:: SUR LE TERRAIN :: Hosu (Tokyo) :: Centre-ville Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bon endroit, mauvais moment. [PV Chiruki Issuo]

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Kyumin Pak-Jeong
Messages RP : 59
Localisation : Partout

Feuille de personnage
Titre: Hamlin
Expérience: 335/500
Alter: Vermine
Rang D





Kyumin Pak-Jeong
Rang D
Sam 16 Fév - 0:08
-Il se fout de moi?

La photo en main, Kyumin avançait en traînant un peu la patte le long de la petite coursive.

Après toutes les courses merdiques aux quatres coins de Tokyo, les entrées à surveiller, les menus larçins et autres écoutes chez tel ou tel concurrent, voilà que Tonton lui offrait «une petite promotion», en lui confiant «une importante mission diplomatique», «ce sera amusant».

Du. Putain. De. Baby-sitting.

Et on était loin de devoir garder le petit-neveu de 5 ans du frère de machine un soir en jouant trois heures ininterrompues au Toc-Singe ou en matant quatre fois de suite le même épisode de «Tidoudou le Dodo».
Nan. Là il fallait aller chercher le fiston d’un receleur en termes neutres avec Tonton, lequel voulant marquer quelques points de bonne entente avec son voisin (les truands ne font jamais durer longtemps une querelle de voisinage), avait demandé au coréen d’aller le chercher pour le ramener gentiment chez son père.

Sauf que:
Le fiston a 18 ans, et est un gamin bien trop pourri de blé pour son intelligence.
Le genre de petit con prétentieux qui adore se faire remarquer, surtout en étalant le pognon de papa, en rinçant tout ce qui passe dans des soirées en clubs branchés.
Nappez le tout d’une fine couche de greluches faciles à allonger dès qu’on a l’air un peu friqué, et une belle épaisseur de crevards prêts à passer leurs nuits à vous faire reluire pour quelques friandises offertes par leur petit maître éphémère.
Et vous obtenez un superbe spécimen de fils-à-papa attardé à qui tout est du, avec un véritable talent pour se mettre tout seul dans les emmerdes.

Magnifique.

Et cerise sur le bousin:
Direction Roppongi. Clubs sélects, grosse population de gaijins, bruit permanent, alcool, drogue, hôtesses, pickpokets...
LE quartier le moins sûr de Tokyo en fin de nuit. Donc encore plus d’emmerdes. Et encore plus de flics. Joie.

Quitte à choisir, une soirée Tidoudou aurait été le paradis...


***Plus tard***

Kyumin baissa de nouveau les yeux sur la photo.

Bon, le club devrait être celui-là, avec l’étoile verte, maintenant trouver cet abruti.

Devant l’entrée du club, une longue file d’attente, encadrée par deux videurs d’un gabarit imposant. Un énorme phacochère en costume noir et son pote le rhinocéros gardaient précieusement la porte close, ne laissant entrer qu’une poignée d’élus, principalement des filles à fines jambes aux jupes aussi courtes que leurs talons sont hauts. Et quelques mâles affichant vêtements hors de prix et/ou physiques de sportifs en salle.

Mouais, Tonton lui avait filé une jolie somme pour entrer dans le club et profiter un peu de la soirée le temps de ramener le fils prodigue à son cher papa, mais Kyumin n’avait pas grand espoir de passer la porte avec ses habits de seconde main et sa besace bon marché.
Il erra un moment aux alentours de la boite avant de repèrer une ruelle isolée qui longeait une partie du bâtiment.
Les containers déjà bien chargés lui indiquèrent l’emplacement de l’entrée des artistes.

Bon, l’endroit était une vraie éponge, entre les aérations, les fenêtres des 5 étages de la boite ou les sorties de secours, il devait bien y avoir une entrée de disponible par où il pourrait se faufiler discrètement.

Bingo.

Plus haut, au deuxième étage, une échelle d’incendie. La plate-forme grillagée n’était pas très large, mais lui offrait une voie royale pour atteindre le toit.
Il y trouverait surement une grille à ouvrir ou un carreau discret à découper. S’il n’avait besoin que d’un trou de la taille d’une pièce de monnaie pour passer un par un sous forme vermine, il devait aussi faire passer ses habits et les chaussures.
La besace avec ses maigres outils et son poncho imperméable pourront attendre gentiment dehors.

Il avait troqué l’attelle qui le paralysait complètement contre une coudière très serrée, plus discrète et moins contraignante. Mais il était toujours limité dans ses mouvements du coté droit, qui n’avait pratiquement aucune force et lui infligeait des douleurs au moindre geste un peu brusque.
Le mélange de tout ça lui offrant l’impossibilité complète de s’en servir en combat, il était temps de revenir aux fondamentaux. L’infiltration lui avait presque manqué.

Il scruta chaque recoin pour tenter d’y repèrer une caméra ou une alarme, mais la seule à portée était braquée sur le seul point vraiment sensible de la ruelle, la porte de service de la boite, surveillant les entrées-sorties des employés qui vidaient les poubelles dans les hauts containers.
Impossible de passer par là, mais avec un angle aussi restraint, l’oeil numérique ne le verrait pas escalader le mur quelques mètres plus loin.

Bon, au moins, la chance était plutôt de son coté cette fois.

Kyumin sortit une bobine de ficelle, l’attacha à son sac, pris de l’élan et le projeta sur l’échelle de secours.
Avec les battements des basses du club et de la musique qui hurlait en continu dans les rues environnantes, le son d’une besace tombant sur le grillage épais était quasi-inaudible. Bon point.

la ficelle traînait jusqu’au sol, Hamlin l’empoigna et fit une pause pour vérifier tout risque de témoin. Une fois assuré, il se divisa.

La colonne de petits rats grimpèrent en file indienne le long de la cordelette de chanvre. Le sac coincé dans le grillage fit parfaitement l’affaire en temps que grappin de fortune.
Les vêtements furent aussi emportés par les multiples gueules des rats, qui malgré leur petit gabarit pouvaient se charger en sus d’une bonne partie de leur poids.
Au moins sous cette forme, il n’était plus limité par sa mobilité.

La nuée une fois montée pris le soin de remonter la ficelle et la fourrer dans le sac avant de s'engager dans l'escalier de tôle emboutie.

Arrivé au quatrième, le coréen en Alpha surprit une fenêtre au verre noirci ouverte en projection, surement pour tenter d’aérer un peu les lieux.

Aidé par quelques membres, il se hissa devant l’ouverture, et malgré sa myopie de rongeur reconnu les lieux. Des toilettes.

Il eut un petit couinement joyeux, il n’avait qu’a attendre que l’endroit se vide un peu, et il pourra entrer, puis se changer, dans la douce intimité d’une cabine fermée. Un peu de patience et la voie sera libre.

Finalement, cette soirée s’annonçait pas si mal.

- Eh! Viens-là! Sale Pute!

Son ouïe de rat fut attirée par des cris en contrebas, un peu perturbés par le bruit ambiant.
Les toilettes encore chargées de monde n’étant pas encore disponibles pour s’inflitrer, il laissa un membre en surveillance et partit, poussé par la curiosité, passer la tête pour jeter un oeil dans la ruelle.
Revenir en haut Aller en bas
Chiruki Issuo
Messages RP : 119

Feuille de personnage
Titre: Machine-Girl
Expérience: 460/500
Alter: Projectiles de puissance
Rang D





Chiruki Issuo
Rang D
Sam 16 Fév - 10:50
J'aime pas rester dehors aussi tard. Mais en même temps, quand All Might se met à parler, il est impossible de l'arrêter. Il m'a fait tout un spitch sur mon avenir héroïque, mes capacités en combat, mes difficultés et mes faiblesses à corriger.
C'est pas que c'est chiant ou inintéressant, c'est juste que... Ben j'aimerais bien éviter de rentrer chez moi aussi tard en fait !
J'ai pris un raccourci pour rentrer chez moi plus vite. C'est la zone de Tokyo à éviter quand on est une jeune adolescente qui rentre chez elle tard le soir mais tant pis, j'ai pas peur de tout ça.

Je marche dans une rue faiblement éclairée par des lampadaires en fin de vie. Les mains dans les poches de ma veste et le nez dans mon écharpe, je marche vite pour ne pas attirer l'attention.
Je sens des regards se poser sur ma silhouette. Mes pas résonnent sur le béton dans le silence de la nuit.
Une musique électro étouffée me titille les oreilles lorsque je passe devant cette boîte de nuit. Une file de débiles superficiels mal fringués attendent que les videurs les laissent passer ou les dégagent.
Je ne comprendrais jamais l'attrait pour ce genre de clubs. Les gens sont les uns sur les autres à partager leur sueur et leur alcool. Tout ça pour s'envoyer en l'air avec n'importe quel corps tant qu'il est drogué.

Ça me dégoûte.

"Dégage !"

Un cri féminin attire mon attention alors que je passe devant une ruelle collée à la boîte. Cet appel aurait été caché par le bruit ambiant si je n'étais pas passée à ce moment là.
Je tourne la tête pour découvrir un gars, le corps totalement déformé par l'alcool, penché sur le décolleté d'une jeune femme recroquevillée.

Je regarde le spectacle pendant deux secondes et ça me suffit pour comprendre qu'elle est en danger. Le gars, de plus en plus pressant, essaye de tirer sur ses vêtements et personne autour ne les entendra, je n'ai pas le temps de réfléchir.

Je m'avance vers les deux inconnus, rentrant dans la ruelle, et je crie, à l'encontre de l'agresseur :

"Hé toi ! Lâche la !"

L'ivrogne et sa victime me regardent, le premier ne semble pas comprendre la situation alors que les yeux de la deuxième luisent à la faible lumière de la lumière.
Je marche, sans broncher, vers le déchet.
Si il ne s'éloigne pas vite, je n'hésiterais pas à lui faire vomir tout l'alcool qu'il a dans le sang à force de frapper son estomac fragile.
Revenir en haut Aller en bas
Kyumin Pak-Jeong
Messages RP : 59
Localisation : Partout

Feuille de personnage
Titre: Hamlin
Expérience: 335/500
Alter: Vermine
Rang D





Kyumin Pak-Jeong
Rang D
Sam 16 Fév - 13:27
- Hé, toi! Lâche là!

C’est quoi ce merdier?

Kyu descendit l’escalier d’acier en laissant le groupe éparpillé allongé en silence. Tant qu’il n’y avait pas trop d’agitation, il pouvait rester immobile, mais l’arrivée d’un groupe plus nombreux pouvait vite lui causer des problèmes.
Débarquement de clients, vigiles, flics... La faune habituelle, qui pouvait potentiellement remarquer un sac abandonné sur l’échelle et se poser des questions. Et vu le prix d’un bon couteau de vitrier, devoir le laisser ici serait des plus désagréables.

Depuis le premier échelon, le rat disposait d’un perchoir discret pour observer l’évolution de la scène. En espèrant qu’elle se termine rapidement.

- Kestatoi? C’est pas tes affaires, dégage de là sale conne!

Hamlin était désormais assez près pour distinger correctement les personnages, le type aviné penché sur la poitrine découverte de la jeune femme à qui il tentait d’arracher les vêtements criait sur l’autre jeune fille venue en renfort.

Toujours pas de signal de sa vigie, les toilettes n’étaient encore pas libres pour s’infiltrer, il allait devoir encore patienter. Autant admirer le spectacle.
Un type jeune, à peu près son âge, rond comme une queue de pelle face à une petite nana déter, ça pouvait être interessant.

Le gars mis une grande droite à sa victime qui se roula en boule sur le coté, sonnée par le choc, avant d’avancer en titubant sur la jeune femme. Il vociférait des insultes à chaque pas.

- Quoi? T’as pas compris? Tu veux que j’te baise aussi toi?

Il se jeta sur sa nouvelle proie, qui renversa aussitôt la prise. Profitant de l’élan d’un homme bien plus lourd qu’elle et imbibé d’alcool, la combattante le projeta contre un container voisin que l’homme ne put éviter.

Le bruit de tôle fit un bruit net, et l’agresseur percuta le vide-ordures de dos. Sonné par le choc et le souffle coupé, il s’éffondra assis, en prenant au passage quelques relicats nauséabonds sur les épaules. Il était bien incapable de se relever tout seul juste après une taule pareille.

Kyumin ne regrettait pas sa place de spectateur VIP, perché sur son barreau d’échelle, à observer un petit bourge ivrogne prendre une tannée par une fille random contre un bac à poubelles.
Où est le popcorn?

Krkrkr. Vas-y meuf, pète-lui les dents! Regardez-moi cette gueule de c... OH PUTAIN!

Cette gueule de con.

C’était lui.

Le gosse tête à claques qu’il était venu chercher.
Merde. Merde. Merdmerdmerdmerde...

Changement de plan, il devait agir tout de suite.

Si la nana le défonçait direct là tout de suite, il devrait ramener fifils en kit chez son papounet et Tonton aurait méchamment fait la gueule.
Si la nana le tenait en respect, rien n’empêchait qu’elle appelle les flics pour venir cueillir un mec chopé en pleine agression sexuelle.
Et ça allait être coton d’expliquer au boss la raison pour laquelle il était revenu bredouille, le «arrivé trop tard» allait se transformer en «ça va me coûter une fortune pour le sortir de cage».
Avec le risque de voir la dette s’alourdir encore plus.

La nuée se regroupa près de l’Alpha et investit les vêtements avant de se reformer. Kyumin enfila à la hâte sa coudière et jeta sa cape imperméable sur ses épaules. Il releva sa capuche et se laissa tomber en libérant l’échelle métallique.
Tant pis pour le bruit. Il jouait contre la montre.

Le vacarme de l’échelle d’incendie fit se retourner la jeune femme, désormais bloquée dans une impasse avec un homme ivre KO, une victime en pleurs tétanisée par la peur, et une silhouette menaçante parée d’une cape de pluie d’un vert maladif barrant désormais la seule issue.

Essayons de soigner l’entrée en scène.

- Désolé, Miss, mais lui, il vient avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
Chiruki Issuo
Messages RP : 119

Feuille de personnage
Titre: Machine-Girl
Expérience: 460/500
Alter: Projectiles de puissance
Rang D





Chiruki Issuo
Rang D
Dim 17 Fév - 19:18
Je marche droit vers lui pour le dissuader d'en faire plus. Le gars me balance quelques insultes pour essayer de me faire peur mais c'est mal me connaître, je ne me dégonfle pas devant les cons.
Avant que j'ai le temps de réagir, il envoie sa victime aux fleurs et se tourne vers moi furieux :

"Quoi? T’as pas compris? Tu veux que j’te baise aussi toi?"

Vraiment le genre de type pas respectable. Je n'ai maintenant qu'une envie, c'est de lui péter la gueule. Avec mon alter j'aurais pu l'empêcher de faire plus de mal à la fille mais je sais bien que c'est interdit... Et parfois j'avoue que ça me fait chier.

L'ivrogne me saute dessus. Plus grand et plus gros que moi, je n'ai aucun mal à le faire basculer pour l'envoyer avec toute sa force en plein dans un vide-ordure. Il ne lui en faut pas plus pour finir K.O. Des déchets le recouvrent... Très bien, au moins il a retrouvé sa place.

Ouf, j'ai pas eu besoin de mon alter. La dernière fois, quand je me suis battu contre le maraudeur, j'ai eu de la chance qu'il me ramène chez moi... Si on m'avait trouvée avec des marques de mon alter partout sur le sol, je ne m'en serais sûrement pas tiré à aussi bon compte.

Bon, il est pas prêt de bouger. Je vais appeler les flics mais avant ça, le plus important et de regarder l'état de la victime.
Alors que je vais pour m'approcher d'elle, un bruit métallique attire mon attention.
Je me tourne pour voir un gars atterrir entre moi et la sortie de l'impasse. C'est quoi ce délire ?
Il est vêtu d'un grand imper vert.. Un autre dingue ? En tout cas, il en a le look.

"Désolé, Miss, mais lui, il vient avec moi."

Dit-il en pointant l'abruti enterré sous les sacs poubelles.
Hein ? Pourquoi il veut l'embarquer ? Il a pas le look d'un flic, et encore moins l'attitude. C'est peut être juste un dingue qui veut enlever ce jeune pour ses petits plaisirs non ?
Dans tout les cas, je ne peux pas laisser partir. Et encore moins avec un gars bien plus chelou.

Je le regarde, sans montrer la moindre peur. Au moins, la personne la plus vulnérable est à l'abri, derrière moi. Et il n'est pas question qu'il s'approche.

"Laisse tomber, j'appelle les flics. La place de ce débile est en garde à vue. Et c'est pas un inconnu en imper qui va me dire quoi faire."

Je sors mon tel et tape le numéro.
Revenir en haut Aller en bas
Kyumin Pak-Jeong
Messages RP : 59
Localisation : Partout

Feuille de personnage
Titre: Hamlin
Expérience: 335/500
Alter: Vermine
Rang D





Kyumin Pak-Jeong
Rang D
Dim 17 Fév - 20:24
La fille sortait son portable.

-Ecoute, j’en ai pas après toi...

Kyu ouvrit les bras en tentative de négociation. Que la jeune fille n’avait visiblement pas l’intention de suivre.

-Pose ce tel, s’il te plait...

Toujours rien. Elle allait appuyer sur ce satané bouton et prévenir la cavalerie.

-'Fais chier.

Faut croire que les cheveux bleus/verts étaient la marque des femmes têtues. Cette saloperie de Glitch avait du avoir le temps de se multiplier avant de claquer. Ou laissé son esprit sur cette terre pour guider les chieuses à travers leurs teintures.

Hamlin ne prévint pas, il s’élança directement sur elle, tel un spectre encapuchonné de toile cirée.

Sa cible était à deux pas et gènée par le fait de tenir son téléphone, s’il plaçait correctement son coup, il la désarmerait et gagnerait du temps.
Il n’avait aucune envie de se cogner contre l’héroïne du jour, mais si elle persitait à se mettre en travers de son chemin...

Ouverture à gauche, frappe contre l’épaule. Déséquilibrer.

Début Combat Plus Ultra
PV Kyumin 5/5
Humain

Règle spéciale pour ce combat - Blessures (ne peut pas attaquer/esquiver/parer deux fois de suite sous forme humaine)


Dernière édition par Kyumin Pak-Jeong le Dim 17 Fév - 20:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dés de combat
Messages RP : 326





Dés de combat
Dim 17 Fév - 20:24
Le membre 'Kyumin Pak-Jeong' a effectué l'action suivante : Faire une action


'Attaque Rang D' :
Bon endroit, mauvais moment. [PV Chiruki Issuo] Attaqu13
Revenir en haut Aller en bas
Chiruki Issuo
Messages RP : 119

Feuille de personnage
Titre: Machine-Girl
Expérience: 460/500
Alter: Projectiles de puissance
Rang D





Chiruki Issuo
Rang D
Dim 17 Fév - 21:34
"Pose ce tel, s’il te plait..."

Je finis de taper le numéro et le pose sur mon oreille sans écouter l'inconnu.

"'Fais chier."

Le gars en ciré attaque sans prévenir. Il fond sur moi, à une vitesse surprenante, pour ne pas me laisser le temps de réagir.
Voilà qui n'est pas très honnête. Deux secondes après m'avoir dit qu'il ne me voulait pas de mal, le voilà à me charger alors que je suis en position de faiblesse. J'ai bien fais de ne pas lui faire confiance, dire que j'ai failli penser qu'il n'était pas si méchant.

J'ai juste le temps de me pencher en arrière pour éviter le coup qui visait mon épaule droite, côté où je tenais le tel... Pas très fair-play.
Cependant, je suis déséquilibrée et je n’arrive pas à contre-attaquer immédiatement.

Je récupère mon équilibre pour faire face à mon adversaire :

"Et tu penses que je vais t'écouter si tu m'attaques ? Aucune chance."

J'ai déjà affronté bien plus fort que lui, mais ça il ne peut pas le savoir. Ni que je suis une étudiante de Yuei spécialisée dans le combat. Si il ose encore porter ses sales pattes sur moi, je lui règle son compte comme son copain dans les poubelles.

"Là, tout ce que tu vas réussir à faire, c'est te retrouver mouillé dans les sales affaires de ce type. Alors que tu pourrais très bien le laisser se faire coffrer... Ainsi on éviterait que ça finisse mal."

J'ai toujours le tel dans la main, prêt à appeler les flics. Cependant, si il continue à me mettre la pression, je ne pourrais pas me battre et tenir le tel en même temps. Je vais devoir faire un choix.


Dernière édition par Chiruki Issuo le Lun 18 Fév - 22:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dés de combat
Messages RP : 326





Dés de combat
Dim 17 Fév - 21:34
Le membre 'Chiruki Issuo' a effectué l'action suivante : Faire une action


'Esquive Rang D' :
Bon endroit, mauvais moment. [PV Chiruki Issuo] Esquiv12
Revenir en haut Aller en bas
Kyumin Pak-Jeong
Messages RP : 59
Localisation : Partout

Feuille de personnage
Titre: Hamlin
Expérience: 335/500
Alter: Vermine
Rang D





Kyumin Pak-Jeong
Rang D
Mar 19 Fév - 15:31
Belle esquive. La jeune femme avait évité de justesse l’impact qui lui était destiné, et le rat manqua de peu l’ouverture que lui laissait le téléphone.
Raté.
Il n’avait pas perdu son équilibre pour autant, et se remis en position de combat. Piétinant légèrement, les mains ouvertes en garde, le coréen resta face à son adversaire.

"Là, tout ce que tu vas réussir à faire, c'est te retrouver mouillé dans les sales affaires de ce type. Alors que tu pourrais très bien le laisser se faire coffrer... Ainsi on éviterait que ça finisse mal."

Kyumin fronça les sourcils. Sous la capuche kaki, deux yeux marrons luisaient.

- De sales affaires, tu dis. Comme si les gens comme toi avaient la moindre idée de ce qui se passe...

Il ralentit son piétinement.

- Ma mission c’est de le ramener entier. Tu n’imagines pas les emmerdes qui m'attendent si j’échoue.

Les pieds désormais fermement ancrés au sol, Hamlin fixait la jeune femme droit dans les yeux, les épaules droites, en position défensive.

- C’était un avertissement. Maintenant, pose ce téléphone, prends la fille avec toi et va-t’en.

Toujours les yeux rivés dans ceux de son opposante, il fit un pas de coté, dégageant l’issue. Quelques gouttes de pluie commencèrent à tâcher le béton, et la toile cirée commençait à sonner sous les rares impacts de l’averse naissante.

- Fais le bon choix.

Passe: Tour sans jet de dés
PV Kyumin 5/5
Humain
Revenir en haut Aller en bas
Chiruki Issuo
Messages RP : 119

Feuille de personnage
Titre: Machine-Girl
Expérience: 460/500
Alter: Projectiles de puissance
Rang D





Chiruki Issuo
Rang D
Ven 22 Fév - 0:04
Imaginez-vous dans cette situation, une ruelle sombre, face un inconnu en ciré qui a essayé de vous attaquer, une victime à protéger... Peut-être que certaines personnes auraient gardé leur sang-froid et fait confiance à ce mec. Mais pas moi, je n'accorde pas facilement ma confiance, alors à lui...

Et quand je vais passer devant lui pour m'enfuir qui ne me dit pas qu'il va me suivre pour me faire du mal ensuite ? Ou m’attaque dès que je serais à portée, encombrée par ma protégée ? Cette situation me rappelle étrangement mon combat avec le maraudeur, je n'ai certainement pas envie de finir dans le même état... Je suis presque tentée de lui obéir. Mais non, je ne peux pas m'y résoudre.

"Tu comprends pas que je m'en fous de tes affaires ? Tu penses franchement que je peux te croire ? Si t'as rien à te reprocher, tu ne m'empêcherais pas de passer mon appel."

Je lève ma main droite dans sa direction, au premier abord ça ne semble pas être une menace, jusqu'à ce qu'on se rende compte de la nature de mon alter. Peut être qu'attaquer en premier le surprendrait et nous sauverait la mise.

Le gars que je pensais assommé dans les poubelles émet un grognement. J’ai juste le temps de tourner la tête avant de le voir me sauter dessus, rageur. Je ne faisais plus attention à lui ! Merde !
Il me déséquilibre et me décoche un coup de poing faible mais douloureux. Je tombe en arrière et ma tête heurte le mur.
Je pousse un glapissement ridicule en finissant de me ramasser.

L’ivrogne ricane, fier de son coup, s’approche maintenant de moi avec un air de gros dégueulasse :

“Dégaage !”

Je tend mon bras devant moi et une salve de projectile lumineux s’écrasent sur le torse de mon adversaire qui s’écroule, assommé par la puissance des coups.
Dans la panique, j’en oublie l’inconnu, trop occupée à me concentrer sur l’ivrogne et sa victime, qui s’était mise à pleurer, le visage entre les mains.

HRP

PVs : 4/5
Energie : 4/4


Dernière édition par Chiruki Issuo le Sam 23 Fév - 14:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dés de combat
Messages RP : 326





Dés de combat
Ven 22 Fév - 0:04
Le membre 'Chiruki Issuo' a effectué l'action suivante : Faire une action


'Attaque Rang D' :
Bon endroit, mauvais moment. [PV Chiruki Issuo] Attaqu12
Revenir en haut Aller en bas
Kyumin Pak-Jeong
Messages RP : 59
Localisation : Partout

Feuille de personnage
Titre: Hamlin
Expérience: 335/500
Alter: Vermine
Rang D





Kyumin Pak-Jeong
Rang D
Mer 27 Fév - 20:05
L’abruti qu’il devait escorter s’envola sous le choc du projectile, avant de rouler plus loin, inanimé. Pas de sang, mais un choc terrible à bout touchant, et qui sait de quoi était fait ce projectile.

Le sang de Kyumin n’eut pas le temps de faire un tour qu’il s’était élancé sur la jeune femme. La main tendue n'était pas un signe de ne pas s'approcher, c'était une tentative d’attaque. Le fils à papa aviné venait de lui épargner un coup qui aurait pu être très mauvais, impossible de savoir de quoi retournait cette lumière.
Ce connard fini était peut-être mort sur le coup, mais sans l’approcher impossible de savoir, et il serait exposé à un deuxième tir.

Le rat se jeta contre la fille aux cheveux colorés et empoigna fermement ses poignets pour les croiser sur sa poitrine, et avec autant de force qu’il pu déployer, la souleva contre le mur pour la mettre dans une position déséquilibrée, une jambe en avant pour gêner une éventuelle tentative de coup de pied sur une certaine zone.

La demoiselle n’était pas bien lourde en soi, mais son épaule toujours blessée n’allait pas lui permettre de la soulever assez pour lui faire quitter le sol. Tant pis pour l’effet d’intimidation.

Furieux, Hamlin fixait droit le regard de son adversaire, désormais plaquée contre le parpaing encrassé de pollution de la ruelle.

La victime continuait de pleurnicher dans son coin, elle pourra peut-être lui être utile à un moment tant qu’elle reste à sa place.

- C’est quoi ton problème? Hein? Qu’est-ce que tu comprends pas?

Le coréen gardait son visage proche de celui de la jeune femme, il pouvait en distinguer chaque trait. C’était une adolescente, 15 ou 16 ans.

- Tu veux crever dans une ruelle merdique pour protéger un enfoiré de bourge? Mais putain réfléchis! Ce mec il est puissant, il est pété de thunes, il peut t'envoyer toute la racaille de la ville si il se souvient de ton visage.

La pluie commençait à tomber plus fort, mouillant le pavé, glissant sur le poncho imperméable de Kyumin et le mur contre lequel ils étaient en appui.

- Des connards comme moi y en a des meutes ici. Et eux ils discutent pas! Putain! T'es une gamine! T'y gagnes quoi à jouer au héros?

Toujours seuls dans cette ruelle déserte, leurs bruits camouflés par les battements de la musique et le roulement de la pluie, le petit éclairage soulignait leurs silhouettes mélées parmi l’éclat des gouttes d’eau tombantes sur eux.


Attaque Normale Rang D
PV: 5/5
Forme: Humain


Dernière édition par Kyumin Pak-Jeong le Mer 27 Fév - 22:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku no Hero :: SUR LE TERRAIN :: Hosu (Tokyo) :: Centre-ville-
Sauter vers: