:: SUR LE TERRAIN :: Hosu (Tokyo) :: Centre-ville Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

J'ai pris l'Action mais il n'a pas choisi la Vérité [PV David]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Chiruki Issuo
Messages RP : 119

Feuille de personnage
Titre: Machine-Girl
Expérience: 460/500
Alter: Projectiles de puissance
Rang D





Chiruki Issuo
Rang D
Dim 17 Fév - 11:19
Alors que les ados ont encore du mal à se remettre de mon score, David s'approche de la machine et balance un coup de poing extraordinaire. Un bruit explosif retentit et la voix d'All Might ne cesse crier.
91% de Force. Seuls les humains les plus costauds sont capables de ça, au delà, il faudra un alter qui lui permette d'augmenter sa force, ce qu'il n'a pas. Là, pour un égoutier, il m'impressionne. Ils combat des crocodiles tout les jours où quoi ?

"Et bien, comme disait l'autre : on dirait que les contraires s'attirent. Je ne m'attendais pas à un truc de ce genre."

Tss, moi non plus. J'enfile ma veste et je soupire avant de répondre, un brin de moquerie dans la voix :

"En attendant, si on ajoute nos deux scores, je te bats de 3%. Enfin, je ne compte pas me contenter d'une victoire aussi serrée."

Je l'attrape par la main, sans vraiment réfléchir, pour l'emmener chercher un nouveau défi. J'ai vraiment envie de gagner contre lui, d'ailleurs.. Je vais gagner.
Nous avançons dans les allées, en passant devant toutes les attractions de la fête. Des trains fantômes, des montagnes russes, des machines à perdre son fric... C'est dingue comme c'est grand ! Comment ça se fait que je n'ai jamais remarqué cette fête avant ?
Je vois aussi des attractions rigolotes, dédiées aux couples... Il y a un jeu dont le but est de sauver sa copine, capturée par des méchants dragons.. Ou une machine à détecter les mensonges.. C'est vraiment... Bref.

Je m’arrête subitement. C'est parfait. Je me tourne vers David et je le regarde avec l'envie d'en découdre :

"Très bien, je te laisse choisir ce qui nous départagera. Cependant, je te préviens, le gagnant pourra demander ce qu'il veut à l'autre. Et il ne pourra pas refuser."

Je pointe du doigts les 3 défis. Au gauche, le premier est un stand où plusieurs tables sont installés, des duos se défiant à des parties d'échec endiablées.. De quoi tester notre intelligence.
A droite, c'était l'exact opposé. Des bornes de jeux vidéos avec des musiques entêtantes attendaient des joueurs. Celle qui m'intéressait était le jeu de course, où deux joueurs pouvaient se défier sur des motos du futur.
Et enfin, au bout de l'allée, une grande banderole affichait "Tournoi de Lutte de l'Amour". Des cris et des rires venaient de ce coin, si David veut se mesurer à moi, c'est également un endroit idéal.

Je sais que je mise gros, laisser quelqu'un me demander une faveur n'est pas dans mes habitudes... Cependant ça n'arrivera pas, je vais gagner.
Un frisson glacé me parcourt quand je me rend compte que ma main est toujours dans celle de David. J'étais tellement motivée que je n'y ai même pas fais attention. Je le regarde, attendant sa réponse... S'il n'a pas protesté c'est bon signe non ?
Revenir en haut Aller en bas
David Matsui
Messages RP : 185

Feuille de personnage
Titre: Maraudeur
Expérience: 310/1000
Alter: Wendigo
Rang C





David Matsui
Rang C
Mar 19 Fév - 0:56
Chiruki me prend la main. Elle n'a pas peur de me toucher, c'est une étape de plus dans notre petite escapade. Elle m'a battue de 3% mais ça ne semble pas lui suffire. Il lui faut plus, et c'est avec cette idée en tête qu'elle me tire vers une autre partie de la foire. Elle observe les alentours avec un grand intérêt, comme si chaque recoin du parc recelait une occasion pour me prouver sa supériorité. Je me demande si c'est dans sa nature d'essayer de surpasser les autres, ou si c'est notre escarmouche sur le punching ball qui l'a mise dans cet état d’esprit. C'est sans doute une chose de commune chez les..

Détecteur de mensonge.

Mon cœur s'arrête. Evidemment. C'est une foire pour amoureux, mieux vaut prouver à son compagnon que l'on n'est pas en train de l'embobiner. Je ne peux pas me permettre de m'approcher de cette chose. C'est juste trop risqué. Je fini par détacher mon regard de l'appareil pour le porter sur la nuque de Chiruki. Elle est musclée pour une jeune fille, ce qui n'est pas pour me déplaire. Je profite de ma position pour l'admirer de la tête aux cuisses. Voir son fessier rebondir à chacun de ses pas est un vrai bonheur, un plaisir des plus simple. Elle est vraiment bien fichue pour une première année. Je me demande quel âge elle a.

"Très bien, je te laisse choisir ce qui nous départagera. Cependant, je te préviens, le gagnant pourra demander ce qu'il veut à l'autre. Et il ne pourra pas refuser."

La réflexion de ma compagne me sort de ma poussée d'érotisme.

Une petite alarme s'active dans ma tête. Une faveur hein ? Ce n'est pas le genre de chose que le Maraudeur favorise. Mais je ne suis pas un tueur en série ce soir, je suis David Ikeda. Je n'ai pas de raison de refuser, ce n'est pas comme si elle allait me demander la localisation de ma planque et le code de la porte d'entrée. Et même si c'est le cas... Et bien il y a des moyens de se débarrasser des étudiantes un peu trop pernicieuses.  

"Je suis fou de me mesurer à une élève de Yuei, mais j'accepte ! Au moins je peux choisir le terrain, c'est déjà ça."

Je balaye ce que la foire nous propose. La lutte ? Hors de question. Il suffirait de lui ressortir certains mouvements pour qu'elle se demande si elle n'a pas déjà vu ça quelque part. Les échecs... Je ne me fait pas assez confiance pour entraîner ma cervelle sur ce terrain là. Quand au reste...

"Je n'ai jamais joué aux échec de ma vie et je n'ai pas de quoi me lancer dans la lutte sur moi. Il nous reste une solution..."

J'éclate de rire devant l'absurdité de la situation. Je suis sur le point de défier une apprentie héroïne sur une vieille console de jeux. Et tout ça pour la gloire des vieilles moto, non mais je vous jure. Si j'avais sur que ça allait se produire, je me serai levé plus joyeusement ce matin.

"Moi, David Ikeda, te défie à un duel sur borne d'arcade. Voila une chose que Yuei n'a pas du t'apprendre, alors j'imagine que j'ai mes chances. Enfin bref..."

Je monte sur la première moto avant de scanner un bout du ruban, de quoi passer sans encombre la partie "paye pour jouer espèce de connard". Il me suffit d'appuyer sur le "faux" accélérateur pour me payer le bruit de moteur du siècle, suivi d'un écran de sélection de circuit. Je décide de charger une arène aléatoirement avant de me retourner vers ma partenaire, une lueur digne enfantine dans les yeux.

"Tu montes ou je démarre sans toi ?"

Je peux battre ce sacré brin de fille. Il me faut juste un peu de chance.
Revenir en haut Aller en bas
Chiruki Issuo
Messages RP : 119

Feuille de personnage
Titre: Machine-Girl
Expérience: 460/500
Alter: Projectiles de puissance
Rang D





Chiruki Issuo
Rang D
Ven 22 Fév - 0:00
"Moi, David Ikeda, te défie à un duel sur borne d'arcade. Voila une chose que Yuei n'a pas du t'apprendre, alors j'imagine que j'ai mes chances. Enfin bref..."

Noon ! Pourquoi je lui ai demandé de choisir ? Aux échecs ou à la lutte j'aurais été bien plus confiante ! Les jeux vidéos ça n'a jamais été mon fort. Non pas que je n'aime pas ça, mais plutôt que je suis pas très forte... J'avais envie de lui montrer ma force moi.

Bon tant pis, ça m’empêchera pas de le battre ! J'ai pas envie que ce soit lui qui puisse me demander une faveur quand même ! Surtout que c'est moi qui ai émis l'idée.

"Tu montes ou je démarre sans toi ?"

On se croirait dans un nanar digne des films français. Je monte sur la moto et je jette un denier coup d’œil à mon adversaire avant de l'oublier et de me mettre corps et âme dans le jeu.

Les bornes affichent un terrain futuriste, nos motos au coude à coude prêtes à démarrer.
Un mec musclé en slip se place devant les véhicules, agitant un petit drapeau rouge et se met à crier :

"Prêts ? 3, 2, 1, partez !"

----------------

Ma moto passe la ligne d'arrivée après trois tours endiablés. Un écran des scores s'affiche... Premier : Joueur 2.
Joueur 2 c'est moi ? Oui c'est moi ! Je me retiens de pousser un cri de joie et je soupire, satisfaite d'avoir gagné.
Il m'a mis trois secondes d'avance dés le début ! J'ai galéré à rattraper mon retard. Mais au final j'ai réussi à le dépasser, même si il me talonnait.
J'ai tout donné sur cette course, je ne pensais pas me concentrer autant pour gagner.

Pourquoi je voulais autant la victoire déjà ?
Ah oui ! Je me tourne vers David, rayonnante.

"Je crois que j'ai encore gagné !"

Je soupire, consciente que mon côté mauvaise joueuse peut être désagréable. D'habitude je m'en tape mais là j'ai envie de faire bonne impression.
M'enfin, ça veut aussi dire que j'ai gagné le défi ! Qu'est ce que je pourrais lui demander ?
Je le taquine, contente de pouvoir me reposer sur mes lauriers :

"Tu te pense capable d'accepter n'importe laquelle de mes demandes ?"

A y repenser, je suis devenue familière avec lui très vite, alors qu'on se connait que depuis quelques heures... Mettre le cerveau en off à du bon parfois.
Revenir en haut Aller en bas
David Matsui
Messages RP : 185

Feuille de personnage
Titre: Maraudeur
Expérience: 310/1000
Alter: Wendigo
Rang C





David Matsui
Rang C
Ven 22 Fév - 19:01
Une alarme anti-piège se déclenche dans mon cerveau. C'est une faveur, et je n'aime pas les faveurs. Ce n'est pas ma manière de faire, ce n'est pas le Maraudeur. Je grogne des dents intérieurement, je ne devrai pas me laisser prendre dans ce jeu à la con. Et pourtant... Pourtant je commence à planer. J'ai l'impression que je peux tirer profit de ce bordel, un profit qu'un dégénéré comme moi n'aurait jamais osé rêver.

Cette faveur est quelque chose d'innocent, pas un une dette mafieuse. Je me fais des idées stupides... Des idées stupides qui ne veulent pas disparaitre. Mon cerveau commence à rentrer dans une sacré dissonance cognitive. Je suis dans un tournant, et je dois choisir. Que cette situation soit un jeu amoureux ou un piège beaucoup trop bien écrit, si je dois faire demi-tour c'est maintenant. Maintenant ou jamais.

"Je ne sais pas... Est ce qu'une élève de Yuei me demanderait de faire des choses stupides ?"

Trop tard. J'ai parlé avant de penser, mais c'est une réponse instinctive. Et si il y a bien une chose qui me caractérise, c'est l'instinct. Mon être me dit que je peux tenter le coup, que je veux essayer de me rapprocher d'elle. Que cette situation n'est pas un piège à con, mais un mauvais coup du karma. Un mauvais coup que je devrai pouvoir renverser à mon avantage. Un mauvais coup qui déboucherait sur quelque chose... d'agréable ?

"Je ne sais pas pourquoi, mais je me sens en confiance. Demande donc. Tes désirs sont des ordres..."

Je me surprend moi même. Depuis quand est ce que je suis capable de jouer à ce jeu là ? Je n'ai plus qu'à attendre la réponse, en espérant que ça ressemble plus à "embrasse moi là, tout de suite" que "va donc braquer la caisse de la fête foraine". Un petit rire me sort de la gorge, voila une idée marrante. Je vous jure... Les gens qui sortent draguer ne devraient pas se poser trop de questions.
Revenir en haut Aller en bas
Chiruki Issuo
Messages RP : 119

Feuille de personnage
Titre: Machine-Girl
Expérience: 460/500
Alter: Projectiles de puissance
Rang D





Chiruki Issuo
Rang D
Mar 26 Fév - 19:15
La véritable Chiruki commence à taper du pied dans mon cerveau, il faudrait peut être que je me réveille et que je reprenne mes moyens. Cet après-midi commence à tourner au bien trop ridicule pour moi... Et je sens que si je continue, même David va être gêné.

"Je ne sais pas pourquoi, mais je me sens en confiance. Demande donc. Tes désirs sont des ordres..."

Enfin, je ne peux pas dire que je ne me suis pas amusée en tout cas. Si un garçon comme lui peut me permettre de me détendre l'esprit de temps en temps, je ne dirais pas non.
Et si j'utilisais cette demande pour nous permettre de mieux nous comprendre ? Lui comme moi ? Une fille superficielle aurait sûrement sorti quelque chose du genre "Embrasse-moi grand fou !" mais... Nan, je ne peux décidément pas me résoudre à être aussi niaise.

Même si l'embrasser est une expérience à tenter, pas maintenant. Je le dévisage, cherchant comment profiter au maximum de ce garçon...
Finalement, un truc simple, pas spécialement recherché pourrait faire l'affaire. Je passerais pour la gagnante dans l'histoire et ça me permettrai de le garder sous la main... Je lui souris :

"Je te demanderais juste de prendre mon numéro et de m'inviter pour un rencard... Bientôt. J'avoue, je suis plutôt sympa."

Je m'en fiche du rencard qu'il me donnera, même si c'est juste pour discuter sur banc, moi je vote pour. Et puis il n'a pas le choix de toute façon, c'était le jeu ! J'aurais pu lui demander bien pire ! Mais bon, ça m'aurait gênée au plus au point de lui demander un truc rabaissant.
La journée toucherais bientôt à sa fin alors je veux m'assurer de pouvoir le revoir un jour.
Revenir en haut Aller en bas
David Matsui
Messages RP : 185

Feuille de personnage
Titre: Maraudeur
Expérience: 310/1000
Alter: Wendigo
Rang C





David Matsui
Rang C
Mer 27 Fév - 15:19
On peut voir pas mal de choses passer dans les yeux de Chiruki. Elle hésite, je suppose qu'elle n'est pas à l'aise avec ce genre de flirt express. Moi non plus remarque, encore plus quand la cible de mon désir est quelqu'un de son acabit. Je m'attends à pas mal de chose, allant du "grimpe en haut de cette attraction torse nu" à "est ce que je peux avoir un coca", et ma partenaire n'a pas l'air de savoir ce qu'elle désire non plus. Après un moment de silence, sa demande finit par sortir. Un rencard hein ? La vache. Ça fait toujours plaisir de savoir qu'une jeune fille voit en moi un possible bon coup. Pour une fois que j'ai l'occasion d'avoir une relation non tarifée...

"C'est dans mes cordes, même si je m'attendais à quelque chose de plus dangereux. Autant te dire que je vais faire de mon mieux pour trouver une activité sympa. Et sans gros lourd bourré si possible."

Un sourire comme j'en produit rarement se dessine sur mon visage. Si elle veux voir le loup elle verra le loup. Je me demande juste si elle a bien conscience d'avec qui elle est en train de fricoter. Rien ne me dit qu'elle est au courant, mais rien ne me dit qu'elle ne sait rien non plus. Il va falloir que je me détende si je veux pousser cette chance un peu plus loin, mais confondre détente et sommeil pourrait s'avérer mortel. C'est le jeu remarque, autant être actif aussi longtemps que je le peux. Une fille comme elle serait bien capable de sortir ma tête de la Faim de temps en temps, et c'est tout ce qui compte au final.

"Autant commencer maintenant, vous avez des jours de libre à Yuei ?"

Dire que je voulais me "rapprocher" des étudiants héroïques avec l'affaire Snicket. Quel imbécile je fait, il aurait été plus facile de me laisser charmer par une créature du genre que de me faire tirer dessus par un monstre tout droit sorti du placard de mon enfance. J'ai besoin de me vider la tête, c'est une question de vie ou de mort, et ce n'est certainement pas l'alcool et "le travail" qui va me donner l'impression d'être aimé. Je reste humain après tout, j'ai une petite pyramide de Maslow dans la tête et elle ne demande qu'a être satisfaite.
Revenir en haut Aller en bas
Chiruki Issuo
Messages RP : 119

Feuille de personnage
Titre: Machine-Girl
Expérience: 460/500
Alter: Projectiles de puissance
Rang D





Chiruki Issuo
Rang D
Sam 2 Mar - 17:38
"C'est dans mes cordes, même si je m'attendais à quelque chose de plus dangereux. Autant te dire que je vais faire de mon mieux pour trouver une activité sympa. Et sans gros lourd bourré si possible."

Pour la première fois de ma vie, je m’intéresse à quelqu'un. Et voir ce gars qui semble apprécier ma compagnie me comble. Donc oui, j'ai un peu rougi de bonheur, mais on ne va pas en faire tout un plat.
Le temps ne s'arrête pas autour de nous mais c'est tout comme. Je le dévisage encore une fois, m'imaginant un petit futur avec lui, le revoir sous un différent jour, comprendre qui il est... Ça a l'air plutôt cool non ?

"Autant commencer maintenant, vous avez des jours de libre à Yuei ?"

Je m'empresse de lui sortir tout mon emploi du temps, vraiment déterminée à savoir quand on pouvait se retrouver. Je lui donne également mon numéro et je note le sien... Est-ce que je l’appellerais pour lui parler ? Ou alors j'attends le rendez-vous ? Mais pourquoi je me pose ces questions moi ?!

Je range mon téléphone que je m'étais mis à admirer et je relève ma tête vers David :

"Je compte sur toi hein. Ne me déçois pas !"

Je lui souris en lançant cette dernière petite pique car je n'arrive plus à cacher mon bonheur.
Nous continuons notre petite visite, testant des attractions plus loufoques les unes que les autres jusqu'à ce qu'il commence à se faire tard.

---------

Nous arrivons devant la sortie du parc, côte à côte. Il commence à faire froid et la journée a été bien courte. Je me tourne vers lui et le regarde dans les yeux, sans hésiter à lui montrer mon caractère trempé. Je lui attrape les deux mains, pour profiter une dernière fois de sa peau froide.

"Bon bah c'était marrant finalement. Je pense que je suivrais un peu plus les petits anges maintenant."

J'envoie mon meilleur rire nerveux et je lâche ses mains pour les mettre dans mon dos, on va éviter de trop l'aguicher hein.
Revenir en haut Aller en bas
David Matsui
Messages RP : 185

Feuille de personnage
Titre: Maraudeur
Expérience: 310/1000
Alter: Wendigo
Rang C





David Matsui
Rang C
Dim 3 Mar - 1:44
Nous passons le reste de la soirée à tester diverses attractions plus ou moins bien construites. Je n'étais pas retourné dans une foire depuis une éternité, depuis mes sorties avec le paternel quand j'étais môme en fait. Ça date d'avant l'asile, d'avant la Faim, d'avant la merde qu'est devenue ma vie. C'est un reliquat d'une époque plus heureuse, où j'avais encore l'espoir de pouvoir vivre en société. Maintenant c'est mort : soit je tue soit je me laisse crever. En clair, c'est pas avec ce genre de postulat que l'on sort s'amuser le soir.

La soirée finit par se terminer et nous nous retrouvons à l'entrée. Chiruki attrape mes mains. Elles sont froides, mais ça n'a pas l'air de la gêner plus que ça. Elle rougit un peu, pas trop mais bien assez pour que je le remarque. Je ne sais pas pourquoi mais je sens que le coté "démonstratif" devra attendre un peu. Mieux vaut ça que l'inverse remarque, les élèves héroïques ne sont pas dans une situation idéale pour draguer. Je suppose qu'au vue des tensions "post-ketsubutsu" elles doivent faire un peu plus attention à leurs compagnons. Et, même sans ça, je ne pense pas que ma "petite surprise" soit assez butée pour m'embrasser le premier soir. Les mains dans le dos sont un signe assez clair sur le sujet.

Reste que j'ai envie de marquer le coup avec quelque chose d'un peu plus romantique qu'un "au revoir".

"Boarf, il ne faut pas faire confiance aux enfants. Ils ont des goûts terribles en matière d'homme."

Je me baisse vers ma compagne qui me jette immédiatement un regard interrogateur. Elle n'a pas le temps de protester que je lui dépose un baiser sur le front avant de me reculer, un petit sourire en coin. Je ne sais pas comment j'ai fait mon compte pour me retrouver dans cette situation, mais elle commence à me plaire. J'ai besoin du peu de santé mentale qui me reste, et cette relation est un bon moyen de la préserver. Peut être que je peux devenir David Ikeda avec elle, sauver l'humain tout en restant le monstre.

"Je ne sort pas souvent de mon égout mais le faire pour toi ne me pose pas de problème. Au plaisir de se revoir un de ces jours Chiruki."
Revenir en haut Aller en bas
Chiruki Issuo
Messages RP : 119

Feuille de personnage
Titre: Machine-Girl
Expérience: 460/500
Alter: Projectiles de puissance
Rang D





Chiruki Issuo
Rang D
Dim 3 Mar - 18:57
Imaginez ce garçon qui m'a intrigué toute la soirée qui se penche pour m'embrasser sur le front. C'est plutôt agréable, c'est la première fois que je ressens cette sensation et... C'est plutôt très bien.
Deux secondes après je le regarde sans vraiment chercher à comprendre, un peu perdue. Il ne veut mieux que je ne parle pas ou ça ressemblerait à un gargouillis ridicule.

"Je ne sors pas souvent de mon égout mais le faire pour toi ne me pose pas de problème. Au plaisir de se revoir un de ces jours Chiruki."

Je prends quelques secondes pour retrouver mes esprits avant de répondre :

"Ben... Ouais !"

Je lui fais un clin d’œil trop cliché et tourne les talons pour me diriger vers l'entrée. Ouf, enfin libérée son regard envoûteur...
J'avance, les mains dans le dos, avec une démarche joyeuse, tout en me remémorant cette journée... J'ai réussi à sortir de ma personnalité fermée et froide aujourd'hui pour me découvrir avec un inconnu bien charmant.

Je ne sais pas où cette rencontre va me mener, ou même si je vais le revoir un jour... Enfin, j'espère quand même ! Il a l'air doux, attentionné et très gentil... Un caractère qui me plaît bien en somme.
Je ne sais pas si je pourrais me rapprocher de lui, mais si je le peux je n'hésiterais pas ! C'est juste un beau garçon, il n'y a pas de quoi avoir peur voyons !

C'est pas comme si j'étais tombée sur un mec chelou comme le maraudeur après tout !
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku no Hero :: SUR LE TERRAIN :: Hosu (Tokyo) :: Centre-ville-
Sauter vers: