le coup fourré, le gars qui avait quelque chose à cacher. Et avec son incapacité totale à reconnaître les lieux, à citer son département ou à décrire son responsable, plus le fait qu'il avait donné son nom plutôt qu'un titre, tout pointait vers une seule conclusion. Ai refusait pourtant de croire que c'était la seule explication. C'était peut-être juste cet air complètement décalé de Miki qui lui faisait penser ça. Cette impression qu'il n'était pas à sa place parce qu'il ne ressemblait pas aux autres employés de la team Idaten. Mais des héros qui semblaient paumés, il y en avait, et certains dans la boite. Pour l'instant donc, elle accordait le bénéfice du doute au jeune homme. Cela ne l'empêcha pas de tirer un peu sur la chaîne pour lui rappeler de ne pas faire le malin.

"T'as pas l'air d'te rend' compte, mais la sécurité est super strict dans l'bâtiment, c'pas un sujet avec l'quel on peut plaisanter."


Elle l'était du moins en théorie, le fait qu'ils puissent avoir cette discussion dans la cage d'escalier sans que qui que ce soit ne s'en soucie ou n'en profite pour tomber sur Miki, peu importe ce qu'on lui reprochait, indiquait plutôt l'inverse. Enfin, ils ne faisaient que parler, même si les vigiles cherchaient le jeune homme, leur petite conversation n'attirait sans doute pas l'attention. La brune fit tout de même un pas en arrière, tirant son prisonnier avec elle, et jeta un rapide coup d’œil dans les escaliers. En haut, en bas, il n'y avait personne à part eux deux. Elle retourna donc son attention vers lui.

"Allez, dis la vérité. Tu bosses pas vraiment ici, hein ?"

C'était la dernière occasion pour le nouveau de la détromper, à supposer qu'il soit bien un nouveau. Dans le cas contraire… il aurait intérêt à donner de bonnes explications pour ne pas finir au trou pour violation de propriété privée.
Revenir en haut Aller en bas
Miki Aldrin
Messages RP : 23

Feuille de personnage
Titre: L'exécuteur
Expérience: 45/1000
Alter: Beat the Meat
Rang C





Miki Aldrin
Rang C
Sam 25 Mai - 19:58
Une fille qui n'avait pas d'humour, c'était bien dommage. C'était un peu comme un steak tartare sans ses épices, un arbre sans ses feuilles, une vierge sans son hymen. C'était possible mais toujours un peu décevant. C'était bien connu, l'équitation ne pardonnait pas. Mais ce n'était sans doute pas le cheval, aussi génial fut-il, qui lui avait fait perdre son humour. Il devait y avoir quelque chose de grave derrière. Et pas grave du style "mes parents sont morts", "tout le monde me déteste" ou encore "Mes belles soeurs sont méchantes avec moi". On était pas dans un disney non plus. Donc soit elle en avait vu des belles, soit le café de tout à l'heure était vraiment dégueulasse.

Il n'allait pas se lancer dans un début de psychanalyse, il pouvait bien compatir avec elle pou autant. Miki trouvait que cette apparence un peu marginale et abimée donnaient un petit quelque chose d'assez intéressant à la demoiselle mais sans humour pour l'accompagner, elle devait trouver bien difficile à assoir la compagnie d'un homme. Non pas qu'il ne la trouvait pas attirante mais elle ne répondait pas forcément aux critères de beauté les plus évidents pour la plupart.

Mais ce n'était pas la seule chose qu'il pouvait remarquer. Non seulement était-elle dépourvue d'humour mais en plus cette dernière s'exprimait presque comme un policier en fonction, pour son plus grand malheur. Heureusement, aucune chance que ce fut le cas même si ces menottes auraient presque pu le convaincre. Dans la même situation avec un agent, il se serait déjà plaint cinq fois que ses menottes étaient trop serrées, là il allait laisser passer, il se sentait bon prince.

"Oh, je vois, pardon madame."

Forcément, il se devait de prendre un peu cela à la rigolade quand elle parlait de sécurité à ne pas prendre à la légère. Ce n'était pas qu'il n'accordait pas le moindre crédit à la sécurité, il accordait du crédit à bien peu de choses en réalité donc ce n'était pas une insulte au sujet ? Cela paraissait dérisoire simplement.

"J'imagine que l'humour génocidaire est peut-être plus adapté."

Car oui madame, l'importance était une question de point de vue et votre boite d'assurance avait peut-être des secrets à protéger mais rien de si important. Il avait parlé de génocide au hasard, en général ça choquait. Mais la vérité, c'était encore autre chose. L'américain mentait comme il respirait et ce dès qu'il le pouvait. Alors dire la vérité était peut-être un peu trop demandant. Il allait faire un effort, tout de même.

"Je l'ai déjà dit, je cherche quelqu'un."

Il n'avait donc jamais affirmé travailler ici, elle l'avait supposé d'elle-même. Il haussa un peu les épaules pour étayer ses propos.

"Mais moi au moins je n'utilise pas mon alter en publique."

Il n'y avait pas de licence d'utilisation d'alter dans les assurances n'est-ce pas ?


Tour of the office [PV Miki] - Page 2 CzhVpD4
Revenir en haut Aller en bas
Ai Ueyonabaru
Messages RP : 44

Feuille de personnage
Titre: Factory
Expérience: 145/1000
Alter: Assembly Line
Rang C





Ai Ueyonabaru
Rang C
Lun 27 Mai - 22:03
Il ne répondait toujours pas à la question. En fait il avait plus l'air de se moquer que d'autre chose. A moins qu'il ne soit juste complètement à côté de la plaque et incapable de comprendre quoi que ce soit ? Il était spécial, ça au moins c'était une certitude. De là à dire qu'il avait un handicap, il n'y avait qu'un pas que Ai refusait de faire. Ça le rendrais assurément plus sympathique que s'il essayait seulement de se l'embrouiller. Le plus simple, à ce stade, restait de l'ignorer et d'essayer de comprendre ce qu'il faisait là sans lui, ou malgré lui. L'héroïne soupira et se passa une main sur le visage.

"Si ça t'rend fier, c'est qu't'as clair'ment r'en à faire ici. J'peux pô trop t'empêcher d'faire des vannes, mais essaie au moins d'êt' sympa et d'répond' aussi aux questions à côté, j'veux vraiment comprend' c'qui s'passe."

Elle soupira encore. En réfléchissant, elle pouvait déduire deux-trois choses de ce que disait Miki. Il confirmait ne pas être un héros, et disait par là qu'elle n'avait rien pour l'arrêter. A part violation de propriété privée, mais il ne le voyait peut-être pas comme ça ? En tout cas, le braquer ne mènerait à rien, il était athlétique et elle n'était pas à pleine capacité, s'il se débattait ils n'iraient nulle part. Et puis, à part qu'il était bizarre, il n'était pas méchant.

"Bon, on va faire aut'ment. Un p'tit jeu, ça t'dit ? On pose chacun une question, l'aut' doit répond' honnêt'ment, puis y peut poser une question aussi, et on continue comme ça. N'importe quoi, et l'aut' doit êt' honnête, 'fin sauf si y sait pas. Et tiens, en gage d'bonne foi…"

Elle tira un peu sur la chaîne, assez pour saisir un des poignets de son prisonnier sans qu'il puisse s'esquiver. Elle serra une seconde ou deux puis libéra sa prise, révélant la peau libérée du jeune homme. Son autre bras était toujours entravé, la chaîne qui les liait tenait ferme, mais Miki était libre de ses mouvements.

"Tada ! J'te libér'rais l'aut' quand on aura fini. 'Fin sauf si t'aime ça, hein, ça s'négocie ! Mais d'abord, on joue, et j'commence. Comment t'es entré dans l'immeuble ?"

Elle essaya de se prendre au jeu, de ne pas avoir l'air trop sérieuse, mais c'était difficile. Miki était peut-être la preuve d'une faille de sécurité chez la Team Idaten, elle se devait au moins de vérifier.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku no Hero :: SUR LE TERRAIN :: Hosu (Tokyo) :: Centre-ville-
Sauter vers: