:: SUR LE TERRAIN :: Yokohama :: Immeuble désaffecté Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Flügel der Freiheit ? - Entrée de l'immeuble

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
avatar
Messages RP : 224





Dés de combat
Sam 22 Sep - 18:40
Le membre 'Logan Bishop' a effectué l'action suivante : Faire une action


'Attaque Rang D' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 65





PNJ
Dim 23 Sep - 19:29

(PNJ présent(s) dans la scène :  Hans et Karl, des subalternes des Snicket)




Le gosse s’était bouffé le coup. Des écailles blanches tombèrent au sol sous l’impact de son poing. Hans voyait quel genre de combattant l’étrange gosse-tatou était, désormais. Un beau parleur, qui brûlait toutes ses ressources dès les premiers échanges de coups avant de se retrouver penaud, comme un débile, à l’instant où son adversaire oppose un tant soit peu de résistance. Au bout du compte, il n’allait pas l’avoir, son vrai combat.

Et ce gosse qui parlait. Tout le temps. C’était impressionnant à ce stade, d’ouvrir sa gueule à ce point alors même qu’il était en combat. C’était ça qu’il détestait chez les héros et les pseudos-héros. Cette envie de jacqueter en permanence, alors même que ça n’était pas nécessaire. Mais tant mieux. Il allait le faire taire, du coup.

"Moins fort."

Les muscles se tendirent à nouveau. Les poings partirent comme des fusées. Un coup vers le menton, un autre au torse. C’était comme un gros sac de sable qui faisait du bruit. Une source inépuisable d’amusement, en somme.




Sur ses gardes. Tendu. Les insultes du Maraudeur ne l’atteignent pas, il a appris à ignorer ce genre de piques de bas étage. Il a déjà perdu pas mal de sang. Son pantalon noir est tâché de carmin. Ses mains tremblent encore à cause du tir de fusil. Et le monstre noir se lance à l’assaut tandis que le Maraudeur s’enfuit. L’œil de Karl suit instinctivement l’homme au fusil. Dommage pour lui.

Presque sans bruit, la créature est déjà arrivée à son niveau. Une grimace, un pas en arrière. Sa vision se trouble alors qu’il tente de se reposer sur sa jambe entaillée. L’impact le fait chanceler à nouveau. Il sent le goût du sang dans sa bouche. Il est salement entaillé, il ne tiendra pas longtemps avec tout ce sang perdu. Il va fuir. Dès qu’il aura un instant de répit, il se ruera vers les étages supérieurs. Il n’allait pas mourir ici. Pas maintenant.

Plus Ultra:
 
Immeuble désaffecté – entrée
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 224





Dés de combat
Dim 23 Sep - 19:29
Le membre 'PNJ' a effectué l'action suivante : Faire une action


#1 'Esquive Rang D' :


--------------------------------

#2 'Attaque Rang D' :


--------------------------------

#3 'Attaque Rang D' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 120

Feuille de personnage
Titre: Maraudeur
Expérience: 375/500
Alter: Wendigo
Rang D





David Matsui
Rang D
Mar 25 Sep - 22:14
Je sort une cartouche de réserve et tente de la glisser dans l'arme aussi vite que possible. Mon corps bouge au ralenti, j'ai l'impression de refroidir sur place. La sensation est particulière. Très particulière. Mon dos, toujours couvert par le bloc de béton, commence à suinter de la sueur. Énormément de sueur. Ce n'est pas normal. Je ne fait que mettre une cartouche dans mon fusil. Je ne devrai pas me mettre dans un tel état. Je ne devrai pas avoir aussi Faim.

La pompe de mon arme finit par se remettre en place avec un grincement métallique. C'est rentré. La cartouche est rentré. Je peut souffler. Non, je DOIT souffler. C'est de plus en plus urgent. Ma respiration commence à partir dans les tours. Le froid me prend, il enserre mes muscles aussi vite que Ses lances sanguines. Lances sanguines...



"Mais toi Lady Moriarty... toi tu es loin d'être une perte de temps !"

Wendigo tiens le boyscout de Shiketsu dans ses bras. Derrière lui, Alucard est en train de tailler la rousse en pièce. Un bruit que mon Alter et moi ne connaissons que trop bien explose dans nos oreilles comme une rafale de kalachnikov. Elle hurle. La rousse hurle. La pièce que mon inconscient est en train de fuir aussi vite que possible se remplit de gémissements douloureux. Et après les gémissements viennent les insultes.

"Vateputaindefairfoutre, fisdepitié, pitié stop. Vous me faites mal vous me... "

Tout ce qui sort de ma bouche après ce stade est un pitoyable petit gémissement. Exploser. Mon dos viens d'exploser. La douleur est énorme, presque grisante. Elle contraste avec le blanc des murs de l'asile. Un micro installé dans le mur du couloir hurle quelque chose au Vampire, mais je ne l'entend pas. Tout ce que j’entends c'est mon cerveau. Mon cerveau qui est littéralement en train de fondre. Chaud. Quelque chose de chaud est en train de couler sur ma nuque. Sur mes jambes. Sur mon torse. Sueur, c'est de la sueur. Et des larmes. De la sueur et des larmes.

"Debout."

La voix de Wendigo peine à passer à travers les grésillements. Le micro continu de parler avec Alucard. Il répond, lentement. Je ne comprend pas quoi. Tout ce que je comprend, c'est que ce qu'un de mes doigt me hurle. Un autre gémissement sort de ma gorge alors que la douleur fait son chemin comme un camion citerne à contresens. On m'arrache quelque chose. Je sens qu'on est en train de m'arracher mon pantalon. Je suis trop occupé à essayer de conserver un semblant d'instinct animal pour réagir.

"J'ai dit debout."

Mon Alter me parle. Je veut le suivre. Je veut le suivre mais je n'y arrive pas. Mes jambes. Quelque chose est en train de m’écorcher les jambes. Mon misérable petit bras se tend vers l'horizon, mais il n'y a rien. Rien si ce n'est une porte de sécurité en acier trempée bloquant toute avancée dans le couloir. Je hurle, une fois de plus. Rien. Il ne se passe rien. Je suis seul, tout seul. Ils m'ont abandonnés, ils m'ont laissé seul avec la douleur. Les adultes m'ont laissé tout seul avec....

"DEBOUT PUT
AIN DE MERDE !"

Mon crâne, que je viens de lancer à tout allure vers le bloc le bloc de béton, se fracasse avec un petit bruit sec. Je hurle, encore. Sauf que cette fois, la douleur passe. Le choc ne reste pas. Seul reste la sueur. La sueur et le malaise. L'air frais viens se battre avec mes poumons tandis qu'une quinte de toux toute droite sortie du tréfond des enfers commence à secouer mon petit corps tremblant.

Je... est ce que je me suis évanoui ?

Mon regard exorbité ne met pas longtemps à se focaliser sur mon arme. Mon fusil à pompe est toujours à coté de ma superbe carcasse. Il est posé juste la, sur le sol. Lâché. Putain de merde je l'ai lâché. Je viens de criser et je l'ai lâché. Ma vision se brouille soudainement sous ce qui semble être un liquide rouge. Rouge et poisseux. Merde, du sang. Le front. Je viens d’halluciner, et par dessus tout je viens de me fracasser le front. Putain de merde. Comme si j'avais besoin de ça maintenant.

Comme si j'avais besoin de revivre ça maintenant.



Effets plus ultra:
 

Règles d'utilisation du fusil à pompe :
 




Dernière édition par David Matsui le Mer 26 Sep - 0:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 224





Dés de combat
Mar 25 Sep - 22:14
Le membre 'David Matsui' a effectué l'action suivante : Faire une action


'Attaque Rang E' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 16
Messages RP : 67
Localisation : Hosu

Feuille de personnage
Titre: Le chevalier blanc
Expérience: 295/500
Alter: Pangolin
Rang D





Coy Igaki
Rang D
Jeu 27 Sep - 18:42
Je m'étais pris un sale coup à l'arrière du crâne, mais maintenant j'étais prêt ! Je connaissais sa force de frappe (surement dus à son alter) et son ... attitude ? Par attitude je voulais plus dire qu'il était sérieux et devait se concentrer pour bien frapper que "C'est un connard". A peine j'avais fini de parler qu'il m'envoya un ...

"Moins fort."

Des plus froid ! Qu'il s'amuse un peu le chauve ! C'est son boulot ou pas  de garder des trucs en se battant ? ! Rapidement ses muscles se mirent a gonflés comme la dernière fois, il allait envoyé une patate de la même ampleur que l'autre sauf que ... Y'en a deux ! Il voulait m'enchaîner ! Moi le tank de l'équipe, moi le pangolin qui l'as déjà obliger a utiliser tout ce qu'il avait ! MOI ! Quel con ces chauves. J'attendit le moment propice pour contre attaquer ses missiles de poings et il venu rapidement ! D'abord un coup vers le menton pour me déstabiliser puis un autre qu'il allait surement porté au torse. Je cria ...

"ARMOR UP !"

Et au même moment ou mes écailles se superposèrent je contra son coup visant mon menton d'un coup de coude dans le bras et encaissa son deuxième porté a mon torse ! Je le regarda avec un sourire ...

"I'M GONNA WRECK YOUR SHIT !"

J'envoya par la suite un droit comète dans ses beau yeux marron ! S'il arrivait seulement a l'encaisser ce serai incroyable ! But meanwhile, des bruits inquiétant venaient de l'immeuble, des gens qui couraient, des murs qui cassaient et des gens qui criaient... Je devais finir mon combat au plus vite !

Plus Ultra:
 


I'm never alone ...
(Couleur : #993300)


Dernière édition par Coy Igaki le Sam 6 Oct - 17:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 224





Dés de combat
Jeu 27 Sep - 18:42
Le membre 'Coy Igaki' a effectué l'action suivante : Faire une action


'Parade Rang C' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 20
Messages RP : 30

Feuille de personnage
Titre: Black Element
Expérience: 95/500
Alter: Existence carbonique
Rang D





Logan Bishop
Rang D
Sam 29 Sep - 4:21




"Event"

Un combat entre Alters aux capacités d’armes blanches, un vainqueur. Celui qui arrivera à trancher la combativité de l’autre aura gagné. Et il semble que malgré ses blessures apparentes et évidemment graves, mon adversaire ne montre aucun signe de faiblesse. Un adversaire qui malgré sa parlote inutile sait au moins se comporter en guerrier. Délicieux ! Vraiment, délicieux !
J’en laisse échapper un cri par réflexe comme je n’en avais encore jamais laissé s’exprimer auparavant*, après que mon pied ait atteint sa tête. Je ne pensais pas avoir à me battre en allant chercher Melody, mais je dois avouer que je ne regrette pas d’être venu ! Quelle euphorie ! Affronte ton adversaire, guerrier ! Défends ton camp !

« ARMOR UP ! »


Ma joie s’exprime alors tandis que j’enchaîne avec un coup de poing fulgurant au plexus solaire, profitant du reste de l’élan obtenu précédemment. Montrons-lui le visage d’un être ayant la soif de vaincre. Celle qui grandit à cause des morts et blessés causés par leurs magouilles. Celle qui grandit à cause de ceux attristent et font pleurer les innocents et repentis. Celle qui grandit à cause des rêves brisés de leur main aussi facilement qu’une écaille de pangolin.

« I’M GONNA WRECK YOUR SHIT ! »
« POUR… MELODY ! »


Nos voix résonnent à l’entrée comme à l’unisson. Même si nous ne faisons pas partie de la même école, nous voulons tous les deux devenir des héros et surtout, sauver Melody. Personne n’a le droit de kidnapper Melody, personne ! La rage m’anime, celle de mettre fin à cette histoire.

*:
 

Plus Ultra:
 


Dernière édition par Logan Bishop le Sam 29 Sep - 22:30, édité 2 fois (Raison : ajout du code et modification de cohérence)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 224





Dés de combat
Sam 29 Sep - 4:21
Le membre 'Logan Bishop' a effectué l'action suivante : Faire une action


'Attaque Rang D' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 65





PNJ
Lun 1 Oct - 13:48

(PNJ présent(s) dans la scène :  Hans et Karl, des subalternes des Snicket)




"ARMOR UP !"

Hans en avait marre des hurlements incessants du gamin. Ses coups rencontrèrent la dure carapace de ce dernier, sans lui infliger le moindre dégât. Et voilà que le sale gosse souriait. Insupportable.

"I'M GONNA WRECK YOUR SHIT !"

Insupportable, vraiment.

Hans serra les dents avant de se prendre le coup au visage. Il ne bougea pas d’un centimètre, mais du sang coulait désormais abondamment de son nez.

"Moins fort. Pense aux flics."

Le gosse était clairement tout autant dans l’illégalité que lui, s’il attirait du monde, ça ne pouvait pas bien se finir pour sa personne. Et Hans avait du mal à imaginer qu’un débile comme lui était capable de sciemment se sacrifier pour un objectif quelconque. Au vu de son arrogance et de son extravagance, il était clairement là pour se faire mousser et rien d’autre.

Le colosse envoya un nouveau crochet du droit, à très courte distance, en direction du visage du gamin. Son poing contenait toutes ses prières et tous ses espoirs. Pitié, seigneur, faites-le taire.




Karl avait particulièrement mal au crâne. Il avait perdu une bonne quantité de sang, certes, mais par-dessus tout, il en avait assez de se battre. Heureusement pour lui, le Maraudeur semblait en plein nervous breakdown et lui fichait la paix. Ce qui n’était pas le cas de l’autre machin noir. Lui, il méritait bien sa réputation de bras droit abruti. Il amorce un coup de poing et hurle.

« POUR… MELODY ! »  

Sérieusement ? C’était ça leur objectif ? Cette gamine pas aimable pour un rond, complètement apathique et qui, en plus, descend d’une famille à problèmes ? Mais prenez-là bon sang qu’est-ce que vous foutez à nous tabasser ? Karl aurait probablement exprimé ses pensées à voix haute s’il n’était pas payé pour ça. Il avait une meilleure idée.

Tout en esquivant le coup de poing du machin noir, sans trop de difficultés, d’un simple bond en arrière, Karl adopta une expression de confusion sincère. C’était un pro dans son domaine, l’obscurité ne ferait que parfaire sa facade.

"Quoi ? Vous êtes déjà au courant pour sa mort ?"

Il ne cherchait pas à vaincre avec ça. Il cherchait à interrompre le combat, ne serait-ce qu’un instant, pour s’enfuir le plus vite possible. Il en avait assez de ces clowns hurlants.

Plus Ultra:
 
Immeuble désaffecté – entrée
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages RP : 224





Dés de combat
Lun 1 Oct - 13:48
Le membre 'PNJ' a effectué l'action suivante : Faire une action


#1 'Attaque Rang D' :


--------------------------------

#2 'Esquive Rang D' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 16
Messages RP : 67
Localisation : Hosu

Feuille de personnage
Titre: Le chevalier blanc
Expérience: 295/500
Alter: Pangolin
Rang D





Coy Igaki
Rang D
Dim 7 Oct - 17:23
Au même moment ou je criais *I'M GONNA WRECK YOUR SHIT* le gars en noir que j'avais vue plus tôt enchaînait avec *POUR MELODY* donnant une chaotique harmonie à notre concerto de cries de guerre. Non seulement je n'avais plus l'impression d'être seul, mais j'avais aussi la conviction qu'il se battait avec nous et non contre. Pendant ce temps mon poing traversait le vide entre moi et mon adversaire pour enfin heurté son visage d'un coup sec ! Petit problème ... il n'avait pas bouger, le seul indicateur de ma réussite était le sang qui coulait abondamment de son nez et malgré il réussissait à me dire ...

"Moins fort. Pense aux flics."

Deux choses, one, jamais je ne baisserai mon volume ! Plus je crie, plus je donne ! And two, il avait raison. Ce n'était pas le moment de se faire chopper, après ça je n'allais pas avoir de deuxième chance ... Mais serai-ce vraiment un mal ? Je veux dire, le gars qui contrôle Slendy ne semble pas posséder de licence et exécute quand bien même sa justice. Mais je ne devrais pas penser à ça ! Ma carrière de Héros passera après le sauvetage de Melody et le ratatinage de cette armoire à glace ! En parlant de ce connard ! Il m'envoya un crochet du droit direction ma face, sans effet, car effectivement l'être humain est doté de la capacité de bouger ! Je fis un pas en arrière en pliant quelque peu mon dos pour esquiver son poing surement plein d'espoir de me faire taire...

"Si tu savais à quel point j'en ai quelque chose à foutre !"

Je posa mon pied droit derrière moi pour me mettre de côté et charger le prochain poing que j'allais lui envoyer en plein dans le ventre ! Le poing droit vers le bas, le bras en angle et mon autre bras servant de contre poing lors de mon lancement. Je lui dis ...

"En attendant ... TU TE BAT TOUJOURS CONTRE UN ETUDIANT !"

Mon poing fila droit vers son abdomen version uppercut ! Ça devait ce finir bientôt pour que je puisse enfin les rejoindre ! PUTAIN ! Qu'est-ce qu'il me pète les burnes ce chauve !

Plus Ultra:
 


I'm never alone ...
(Couleur : #993300)


Dernière édition par Coy Igaki le Lun 15 Oct - 20:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku no Hero :: SUR LE TERRAIN :: Yokohama :: Immeuble désaffecté-
Sauter vers: