anipassion.com
 :: SUR LE TERRAIN :: Hosu (Tokyo) :: Centre-ville Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Why'd you only call me when you're high ? ft. Kass

Jae-Sun Park
Messages RP : 68

Feuille de personnage
Titre: Perséphone
Expérience: 235/500
Alter: Hanahaki
Rang D





Jae-Sun Park
Rang D
Dim 30 Sep 2018 - 22:48
Why'd you only call me when you're high ? ✩
Jae-Sun & Kass
il n'avait pas répondu au premier appel
il n'avait même pas vu son portable sonner

Si son portable lui avait affiché la notification, Jae-Sun avait choisi de ne pas en tenir compte. Un numéro inconnu indiquait certainement une erreur. Dans le pire des cas, si c'était vraiment lui qu'on voulait joindre, on le rappellerait. Par principe, il ne le ferait pas: ça lui éviterait de perdre du temps pour des conneries s'il s'agissait d'une blague.

la seconde fois, il avait répondu
sans réaliser que c'était le même numéro

Ayant une meilleure mémoire des lettres que des nombres, Jae-Sun avait pris l'appel sans réfléchir. Peut-être était-ce cette femme qui avait commandé plusieurs larges bouquets décoratifs pour son mariage. (des fleurs blanches et roses, difficile de faire plus classique) Le fleuriste lui avait donné ses deux numéros au cas où il y aie quelque-chose à changer en urgence. Pour préparer un tel évènement, il ne doutait pas qu'on risque d'avoir besoin de lui en dehors des horaires d'ouverture de sa boutique.

mais ce n'était pas elle
il n'entendit personne, au bout du fil

Il ne s'écoula pas plus de quelques secondes avant que la personne ne raccroche sans un mot. Oh. Très bien. Jetant un oeil distrait au numéro, Jae-Sun pensa à une nouvelle erreur. Deux jours plus tard, un autre appel le fit s'interroger. Il avait eu le temps de placer un 'allô ?' incertain avant qu'on ne raccroche, mais il n'avait pas obtenu de réponse. Décidément, les erreurs n'en finissaient pas, en ce moment. Pour le fixe de la boutique, ça le surprenait rarement, mais il s'agissait de son numéro de portable.

l'avait-il laissé trainer au mauvais endroit ?
de mémoire non, mais il pouvait se tromper

Ce n'est que lorsque le même numéro se manifesta deux fois dans la même journée que Jae-Sun eut l'idée de vérifier son registre d'appels. C'était.. le même depuis le début ? Son expression hésita entre de l'agacement et une moue confuse. Si c'était une blague, il ne trouvait pas ça drôle. D'un autre côté.. il n'avait absolument rien entendu, à l'autre bout du fil. Pas de rires, pas de voix déformée visant à faire peur ou autres bêtises du genre.

c'est tout ce qui le dissuada de bloquer le numéro
il décida même de le rappeler, pour être fixé

sans succès
il tomba sur le répondeur

Décidément, cette personne commençait à lui venir sur les nerfs. Voilà que des épines-vinettes décoraient ses mèches noires. Jae-Sun aurait sans doute laissé un message hautement passif agressif s'il n'avait pas reconnu le nom donné par la messagerie. Kass Narita. Voilà quelqu'un dont il doutait d'encore entendre parler. Il faillit imiter son comportement de façon tout à fait involontaire et ne rien dire lorsque résonna le signal sonore.

« Hm.. bonsoir, Kass, je ne pensais pas que tu appellerais, fit-il avec un rire maladroit, ou que tu oublierais que généralement on parle, quand on appelle quelqu'un au téléphone, ajouta-t-il, malicieux, Essaie les SMS si c'est plus simple pour toi. Et j'aimerais toujours t'inviter pour un repas, dis-moi quand tu es libre. » conclut-il avant de raccrocher

Ca lui semblait être un message décent. Ou à moitié décent. Ou peut-être pas, mais trop tard pour le modifier, sans mentir. Reposant son appareil sur son plan de travail, il retourna couper les légumes avant qu'une l'idée ne lui traverse l'esprit. Peut-être devrait-il mettre un nom sur le numéro. (puisqu'il n'était plus question de le bloquer) Et une note, histoire d'être sûr de savoir à qui il avait affaire.

quelque-chose d'approprié
"Awkward fake date"

Sans doute aurait-il pu trouver quelque-chose de plus flatteur, mais on faisait difficilement aussi évocateur. Trouvant l'idée satisfaisante, Jae-Sun continua distraitement de cuisiner, se demandant si son interlocuteur allait effectivement écouter son message et passer aux SMS. Ca l'arrangerait, sans mentir. Quelques secondes, il pensa tenter de le rappeler, mais l'idée qu'il se retrouverait sans doute à garder un silence maladroit à l'autre bout du fil ne tarda pas à s'imposer.

non, il n'allait pas faire ça tout de suite
ça lui donnerait l'impression de le harceler

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Kass Narita
Messages RP : 88

Feuille de personnage
Titre: Banshee
Expérience: 385/1000
Alter: Nightmare
Rang C





Kass Narita
Rang C
Ven 5 Oct 2018 - 9:28
Il n'était pas si... lâche que ça n'est-ce pas ? Il devait y avoir plus lâche que lui ! Certainement, quelque part dehors. Mais ce numéro... Il l'avait eu entre les mains depuis longtemps. Enfin.. il ne s'y était pas non plus attaché comme un stalker, il avait rangé la carte dans un placard pour être certain de ne pas trop laisser ses doigts dessus et de faire couler l'encre avec la sueur de son angoisse. Il aurait eu l'air super creepy s'il l'avait revu et que le papier tout froissé par sa nervosité était passé sous le regard de Jae-sun non ? Bon, ok, il ne lui remontrait certainement jamais cette carte, après tout, qui était-il pour arriver l'air de rien, la carte rédigée il y a plus d'un mois à la main ? Même les fleurs étaient mortes depuis ! Bon, certes, il ne les avaient pas jetées, même si elles étaient.. plus fanées que de raison. Sa voisine lui avait suggéré d'en faire un pot pourri en les voyant depuis le couloir mais.. sincèrement, attendait-on de lui qu'il ait suffisamment de goût pour prévoir quelle odeur pourraient avoir ces fleurs dans un assortiment garni ? Haha.. la bonne blague. Et puis les fleurs étaient-elles sensées être déjà fanées ou fallait-il les sécher d'une manière bien précise pour conserver leur parfum, Hein ?!

Bon d'accord, nul besoin de s'exciter pour si peu, la situation n'était pas si catastrophique et finalement si Jae-Sun passait dans le coin, il serait plus surpris de voir ces fleurs encore là que l'inverse non ? D'accord, il fallait qu'il les jette maintenant. Il n'y avait plus un seul pétale, ils étaient tous au pied du verre à tequila qui lui servait de vase. Il devrait donc commencer par jeter les tiges hein ? Mais en cas de pot pourri, l'odeur venait-elle d'avantage du coeur de la fleur ou de ses pétales..? Stop, pas de pot pourri, juste une fleur qui ne demande qu'à repose en paix. Ca n'allait pas être si difficile hein ? Cette fleure.. allons imaginer que c'était un peu sa gêne vis-à-vis de Jae-Sun. Il la jetterais, et enfin il porterait ses couilles pour le rappeler en arrêter de lui raccrocher au nez ! Il le ferait ! Vraiment ! Il y était presque, sa main à raisonnable distance du vase improvisé, le bout des doigts un peu tremblant. C'était sa première fois merde... On ne lui avait jamais demandé de mettre un végétal à la poubelle ! Même mort ! Plus qu'un centimètre, juste un petit...

Il sursauta. Car sa fleur n'était pas sensé sonner, elle était morte ! Et même si elle était bien vivante elle n'aurait pas du sonner non plus ! A moins qu'il ne connaisse vraiment pas les fleurs ? Cette sonnerie était vraiment.. pas terrible, fallait-il en parler ? A peu près le son que ferait un téléphone mono fonction bien trop vieux pour son époque à tel point que son propriétaire aurait du faire le tour de tous les opérateurs pour finalement commander une carte sim presque sur mesure sur internet. Ah, ça devait être son téléphone alors. En effet, il pouvait le sentir vibrer comme un vieillard qui rencontrait un défibrillateur pour la première fois. Il le prenait, regardait.

... Il .. Merde... Merde... ! Nop, nop nop nop.. Il n'était pas... MENTALEMENT PRÊT ! Il raccrocha presque aussitôt pour s'éviter d'avoir réellement besoin d'un défibrillateur. Merde.. pourquoi l'avait-il appelé ? Comment avait-il eu son numéro ? Qu'est-ce que.. Bon, c'était fini, il penserait.. s'être trompé ? Peut-être qu'il s'était trompé et avait fait un faux numéro pour tomber sur le sien ? Haha.. un sacré hasard tout de même. Ha ? Une notification ? ... Il allait avoir besoin d'une douche.. Pas à cause de ça ! Bande de.. ! Parfois transpirer à grosses goûte suffisait ! Et merde, un message, un putain de message. Bon, il l'avait peut-être.. rangé dans sa poche et ce qu'il entendrait serait le bruit du frottement de sa poche ? Wai, certainement, ça ne pouvait être que cela en réalité !

Celui a rire le plus maladroitement pendant ce message ne fut clairement pas Jae-Sun. Mais pour préserver le peu de crédibilité restante à Kass, la narrateur crut bon de censurer cette partie pour se contenter d'une explication vagues. Ce fut donc presque sans larmes et sans malaise que Kass écouta le message avec un calme presque impeccable avant d'aller se terrer un peu trop longtemps sous la douche. En revenant d'une longue réflexion, il avait visiblement acquis la dose de courage qui lui aurait été nécessaire pour la suite. Enfin, au moins de quoi écrire un petit message. Et ce n'était pas une mince affaire, son téléphone inscrivant chaque lettres après un certain nombre de pressage de touche et un nombre de caractère limités. Il envoyait le message.

"Salut, désolé pour le dérangement. Je suis là ce soir si tu es disponible ?"

Ce message donnait presque à Kass une assurance qu'il n'avait pas. Si c'était un peu tôt ? Carrément. Jae-Sun allait certainement dire non, il avait certainement déjà quelque chose de prévu. Mais bon, Il fallait bien que Kass donne une date butoir très.. courte. Sinon il risquerait de se dégonfler et d'annuler. C'était donc le meilleur choix possible.


Why'd you only call me when you're high ? ft. Kass 1520632428-k0jw
Revenir en haut Aller en bas
Jae-Sun Park
Messages RP : 68

Feuille de personnage
Titre: Perséphone
Expérience: 235/500
Alter: Hanahaki
Rang D





Jae-Sun Park
Rang D
Lun 15 Oct 2018 - 20:49
Why'd you only call me when you're high ? ✩
Jae-Sun & Kass
contrairement à ce qu'il aurait imaginé
Kass ne tarda pas à répondre

En s'excusant. Alors que c'était Jae-Sun qui avait rappelé à un moment où il n'était visiblement pas capable de répondre. Pourquoi n'était-il pas surpris ? Malgré lui, le fleuriste sentit un sourire étirer ses lèvres. Kass se démerdait pour être awkward, même à l'autre bout du téléphone. Ca relevait d'un certain talent, peut-être devrait-il le féliciter.

(ou peut-être pas)
(sans doute pas)

Ce serait sans doute un coup à se montrer intentionnellement cruel face à ce qui était probablement de la politesse. Pas quelque-chose que ferait Jae-Sun. (même si le concept de s'excuser sans raisons avait tendance à le dépasser) D'autant qu'à sa propre surprise, il avait réellement envie de revoir Kass. Certes, il n'avait maintenant plus d'excuse pour tenter des flirts ridicules et voir sa réaction, mais il saurait faire sans. Etrangement, il doutait de trouver la conversation ennuyeuse pour autant.

par contre.. le soir même?
c'était curieusement tôt

Surtout venant de quelqu'un qui avait mis autant de temps à appeler. Le tout sans rien dire au bout du fil. Peut-être en avait-il eu assez d'hésiter ? S'était-il senti obligé de proposer ça rapidement ? Peut-être voulait-il simplement expédier le problème.. Si l'idée fit légèrement grimacer Jae-Sun, il s'en débarrassa aussi vite qu'elle était venue: dans un cas pareil, Kass aurait simplement pu refuser la proposition.

ça ne l'aurait pas ravi
mais ça aurait été honnête

(et il n'aurait pas insisté)
(question de principe)

« Ce serait un plaisir, faisons ça. Un restaurant en particulier te tente ? » demanda-t-il par message

Puisqu'il l'invitait, le moins que Jae-Sun puisse faire était de laisser Kass choisir l'endroit où ils mangeraient. Surtout après l'avoir plus ou moins traîné dans un semblant de café pour parler d'un incident douteux la dernière fois. Au moins le sujet de conversation serait-il plus léger, cette fois.

Après avoir rangé ce qu'il avait découpé dans des tupperwares, le fleuriste se fit une note pour penser à finir de cuisiner en rentrant. Ce serait bête de ne pas finir son repas pour le lendemain midi. Même s'il se réchauffait progressivement, le climat de fin d'hiver était fatiguant pour Jae-Sun. (probablement un coup de son alter) Ne pas avoir à sortir de la boutique (chauffée) pour manger lui était bien agréable.

il prenait sa pause à l'étage
dans la petite salle avec la bibliothèque

Elle n'était certes pas directement faite pour ça, comme en attestait le bureau couvert de papiers en rapport avec la boutique; mais elle faisait l'affaire. Jae-Sun y avait installé une table basse en plus du vieux canapé et de la bibliothèque. C'était une surface décente pour prendre son repas avant de redescendre travailler. Il y avait même une bouilloire électrique, au cas où il aie envie d'un thé au lieu d'eau froide.

(ce qui était souvent le cas)
(du moins, en cette saison)

Un coup d'oeil à ses mains lui apprit que Kass ne le verrait probablement jamais sans pansements. Pas que ça l'ennuie particulièrement, mais il risquait de se poser des questions, à un moment ou un autre. Questions auxquelles Jae-Sun n'avait pas envie de répondre honnêtement. Il pourrait toujours prétendre ne pas être bien adroit, que ça soit avec un couteau de cuisine ou des plantes épineuses.

il n'avait pas beaucoup de mal à mentir
surtout si c'était dans son intérêt
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Kass Narita
Messages RP : 88

Feuille de personnage
Titre: Banshee
Expérience: 385/1000
Alter: Nightmare
Rang C





Kass Narita
Rang C
Dim 13 Jan 2019 - 20:32
Cette fois, il ne bougeait pas, le postérieur vissé sur le canapé et les coudes sur ses cuisses, il gardait son téléphone en main, le regard anxieux et le souffle irrégulier. A être seul, il pouvait au moins se permettre d'exprimer toute l'ampleur du stress qui le prenait, quitte à avoir l'air d'un grand psychopathe, il acceptait de prendre le risque. Au moins il n'aurait pas à se ronger les ongles. Car peut-être qu'au final son message était un peu trop direct ? Il n'avait que rarement envoyé ce genre de propositions et ce n'était jamais. Ou pas de cette manièr. Il aurait plutôt eu tendance à suggérer de trouver le meilleur des compromis à toutes les sauces. Il devrait peut-être lui présenter des excuses si cela venait à le contrarier ? Bon, d'accord, il était ridicule mais il avait pris l'initiative et c'était un peu une forme de dépucelage de ce côté. Il avait reçu une petite aide venant de Jae, certes mais ce n'est parfait pour personne la première fois et l'expérience chez le partenaire est toujours une bonne chose.

Mais après tout ce n'est pas comme s'il se forçait, il avait envie de le faire.. La dernière fois qu'ils s'étaient vus, il avait passé un assez bon moment en dépit du sujet assez grave qui avait été abordé. Certes, il commençait à percevoir que Jae était peut-être un brin taquin avec lui mais au moins il ne s'énervait pas comme avaient pu le faire certains jusqu'à le traiter d'handicapé moteur. Maladroit, mal à l'aise, peu habitué, le fleuriste lui laissait le temps de se détendre un peu malgré les quelques pics de tension.

Finalement avec son cheminement, l'attente en était devenue plus vite que prévue et sentant le téléphone vibrer dans sa main, Kass était enfin sorti de son petit monde imaginaire pour lire avec tout le sérieux du monde la réponse tant attendue. 



"... Il a dit oui."




Il avait accepté sa demande et ils allaient, ce soir, tous les deux... Oh.. heu.. il avait dit oui ? Merde. Et maintenant que devait-il faire hein ?! Il n'allait pas prendre une douche de plus pour se préparer à une sortie le temps de réfléchir à un restaurant ! Puis un restaurant ou un café. La dernière fois, c'était un café, le contexte était donc propice à une discussion assez légère mais un restaurant consistant en un plat à table pendant une bonne heure, cela n'aurait-il pas un peu trop ressemblé à un rendez-vous ?...

Déjà que la dernière fois prêtait à confusion, il pouvait cette fois certainement lui proposer un plan plus commun ? Il n'était pas certain de pouvoir lui proposer un bar et un billard, il aurait fallu mélanger l'alcool à ses médicaments et ce n'était pas une image qu'il aurait voulu montrer à Jae. Puis, d'expérience, demander un jus de fruit en entrant dans un bar n'était pas non plus l'expérience la plus gratifiante qu'il ait eue.

Donc, pas trop restaurant, mais un peu quand même car Jae avait bien écrit "restaurant" et non "lien non susceptible de mauvaise interprétation où sont mises à dispositions des denrées alimentaires". Et il ne fallait surtout pas oublier le budget. Il laissait tomber son téléphone sur le canapé pour se relever et fouiller ses tiroirs avec vigueur. Il était organisé et faisait peu de dépenses non nécessaires ces derniers temps donc il devrait parvenir à trouver cela. Et oui, il mettait la main dessus, le reçu de leur dernière sortie datant d'il y a quelques mois. Non, il n'était pas ridicule de le garder, il l'aurait juste été de l'encadrer. Puis il n'avait pas de cadre de toute manière.

Le prix devait être à peu près équivalent pour qu'il n'ait pas l'air de profiter de lui, il devait donc vérifier les tarifs avant d'arriver sur place et avoir une petite idée de l'intérieur pour être certains de ne pas se retrouver à une table au fond d'un restaurant une bougie sur la table et un léger éclairage sépia accompagné d'une musique suave. Alors que lui restait-il ? 



"Le shigamazu. 8h ?"


Ce message paraissait terriblement court à écrire mais il fallait prendre en compte la bonne demi heure de recherches qui avait été nécessaire à Kass pour pouvoir en parvenir à cette conclusion. Celle d'un restaurant familial avec sa propre salle d'arcade. Au moins cette fois ça aurait le mérite d'être un peu moins tendancieux ?


Why'd you only call me when you're high ? ft. Kass 1520632428-k0jw
Revenir en haut Aller en bas
Jae-Sun Park
Messages RP : 68

Feuille de personnage
Titre: Perséphone
Expérience: 235/500
Alter: Hanahaki
Rang D





Jae-Sun Park
Rang D
Jeu 31 Jan 2019 - 1:07
Why'd you only call me when you're high ? ✩
Jae-Sun & Kass
pas de réponse
bloquait-il ?

L'idée que son interlocuteur se fasse tout un plat et peine à choisir la 'bonne' option ne tarda pas à traverser l'esprit de Jae-Sun. Ca n'aurait rien de surprenant, vu le mal que Kass avait eu à l'appeler. C'était même hautement probable. Son expression hésitait entre le sourire et la grimace. D'un côté, il aurait peut-être dû proposer un restaurant lui même pour éviter un dilemme à Kass mais de l'autre.. c'était presque adorable, de prendre une si petite chose aussi au sérieux. Comme si le fleuriste risquait de le démolir verbalement s'il avait le malheur de se tromper.

au mieux, ce serait chouette
au pire, ça lui ferait un souvenir

Décidant que le mieux qu'il puisse faire était de laisser à Kass le temps de réfléchir, Jae-Sun s'attela plutôt à la vaisselle. Ne pas perdre absolument tous ses pansements en utilisant l'éponge était une épreuve. Qu'il surmonta.. plus ou moins, disons. Mais au mois n'y avait-il plus rien de sale dans l'évier.

cependant, la vaisselle n'était que le début
après ça, il devait prendre une douche

Ainsi que se changer, accessoirement. Certes, nul besoin de se prendre la tête: ce n'est pas non plus comme s'il devait rencontrer la famille de l'amour de sa vie. Il n'avait pas à s'inquiéter de l'oeil inquisiteur de son futur beau-père qui l'examinerait pour repérer ses moindres défauts. Ce n'était pas une situation où le moindre faux pas mènerait à des commentaires acides et peut-être une cruelle déception. Une rupture tragique, des plans à revoir sur toute la ligne.

tant d'enjeux dans un seul repas
heureusement, ça ne lui arriverait jamais

(il ne s'imaginait pas se marier)
(pas avec une chance sur deux que ce soit impossible)

En simple, cette sortie s'annonçait chill. Cependant, ce n'était pas pour autant que Jae-Sun pouvait sortir en pantoufles, jogging et sweat-shirt trop grand ayant appartenu à quelqu'un d'autre. Pour commencer, ce n'était pas présentable. Mais surtout, il avait attrapé froid la dernière fois qu'il avait mis le nez dehors sans écharpe.

Il atteignait la salle de bains lorsque son portable lui signala l'heure et le lieu du rendez-vous. Tiens, voilà un restaurant où il n'avait jamais mis les pieds. Son nom ne lui disait rien en plus de ne pas vraiment indiquer.. quoi que ce soit, concernant le type de cuisine qu'on y servirait.

« Ca marche, à tout à l'heure! » répondit-il avant de chercher où se situait le Shigamazu

un restaurant "familial"
voilà qui était original

Ce n'était pas quelque-chose qui lui avait traversé l'esprit en proposant à Kass de manger ensemble, et il ignorait ce à quoi 'familial' pouvait bien renvoyer, mais soit. Ca le rendait curieux plus que dubitatif.

Après une douche rapide, Jae-Sun opta pour un jean noir un peu abimé au bout des jambes et un pull à col roulé vers sapin. L'eau ayant fait glisser la plupart de ses pansements, il s'attela à les remplacer. Par d'autres avec des motifs de cerise. Oui, pour rendre les coupures moins désagréables, il achetait des pansements à motifs. Ca fonctionnait plutôt bien, jusqu'à présent.

Jetant un coup d'oeil à l'heure pour s'assurer de ne pas non plus prendre trop d'avance, Jae-Sun prit soin de mettre écharpe, gants et veste avant de quitter l'appartement. Ce qu'il avait hâte que le printemps s'installe effectivement. Les rues seraient moins grises, et son moral ne manquerait sans doute pas de s'améliorer non plus. Ne serait-ce que voir le soleil plus souvent suffirait à le mettre de meilleure humeur.

Sur le chemin, il signifia à Kass qu'il serait théoriquement dans les temps et qu'il l'attendrait devant l'entrée du restaurant. En théorie, ils pourraient difficilement se rater. Quand bien même le jeune homme aurait du mal avec les visages, Jae-Sun était curieusement certain de le reconnaitre aisément. Ses cheveux blancs ne pouvaient pas réellement être qualifiés de discrets..

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Kass Narita
Messages RP : 88

Feuille de personnage
Titre: Banshee
Expérience: 385/1000
Alter: Nightmare
Rang C





Kass Narita
Rang C
Sam 9 Mar 2019 - 1:12
Jae-sun n'était pas quelqu'un de méchant et à ce stade, cela ne faisait aucun doute pour Kass. Taquin, peut-être. Mais s'il avait été purement méchant, il aurait eu tout le temps de s'en apercevoir car ce n'étaient pas les occasions qui lui auraient manquées de l'être face à la maladresse du japonais. Il avait même l'impression d'un peu commencer à le connaître ? Peut-être bien et c'était une raison de plus pour ne pas tout ruiner, il regretterait de foutre ne l'air quelque chose qui lui plaisait bien. Ce qu'il craignait surtout donc, plus que Jae-sun, c'était de le décevoir ? Qu'il soit tellement à côté de la plaque que le fleuriste finisse par répondre poliment à ses messages sans avoir réellement envie de le voir, par politesse peut-être ? Il n'était pas le champion de la confiance en lui de toute évidence et c'est sachant cela qu'il tentait de composer comme si Jae-Sun avait en effet envie de le voir.

Il venait.. ils devaient donc se rendre là-bas. Et bien sur, cela voulait dire qu'il était temps de se prendre la tête ! Aaaaah, il n'allait pas prendre ça légèrement comme s'il s'agissait d'une sortie comme une autre ! C'était l'occasion parfaite pour psychoter à s'en rendre malade. Et il fallait reconnaître qu'il le faisait si bien... Le dilemme était simple. S'habiller et avoir l'air tendu ou ne pas s'habiller et avoir l'air... (non, pas nu, ne pas s'habiller était équivalent à un truc simpliste) désintéressé ? Mais il était intéressé !! Mais il ne devait pas avoir l'air désespéré non plus ! C'est uniquement après une longue analyse de ses messages et des poils de son tapis qu'il finit par se décider. Il avait déjà eu l'air détaché dans ses messages alors il pouvait se permettre d'avoir l'air un peu plus sérieux dans sa tenue. Il n'était peut-être pas la peine non plus pour lui de sortir son costume gris des entrepris d'embauche mais il n'avait pas mis la cravate ? Il préférait la garder pour le jour où il changerait de boulot ou rencontrerait le père de la mariée.

Il n'avait pas besoin de se raser à nouveau, il l'avait déjà fait le matin même. Face à son reflet, il se sentait obligé d'ouvrir quand même quelques boutons de son costume pour avoir l'air un peu moins à l'étroit... Il aurait peut-être eu l'air un peu plus crédible avec les cheveux plus courts mais il était un peu tard pour le réaliser. Il soupirait légèrement en remarquant qu'il était capable de les attraper pour les coincer dans sa poigne à l'arrière de son crâne. Non, il n'allait pas les attacher, mieux valait faire comme si de rien était plutôt.

Kass n'était pas un stalker et être là une demi-heure en avance n'était absolument pas bizarre. Cet idiot allait certainement tomber malade de ne pas avoir pris de manteau mais n'importe lequel des siens aurait eu l'air absolument ridicule avec ce costume. C'était le risque derrière la tenue et peut-être que cela allait lui permettre de compatir un peu avec ces filles qui se baladaient en mini-jupes. Il aurait bien refermé le haut de sa chemise mais il avait plus important à faire car il n'était pas simplement un piéton dans une rue moyennement passante. Bon, d'accord il en était un mais avec un objectif bien précis en tête et cela commençait par le repérage. A savoir, vérifier que le restaurant était bien encore là et qu'il était apte à recevoir du monde. Il était 19h, cela lui permettait de voir s'il y avait du monde et au passage de demander à ce qu'on lui garde une table pour 20h. Cela avait semblé surprendre le serveur mais peu importe, il le reconnaîtrait, ainsi il n'aurait pas à prétendre avoir réservé. Puis, une fois le chimpanzé aux semblants empaillés de la borne de service ignoré, il n'y avait plus qu'à attendre.

Oh, non, certainement pas juste là, il n'était pas totalement inconscient. Il le faisait plutôt dehors à distance raisonnable du restaurant, un moyen de surveiller discrètement si Jae-Sun arrivait un peu en avance tout en ne passant pas pour un grand malade obstiné beaucoup trop matinal. Il devait bien sauver les apparences et avec l'heure qui approchait, son stress grandissait aussi. Et ce, jusqu'au message du fleuriste. Celui qui lui donna l'occasion d'enfin se bouger pour aller se poster devant le restaurant. Avec un petit "je viens d'arriver" en réponse au message. Bien qu'il ne fut pas très crédible avec ses joues rougies par le froid. Ne pas suffisamment prendre le soleil avait ses inconvénients... Mais il restait droit.


Why'd you only call me when you're high ? ft. Kass 1520632428-k0jw
Revenir en haut Aller en bas
Jae-Sun Park
Messages RP : 68

Feuille de personnage
Titre: Perséphone
Expérience: 235/500
Alter: Hanahaki
Rang D





Jae-Sun Park
Rang D
Lun 1 Avr 2019 - 1:42
Why'd you only call me when you're high ? ✩
Jae-Sun & Kass
il "venait d'arriver"
quelle ponctualité

Si Jae-Sun haussa un sourcil, il n'irait pas prétendre ne pas apprécier. Voilà qui le changerait d'autres rendez-vous. Il se rappelait encore de cette fille (absolument charmante, certes) qui l'avait fait attendre une bonne heure et demie dans l'entrée du parc où ils devaient se rejoindre. Une histoire d'arbrisseau épineux ayant déchiré le bas de sa longue jupe d'été, l'obligeant à rentrer chez elle pour changer de tenue, s'il se souvenait bien.. C'était un peu devenu une inside joke, avant qu'ils ne décident qu'ils fonctionnaient bien mieux en coups d'un soir qu'en couple.

(ça ne les avait pas empêchés de rester en contact)
(mais voilà un moment qu'il ne l'avait pas revue)

Cependant, Jae-Sun devait bien admettre qu'il se sentait un peu mal de faire attendre Kass. Ce n'est pas non plus comme s'il le laissait poireauter pieds nus dans la neige, mais il ne faisait pas chaud, ce soir-là. Une chance qu'il n'y aie pas trop de vent. Le fleuriste faillit malgré tout lui conseiller d'attendre à l'intérieur, étant donné qu'il n'allait pas non plus se téléporter devant le restaurant. Au lieu de ça, il se contenta de lui dire qu'il arriverait dans une dizaine de minutes, pressant un peu le pas.

cette rue ne lui était pas familière
il faisait au mieux pour se repérer

Une chance que la technologie moderne puisse répondre à tous ses désirs. En un coup d'oeil à l'application 'carte' de son téléphone, Jae-Sun s'informa de la marche à suivre. S'il était déjà passé par ici, c'était certainement de nuit. Potentiellement dans un état discutable de sobriété ou de fatigue. Très vite, dans tous les cas, car même en ayant le Shigamazu sous les yeux, il faillit le rater.

c'est Kass qui attira son attention
Kass et sa tenue.. curieusement formelle

Deux secondes, Jae-Sun se demanda s'il avait mal lu les messages. Ou pas fait assez attention à la description du restaurant. Aurait-il vraiment dû s'habiller un peu mieux que ça ? Certes, il avait une apparence décente: ses cheveux étaient propres, sans fleurs, ses pansements neufs, ses vêtements.. corrects, il supposait ? Clairement, il ne donnait pas l'impression que cupidon l'avait transpercé de ses flèches, le poussant à vouloir s'habiller au mieux pour charmer l'amour de sa vie; mais ça restait correct !

« Bonsoir, Kass ! Désolé, je t'ai fait attendre. » salua-t-il avec un sourire

S'il s'approcha avec en tête de l'embrasser sur la joue comme la dernière fois qu'il l'avait vu à un restaurant, Jae-Sun s'arrêta de justesse. A un ou deux pas de son interlocuteur, il était déjà un peu trop proche. Soudainement indécis, il se demanda s'il devrait aller au bout de son idée. Non. En théorie, non. Ce n'était plus le contexte. Pourquoi cela lui avait-il semblé aussi naturel que de faire un voeu en voyant une étoile filante, au juste ?

il en avait.. envie ?
sans doute ?

(curieux)
(inhabituel)

Ne se laissant pas le temps d'être embarrassé, le fleuriste s'avisa plutôt de serrer la main de Kass sans se départir de son sourire. Il y en avait déjà assez d'un pour créer du malaise n'ayant pas lieu d'être, nul besoin que Jae-Sun s'y mette aussi. Voilà longtemps qu'ils ne s'étaient pas vus, loin de lui l'idée de gâcher le moment. D'autant que le restaurant choisi promettait d'être.. disons, au moins original. C'est en tout cas ce qui lui traversa l'esprit lorsque ses yeux passèrent de Kass au bâtiment.

« Tu me fais découvrir des endroits, je n'aurais jamais cru venir ici.. » commenta-t-il avec malice

Peu désireux de finir aussi gelé qu'un cornet de glace, Jae-Sun ne tarda pas à se diriger vers la porte d'entrée. Il ne doutait pas qu'il reste des tables disponibles, même s'ils n'avaient pas réservé. Le Shigamazu ne lui donnait pas l'impression d'une adresse prisée. Surtout qu'à cette heure-ci, son public-cible était probablement déjà endormi. Il attendit que Kass le suive avant de pousser la porte, ignorant d'un sourire poli l'air étonné du serveur qui les accueillit.

« Oh, vous revoilà. Veuillez me suivre, votre table est prête. » fit-il en voyant Kass, à la surprise du fleuriste

Le revoilà ? La question lui brûlait les lèvres, mais elle mourut aussi vite qu'elle était apparue lorsque Jae-Sun remarqua la décoration du restaurant. Comme il s'y attendait à en juger par la description, il y avait des jeux à foison. Des consoles d'arcade simplifiées, une sorte de circuit de pêche aux canards, ce qui devait s'appeler un 'chamboule-tout' et même ce qui semblait être un jeu de danse pour enfants.

c'était.. curieux
inhabituel

(comme pas mal de choses ce soir)
(Kass ne cessait de l'étonner)

Cependant, ce qui attira le plus son attention fut une sorte d'estrade sur laquelle trônaient des silhouettes d'animaux anthropomorphes. Leurs grands yeux mécaniques clignaient avec une régularité très peu naturelle, et leurs membres articulés semblaient capables de mouvement tout aussi robotiques. Peut-être amusaient-ils les enfants, mais du point de vue du fleuriste, ils faisaient froid dans le dos.

surtout avec de telles expressions
ces sourires crispés tiraient sur le malsain

Un frisson glacé courut dans son dos lorsqu'il remarqua comme la table où le serveur les amenait s'avérait proche de l'estrade. Quel bonheur. Il allait pouvoir admirer de plus près ces merveilles de technologie.. Ignorant son léger malaise, Jae-Sun porta plutôt son attention sur Kass. Son expression ne tarda pas à se détendre à nouveau tandis qu'une étincelle gagnait ses yeux rouges.

« Ca te donne un air.. différent, cette tenue. Ca te va bien. » complimenta-t-il avec un hochement de tête

Et il le pensait. C'était classique mais efficace, nullement original (en contraste avec le choix de restaurant) mais bien sobre et bien coupé. Bien sûr, Jae-Sun avait en tête des coloris qui complimenteraient peut-être un peu mieux son interlocuteur, particulièrement ses yeux.. mais il s'égarait.

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Kass Narita
Messages RP : 88

Feuille de personnage
Titre: Banshee
Expérience: 385/1000
Alter: Nightmare
Rang C





Kass Narita
Rang C
Ven 31 Mai 2019 - 22:45
Il y avait encore beaucoup de premières fois à sceller. Comme celle de recevoir des excuses pour avoir attendu et être tenté de répondre que c'était déjà cool de sa part d'être venu tout court. Peut-être pourraient-ils prochainement atteindre un stade de complicité où Kass pourrait vocalement se dénigrer en faisant passer cela pour une touche d'humour ? Son ami et ancien colocataire lui avait toujours répété "Tente de ne pas trop passer pour un dépressif au bord du suicide quand tu rencontre quelqu'un." Ce conseil était sage et avec un peu de recul, il pouvait comprendre en quoi ses blagues pouvaient souvent laisser présager cette interprétation. Donc avant de faire des blagues un peu limite, il devait faire passer un message, celui de quelqu'un de sain d'esprit à la vie tranquille et sans envie particulière d'aller se balancer au bord d'un pont en pleine nuit. Plus facile à dire qu'à faire. Au moins, il savait sourire.

"Ne t'en fais pas, je viens d'arriver."


Mais quoi ? Qu'était-il en train de faire ? Pourquoi s'approchait-il tout à coups ? Un peu de vent ? Un mauvaise équilibre ? Ou peut-être avait-il quelque chose sur le visage ? Mince ? Se serait-il coupé en se rasant ? Ou bien... Dans un courant de panique, des images bien encrées dans les archives de son cerveau refaisaient surface, celles du café où ils se faisaient passer pour un couple. Non, pas moyen, il ne s'approchait pas pour ça. Impossible, ce n'était plus le moment, vraiment plus. Pas vrai ? Son souffle s'était déjà arrêté au moment où Jae-Sun se ravisa, permettant de rétablir le flux sanguin dans le corps du japonais et plus particulièrement dans son visage. Il résistait farouchement à l'envie de prendre la grande inspiration d'un apnéiste de compétition. Finalement il avait presque l'air idiot face à la main, ne sachant plus trop quoi en faire, il la serrait avec un instant de retard, détournant assez vivement le visage vers le restaurant. Ok, il valait mieux changer de sujet, il se sentait déjà ridicule. Jae-Sun devait le taquiner et c'était fourbe.

Il voulait bien croire que le fleuriste n'avait pas l'habitude de ce genre d'endroit mais il fallait bien commencer quelque part et Kass avait un talent particulier pour paniquer.

"Haha, c'est moins farfelu que ça en a l'air."


Si tant est qu'il oubliait un peu que vu de l'extérieur, on ne captait absolument pas l'intérieur. Intuitivement, il se disait que la tête de souris sur la façade devait faire pas mal du boulot. Grossière erreur. Mais de manière générale les gens aimaient les mascottes ? Les animaux ? Donc il n'avait aucune raison que cela déplaise à Jae-Sun. Et en effet l'intérieur était comme dans ses souvenirs, plein de petites activités avec quelques gosses courant partout. Il se raidit, feignant l'innocence au moment de se faire signaler son retour, exécutant même un signe discret auprès de l'hôte pour qu'il ne le grille pas trop.

Finalement ce n'était peut-être pas si mal ? Cette petite table, ces banquettes et le vieux couple derrière discutant à peine alors que les petits enfants couraient partout un peu plus loin. Kass avait cru voir la grand mère désactiver sa prothèse auditive avant de s'asseoir. Puis cette situation était familière déjà, celle de se retrouver assis face au fleuriste. Il tentait de ne pas accorder trop d'attention à cette petite rivière qui coulait entre les tables comme un bar à sushi mais faisant défiler des canards. Il ne s'attendait pas non plus à un compliment ?

"Merci, même si avec le recul je me dis qu'il sera à usage unique."


Il suffisait de voir l'enfant qui traçait à côté de la table, une bouteille de ketchup à la main. Oui, c'était une sacré ambiance, il avait peut-être un peu déconné sur ce coups mais autant en rire ? Au moins niveau bêtises ils ne tomberaient pas à court de bois de chauffage et justement, Kass remarquait que chaque table avait sa propre canne à pêche. Cela le fit presque rire.

"Tu veux commencer ?"


Bien sur, c'était un plaisanterie mais ils n'étaient pas au bout de leurs peines car un serveur venait à leur table, un masque d'animal collé au visage masquant la voix d'un alcoolique au bord de la crise de nerf, tentant de faire sans l'âme qui lui avait déjà été volée, un petit carnet à la main.

"Bienvenue au shigamazu où chaque instant est vraiment... fou, fou, fou. Restez bien pour le show de Shishi et de ses amis qui a lieu toutes les demi-heure sur l'estrade. Vous pouvez quitter votre table mais n'oubliez pas d'être fou, fou, fou."


Why'd you only call me when you're high ? ft. Kass 1520632428-k0jw
Revenir en haut Aller en bas
Jae-Sun Park
Messages RP : 68

Feuille de personnage
Titre: Perséphone
Expérience: 235/500
Alter: Hanahaki
Rang D





Jae-Sun Park
Rang D
Jeu 20 Juin 2019 - 23:22
Why'd you only call me when you're high ? ✩
Jae-Sun & Kass
il avait bien fait de s'arrêter
détruire Kass n'était pas le but

(surtout d'entrée de jeu)
(ça ruinerait l'entrevue)

Cependant, il devait le contredire sur un point: plus il regardait l'intérieur du Shigamazu, plus il le trouvait 'farfelu'. En tout cas, plus farfelu que ce qu'il aurait soupçonné en lisant le nom et la description. Il connaissait le concept de dîner-spectacle, mais celui de dîner-jeux-à-tout-va-et-mascottes-effrayantes ? Nullement. Etait-ce une innovation qui mériterait d'être examinée de plus près ? Discutable.

il y serait pourtant bien obligé
puisqu'il était dans le vif du sujet

Un instant, Jae-Sun se dit qu'il était peut-être simplement biaisé par sa propre expérience. Ce n'était pas parce que sa famille ne l'avait jamais amené que dans des restaurants étoilés à la décoration somptueuse que le Shigamazu ne pouvait être un restaurant 'familial'. Inutile d'être aussi catégorique. Après tout, les bambins qu'il voyait courir depuis son entrée n'avaient pas l'air désorienté. Au contraire. Ils semblaient fouler le sol de l'endroit de leurs rêves.

(de bien étranges rêves)
(mais qui était-il pour juger ?)

La réponse de Kass te surprend un peu. Du moins, jusqu'à ce que tu lâches du regard la gamine occupée à faire une manucure à un animatronic pour plutôt suivre le sien. Il plissa immédiatement les yeux. Effectivement, leurs voisins de rivière-canard étaient impliqués dans des activités périlleuses. Jae-Sun n'était pas venu pour garder un oeil sur des gamins comme un surveillant de baignade à une piscine publique, mais il semblait parti pour. Ca s'avérait vital. Une tâche de ketchup sur son col roulé serait inacceptable.

« 'Restaurant familial' disent-ils.. c'est surtout dangereux, comme endroit. » marmonna-t-il, ne plaisantant qu'à-moitié

Ils avaient une canne à pêche ? En voilà, une nouvelle. Si on devinait aisément que Jae-Sun n'avait plus son âme d'enfant (pour peu qu'il en aie jamais eue), ça ne voulait pas dire qu'il ne savait pas s'amuser. Une lueur de malice traversa son regard à la proposition de Kass. Peut-être Kass plaisantait-il, mais son interlocuteur l'avait pris très au sérieux ! Il venait de s'emparer de l'objet, sur le point de proposer un concours, quand un homme à la démarche de somnambule arriva à la table.

son speech était déplorable
cherchait-il à inspirer la pitié ?

A l'entendre, Jae-Sun se dit qu'il préférerait sans doute être n'importe-où d'autre que dans le Shigamazu, à subir le spectacle de Shishi toutes les demi-heures. Le texte enjoué ne saurait déguiser son désespoir. Malgré le masque d'éléphant sous ectasy, on imaginait sans peine ses yeux injectés de sang et son visage si pâle qu'on pourrait le croire blanchi à la chaux. Si cet endroit était le rêve de certains gamins, c'était le cauchemar de cet homme.

quelle sinistre vision
Jae-Sun ne put retenir un frisson

« Excellent, on gardera ça en tête. » répondit-il poliment

L'homme leur indiqua sans plus d'entrain qu'il reviendrait prendre leur commande, plaçant encore un lugubre "fou, fou, fou" avant de partir vers une autre table. Le fleuriste le regarda s'éloigner quelques secondes, pensif, avant de regarder Kass. Peut-être ne serait-il pas poli de se moquer à voix haute. Dans le doute, il vint s'asseoir sur le bord de la banquette, se penchant au dessus de la table, avant de faire signe à son interlocuteur d'approcher. Comme s'il voulait lui murmurer un secret.

« Il faut au moins lui donner raison sur un point: plus j'en vois, plus je me dis que cet endroit a effectivement de quoi rendre les gens dingues.. » souffla-t-il  sur le ton de la confidence une fois son visage assez proche

Malgré le froid qu'aurait pu lancer l'apparition de cet inquiétant employé, les yeux du fleuriste pétillaient de malice. Il eut un sourire avant de se rassoir correctement. Peut-être devraient-ils décider de ce qu'ils mangeraient, en premier lieu. Aussi fou soit-il, le Shigamazu restait un restaurant. Jae-Sun se ravisa cependant bien vite: la plupart de ce que proposait la carte le laissait indifférent au mieux, dubitatif au pire.

un fast food pour enfants, en simple
tout aurait certainement le même goût

« Laisse-moi te proposer quelque-chose. » dit-t-il avant de se pencher vers la table inoccupée derrière lui

Ne tardant pas à trouver ce qu'il cherchait, Jae-Sun posa l'objet sur la table d'un air résolu. S'il en croyait le petit écran à côté de la scène, ils avaient un peu plus de 3 minutes avant que le spectacle commence. Ces abominations se mettraient alors à.. danser et chanter, sans doute ? (peut-être serait-ce moins horrible que leurs mouvements 'au repos', qui sait) Quoi qu'il en soit, ça leur laissait amplement assez de temps pour ce qu'il avait en tête.

« Celui qui pêche le plus de canards avant le spectacle décide du plat de l'autre. Qu'en dis-tu ? proposa-t-il en désignant les cannes à pêche, Bien sûr, si tu as de vraies allergies alimentaires, n'hésite pas à m'en faire part, je les prendrai en compte. » ajouta-t-il sur le ton de la plaisanterie

Oui, il se voyait déjà gagner. Pas qu'il détienne un titre d'excellence en pêche aux canards dans des restaurants pour enfants, mais qui aimait perdre ?

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku no Hero :: SUR LE TERRAIN :: Hosu (Tokyo) :: Centre-ville-
Sauter vers: