:: SUR LE TERRAIN :: Hosu (Tokyo) Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Spezielle Mahlzeit [Rei Todoroki & Ame Kaede]

avatar

Feuille de personnage
Titre: Stille Tod
Expérience: 0/0
Alter: Schlange
Rang D





Melody Snicket
Rang D
Sam 7 Oct - 2:26


Cela faisait quelque jours maintenant que la rentrée scolaire s'est faite. J'ai eu le droit aux joies des journées de cours au sein de l'académie Yuei et fait rencontre avec des personnes possédant des profils et des alters très différents. Comme notre chère professeur qui a un alter permettant de devenir gigantesque. A la vue des différents niveaux des élèves et pour essayer de ne pas être trop à la traîne, je décidais de travailler un peu sur la maîtrise de mon alter.

Clairement, si on m'avais demandé de faire ça il y a quelque temps, je vous aurais probablement répondu "Non" et vous mordre au passage, après tout, il y a quelque temps, mon père était encore en vie, et s'entraîner à maîtriser son alter aurait signifié "Faire ce qu'il demande pour ensuite être utilisé dans ses différents actes contre nature". Maintenant qu'il est mort, ce problème n'est plus. De plus, même si je me pose toujours des questions sur le fait d'être à Yuei, comme "Est-ce que c'est vraiment ma place ?" par exemple. J'ai toujours cherchée à être très impliquée dans mes études pour réussir, du coup, autant essayer de travailler comme on peux. Et pour ça, direction le restaurant !

Ce petit restaurant dans le quartier de Hosu appartient à la famille qui m'a accueillie lorsque je suis sortie de l'hôpital et que ma mère fût incarcérée, les deux gérants avaient déjà accueillie des personnes avec des profils divers et variés. Mon alter et mon histoire ne leur faisait pas du tout peur, contrairement à ce que je pouvais imaginer. On peux y trouver toute sortes de plats, mais celui qui va m'intéresser aujourd'hui c'est le Fugu, ce magnifique poisson mortel très difficile à cuisiner sans qu'il soit nocif. Sauf que la, la méthode de cuisson, on s'en fiche. J'ai justement demandée au chef de volontairement mal le cuisiner afin de le manger le plus nocif possible. En temps normal, personne n'aurait accepté de faire ceci mais, le chef me connaissant et connaissant mon Alter a accepté sachant que cela ne sera pas mortel poru moi et ne peut que être bon pour mon Alter. Bon, ce que j'ai pas dit, c'est que je ne suis pas totalement immunisée et que je risque d'être sur le carreau le temps que je m'accoutume parfaitement de ce poison mais bon, j'ai prévue de m'éclipser et de retourner à la maison une fois ceci ingéré. Le but étant que mon corps s'habitue à ce venin pour que je puisse le reproduire. Poison mortel, il sera utilisé seulement en cas d'extrême urgence mais bon... pour ça, je vais devoir faire une cure de fugu tout les week end pendant je ne sais pas combien de temps....

J'entrais donc dans ce restaurant, à cette heure là en plein weekend , il était quasiment complet mais on m'avait réservé une petite table à laquelle je m'installais tranquillement, en attendant que mon plat soit prêt, je sortais un livre dans mon sac sur les différents effets des poisons, après tout, j'en ingère et j'en sécrète donc il est indispensable de se renseigner à ce sujet. Ce qui est sur, c'est que je suis tout de même tombée sur une bonne famille, après tout, accepter de me servir un plat comme celui-ci en salle peut être un risque. Déjà, si le serveur est tête en l'air et donne le plat à la mauvaise personne et aussi si il y a un contrôle... Mais bon, quel est le taux de probabilité que cela arrive ? Le risque 0 n'existe pas mais je dirais qu'il y a allez, 8 % de chances pour que ça arrive ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Titre: Meteora
Expérience: 60/600
Alter: Heaven
Rang B





Rei Todoroki
Rang B
Sam 7 Oct - 13:54



Spezielle Mahlzeit


Repas de famille


   


- PNJ présents dans le restaurants : Civiles, Enji Todoroki, Shouto Todoroki, Fuyumi Todoroki -

   C'était pas tout le temps que Rei pouvait se permettre de manger dehors, et ce principalement car Endeavor appréciait les plats maisons. Et qu'il aimait voir ses enfants cuisiner, par respect disait-il. Alors que le petit mouton vert de la famille, Rei,
n'y allait pas mollo sur les yakitori et en était déjà à son huitième. Fuyumi, tout aussi potelée n'était pas loin derrière, tandis que Shouto dégustait son repas avec un air toujours aussi réservé que d'habitude. Il ne prêtait pas attention à sa table et restait rivé sur une jeune fille qui se trouvait à l'écart, dans une table solitaire, à attendre son repas. Mais son observation fut interrompue par Rei qui lui colla un morceau de poulet caramélisé à la sauce soja au visage.



" - Si tu manges jamais, pas étonnant que tu fasses toujours la tête !" La grande soeur acquiesca ensuite d'un hochement de tête en ajoutant ;

" - C'est vrai, Shouto-kun !"

Endeavor soupirait et mangeait son buffet personnel alors que ses deux filles lui piquaient constamment des condiments avec l'aide de leurs baguettes. Puis alors qu'il ne restait qu'une seule tranche de porc, Rei et Fuyumi commencèrent à se battre avant que Shouto n'intervienne enfin dans la discussion.

" - Ne donnes pas l'impression d'en avoir quelque chose à faire de nous, Père. Tu ne reprends même plus contact avec nos grands frères, et le même sort nous est réservé. Seul le renom des Todoroki par la gloire et la force t'intéresse, une vie de famille, ça t'importe peu." Shouto soupira longuement, laissant échapper un nuage glacé hors de ses lèvres, Fuyumi était émerveillée à chaque fois qu'il faisait ça, mais sursauta soudain quand Endeavor répondit, alarmant le restaurant tout entier.

" - Qu'est-ce qu'un père pour ses enfants Shouto, sinon un homme qui ne veut que le meilleur pour eux. Et le meilleur s'obtient par le succès ! Tes grands frères ont quitté le domaine familial car ils voulaient tenter leurs chances seuls. Rien ne t'empêche de me fuir toi aussi, ou de rester. C'est eux qui ont coupés les ponts avec moi, pas l'inverse. Mais que tu le veuilles ou non, tu es mon enfant et mon sang coule dans tes veines..." Enji s'enflamma alors ;

" - ALORS JE TE PRIERAIS DE M'ADRESSER UN PEU PLUS DE RESPECT !!"

Rei sauta sur l'occasion pour faire rôtir d'avantage ses filets de poulet sur l'ardent brasier qui s'émanait des cheveux d'Endeavor. Décrédibilisant son pauvre père. Shouto ne répondit qu'un soupire de plus avant de se tourner à nouveau vers la jeune fille solitaire.

©️ Code par Dehvi sur Never-Utopia


Parle en #29c688
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 8 Oct - 20:01
i can be a hero
Ça aurait pu être n'importe qui mais ça a dû être toi. C'était toi que ton père avait décidé de déranger pendant un de tes entraînements quotidien pour aller "casser la croûte" dans un restaurant typiquement japonais.
Tu étais pleine de sueur et tu n'vais réellement pas envie de manger japonais cette fois,
à vrai dire tu aurais préféré un fast-food mais ton père voulait juste passer du temps avec toi. Au final, durant quasiment tout le repas il n'avait que te reprocher ton caractère grossier et peu féminin, il t'a aussi demandé à maintes reprises de reprendre la danse tout en mentionnant à tout bout de champs le nom de ta défunte mère.
Ce repas, en plus d'être dégueulasse, était un réel calvaire pour toi. En plus de ça il a fallut que juste derrière vous il y avait un conflit familial. Un adolescent trop imbu de lui-même qui a décidé de faire une réflexion à son père qui n'avait pourtant rien fait. Et il y avait cette fille, bizarre, qui attendait quelque chose. Va savoir quoi.

Tu n'avais pas envie d'être là, ça t'énervait. Tu jurais intérieurement, tu serais les dents, tu  fronçais les sourcils comme jamais. Ton visage se déformait sous la colère que tu emmagasiner au fond de toi.

" Ame, est-ce que tu m'écout-" voulait-il dire avant d'être couper par la voix tonitruante du père de la famille d'à coté.  

- ALORS JE TE PRIERAIS DE M'ADRESSER UN PEU PLUS DE RESPECT !!

A ce moment précis, tu décida de toi aussi éclater de colère.

- ALORS JE VOUS PRIERAI DE FERMER VOTRE GUEULE ! tu hurlais.

Si le magasin avait déjà fait volte-face sous la voix du père qui s'était enflammé - littéralement, leurs yeux se sont ensuite tourné vers toi. Tu t'étais lever, point serrer, gueule déchirée par la rage.

Tu continue.


- Non mais, sérieux ! Quel genre de familles vous êtes pour déranger tout un restaurant rien que parce que vous êtes pas foutu d'éduquer vot' gosse convenablement.

Tu voyais ton père, soupirant un "Parle pour toi", la tête cachée entre les épaules. C'était un quotidien pour lui d'être déçu de ton comportement imprévisible et sauvage, et pourtant à chaque fois tu t'enfonçais plus dans la déception. A chacun de tes mouvements. Ton père commençait réellement à ne plus pouvoir supporter ton comportement inélégant et impoli.

Tu pesta avant de te rasseoir et de manger sans aucune grâces ces takoyaki dégueulasse.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Titre: Stille Tod
Expérience: 0/0
Alter: Schlange
Rang D





Melody Snicket
Rang D
Lun 16 Oct - 23:34


Je mangeais une bonne partie de mon repas tranquillement, avec pour seul bruit les clients qui discutaient entre eux autour de leur repas. Rien qui n'ai tendance à me déranger habituellement jusqu'à ce qu'un père de famille s'enflamme et qu'une tussi décide d'en rajouter une couche. Je poussais un soupire dans mon coin alors que tout le monde autour était en train de regarder la scène d'un air choqué comme si que la demoiselle qui avait décidé de l'ouvrir avait décidé de manquer de respect à la mauvaise personne. La tension avait légèrement monté d'un cran.

Pour être franche, je m'en fichais, je ne voyais pas en quoi ceci pouvait dégénérer. Après tout on est dans un restaurant, avec plein de clients, donc je ne pense pas qu'ils soient assez stupide pour continuer et jeter de l'huile sur le feu. Je restais donc assise à ma place en continuant d'étudier mon livre. J'étais justement en train de me renseigner sur celui que je venais d'ingérer. D'après ce qui est indiqué, je devrais ressentir les effets dans quatre ou six heures. C'est largement assez de temps pour que je m'éclipse et que je retourne dans ma chambre pour m'y enfermer afin de m'assimiler aux effets sans être dérangée et sans faire paniquer qui que ce soit. Mais avant tout, je restais à assister à la scène pour voir comment tout ceci va se passer. Si ça se trouve, il ne se passera rien mais qui sait ? Même si la curiosité est un vilain défaut, qui ne l'a jamais été ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Titre: Shapeshifter
Expérience: N/N - PNJ
Alter: Mother Gift
Vilain Rang S





Yura Akatsu
Vilain Rang S
Jeu 19 Oct - 4:54



Spezielle Mahlzeit


Bain de sang


   




   La belle et tendre jeune femme à la crinière améthyste terminait son repas, de manière très soutenue elle se leva alors que l'un des serveurs vint lui faire remarquer qu'elle n'avait pas payée l'addition. Mais la douce et charmante n'y prêtait pas attention. Elle se dirigea doucement, rythmée par le bruit de ses talons, en direction de la table où séjournait la famille Kaede. Alors que la plus jeune, pupille de son père encore assis à la table, s'écriait auprès d'Endeavor, au loin. Yura s’immisça auprès d'eux, s'inclinant respectueusement avant d'attirer l'intérêt d'Ame vers elle, d'une voix fébrile et jubilante d'arrogance elle s'exprima ainsi.


" - Excusez moi... J'ai bien peur que vous ne méritiez point son attention. Laissez moi me charger de ça."    Sa voix devint dés lors légèrement plus grave alors que l'illustre et magnifique adolescente devint un jeune homme aux cheveux blancs vêtus de haillons qui ne tarda pas à décapiter la femme qui lui faisait face d'un geste précis de la main, avant même qu'elle ne puisse trouver le temps de lui répondre. La tête d'Ame tomba lourdement sur le buffet de takoyakis de son père que Yura propulsa d'un revers du bras à l'autre bout du restaurant pour attirer l'attention d'Endeavor. Pendant ce temps, le restaurant était devenu un véritable brouhaha suite à la giclée sanguine qui venait d'avoir lieux, les gens fuyaient, les deux filles d'Enji Todoroki se cachaient derrière lui alors que Shouto et Endeavor se préparaient à faire face au jeune garçon. Mais il se prononça ;



" - Endeavor ! Oublions ce petit accident, c'est à moi que tu dois porter ton attention. Car la Mère veut ton alter, tant il est impressionnant ! Et je suis le héraut de cette mission, puisses-tu répondre à mes attentes en te laissant faire. Cela t'évitera de souffrir. Et épargnes moi le meurtre de ton enfant prodige, son alter n'est pas encore assez mûre ! C'est toi que nous voulons !"

Yura esquissa un sourire carnassier, ses sourcils commencèrent à déformer son visage en une moue revancharde. Semblaient-ils se connaître, une rivalité vilain et héros ? Ce jeune garçon semblait pourtant incroyablement jeune pour se mesurer à l'éternel numéro deux !

©️ Code par Dehvi sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku no Hero :: SUR LE TERRAIN :: Hosu (Tokyo)-
Sauter vers: