:: SUR LE TERRAIN :: Musutafu (Tokyo) Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Get da' hell out'a my way [PV Hensel]

avatar

Feuille de personnage
Titre: Aucun
Expérience: 135/500
Alter: Hand Bite
Rang D





Iku Tozutsami
Rang D
Ven 22 Déc - 23:00
"Alors… En 2027, c'était… euh… Ah oui. Ensuite 2029…"

Iku marmonnait alors qu'elle marchait dans la rue, esquivant d'instinct les passants tout en relisant ses notes. L'année avait juste commencé, et déjà elle voyait les différences entre ses vieilles écoles et Shiketsu. Ce n'était certes pas Yuei mais c'était quand même une école de héros. Les exercices physiques étaient bien différents, évidemment, mais les cours théoriques également. Cours de loi, cours d'histoire ; protocoles d'évacuation, premiers soins, médecine d'urgence ; tant de sujets essentiels à un héros qu'elle n'avait pourtant jamais étudiés. Autant dire qu'elle avait du retard à rattraper par rapport à tous ses camarades qui rêvaient de devenir héros et avaient pris de l'avance.

"La première loi sur les héros date de… de… Hey !"

Un choc à l'épaule la fit partir en avant, juste avant qu'un passant la dépasse. Grand, maigre, les mains enfoncées dans les poches de son long manteau miteux, il ne lança même pas un regard en arrière après avoir bousculé l'étudiante. Elle le regarda passer avec une moue rageuse, hésitant à l’interpeller avant de le laisser disparaître dans la foule. Franchement, certaines personnes n'avaient aucun respect. Elle se contenta d'un "Tsss." avant de retourner à ses notes.

Ainsi absorbée par la lecture, elle était tout juste capable de faire attention à l'itinéraire pour retourner dans son dortoir et d'éviter les impacts immédiats. Quand la première personne passa en sens inverse, se pressant pour fendre la foule, elle ne remarqua rien. Quand ils furent plus nombreux à rebrousser chemin, elle continua à lire ses cours et poursuivit son chemin. Même quand un flot paniqué arriva face à elle, elle se contenta d'esquiver les fuyards et ne réalisa qu'après ce qui venait de se passer. Alors enfin elle s'arrêta et leva le nez de ses papiers pour voir ce qui avait fait fuir tout le monde.

"Oh."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Titre: Cagnolino
Expérience: 0/400
Alter: Le Willensleser
Rang C





Hensel Romano
Rang C
Mar 2 Jan - 22:36

Un peu d'action dans ce monde de brutes
C'était un après-midi comme il y a tant d'après-midi dans une vie. Hensel n'admirait pas le ciel bleu. Il ne faisait pas non plus de lèche-vitrine, et contrairement à de nombreux garçons de son âge, il ne reluquait pas les jeunes filles de son âge. Peut-être que ce n'était pas normal. Sans doute devrait-il être en train de s'exploser les rétines devant la lumière bleutée de son ordinateur ou en train de s'amuser avec ses amis à canarder des pigeons dans un parc ? Hensel aurait volontiers fait l'une de ses deux activités passionnantes mais il n'avait aucun des deux. Son ordinateur avait été volé à l'aéroport en arrivant au Japon et ses amis se comptaient sur les doigts de sa main : zéro. Enfin de vrais amis. Il y avait bien eu une ou deux personnes mais aucune ne l'avait contacté plus de deux minutes depuis son départ.
L'Italie lui manquait.
Il était obligé d'apprendre une nouvelle langue étrange et barbante -apprentissage qu'il séchait en ce moment même- ! Il s'était inscrit dans une école où tout le monde le regardait comme un animal de foire -ce n'était pas sa faute s'il n'avait pas compris qu'il fallait porter un uniforme !- et pour couronner le tout, il avait été incapable de récupérer son mac -les responsables ne parlaient pas italien-. Heureusement, il lui restait encore son portable pour survivre.
L'adolescent replaça son casque bluetooth sur ses oreilles. Si seulement le son de la basse pouvait l'emmener loin de cet enfer... Soudain, un bruit sourd couvrit les notes de guitare. Hensel leva la tête. Finalement, cela n'allait peut-être pas être les Black Dogs qui allaient le sortir de cette journée. L'adolescent accéléra le pas vers la source du vacarme. Plus il se rapprochait, plus il voyait de personnes s'enfuir en sens inverse. Un sourire apparu au coin de ses lèvres.

Hensel avait déjà assisté à des combats de héros contre villains. Il trouvait cela intéressant et parfois il se demandait si parmi les justiciers se trouvait un membre de sa famille -après tout il avait été recommandé pour son inscription en Italie- mais la plupart du temps, il aimait voir des gens se faire casser la figure. La sirène de la police retentissait au coin de la rue. Déjà quelques agents étaient sur les lieux et tenaient à l'écart les curieux. Hensel se faufila en jouant des coudes. Quoi de mieux pour se remonter le moral qu'un spectacle au premier rang ?
Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Hensel Romano le Mar 16 Jan - 15:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Titre: Le Maestro
Expérience: 0/400
Alter: Ink Tattoos
Rang C





Shirai Daisuke
Rang C
Dim 14 Jan - 22:24
PNJ

Une journée comme les autres... C'est ce que tout le monde aurait dit de ce jour-là. Un bel après-midi ensoleillé où les personnes s'occupaient de leurs affaires. L'heure de pointe commençait à tarder, étant donné que les gens sortaient de plus en plus de leur bâtiment de travail. Les personnes rentraient et sortaient des magasins, d'autres regardaient leur téléphone et certains profitaient tout simplement du beau temps.

Entre deux magasins, il y avait une longue ruelle assombrie par les grands murs de brique des bâtiments. Des conteneurs à déchets étaient acculés contre le mur et des détritus jonchaient le sol. Tout près du trottoir, un homme se tenait là, accoté contre le mur. Il observait les alentours et de temps à autre, l'horloge situait l'autre côté de la rue, sur une face d'un magasin. Il semblait légèrement anxieux, sans réellement l'être. Il était impatient d'accomplir ce qu'on attendait de lui.

Finalement, le moment qu'il attendait arriva. C'était le moment où la population était le plus dans les rues. Habillé dans un long manteau de cuir noir et usé par le temps, les pans du collet cachait son visage. Il détacha un bouton... Puis un autre, pour finalement laisser tomber le manteau contre le sol. Hors de sa musculature très développée, il avait d'étranges cylindres métalliques à la place des bras. En regardant de plus près... Cela ressemblait beaucoup à de vieux canons qu'on trouvait sur des bateaux de pirates dans les Caraïbes.

Une explosion retentit. Une voiture bascula sur le côté tout en crachant de grandes flammes. Puis, une vitrine d'un magasin de bijoux explosa en éclats et une grande sphère métallique défonça les murs intérieurs. Le Pirate avançait, détruisant tout obstacle sur son passage, voulant seulement créer le chaos et la zizanie. C'est avec surprise que les sirènes retentissaient déjà au loin et que des barrages en sécurité furent mis en place.

L'Homme-canon observa autour de lui et aperçu une jeune fille devant lui. Il s'avança lentement vers elle, se laissant le plaisir de la terroriser. Sur sa gauche, il y avait un barrage suffisamment près pour apercevoir des citoyens se pousser pour voir du qu'ils pouvaient la scène à venir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Titre: Aucun
Expérience: 135/500
Alter: Hand Bite
Rang D





Iku Tozutsami
Rang D
Lun 15 Jan - 21:36
La première chose qu'Iku nota, ce fut le vide. Aucun passant autour d'elle, aucun bruit proche, que des sirènes et des murmures lointains. Et au milieu, seul et droit comme un i, un… mec. Grand musclé, avec une dégaine de clochard et un sourire malsain. Et des canons à la place des bras, un peu comme ses pinces. Puis elle remarqua les flammes, la fumée, les dégâts. Après quelques secondes d'immobilité, son cerveau finit de connecter les points. Elle était seule. Face à un vilain. Et il l'avait vue. Plusieurs répliques lui passèrent à l'esprit, mais aucune de très utile ni de très particulièrement polie. Elle préféra ne rien dire, rangeant plutôt ses notes et refermant son sac.

Étonnamment, elle ne paniquait pas. Ou plutôt, elle n'arrivait pas à paniquer. La scène ressemblait presque à un rêve. A la place, elle se fit la remarque que, n'ayant pas sa licence, elle n'avait pas le droit d'utiliser son alter pour arrêter un vilain. D'un autre côté, il s'apprêtait à l'attaquer, ce serait sans doute de la légitime défense. Et si elle tournait le dos et fuyait, qu'est-ce qui se passerait ? Il attaquerait d'autres passants, qui n'avaient même pas le peu d'entraînement qu'elle avait reçu ? Bon, un héros professionnel finirait forcément par arriver, mais en attendant ? Si elle l'occupait, elle pouvait au moins réduire l'ampleur des dégâts. Et ne pas se faire tirer dans le dos.

Oui, elle pouvait faire ça. Sans vraiment réaliser ce qu'elle faisait, elle se mit en garde, prête à sauter ou frapper, les pinces ouvertes. L'idée qu'elle puisse être blessée, qu'elle puisse perdre, ne lui étaient pas venu à l'esprit. Ou plutôt, elle n'arrivait pas à s'en inquiéter. Elle se permit même un petit mouvement de pince, comme si elle mettait l'inconnu au défi d'attaquer.

"Faisons ça."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Titre: Cagnolino
Expérience: 0/400
Alter: Le Willensleser
Rang C





Hensel Romano
Rang C
Mar 16 Jan - 15:53

Hissez la grande voile, moussaillon !
Ca c'était ce que Hensel appelait du grand spectacle ! Avec feu d'artifice compris, s'il vous plaît. Il laissa échapper un sifflement admiratif en voyant la voiture brûler dans le décor. A côté de l'italien, un homme était pâle comme un linge, bafouillant des bouts de phrases et en montrant la voiture explosée, les quatre fers en l'air. Visiblement, c'était la sienne... Il tenta de passer par dessus les barrières des policiers mais un homme de la loi l'en empêcha. Hensel se contenta simplement de hausser les épaules et de sortir un paquet de chips de son sac à dos. Il l'ouvrit bruyamment, plongea ses doigts boudinés à l'intérieur puis s'empiffra de sa poignée de pétale de patate au gras.

Ce villain avait vraiment une tête impressionnante mais ce qui l'était encore plus, c'était ses bras terminés par des ouvertures qui ressemblaient à des canons. Apparemment, ces dits-canons pouvaient réellement tirer des boulets !

- Freddo..., laissa échapper Hensel entre deux bouchées.  

Est-ce que l'homme était en quête de butin ou juste de destruction ? C'était toujours la même chose avec les villains et c'était si simple de les cerner...
Quelques exclamations firent tourner la tête l'adolescent. Le Pirate avait coincé une fille derrière les barrières de sécurité et il s'était retourné vers elle, se dressant de toute sa taille. Cela rappela à Hensel ce reportage sur les grands singes. Lorsque l'on se retrouve devant un gorille qui se montre agressif, il faut se recroqueviller et baisser les yeux. Mais apparemment, la jeune fille n'avait pas vu le même documentaire et choisit de montrer les crocs... ou plutôt les pinces. Elle les fit claquer sèchement.
Vraiment, c'était le jour du thème marin !

Hensel engloutit les dernières chips collées au fond du paquet et fourra l'emballage dans la poubelle la plus proche ne quittant pas la scène des yeux. Est-ce que la fille crabe allait passer à la casserole ?
Le gaz de la canette s'échappa avec un « Psssscht ». L'adolescent but une petite gorgée avant de claquer la langue.

Mesdames, Messieurs. Que le combat commence...

Spoiler:
 
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Titre: Le Maestro
Expérience: 0/400
Alter: Ink Tattoos
Rang C





Shirai Daisuke
Rang C
Sam 20 Jan - 3:28
PNJ

L'homme faisait une tête... Voir deux de plus que la jeune fille. Sa tête devait faire la taille de sa cuisse. L'ennemi est une brute hors-norme qui pourrait, normalement, écraser cette étudiante en une seconde. Pourtant, les pinces le faisait hésiter à engager le combat. Il entendait les sirènes se rapprocher et les héros ne sauraient tarder. Finalement, il sourit d'une manière confiante et arrogante. Il tendit les deux bras vers la jeune fille, l'ouverture des canons braquant sa jolie petite tête. À la surprise générale, le projectile fut différent. À la place d'un boulet, une grande quantité de poudre noire sortit en forme d'explosion, laissant quelques flammèches un peu partout sur le sol.

Au niveau de la barrière, une ombre sortit du nuage de fumée en courant vers eux. C'était "Lui". Ayant une voiture dans le chemin, il ne se fit pas prier de l'envoyer valser vers le côté avec l'aide unique de sa force physique. Encore là, une autre carcasse de voiture gisait au milieu de la route. À la place de reproduire la même chose que la dernière fois, il l'utilisa comme tremplin pour sauter dans la foule. Les citoyens couraient dans toutes les directions, souhaitant se mettre le plus rapidement à l'abri. Avec une certaine vitesse, le Pirate attrapa un des civils pour l'utiliser comme otage. Visiblement, c'était un élève qui ne faisait qu'observer la scène. Sa capture fut assez simple et pourtant très rapide. Le jeune se fit insérer, contre son gré, dans l'intérieur des deux canons. Désormais, le Villain semblait prier quelque chose, sachant qu'il tenait quelqu'un à l'intérieur.

Ce qui est perturbant, c'est que le Pirate gardait ce sourire victorieux et hautain. Il savait que sa capture ne serait pas une partie de plaisir et qu'il pourrait même réussir à sortir sans se faire choper. Il regardait autour de lui et observa que la jeune fille était toujours là, voyant qu'elle ne souhaitait pas fuir. Pour la première fois, un son sortit de sa bouche... Un son très guttural ou plutôt... Son rire.

- "Ahahahaha ! Fillett', si t'veux pas qu'il finisse en poudre à canon... Arh ! Dégage d'icitte."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Titre: Aucun
Expérience: 135/500
Alter: Hand Bite
Rang D





Iku Tozutsami
Rang D
Dim 21 Jan - 0:53
Sans surprise, le vilain leva les canons pour tirer. Iku fléchit les jambes, prête à rouler au moindre signe. Quand la détonation retentit, elle se lança sur le côté pour esquiver et riposta en expédiant une onde de choc. La fumée, par contre, fut une surprise. Pire, sa piètre riposte la renvoya entièrement vers le vilain, couvrant sa fuite. Il fallut quelques secondes à Iku pour se redresser, laisser échapper un juron, puis se lancer à sa poursuite.

Le temps qu'elle le rattrape, il avait rejoint les civils, fait reculer la foule, renversé une voiture, et pris un otage. Tout ça en un instant. Iku freina net et se remit en garde. Elle peinait toujours à réaliser à quel point tout cela était réel. Elle était face à un véritable danger, qui avait causé de véritables dégâts, et menaçait une véritable personne. Pourtant, presque en transe, elle n'arrivait ni à avoir peur ni à être inquiète.

Cet état d'esprit n'était pas nébuleux pour autant. Au contraire, libérée des inquiétudes normalement salvatrices, elle pouvait réfléchir clairement, avec détachement. Elle pouvait évaluer que le vilain n'allait pas combattre. Il ne souhaitait pas qu'elle s'approche. Mais il ne la menaçait pas, pas directement. Tant qu'elle ne paraissait pas le menacer directement non plus, il ne ferait peut-être rien. Au cas où elle resta là où elle était, à quelques mètres seulement. Trois mètres, peut-être quatre. Si elle bondissait, l'otage serait mort avant qu'elle ne frappe. Si elle attendait, l'otage serait emporté. Si elle partait, elle se ferait tirer dessus. Hors de question.

"Je ne partirais pas."

Elle écarta sensiblement les pieds, fléchit les jambes, s'ancra sur ses appuis. Elle semblait prête à encaisser un tir, absolument pas à frapper. Sans baisser sa garde, elle orienta lentement sa pince. Un degré, deux, l'angle à parcourir n'était pas immense, mais il fallait le faire discrètement.

"Et on dit en chair à pâté, en poudre à canon…"

Une onde de choc aurait trois avantages. Primo, elle pouvait rester à distance et ne pas alarmer outre mesure le vilain, le garder sur le qui-vive sans le pousser à agir. Deuxio, il ne s'attendait sans doute pas à ce que simples pinces puissent générer des ondes de choc. Les petites crevettes-pistolet n'étaient pas très connues du grand public, la grande l'était encore moins. Tertio, l'otage serait repoussé contre la poitrine du vilain, hors de feu des canons, et ne serait plus en danger. Pour au moins deux secondes. Ensuite elle devrait s'assurer qu'il ait plus de temps pour s'enfuir, mais ça serait après. Pour l'instant…

"Ça veut rien dire !"

et elle claqua sa pince de toutes ses forces. Une violente onde de choc souleva la poussière, frappant le vilain et son otage de plein fouet.

Résumé:
 


Dernière édition par Iku Tozutsami le Dim 21 Jan - 1:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Dés de combat
Dim 21 Jan - 0:53
Le membre 'Iku Tozutsami' a effectué l'action suivante : Faire une action


'Attaque rang D' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Titre: Cagnolino
Expérience: 0/400
Alter: Le Willensleser
Rang C





Hensel Romano
Rang C
Mar 23 Jan - 23:26

Bande de brutes dégénérées !
La situation avait pris un tournant que Hensel n'avait pas prévu. Lui qui avait uniquement voulu profiter de l'action, le voilà au cœur de l'action ! Et ce brusque changement de cap ne l'enchantait pas du tout.

Au tout départ, le jeune garçon italien était gentiment derrière les barrières de sécurité. Il avait jaugé chaque adversaire. Le villain était une brute épaisse qui voulait jouer à qui avait la plus grande tandis que la fille, fine et visiblement manquant cruellement d'appareil génital pour concourir, n'était pas dépourvu de courage... ou de stupidité. Hensel avait encore un doute car la différence entre les deux était subtile. Après deux courtes gorgées de sucre couplée de caféine et mûres réflexion, il jugea que la fille devait être idiote et que la machine à canon avait une soif pour la violence à grands coups d'explosion. Pour affirmer son diagnostic, une voiture fit un élégant vol plané... avant de se fracasser un peu trop près.
Ce fut à ce moment précis qu'il se dit qu'être aux premières loges pouvaient avoir ses inconvénients, mais aussi ces avantages ! Il fallait voir le crissement que les vitres avaient fait en s'éparpillant sur le goudron ! Dément !

Cependant, ce n'était pas l'avis de tous. Les spectateurs s'éparpillaient comme une poignée de petits moineaux... ou plutôt avec la grâce de dizaines de poulets sans tête. Bruyamment et en tous sens. Hensel but une gorgée, un sourire aux lèvres. De toute façon, il ne craignait rien. Les villains ne s'intéressent qu'aux gamins et aux filles pour faire plier les héros. Qui voudrait un hôtage comme lui ?
Puis une large main l'attrapa par la capuche et Hensel cracha sa gorgée sur la voie publique.

Sans plus de cérémonie, on le fourra dans un des canons. Son premier réflexe fut de se débattre mais il fut incapable de s'échapper tant les parois étaient étroites, et il crû même un instant être coincé à l'intérieur ! L'adolescent n'avait aucune envie de faire boulet de canon de fortune ! Soudain il cessa de gesticuler et de souffler. L'homme avait pris la parole... Hensel jura sur la barrière des langues. Pourquoi est-ce que personne ne parlait italien ici ! Il allait se remettre à chercher une issue quand tout valdingua. Se retrouvant cul par dessus tête, le garçon était sonné.

- Cazzo di Merda !, beugla t-il.

Néanmoins, il arriva à se faufiler, sa tête sortant de son trou. La fille était debout au milieu de la rue, pinces devant elle tandis que le villain était tombé sur les fesses. Malheureusement, il n'était même pas étourdi. Son regard croisa celui bleu d'Hensel. Un glapissement échappa à ce dernier et pour la troisième fois de sa vie, il activa son alter.

Traduction:
 
Résumé :
 

Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Hensel Romano le Mer 24 Jan - 12:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Dés de combat
Mar 23 Jan - 23:26
Le membre 'Hensel Romano' a effectué l'action suivante : Faire une action


'Attaque rang C' :
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku no Hero :: SUR LE TERRAIN :: Musutafu (Tokyo)-
Sauter vers: